Catégories
Non classé

FIV et Vitamine D

Hestia, vous propose cet article qu’elle vient de rédiger :

Des expériences montre chez l’animal qu’un déficit en vitamine D entraine une diminution de la fertilité chez les femelles.

Chez la femme les rares  études réalisées jusqu’à présent était contradictoires, mais il semblerait qu’en FIV le taux de grossesse après transfert d’embryon frais est supérieur si la concentration folliculaire en vitamine D est élevée.

En novembre 2012 une publication américaine dont vous trouverez le résumé ici, m’a semblé très intéressante. J’espère que nos gynécologues ont pris le temps de lire cet article.

En effet, selon les auteurs de cette publication la vitamine D a un fort impact sur le succès de la FIV. Dans cette étude, selon les ethnies les résultats sont différents. Il en ressort que chez les femmes blanches non hispaniques, présentant un taux normal de vitamine D, les taux de grossesse obtenus après la FIV étaient 3 à 6 fois supérieur par rapport aux patientes présentant un déficit en vitamine D. Par contre chez les patientes asiatiques, ce sont celles ayant un déficit en vitamine D qui ont obtenu un meilleur taux de grossesse.

 Personnellement ça fait 5 ans qu’avec mon mari nous sommes suivis en PMA (nous sommes rangés dans la case infertilité inexpliquée), et jamais un gynécologue ne m’a fait doser mon taux de vitamine D. Suite à la lecture de cette publication, j’ai donc décidé avant d’entamer le traitement pour ma 4ème FIV, de faire doser mon taux de vitamine D (ma gentille généraliste m’a prescrit une ordonnance pour réaliser ce dosage), verdict : j’ai un déficit en vitamine D. J’ai rendez-vous prochainement avec ma gynéco PMA, j’espère qu’elle me proposera un traitement pour retrouver un taux de vitamine D normal. En espérant que ça augmentera les chances de réussite de la FIV.

Faut-il faire doser le taux de vitamine D chez les femmes qui vont réaliser une FIV? C’est une question à poser à nos gynécologues. S’ils ne sont pas au courant de cette étude, je vous laisse le soin de leur donner la référence de cet article :

 Hum Reprod. 2012 Nov;27(11):3321-7. doi: 10.1093/humrep/des280. Epub 2012 Aug 21.Characterizing the influence of vitamin D levels on IVF outcomes.

Rudick B, Ingles S, Chung K, Stanczyk F, Paulson R, Bendikson K.

17 réponses sur « FIV et Vitamine D »

Moi j’ai toujours été en déficit, c’est mon généraliste qui me l’avait fait tester il y a très longtemps (je vis à Paris, je suis blanche de peau et ne m’expose jamais).
J’ai compris que la vitamine D est importante pour la fertilité, mais seulement grace à mon acupuncteur, qui m’en prescrit. Il est facile de remédier à ce déficit, j’ai pris deux ampoules de vitamines D à 3 mois d’intervalle. Aucun gygy pma ou non ne m’en avait parlé avant lui.

Je suis dans le même cas que toi Little WIfe, mon médecin me l’a fait tester suite à un gros coup de fatigue, et là surprise, je n’en ai pratiquement plus!! alors que moi je vis près de Nîmes… mais j’ai beau prendre des ampoules d’UV dose régulièrement mon taux est toujours faible.
La gynéco de la PMA ne m’en a absolument pas parlé alors qu’elle avait les résultats de ma prise de sang, par contre l’endocrinologue que j’ai vu vendredi dernier pour mon hypothtyroidie, a fait une réflexion la-dessus et m’a prescrit une nouvelle prise de sang, et lundi j’ai vu un acupuncteur homéopathe pour qui çà a semblé problémathique.
Je me demande pourquoi les médecins ne prennent en compte que les résultats qui les interessent, et non l’ensemble des résultats afin de mettre toutes les chances du côté de couples infertiles?! Je suis en colère car si nous ne nous documentions pas ou si nous ne consultions pas des médecins « parallèles » (acupuncteur, homéopathe, nathuropathe, ostéopathe…) beaucoup d’entre nous n’avanceraient pas. Certes la PMA est basée sur des protocoles spécifiques, scientifiques, mais cela ne suffit pas. De plus la plupart de ces consultations ne sont pas ou mal remboursées. A quand une prise en charge générale quand le diagnostic d’infertilité est posé? à quand une information de toutes les médecines qui peuvent soulager ou aider?

