Etre Bamp, même un petit peu : c’est pas si facile!!!

Aujourd’hui forte des premières réactions BAMP de quelques pmettes (par ex: ALICE), j’ai décidé moi aussi d’apporter ma « petite » contribution, une goutte d’eau dans la marre mais si on le fait tous!!! La vie pmette serait un peu plus douce. 😉

Ce n’est pas grand chose, mais j’avais vraiment cette image en tête, ça n’avait pas pu ne choquer que moi, ce n’est pas possible, forcément d’autres étaient passées par là et y passeront!

Dans mon centre après 2 échecs FIV on nous envoie faire le test pour le sucre, donc pendant 1 heure vous restez allongé dans la pièce des prises de sang de votre laboratoire.

Je vais toujours au même labo, sympas, font pas mal, un labo très très fréquenté car ils font des examens que les autres font pas.

C’était en décembre dernier je crois, donc là assise, après avoir bu leur boulgi boulga, dans mes pensées (2 échecs, demain re-hystéroscopie, que va donner le caryotype?, et l’IRM c’est quand les résultats? et pourquoi ça marcherait la 3ème?…) j’ai une envie primaire…les sanitaires? je dois y aller… je me lève, je sors, en refermant la porte…je le vois…il pendouille à la poignée…un « do not disturb » à la mode de chez eux c’est à dire : LE PICTOGRAMME QUI TUE :Une femme enceinte semi-allongée!!! Je vous jure! Elles le savaient, et elles m’ont tout de même étiqueté, elles ont osés !!!

Je vous laisse imaginer mes pensées, mon ruminage pendant le temps qui a suivi, etc…J’ai souvenir que j’avais laisser un comm sur le blog que je suivait pour faire sortir tout ça tellement je bouillonnais, par contre à eux je n’avais rien dit! A l’époque il n’y avait pas BAMP, je n’avais pas cette force qui aujourd’hui m’aide à savoir que ce genre de sentiment n’appartient pas seulement à moi, nous sommes plusieurs à être blessées par tout ça, ou par juste ça!

Cette image m’est vraiment restée gravée, et m’a choquée!

Donc tout à l’heure ça m’a pris, j’ai pris mon téléphone, et j’ai appelé! Pendant que ça sonne, mon cœur bas de plus en plus fort je l’entends qui résonne dans ma poitrine…ça m’énerve, « allez reprends le dessus mince!!!non mais oh! C’est pas si difficile! ».

La secrétaire répond.

« Si vous pouvez m’accorder 2 minutes de votre temps, j’aurais une remarque à vous faire pour que vous puissiez la faire remonter au responsable! »

Ma voix de plus en plus chevrotante (ça m’énerve et en même temps je prends conscience au fur et à mesure que oui c’était important pour moi de leur dire) je lui signifie donc que nous sommes surement nombreuses dans mon cas à passer cet examen et leur explique la nécessité pour eux de prendre en compte les souffrances de chacun.

Elle me comprend (je sais qu’elles ont dans leur équipe une nana expmette gagnante en fiv3, c’était peut-être elle?) et me passe la biologiste en chef pour que je lui dise!

Là rebelote! La voix de la chèvre repart de plus belle…impossible de cacher mon émotion (ça m’énerve!!!!) je lui explique..le picto=le symbole, les souffrances… Elle me demande où j’en étais dans mon parcours à ce moment là? — Mais peu importe…en plus je crois que c’est aussi un examen pour les fausses couches à répétition(je n’ose imaginer!!) alors Ecoute moi!!!! CHANGE CETTE PANCARTE!!!!

Elle comprends. (Enfin!) elle me dit qu’elle s’excuse si ce n’est pas fait quand je reviendrai mais qu’elle va le faire au plus vite et que j’avais raison de me manifester. « de mon côté ça à l’air pourtant si simple à changer!! » ouioui c’est vrai mais… enfin je vais le faire!!

