FIV DO, donneuses, CECOS et étranger

La PMA est un vaste sujet dont on pourrait faire un dictionnaire.

On a les IAC, les FIV et dans les FIV on a les ICSI, les DO etc …

Moi je suis surtout concernée par le côté don d’ovocytes (logique je n’en ai pas !). Au delà de la PMA, on découvre alors l’univers des CECOS (Centre d’Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme). Pour pas mal d’entre nous, ça veut dire plusieurs heures de route. Dans mon cas 3 heures aller/retour pour chaque rendez-vous. Rappelez-moi le prix de l’essence ??

La notion de base au premier rendez-vous est simple : vous avez X années d’attente (là c’est le choc) mais si vous trouvez quelqu’un dans votre entourage qui est d’accord pour faire un don d’ovocytes dans NOTRE centre on veut bien vous accorder une attente moins longue.

Hein, quoi, qui a parlé de chantage ?

J’ai appuyé sur la fameuse notion NOTRE. Oui car trouver une donneuse n’est pas suffisant (je donne à nouveau mon exemple : ma soeur était ok, ma meilleure amie était ok mais raté, elles habitent à des centaines de kilomètres de moi). Car il faut que la donneuse donne dans le centre où nous sommes inscrit. Chacun ses stats ma brave dame, vous imaginez ? Il faudrait les vitrifier et les faire livrer chez nous. Diantre chacun chez soi !

Nous voilà donc à la recherche d’une donneuse. On s’étale donc sur internet, sur les forums, on raconte notre vie, on fait pleurer dans les chaumières, on essai d’interpeller, de parler avec notre coeur. Oui parce que passer de 2 ans à 1 an d’attente c’est un monde.

J’ai eu de la chance, j’en ai trouvé 2. Des filles merveilleuses avec qui je suis toujours en contact et qui me soutiennent à chaque tentative. Mais combien ont eu ma chance ?

C’est difficile de se rabaisser à s’étaler partout sur internet, quémander de l’aide à des inconnues, remettre votre avenir entre les mains d’un tiers. Un combat en plus dans notre parcours.

Si tout va bien, on a le droit à 2 essais par CECOS (oui ce n’est pas illimité Madame vous pensiez quoi ?). En tout cas, pour moi c’est comme ça. Les essais terminés on repart sur la liste d’attente en toute dernière position et là on peut toujours attendre un coup de téléphone, la dernière position de la liste d’attente se trouvant souvent au fond de la poubelle.

Ensuite que nous reste-t-il ? L’étranger. L’espoir des 60% de réussite, les récits des copinautes qui reviennent heureuse et enceinte et …. le surendettement à la clé. Quand on a eu le malheur d’apprendre sa stérilité un peu tard, on a déjà le crédit de la maison et de la voiture, notre banquier qui nous regarde bizarrement quand on lui dit qu’il nous faudrait environ 7 000 euros. Oups, doudou a créé sa société il y a 2 ans et il vit avec une moitié de SMIC. Oups, je suis une employée lambda qui gagne des clopinettes. Oups, l’étranger on ne peut pas, rien à faire, que dalle, nada.

Je ne parlerais pas de la circulaire qui fait que nos médicaments ne sont plus remboursés si on part à l’étranger. Un budget en plus.

N’oublions pas que les hôpitaux publics sont endettés, n’oublions qu’il n’y a pas de budget pour le don de gamètes en France, n’oublions pas que nous n’avons plus le droit de partir à l’étranger. Le slogan devrait être « en France soyez stérile … mais pas trop » !

24 réflexions au sujet de « FIV DO, donneuses, CECOS et étranger »

  1. Tittounett, si tu es bien suivie sur Rennes comme je le pense, je peux te donner une autre adresse que le Cecos qui fait les fiv do également. C’est du privé mais toujours moins cher que de partir à l’étranger. J’avais croisé une femme qui y était suivie, transfert un an après son inscription sans apporter de donneuse, et le doc est vraiment chouette. J’avais été le voir mais comme nous étions en partance pour l’Espagne, je n’avais pas donné suite vu que pour nous l’Espagne a effectivement marché. Mais c’était au cas ou ça ne marcherait pas car côté finances, je me reconnais un peu trop dans ton histoire, donc un seul essai à l’étranger possible.

