L’Assistance Médicale à la Procréation (A.M.P.)  pour tou·te·s ? Débats en Pays de la Loire

Dans le cadre des débats publics pour la révisions de la loi de bioéthique, l’espace de réflexion éthique des Pays de la Loire (ERELP) propose plusieurs débats au mois de janvier et de février sur le thème de l’assistance médicale à la procréation pour tou.te.s ? Caroline responsable de l’antenne BAMP des Pays de la Loire participera aux différents débats.

  • Quelle est la pertinence et la légitimité des normes et des critères d’accès à l’assistance médicale à la procréation aujourd’hui ?
  • Comment concilier la reconnaissance et le respect des choix individuels (être accompagné médicalement dans un désir d’enfant) et l’évaluation des risques (médicaux, psychologiques, …) pour les femmes, les hommes, les enfants ?
  • Comment concilier liberté individuelle et principe d’équité dans la distribution de ressources rares (ovocytes et spermatozoïdes issus du don) ?
  • Comment concilier liberté individuelle et organisation d’un système de solidarité collectif ?
  • L’AMP doit-elle devenir un nouveau mode de procréation pour les infertilités non médicales ?

Mardi 30 janvier 2018 de 18h30 à 20h30 à Angers

Salle Daviers : 5, Boulevard Daviers  49100 Angers

Débat citoyen gratuit et ouvert à tous dans la limite des places disponibles

Intervenants :
– Dr Pascale MAY-PANLOUP (Maître de conférences des Universités, Praticien Hospitalier – Responsable de l’Unité Fonctionnelle de Biologie de la Reproduction du CHU d’Angers)

– Magali BOUTEILLE-BRIGANT (Maitre de conférences en droit privé – Le Mans-Université)

– Caroline DELAVOUX (association Collectif BAMP)

– Dr Miguel JEAN (Maître de conférences des Universités, Praticien Hospitalier au CHU de Nantes – Directeur de l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire)

Mercredi 21 février 2018 de 18h30 à 20h30 à Nantes

Salle de la Manufacture des Tabacs
10 bis, boulevard Stalingrad – 44 000 Nantes

Débat citoyen gratuit et ouvert à tous dans la limite des places disponibles

Intervenants :
– Pr Paul BARRIERE (Professeur des Universités, Praticien Hospitalier – Chef du pôle hospitalo-universitaire (PHU) 5 « femme-enfant-adolescent » – Responsable du centre AMP du CHU de Nantes)

– Magali BOUTEILLE-BRIGANT (Maitre de conférences en droit privé – Le Mans-Université)

– Caroline DELAVOUX (association Collectif BAMP)

– Aurélien DUTIER (Philosophe, Chargé de mission de l’Espace de Réflexion Ethique des Pays de la Loire)

– Animateur du débat : Antony TORZEC (journaliste)

 

L’espace de réflexion éthique des Pays de la Loire, vous propose de participer aux débats en répondants à différents questionnaires relatifs aux débats de bioéthique. Pour y répondre, il faut vous rendre sur le site de (EREPL)

Débat sur la bioéthique, il va falloir vous mobiliser !

Désolée pour le conseil, voir l’injonction de ce titre, mais au lendemain du premier débat de bioéthique auquel BAMP a participé sur un sujet en lien direct avec l’infertilité et l’AMP : « La recherche sur l’embryon, un espoir pour les couples infertiles ? » (20 janvier à Nantes). Il nous semble important de vous alerter sur le fait que ce qui se joue en 2018 au sujet de la révision de la loi de bioéthique, ce n’est pas – juste – un petit débat du dimanche.

Il est important aussi de vous indiquer que les opposants à l’AMP sous toutes ces formes (Pro-vie, anti-IVG, anti-PMA pour tous (hétéro comme homo), civitas, alliance vita, manifpourtous, veilleurs,  groupuscules religieux extrémistes, etc),  sont eux TRÈS mobilisés et très déterminés à faire entendre leurs points de vue, et surtout à peser sur l’orientation de la prochaine loi de bioéthique.

Nous en avons eu la preuve encore hier. Où dans l’assistance constituée d’une cinquantaine de personnes, la moitié au moins étaient des opposants farouches à toutes formes d’AMP. Certains ayant fait le déplacement depuis les Côtes d’Armor, ou la Mayenne.

En un mot, pour eux il ne faut que rien ne change, mais plus grave que des droits déjà acquis depuis de nombreuses années soient remis en question :  « arrêtons toutes formes d’AMP faisons de la Naprotechnologie« , « arrêtons l’IVG, l’IMG au nom du caractère sacrée de toutes vies humaines », « Pas de recherche sur le vivant, Dieu se charge de tout ». « l’éthique c’est la Morale ». Nous avons évités les propos homophobes, sexistes, car le sujet n’était pas l’accès des femmes à l’amp. Mais, nous les attendons lors des prochaines réunions qui auront pour thème « l’ouverture de l’amp à toutes les femmes ».