Pour finir elle me demande où j’en suis au niveau des fivs. « 4ème en septembre » mais je lui montre que je ne veux pas m’étaler…

Elle clôture la conversation en m’assaillant d’un « IL FAUT GARDER CONFIANCE » , j’ai un semblant de « oui » qui est sorti et on raccroche.

RRRRRRRRaaaaaaaaaaaahhhhhhh!!!!!! Mais vas-y culpabilise moi, si j’y crois pas ça va pas marcher….et moi qui dit : « oui » RRRRRRRRRRRRaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh!!!!!!!

J’y été presque, j’avais réussi et BOOM! juste sur la fin!Patatra!Mince alors!

J’aurais essayé!

(en tout cas si il est pas enlevé la prochaine fois je l’embarque et le crame!!! 🙂 )

(vivement les flyers BAMP…j’en veux un sur les idées reçues!)

32 réflexions au sujet de « Etre Bamp, même un petit peu : c’est pas si facile!!! »

  1. Eh bé bravo de l’avoir fait !!! nous sommes trop confronter à ce genre de situation…

    Pour ma part, j’arrive un jour à ma pma pour une consultation. J’arrive pile à une journée de l’allaitement !! Dans le hall a l’entrée, de vois des tables, des sages femmes , des prospectus etc… Je précise que j’ai pris énormément de poids depuis le début des traitements près de 30 kg !!! Une jeune femme vient vers mois et me dit…  » je vois que vous allez être maman… Nous faisons une journée de l allaitement afin d’informer les futurs maman… » Je suis resté figer !!! Je la fixe avec un regard à la Hulk !! Ah bon ?? Vous le voyez a quoi que je suis enceinte ? Elle semble ne pas comprendre… Je continue… La clinique est une maternité c’est juste ? Euh oui,madame… Et entre autre ? C’est également une PMA ?? Ca fait 3 ans que je suis suivie en PMA. Et la elle comprend sa boulette… Je lui dis,… Avant d’avancer des propos,renseignez vous correctement.. Quand vous ne connaissiez pas, les personnes n’avancez rien ! Quand vous ne connaissez pas les histoires personnelles des gens, n’avancez rien ! euh oui madame. Je suis désolée madame… Bah oui elle pouvait être désolée, je m’en contrefiche….. Le,mal était largement fait…

    je suis resté digne mais une envie d’hurler… Bref… Et je pense que l’on en rencontrera encore mais il faut pas rester muette !!!

    J'aime

  2. Très bien, félicitations!
    C’est souvent compliqué (et impossible au risque de se retrouver la morve au nez et les larmes qui dégoulinent) de dire ce qui nous blesse au bon moment. Moi, je les ai cumulées ces blessures, et je n’y ai répondu qu’une fois, avec une énorme colère (alternative à la dégoulinade de larmes que je n’aurais pas pu arrêter) (et qui est arrivée fort heureusement chez moi quand j’ai raconté l’épisode).
    Je suis maîtresse. Opéree en urgence pour une grossesse extra utérine qui m’avait provoqué une belle hémorragie interne. Bref, je frôle la mort, j’apprends que je ne suis toujours pas enceinte et observe mon nombril, mon pubis explosés, déjà explosés 4 mois auparavant pour les mêmes raisons (GEU avec coelio). Arrêt médical pour cicatriser un peu. Au retour, (encore pleine de mes points de suture), une maman m’attend au portail. Je croyais, bonne poire, qu’elle allait me demander si j’allais bien, voire essayer de savoir pourquoi j’étais absente. Non.
    « Ha ben dis donc, c’est pas d’bol, avec votre absence, hein, on n’a pas eu le cadeau de la fête des mères! Le remplaçant, il a rien fait! ».
    Je lui ai balancé, en résumé, la dernière année de ma vie, mes multiples interventions et souffrances, froidement. Elle n’a pas su quoi répondre, mais depuis, elle a toujours un petit sourire gêné quand elle me croise… J’espère qu’elle aura mal dormi au moins une nuit.