En fait, quasi toutes les femmes blanches vivant sous nos tropiques sont en déficit de vitamine D. Le dosage n’est même pas indispensable et pas mal de recommandations préconisent de prendre 1 à 2 ampoules l’hiver (uvedose 100 000 ui) car pas de risque de surdosage (sauf pathologies particulières). Le manque de vitamine D est incriminée dans un tas de pathologies actuellement, il y a sans doute un effet de mode, mais ça ne coute pas grand chose et c’est sans risque donc ça vaut le coup de le demander à son médecin. En tout cas merci de m’y avoir fait penser, je vais aller acheter mon ampoule 🙂

merci pour cet article, je n’étais pas du tout au courant de ce lien !
Du coup, j’ai directement commandé sur internet des capsules de vitamine D. Cet aprèm, j’ai mon premier rdv en acu, je vais en parler pour voir ce qu’elle me dira.
Quand même, c’est dingue qu’on ne m’en ait jamais parlé, moi qui n’ai pas le droit de m’exposer au soleil au risque de brûler ma peau (suite à des oedèmes de Quincke, ça laisse des lésions). Je suis super grave en colère qu’on n’ait pas pris cet aspect au sérieux. Bref !
Merci encore 🙂

Attention tout de même : un excès massif de vitamine D est toxique. Ce n’est pas une simple vitamine, en réalité la vitamine D se comporte comme une hormone.

Intéressant cette étude.. et comme vous dites, ca ne coute pas grand chose d’essayer..
m’en vais voir comment trouver de la vitamine D tiens…

Le mieux est d’abord de faire réaliser un dosage sanguin de la vitamine D puis de se faire prescrire par son médecin généraliste le traitement adapté.

C’est tout à fait vrai ! J’y ai justement réfléchi aujourd’hui et je me suis fait la réflexion qu’il fallait d’abord que j’en parle à mon doc.
et plus généralement, je me suis dis qu’il fallait qu’on fasse attention aux conseils « médicaux » qu’on peut donner ici.. nous avons de l’expérience, mais pas forcément les compétences/connaissances pour conseiller tel ou tel traitement.. y’a pas de multiples années pour devenir médecin pour rien tout de meme.. et meme s’ils ont des progrès à faire dans certains domaines, je ne me risquerai pas à « prescrire » à leur place..
Attention donc aux conseils, ils peuvent etre adaptés pour certaines, et beaucoup moins pour d’autres..
Merci pour ta remarque Hestia 🙂

Moi dans mon centre, ils me disent de prendre un comprimé d’acide folique par jour environ un mois et demi avant le début du traitement et jusqu’au transfert (même après si ça marce…) . ça n’a pas vraiment montré ses preuves sur moi, mais je les prends quand même.

L’acide folique Boupe, ca ne facilite malheureusement pas le fait de tomber enceinte, mais ça prévient des malformations du fœtus 🙂

Personnellement, c’est tout simplement mon généraliste qui m’a prescrit une pds pour vérifier mes taux de magnésium, vitamine D, fer, etc… et qui m’a prescrit les compléments nécessaires en cas de carence.

Une étude récente laissait penser que prendre la vitamine D en ampoule n’était pas le plus judicieux car on crée un pic de vitamine D qui ne recrée pas vraiment les stocks nécessaires… Il vaudrait mieux favoriser la prise en comprimé quotidienne. A suivre…

Bonjour

Ce sujet est très intéressée. Avec mon conjoint, on essaie de faire un bébé depuis presque 3 ans et rien. Donc on vient de finir les differents tests du bilan de fertilité , tout à l’air d’aller bien sauf mon AMH qui est basse et la gygy avait vu peu de follicules sur mes ovaires. On la voit vendredi pour faire le point. Je vais lui demander pour la vitamine D. Est ce qu il faut faire une prise de sang avant pour évaluer l’éventuelle carence ou non? Je vois que certaines ont fait de l’acupuncture, est ce que ça vous a aidé?

merci de vos réponses.

Bonjour,

Juste pour témoigner lors de mon bilan d’entrée en pma, j’ai eu un dosage de la vitamine d. Étant carencé j’ai eu une supplementation en vit d sur 1 an.
Les délais de prise en charge étant long plus coelioscopie du à endométriose, ma 1ere fiv c’est fait 9 mois après le debut de la supplémentatiin. Un dosage avait été fait avant fiv et tout était revenu conforme. Ma 1ere fiv a fonctionné. Je ne peux dire si c’est la raison du succès.

[…] « En effet, selon les auteurs de cette publication la vitamine D a un fort impact sur le succès de la FIV. Dans cette étude, selon les ethnies les résultats sont différents. Il en ressort que chez les femmes blanches non hispaniques, présentant un taux normal de vitamine D, les taux de grossesse obtenus après la FIV étaient 3 à 6 fois supérieur par rapport aux patientes présentant un déficit en vitamine D. Par contre chez les patientes asiatiques, ce sont celles ayant un déficit en vitamine D qui ont obtenu un meilleur taux de grossesse. » ==> https://bamp.fr/2013/05/29/fiv-et-vitamine-d/ […]

Laisser un commentaire