Ce qui est dérangeant dans cette situation, c’est que le doute, l’interrogation nécessaire, sur un sujet aussi complexe ne peut pas se faire. Car l’expression de leur valeurs prends le dessus, empêchant toutes forme de réflexions en profondeur sur ces sujets importants tels que jusqu’où faut-il aller dans la recherche sur l’embryon ? Pourquoi ? Qu’est-ce qu’un embryon ? Faut-il replacer l’infertilité et le recours à l’AMP dans une approche plus globale, en santé publique et santé environnementale ? Allons-nous vers plus d’AMP ou vers plus de prévention sur la fertilité ? Etc.

Cette attitude empêche d’ailleurs toute forme de mise en débat d’un sujet, puisqu’ils arrivent déterminés non pas à penser, interroger un sujet, une question mais affirmer que seul leur point de vue et leur valeurs sont les bonnes. Ils sont totalement hermétiques à toutes formes de doutes, de questionnements. Ils ne viennent pas pour débattre, mais pour vous convertir.

Plongeant ainsi, tous les participants non pas dans un temps de réflexions, de remise en question, de pensées partagées, mais nous obligeants, nous même à radicaliser notre pensée et notre point de vue.

Nous ne sommes plus dans un dialogue mais dans une opposition d’idée, d’arguments et c’est vraiment dommage, au regard de l’objectif offert par le débat éthique sur « quel monde voulons nous pour demain ?« . Sujet nécessaire et important.

Comme souvent, que cela soit sur les réseaux sociaux ou dans la vie, ce sont les gens mécontents, les extrémistes de tout bord que l’on va le plus entendre. Sauf que cette année, dans le contexte de révision de la loi de bioéthique toutes les voix comptent.

Si nous mettons de côté les personnes animées de convictions religieuses et morales très marquées contre l’amp, hier il nous a semblé aussi totalement nécessaire d’apporter des informations simples mais précises aux personnes qui tenaient des propos (volontairement ou pas) basés sur de fausses informations, ou des informations erronées : « mais avez-vous pensé au devenir et à la vie future des enfants, nés d’embryons que vous avez génétiquement manipulés » (en France, il n’y a pas de manipulation génétique des embryons et encore moins d’enfant qui naissent suite à cela), « pourquoi proposez-vous aux personnes de choisir le sexe, la couleur des yeux des enfants ? » (En France, cela ne se fait pas) expression d’une méconnaissance totale (ou feinte) de la réalité. Car en AMP en France, il n’y a pas de manipulation génétique. Et notre association serait vigilante à ce que cela ne puisse arriver. En France, le diagnostic pré-implantatoire, qui est déjà autorisé depuis des années, consiste en une analyse des chromosomes. « Vous faites des recherches sur des embryons qui sont des enfants, vous en rendez-vous compte! » (Non les embryons donnés à la recherche, ne seront jamais transféré dans un utérus de femme et ne deviendrons jamais « des enfants »). Le dépistage que nous demandons avant transfert, permettrait simplement de ne pas transférer des embryons chromosomiquement non viables (aneuploïdes), qui de toute façon ne deviendraient jamais un fœtus, ni un bébé, car les anomalies chromosomiques trop nombreuses.

La forme de la réunion d’hier, ne nous a pas semblé favorable à sortir de ce clivage intellectuel, moral des POUR et des CONTRE. Il aurait été intéressant de proposer un premier temps d’informations sur ce qui existe, un temps de témoignages des différents point de vue, puis un dernier temps de recherche de solutions, ou du moins d’une tentative de construction de propositions argumentées. Ce dernier temps permettant une mise à distance des émotions et des préjugés des uns et des autres, pour rechercher, proposer un argumentaire des différents courants qui se seraient exprimés lors des deux autres temps.

 

Caroline responsable de l’antenne BAMP Pays de la Loire

 

Alors nous ne serions que vous inciter à participer aux prochains débats qui pourraient se tenir près de chez vous (voir la liste ci-dessous). Car les représentants de l’association COLLECTIF BAMP ne pourrons pas être dans toutes les réunions qui vont avoir lieu sur le territoire national, jusqu’au mois de juin pour défendre, faire entendre, rétablir certaines vérités dans les multiples débats qui vont avoir lieu, au sujet de l’infertilité, l’AMP, sa prise en charge et les modifications possibles de ses indications.

 

Merci à cette très vieille dame, ancienne médecin généraliste et surtout grand-mère de petits enfants nés grâce à une AMP d’avoir à la toute fin de ce débat apporté un peu de soutien à la cause des personnes souffrants d’infertilité et ayant recours à l’AMP.

 

 

Voici une liste non exhaustive des prochaines dates où l’AMP va être discutée soit de façon exclusive, soit avec d’autres sujets. Allez-y pour faire entendre votre point de vue.