    J'aime

    1. bonjour, j ai bien lu votre message, je serais interssée pour avoir vitre adresse pour le fiv do en fance dans le privee car on vient de me refuser mon dossier au cecos et je cherche une autre alternative que l etranger.
      merci

      J'aime

      1. HALLONET

        Tu peux t’adresser à des associations qui peuvent t’aider dans ces démarches de FIV-DO à l’étranger.
        Il y a notamment l’association MAIA, dont tu trouvera l’adresse dans la rubrique « Sites institutionnels, associations »

        J'aime

  2. à force de lire les témoignages ici, je me rends compte qu’il y a vraiment des disparités un peu partout… Nous, nous sommes suivis pour des IAD et bientôt des fiv-d, mon homme a une azoospermie… et je pensais que pour le don c’était la même chose, si don de zozo ou don d’ovocytes.. et je me rends compte que non… finalement, c’est pas juste tout ça…

    J'aime

    1. En France on manque aussi de don de sperme mais dans un éjaculât ce n’est pas comme dans une ovulation et un don permet d’aider pas mal de gens. Je pense (j’espère) que vos délais seront plus courts que les nôtres.
      Bon courage.

      J'aime

      1. oui, c’est complètement différent finalement… nous avons attendu 14 mois pour bénéficier de la 1ère paillette… malheureusement, après 6 IAD… toujours pas de bébé pour nous… vivement la suite..

        J'aime

  3. Je viens de me plonger dans les inscriptions dans les CECOS Parisiens et c’est là qu’on voit que c’est loin d’être gagné:
    1er appel hopital Cochin:  » Vous avez 38 ans? : vous pouvez venir mais sans donneuse ce n’est pas la peine car c’est quatre ans d’attente et dans quatre ans vous serez trop vieille..  » ( je rejoins ta réflexion titounnett: vive le chantage! c’est vrai que les donneuses , ça se trouve à tous les coins de rues! ) Pas grave un rdv pris pour Septembre que j’annulerais surement . Je tente ma chance au suivant:
    2ème appel: institut Montsouris : là c’est encore mieux: sous effectif au secrétariat on ne répond pas au téléphone, les demandes sont traitées uniquement par mail! J’envoie donc un mail . On me répond rapidement: complet jusqu’à fin 2013… bon je retente un troisième:
    3ème appel: Bondy. Interlocutrice charmante qui me propose un rendez vous très rapide (21juin!) et qui me dit que si j’ai une donneuse c’est 8 mois de gagné et si j’ai un donneur c’est 6 mois! Pas idiot cette idée de donneur, quand même plus facile à démarcher qu’une donneuse!!
    Enfin tout de même 2 bonnes années d’attente..

    J'aime

    1. 1er rendez-vous au CECOS de Cochin dans la semaine pour une PMA avec don d’ovule, je n’avais jamais entendu parler nulle part qu’il était possible « d’amener »un donneur si l’on venait pour un DO, c’est bien ce que tu dis? Si j’ai bien compris alors oui effectivement il est bien plus simple je pense de trouver un donneur qu’une donneuse…

      J'aime

      1. Il y a trop peu de donneuse d’ovocyte en France, donc les centres ont mis en place une pratique (que la loi réprime, mais ils le font quand même) qui est de demander aux couples d’arriver avec un ou une donneuse (ils appellent ça le don relationnel). Donneur ou donneuse qui ne te sera pas attribué, mais permettra de faire remonter ton dossier dans la liste d’attente.
        Bon courage pour cette démarche et viens nous dire ce qu’à donné ton rendez-vous de la semaine prochaine

        J'aime

        1. Oui justement je connaissais le principe d’amener un donneuse mais pour moi si on voulait un DO on amenait une donneuse, si on venait pour recevoir un don de sperme on venait avec un donneur. Je ne manquerais pas de vous dire comment s’est passé le rendez-vous (et les délais annoncés).

