Les dons de sperme chutent de moitié en France (Le Figaro, 30/07/2013)

Le Figaro, encore lui, et la journaliste Stéphane KOVACS, nous propose un nouvel article relatif à l’AMP, probablement en réaction, tout comme cet article paru le 14 juillet dernier sur le blog du Collectif BAMP!!!, du Bilan de l’agence de biomédecine quant aux dons de gamètes en France sur l’année 2011.

La journaliste met en avant l’information principale à retenir, à savoir une chute brutale des dons de sperme en France pour l’année considérée, et pire encore, 2012 et 2013 semblent suivre le chemin et voir la pénurie s’aggraver!!!!

Les dons de sperme chutent de moitié en France

Par figaro iconStéphane Kovacs – le 30/07/2013
En quarante ans, plus de 50.000 enfants sont nés, en France, grâce à des dons de sperme.

Ainsi chaque année, des milliers de couples infertiles s’adressent à l’un des 23 Cecos (Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humains), mais depuis quelques mois, les listes d’attente s’allongent… Est-ce le manque de campagne d’information, le flou sur une éventuelle ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) aux lesbiennes? Une récente estimation des responsables de centres laisse apparaître une baisse inquiétante des dons.

«En avril, nous avons constaté qu’il y avait deux fois moins de donneurs par rapport à l’an dernier à la même date, commente le Pr Louis Bujan, président de la fédération des Cecos, qui est aussi responsable du centre Midi-Pyrénées. Par exemple, à Toulouse, depuis le début de l’année, nous n’avons reçu que deux donneurs, contre 4 à 6 habituellement en un semestre». Le Pr Bujan voit plusieurs explications: «Les débats autour de la levée de l’anonymat des donneurs, en 2010-2011, lors de la révision des lois de bioéthique, ont participé à la chute des dons, analyse-t-il. La discussion actuelle sur le mariage pour tous n’y est pas non plus pour rien. Les hommes hésitent, car le contexte est très mouvant: ils ne savent pas s’ils donnent à des couples hétérosexuels ou aussi, bientôt, à des lesbiennes.»

La question de l’anonymat

À Toulouse, des affichettes publicitaires ont été collées dans le métro ; elles n’ont ramené aucun volontaire. En revanche,……..pour lire la suite de l’article c’est ici, et n’oubliez pas de commenter les articles que vous lisez, pour relever le débat , replacer les choses dans leur contexte (de souffrance et du manque d’enfant et qu’avant cette baisse les dons étaient déjà ridiculement bas et pourtant déjà uniquement à destination de couples hétéros), et apporter un peu d’humanité au milieu des commentateurs habituels prompts à la condamnation d’une situation qu’ils ne connaitront probablement jamais….

Pour l’ensemble des chiffres et un résumé de ce rapport, c’est ici.

14 réflexions au sujet de « Les dons de sperme chutent de moitié en France (Le Figaro, 30/07/2013) »

  1. j’ai lu cet article hier, j’ai vu de nombreux retour sur Twitter a ce sujet, ainsi que sur le sujet d’un donneur qui a « conçu » 120 enfants..
    Lever ll’anonymat en France sera un réel problème pour le don de gamète . Donner ses gamètes est deja un tabou en France. Les gens ne se sente absolument pas concerner par le problème de l’infertilité .
    Les gens confonde géniteurs et parents !
    Pour la petite histoire mon géniteur (je ne le connais pas) n’est pas mon père ! Mais, Mon père adoptif l’est ! Alors qu’il a donner ses gamètes quelque part ! Il faudrait laisser le choix au donneur de donner son identité, comme on laisse le choix a une femme qui abandonne son enfant a la naissance.

    J'aime

    1. Je voulais rajouter aussi que depuis qques jours je navigue, ça se dit ?? Sur Twitter pour lire les commentaires des gens sur la PMA.. C’est catastrophiques ce que je lis ! mais vraiment ! Il serait temps pour le BAMP d’y être …
      Et pour le,don de gamète il faudrait que cela soit rémunéré comme le don d’ovocytes… Avec un encadrement de l’utilisation des gamètes.

      J'aime

      1. Un Twitter du collectif BAMP, pourquoi pas mais encore faut il que l’une d’entre nous s’en charge. Par exemple, pas moi 🙂 car je ne sais même pas a quoi ça ressemble ni comment ça marche vu que je n’y ai jamais mis les pieds …

        J'aime

  2. moi aussi j’ai du mal.. Les gens mettent des liens, photos, etc… Je ne sais pas comment ils font… ceci dit oui ,il faudrait le proposer à qq´un qui se débrouille bien, sur Twitter.. il y a des actions en cours pour la rentrée concernant la PMA GPA.a la rentrée .. Cela risque d’être mouvementé encore.

    J'aime

    1. Moi aussi je me suis très récemment mise sur twitter, plus par curiosité, et je suis effarée de tout ce qui peut circuler sur la pma. Je n’y comprends encore pas grand chose, j’ai tout juste réussi à créer mon profil, mais si quelqu’un savait bien l’utiliser dans les membres du bamp, je suis d’accord pour dire que twitter est un réseau social sur lequel nous devons être. Peut-être lancer un appel sur le collectif ?

