C’est quand le bonheur???

Avec mon chéri, nous nous sommes rencontrés il y a un peu plus de 8 ans et nous vivons ensemble depuis 5 ans. Très vite, nous nous sommes aperçus que nous avions beaucoup de choses en commun, la plus évidente est notre date de naissance. Pour la petite anecdote, nous sommes nés le même jour dans le même hôpital à seulement 4 heures d’intervalles. Nos mamans étaient probablement dans des chambres l’une à coté de l’autre, nous nous sommes même surement croisés alors que nous venions juste de naître. Nous étions donc faits pour nous rencontrer et vivre de beaux moments.

En janvier 2010 j’arrête ma pilule, un mois après je suis enceinte. Youpi !!! La vie est belle mais pour peu de temps. J’ai de fortes douleurs, je sens bien que quelque chose ne tourne pas rond. A la première écho faite en urgence, on m’annonce que je fais une GEU. A l’époque, je ne savais même pas que ça pouvait exister. Je me souviens encore des mots du gynéco « C’est foutu ». J’ai le droit à une injection de méthotrexate et je rentre chez moi. Trois jours plus tard je reviens aux urgences vers 21h00. Je fais une hémorragie. On me fait une cœlioscopie pour retirer l’embryon coincé dans ma trompe. Le lendemain, je sors sans explication sur ce qu’on m’a fait et je rentre à la maison. Un peu de soutien m’aurait fait beaucoup de bien à ce moment là.

Il nous a fallu un an pour être prêts à retenter. Nous sommes en avril 2011 lorsque j’arrête  de nouveau ma pilule. Un mois après, je suis à nouveau enceinte.

A la première écho, mon gynéco voit un « petit quelque chose » dans l’utérus. Il me donne une photo de l’écho.  Dès lors mes parents et beaux-parents sont au courant de la bonne nouvelle. Pendant deux jours nous sommes tous sur un petit nuage. Deux jours après, je refais une écho car j’ai de grosses douleurs, je refais une GEU. Je sais ce que c’est cette fois… Mon gynéco m’annonce qu’il est obligé de me retirer les deux trompes. Il ne veut pas prendre le risque que cela se reproduise. Le lendemain matin, je me fais opérer.

En septembre 2011, nous avons notre premier rendez-vous au CECOS. Le bilan est simple : super du côté de mon homme et moi, j’ai un puzzle incomplet, mais sachant que je suis tombée enceinte deux fois naturellement dès l’arrêt de la pilule, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Hélas, rien n’est gagné en PMA. Je l’ai vite découvert.

Je fais une première FIV sans transfert en Février 2012. Pas grave, la prochaine sera la bonne. Nous recommençons en Octobre 2012. Deux embryons sont transférés. Je me dis que cette fois est la bonne mais non, la prise de sang est négative. J’ai eu beaucoup de mal à m’en remettre. C’est si dur d’y croire, d’espérer, de se battre et « d’échouer ».

Nous refaisons une FIV en avril 2013.  5 ovocytes fécondés, 1 seul blastocyste à transférer. Le labo me dit qu’il est plutôt de bonne qualité donc on y croit dur comme fer. Je fais ma prise de sang le 27 Avril… Négatif !!!

Et là on se dit que la vie est injuste, on a juste envie de tout claquer, tout arrêter, d’arrêter de se battre.

A chaque fois j’éprouve un sentiment d’échec et de culpabilité.  Je me sens coupable de ne pas pouvoir « donner » un enfant à mon chéri, un petit-enfant à mes parents et beaux-parents, un neveu ou une nièce à mes sœurs. Je veux tellement être maman.

Toutes les personnes qui ont des enfants me disent qu’on peut vivre sans enfant. Facile à dire quand on en a un.

Je n’en peux plus de voir cette petite chambre vide tous les jours.

Je n’en peux plus des maladresses des gens.

Je n’en peux plus de me dire que je ne saurai peut-être jamais ce que c’est d’être maman.

Je n’en peux plus de m’entendre dire : « Arrête d’y penser »

Je n’en peux plus de compter les jours avant le prochain rendez-vous au CECOS

Je me dis que la 3ème FIV sera celle qui va faire de nous des parents.

On va essayer de mettre toutes les chances de notre côté : acupuncture, hypnose, vacances…pour que le cauchemar prenne fin et que le rêve devienne réalité.

Je n’ai pas les talents d’écriture de beaucoup d’entre vous, mais je voulais juste vous faire par de notre histoire…

Merci.

10 réflexions au sujet de « C’est quand le bonheur??? »

  1. J’espère sincèrement que la 3 eme sera la bonne. Mais du coup… Si j’ai bien compris. T’es quand même fertile vu que t’es tombée enceinte deux fois en C1 sauf que le problème c’est que tu n’as plus de trompe, c’est ça ?
    Ou alors il y a aussi souci ovocytaire ?
    Quoiqu’il en soit je croise pour cette fiv 3 !

    J'aime

    1. Oui Plume c’est bien ça. Le truc c’est que naturellement ça fonctionnait plutôt bien mais ça marche beaucoup bien dans l’eprouvette. je n’ai pas de gros soucis ovocytaires, juste une tendance à avoir des kystes. J’ai fait ma première séance d’acupuncture. Je ne sais pas trop combien en faire. Si l’une d’entre vous à des conseils à me donner à ce sujet , je suis preneuse.

      J'aime

  2. Je croise les doigts pour vous, courage!
    Pour l acupuncture j en ai fait il y a quelques temps ça m a fait du bien : 6 séances étalées sur 2 mois, c est bien pour une première approche.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s