          J'aime

            1. En fait chaque centre étant indépendant , ils fonctionnent tous un peu différemment..
              J’ai eu mon rendez vous à Bondy, très bon accueil et personnel à l’écoute.
              Il s’agit en fait d’un premier contact puisqu’en s’en suit de nombreuses démarches pour finaliser le dossier:
              – Aller au tribunal d’instance pour la reconnaissance de l’enfant conçu avec un tiers donneur, (bon courage à paris ils ne connaissent pas..) sinon chez un notaire.
              – Prendre un rdv avec le psy,
              – Prendre rdv avec le médecin de la reproduction de l’hôpital afin de préparer l’accueil de l’embryon,
              – Prendre rdv pour les examens et la congélation de sperm du conjoint (au cas où pour le jour J s’il y avait panne.. )
              et avant tout ils nous imposent une réflexion de 6 mois avant de retourner prendre RDV au CECOS.
              Concernant la donneuse/donneur : le jour de la consultation le médecin ne nous a pas obligé du tout à prospecter pour un donneur ( même au contraire , elle nous a dit que ce n’était pas la peine) : l’avancée dans la liste étant beaucoup subtile que ça.. il faut savoir que par exemple si je finalise mon dossier rapidement , je peux dépasser d’autres couples qui ont tarder à clôturer leurs démarches même si leur inscription était antérieure à la mienne.
              Il faut aussi prendre en considération que tout se joue sur les critères physiques et en fonction de la base de données du centre tu seras plus ou moins rapidement contactée. Elle nous a annoncé 2 ans voir moins!
              Je ne sais pas si Cochin fonctionne de la même façon mais voici comment cela se passe à Bondy.
              Si t’as besoin de plus d’infos n’hésites pas et tiens nous au courant
              Bon courage

              J'aime

              1. Merci pour toutes ces précisions, je pense y être préparée j’ai plus peur pour mon conjoint qui vit assez mal la situation. non pas qu’il remette notre couple en cause car il m’a demandé en mariage le lendemain de mon diagnostique d’IOP, mais il est du genre pessimiste alors j’essaie d’être optimiste pour deux 🙂

                J'aime

    1. Oui légalement on a le droit d’y aller bien sûr mais plus celui d’être suivie et conseillée que ce soit pendant le protocole ou après (si on est enceinte). Pour exemple une copinaute qui est enceinte de l’étranger. De retour en France elle n’a pas assez de médicaments (progesterone, provames) pour tenir ses 2 mois de grossesse (ou 3 je ne sais plus, je crois que c’est à partir de 3 mois que le corps peut produire tout seul ces éléments) et bien son gygy refuse de lui prescrire au risque de mettre son bébé en danger. Il s’en fou, elle a fait ça à l’étranger alors non, il estime que ces médicaments sont superflus. C’est ça aussi la circulaire.

      J'aime

        1. Non, elle a utilisé internet et les copinautes à qui il restait des médicaments car sa généraliste non plus ne voulait pas lui prescrire. Heureusement elle a réussi à en récupérer assez pour finir son protocole.

          J'aime

  4. Ce serait intéressant d’avoir des témoignages de donneuses, j’ai souvent lu qu’elles n’étaient pas forcément bien accompagnées dans leurs démarches (pendant et surtout après…), certaines auraient du mal à se faire rembourser les frais médicaux… Pour elles aussi, il y a des aberrations (du style le conjoint de la donneuse doit donner son autorisation pour qu’ELLE puisse donner ses ovocytes !!! C’est peut-être juste une formalité mais ça montre bien à quel point notre système est « étriqué »). Enfin bref, la pénurie, elle s’explique par plein de paramètres qu’il faut mettre au grand jour…

    J'aime

    1. LOLO dans les revendications que nous sommes en train de préparer, il y en a une concernant l’accompagnement des donneuses.
      En effet, cela serai intéressant que des donneuses viennent nous raconter comme cela se passe pour elles.