      J'aime

  3. c’est vraiment désolant ce qu’il se passe en ce moment, j’ai l’impression que cela va à l’encontre des bienfaits de la PMA: rétractation de l’Espagne, baisse des donneurs… Le débat sur la PMA pour tous et sur cette levée de l’anonymat en font, des débats…

    J'aime

  4. mon mari a une azoospermie, donc depuis 3 ans je navigue beaucoup sur les forums concernant le sujet… nous passons nous aussi par un don de sperme pour avoir un bébé… et c’est vrai que depuis quelques temps, j’ai remarqué que beaucoup ne peuvent pas commencer dans les délais annoncés… Après, faut-il lever l’anonymat ou non… je pense que c’es encore un autre débat… Je pense que les donneurs ne donneront pas plus si ce n’est plus anonyme mais je pense que tout ce qui est en rapport actuellement avec les homo y est pour quelque chose… Les donneurs veulent donner à un couple non fertile je pense… Ce n’est que mon avis… Les rémunérer pourrait aussi être une bonne chose… C’est aussi une contrainte pour un homme d’aller faire un don, il doit se rendre plusieurs fois au centre avant que son don soit validé…

    J'aime

  5. Oui tout cela est lourd et compliquer… Comment faire avancer les mentalités ? Lorsque l’on m’a dit rien qu’à moi infertile que je suis une acharnée à près de 40 ans ? Et que c’est contre nature ? pff je reste sans voix de nombreuses fois.. Pour le don de gamète pour moi cela doit être rémunérer et contrôler bien sur, mais le libre arbitre du donneur de leur l’anonymat ou pas.. Les parents ne sont seulement ceux qui donnent leurs gamètes, les parents sont ceux qui sont présent, éduque, etc… Je sens monter une haine des gens envers la PMA qui est extrêmement choquante.

    J'aime

  6. On régresse à un point effrayant. Les mentalités d’aujourd’hui sont jugements et critiques. Les gens sont de plus en plus égoïstes et agressifs. Arrêtons les blagues sur les homosexuels aussi. Les gens croient sincèrement qu’aujourd’hui aucun don ne va à un homosexuel ? Ils croient que les lesbiennes n’ont pas de copain homo ou hétéro pour se faire passer pour leur conjoint et faire croire au CECOS qu’ils sont un couple pour avoir un don ? La loi a des failles (pas besoin d’être marié pour avoir un don) et les homosexuels, comme nous, sont prêts à tout pour fonder leur famille. Quant à l’anonymat, on en a parlé il y a 2 ans et ça a été rejeté. Tout ça c’est des excuses qui, pour moi, ne sont pas valables. Les raisons c’est la non communication, les mentalités qui régressent et l’éternel blocage sociétal que provoque la stérilité (bah mon dieu on n’est pas normaux!).

    J'aime

  7. Je lis aussi parfois les commentaires des articles en ligne de certains magasines, réseaux sociaux, etc …parfois ça me fais froid dans le dos, ça me dérange, et me peine aussi parfois. Je vois certains nous prendre pour des bêtes de foire. Mais le soucis c’est que les gens confondent tout, ont leur dit « pma » et eux ils pensent que ça ne concernent que les couples homos. Avant le mariage pour tous, les sujets de la pma et gpa n’étaient même pas évoqués … l’amalgame me dérange …
    Pour en revenir à ce billet, effectivement le don de gamètes en général est en baisse, je pense que l’on n’en parle pas suffisamment, en fait c’est tabou. Alors lever l’anonymat serai une catastrophe pour les couples en attente de dons.
    Il faudrait une compensation financière et bien sûr encadrer tout ça, pour donner envie aux gens de donner leurs gamètes, mais avant il faut sensibiliser les autres au don de gamètes, et premièrement à l’infertilité.
    Dans mon centre AMP, les affiches de campagnes et flyers promouvant le don de gamètes sont disposées …. dans la salle d’attente du biologiste, déjà pour moi ça coince, je trouve que ce n’est pas l’endroit approprié.
    Pour ce qui est de BAMP sur les réseaux sociaux, pourquoi pas, ça permettrai une autre visibilité.

    J'aime

    1. C’est clair que promouvoir par affichettes le don de gamète auprès d’un public à priori infertile lui même ça n’est pas très logique et ne doit pas être bien efficace! 🙂 Idem dans la salle d’attente de mon gyneco qui ne s’occupe que de couples infertiles!
      Par contre, que le couple infertile soit lui même un relai je trouve ça bien normal, et si ce couple est lui même commerçant (avec une vitrine), profession libérale (avec une salle d’attente) …etc, c’est bien dommage de se priver d’attraper le public dans un lieu « public »!

      J'aime

  8. Les délais étaient déjà hyper longs… mais la baisse de dons était prévisible entre pma pour tous et levée de l’anonymat… chacun a ses opinions mais au final c’est au détriment des couples infertiles…
    A mon avis il faut faire les choses dans l’ordre premièrement une campagne d’information sur l’infertilité et les nécessaires dons de gamètes (spzs et ovocytes) ensuite quand les couples infertiles auront des délais de prise en charge raisonnable (rdv en pma, attribution gamètes, protocole…) alors on pourra causer… sans que nous, les infertiles, en subissons les conséquences…

    J'aime

  9. Déjà il serait temps que le décret d’application de la loi de 2011 qui autorise les personnes non encore parent de donner sorte enfin!!!!!! Une loi qui ameliorerai les choses a ete voté mais qui n’est pas applicable au bout de 2 ans et PERSONNE ne dit rien!!!! C un comble quand même!!!!
    Mon chéri et moi avons demander autour de nous et si le décret sortait, nous pourrions ramener au CECOS 4 donneurs au lieu de 1!
    Le manque d’information est évident.C’est ça qui manque a mon sens, on en parle pas, du coup les gens ne se sentent pas concernés..

    J'aime

    1. SACHKA, c’est la proposition 14 du manifeste

      14 – Nous souhaitons la publication du décret permettant d’ouvrir aux femmes n’ayant pas encore d’enfant la possibilité de faire don de leurs ovocytes.

      Nous, nous disons, maintenant il nous faut trouver les moyens de nous faire mieux entendre.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s