  • Montpellier le 24 janvier
  • Angers le 30 janvier
  • Strasbourg du 30 janvier au 4 février
  • Saint Jean Cap Ferrat le 3 février
  • Rennes le 17 février
  • Brest le 20 février
  • Nantes le 21 février
  • Nice le 21 février
  • Yrieix la Perche le 16 mars
  • Corse les 5 et 6 avril
  • Paris à Science-Po le 9 avril
  • Caen le 9 avril
  • Paris mairie du 4ème le 6 juin

 

Vous trouverez ci-dessous la liste des différents sites internes des espaces de réflexions éthique en régions, qui sont chargés de proposer des débats, de récolter via des questionnaires en lignes les avis des citoyens. Ils proposent aussi des questionnaires et certains la constitution de groupe de citoyens pour participer aux débats.

Espace de réflexion éthique régional Alsace – ERERAL : http://www.ereral.fr/

Espace de réflexion éthique d’Aquitaine – EREA : http://www.chu-bordeaux.fr/Patient/espace-de-reflexion-ethique-regional-d-aquitaine

Espace de réflexion éthique régional Auvergne – ERERA : http://www.espace-ethique-auvergne.fr/

Espace de réflexion éthique Régional Auvergne Rhône-Alpes – ERERARA : http://www.ererra.com/

Espace de réflexion éthique de Bretagne – EREB : http://www.espace-ethique-bretagne.fr

Espace de réflexion éthique région Centre – ERERC : http://www.ererc.fr

Espace de réflexion éthique de Champagne-Ardenne – ERECA : sites.google.com/site/erecaethique/home

Espace de réflexion éthique de Guadeloupe et des Îles du Nord – EREGIN : Site web en cours de création

Espace de réflexion éthique de Guyane – EREG : Site web en cours de création

Espace de réflexion éthique Ile-de-France – ERE/IDF : http://www.espace-ethique.org

Espace de réflexion éthique Languedoc-Roussillon – ERELR : http://espace-ethique-lr.org/

Espace de réflexion éthique du Limousin – ERELIM : http://www.erelim.fr

Espace Lorrain d’Ethique de la Santé – E.L.E.S. : eles.chu-nancy.fr

Espace de réflexion éthique régional de Martinique – ERERM : https://espace-ethique-martinique.fr/

Espace de réflexion éthique Midi-Pyrénées – EREMIP : http://www.eremip.org

Espace de réflexion éthique régional du Nord Pas-de-Calais – ERER NPDC : http://www.ethique-npdc.fr/

Espace de réflexion éthique de Normandie – EREN : http://www.erehn.fr

Espace de réflexion éthique PACA-Corse : http://www.medethique.com/

Espace de réflexion éthique des Pays de la Loire : http://www.erepl.fr/

Espace de réflexion éthique régional de Picardie – ERER-Pic : http://www.espace-ethique-picardie.fr

Espace de réflexion éthique régional Poitou-Charentes : http://www.espace-ethique-poitoucharentes.org

Espace de réflexion éthique de la Réunion

 

 

 

#bioethique2018 #VraimentPour #1couple6

Et à Rennes ?

Logo BAMP RennesCécile est votre nouvelle référente BAMP! à Rennes, vous pouvez la joindre par email collectifbamp35@gmail.com

Elle se fera un plaisir de vous répondre, de vous guider, d’organiser des groupes de parole, de mettre en avant vos actions sur le territoire breton.

Pour le mois de janvier 2018, plusieurs événements ont lieu à Rennes avec les structures locales, n’hésitez pas à la contacter.


 

23/01/18 – 20h30 – Dans le cadre des Mardis de l’Espace des Sciences, le CECOS tiendra une conférence sur le don d’ovocytes. Pour plus d’informations : CHU Rennes
Sur cette page figurent également les liens vers la page du CECOS, du site de l’Espace des Sciences, et vers le podcast d’une interview du Docteur Veau sur la radio Canal B.
24/01/18 – Une réunion du Collectif Breton pour la PMA pour organiser des événements autour de la PMA tout au long du premier semestre 2018 (conférence, ciné-débat, rassemblement, etc) mais aussi de participer aux débats qui seront organisés dans la région dans le cadre des états généraux sur la bioéthique. Un collectif, initié par la délégation Bretagne de SOS homophobie et le Planning familial 35.
27/01/18 – Rencontre Débat- Échanges « L’AMP, PARLONS-EN ! » Des questions sur votre parcours d’AMP ? Sur le vécu des personnes issues d’un don de gamètes ? Besoin de rencontrer et d’échanger avec d’autres personnes dans votre situation et en toute discrétion ? avec l’association des enfants du don (ADEDD) que vous pouvez contacter via son adresse mail : adeddbretagne@gmail.com

À très vite pour des Rendez-vous fertiles en Bretagne !