      J'aime

  5. Bonjour, je reviens vers vous après mon rendez-vous au CECOS de Cochin. Grosse douche froide, je ne m’attendais pas à des délais aussi long! Ils nous annoncent 4 ans minimum si on ne sensibilise pas de donneuse. Si on en sensibilise une ils s’engagent à prendre le couple qui l’a sensibilisé dans l’année qui suit le don. Donc ça veut dire environ 2 ans d’attente…

    J'aime

  6. effectivement c’est les delais, nous avons ete recus en rendez vous en fevrier 2012 a cochin; ma donneuse a ete prelevee en octobre 2012 et nous avons eu notre premiere tentative en janvier 2014! malheureusement ça n’a pas fonctionné, il reste un essais mais pas avant au moins 6 mois… voir plus!!! nous ce qu’on déplore c’est surtout le manque d’accompagnement et d’informations! lors de la premiere tentative on nous a annonce 5 embryons! waouh … 2 ont ete transférés et les 3 autres devaient etre vitrifiés… 15 jours après il y a eu 2 prises de sang qui ont révélé que ça n’avait pas marché et on s’est dit bon on en a 3 autres! et bien non on a reçu un courrier encore 2 semaines apres comme quoi les embryons n’avaient pas été conservés!!!! pourquoi??? ben on sait pas et quand on pose la question on nous regarde de travers! heureusement que notre couple est solide car c’est vraiment une situation tres dure!

    J'aime

  7. SALUT,je me permets d’intervenir, perso je suis suivie à nice, ménopause précoce diagnostiquée en juin 2013 , je me suis inscrite en octobre 2013 au cecos du chu, mon dossier a été validé en juin2014 et je suis sur liste d’attente depuis mai2014( soit 7 mois après mon inscription) ils m’ont dit environ 6 moi s d’attente(donc vers octobre /novembre) soit en tout un an entre mon inscription et mon premier don. J’ai une donneuse ma soeur qui elle vie a grenoble elle est venue une fois sur nice pour l’entretient ou on lui a fait les papiers pour sa prise en charge 100% et elle revient ce week end pour faire son don lundi; tout est pris en charge pour elle remboursement des transports arret de travail etc…. voilà, lundi j’en profiterai pour me renseigner voir si le delais annoncé n’a pas changé etc… si ils respectent leurs engagements j’aurai eu mon premier don assez vite… visiblement dans mon cecos ils sont rapides contrairement à paris….

    J'aime

  8. bonjour, moi même ayant eu recours à des IAD pour avoir mes enfants, j’ai été donneuse entre ma première et ma deuxième grossesse. c’était à Rennes, je n’ai rien eu à débourser, mais j’étais toujours dans le cadre du 100% secu de la PMA. par contre, si j’étais consciente de ce qu’impliquait le don (j’avais fait des FIV avant de passer aux IAD donc c’était ma 9ème ponction) j’avais fait toute mes ponctions préalables dans le secteur privé, et j’avoue ne pas avoir tellement aimé l’expérience CHU : trop de medecins, des internes un peu trop nombreux à mon goût (certes il faut qu’ils apprennent mais bon) et surtout j’ai douillé comme jamais… prévenez vos donneuses, au CHU il faut passer par l’anesthésie générale c’est plus prudent…. mon problème a moi est autre. j’ai l’immense chance d’avoir 2 enfants. nous avions demandé une troisième grossesse ce qui a été acceptée dans la mesure où je comptais redonner (j’ai 36 ans). Malheureusement la psy qui nous suivait était… encongé mater… (pour son 3ème…) et la psy qui nous a pris en charge était très spéciale… ce jour là mon mari et moi nous venions de nous disputer et il a explosé sous les questions de la psy… s’en est suivi d’autres rdv où tout c’est bien passé, mais suite à ce premier malheureux rdv psy notre demande a été bloquée 1 an pour finir par être refusée… nous nous rendons lundi prochain au cecos de Nantes, mais je ne sais pas si notre dossier sera accepté, d’autant que j’aurais 37 ans en avril, pour le don c’est la limite, pourtant je souhaite donner….. j’estime que si j’ai le droit de recevoir je dois moi aussi « alimenter » la machine… comment se passe le changement de CECOS? y a il une recherche de faite par Nantes pour voir notre dossier et les avis des médecins sur Rennes ? je panique. si j’ai aprécier le dr v. car toujours très franche, je n’ai pas du tout aimé ses dernière réflexion, notamment « votre mari est OATS on n’est pas à l’abri d’un miracle » (en FIV mon mari n’avait jamais plus de 4/5 spz et très souvent morts….) et « vous devez vous faire à l’idée, votre maternité s’arrête là ». bref nous n’avons plus l’impression d’être maitre de notre destin, c’est terrible. la dernière solution reste eugin, mais il va falloir manger des pâtes si on en arrive là….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s