    Et pour en venir aux labos, j’ai eu aussi une belle aventure. A la suite d’une FC, on m’a demandé de faire des PDS pour retrouver le taux négatif des Bhcg. (pour vérifier qu’on a bien tout enlevé). Sauf qu’on ne m’avait pas dit qu’il ne fallait pas être pressée pour voir le taux redescendre. A la première PDS, la laborantine m’annonce mon résultat avec les félicitations qui vont avec. « Vous êtes enceinte de 3 ou 4 semaines avec un taux pareil ».
    Au lieu de lui mettre un poing sur le pif, ou d’essayer de l’éduquer (de la former?), je me suis maudite d’avoir changé de labo pour des raisons de proximité. Et pour les suivantes, j’ai changé de labo.

    Et que dire de ce centre PMA qui ne propose que deux types de journaux dans la salle d’attente : des journaux de voile-voiture et des journaux dédiés aux enfants, à la maternité et à la famille. C’est limite.

    J’espère que tu trouveras des nouveaux panneaux quand tu y retourneras, ou alors tu les fabriques et tu leur apportes.
    Que le BAMP Power soit avec toi!

    J'aime

  3. Félicitation! Je crois que pour la voix chevrotante j’aurais fait pareil… Le stress… Ou peut être l’angoisse que l’autre crie plus fort que nous! Mais ta demande était légitime donc…en tout cas merci pour toutes les PMettes qui passeront derrière toi et qui n’auront pas cette désagréable sensation!

    J'aime

  4. Merci pour nous toutes! Bravo !!
    Petite anecdote sur notre « réveil » BAMP où nous avons osé interrogé le gynéco qui nous suit sur le classement ABM et lui indiquer qu’on était interpellé par le fait que le labo FIV dont nous dépendions était parmi les mauvais élèves alors que l’autre labo FIV de notre ville était dans le top 10… Et donc, quelle était son analyse, comment il l’expliquait??
    Avant d’avoir son analyse, nous avons eu droit à des « beh je ne vous retiens pas si vous voulez aller voir ailleurs …/… je ne suis pas à la recherche de patiente …/… je ne fais pas du chiffre, je suis là pr soigner etc… » puis vu qu’on insistait pour qu’il réponde vraiment car ce n’était pas lui qu’on remettait en cause ni le labo, on a eu son analyse : bref sélectivité plus grande de l’autre établissement, plus de dossiers de patientes âgées chez eux, la variabilité des données en fonction des années où eux se sont retrouvés dans le top 10 et l’autre pas… les mois où ils obtiennent 50% de grossesse et les mois sans alors que le personnel est le même, les appareils aussi… bref, tout un faisceau de raisons qui nous ont « rassuré « et nous ont poussé à continuer avec lui et notre labo FIV actuel au moins pour la prochaine fois…même si ses premières réactions nous ont déçues…on mettra ça sur le coup de la surprise, sur le fait qu’il s’est senti attaqué lui…
    Bref, je ne crois pas que les praticiens en général aient l’habitude que leurs patients « l’ouvrent », cherchent l’échange « technique » (sans aller bien entendu dans la remise en question du traitement parce qu’on a lu ça à droite ou à gauche).
    Je pense que sincèrement ils pensent avoir en face d’eux des personnes pas à même d’aller loin « techniquement » dans l’échange, ils sont dans l’échange à sens unique: vous avez ci, ça, prenez ci, avalez ça, revenez dans un mois…
    Autre illustration, quand je me suis retrouvée les pattes en l’air sur la table d’examen attendant que mon hystérographie commence, le radiologue pour me faire patienter et régler l’appareil commence à vouloir me montrer sur l’écran de contrôle mes ovaires etc… quand façon leçon au tableau, je le précède en lui disant « beh ça c’est mon utérus, là une ovaire etc »… lui me dit « ah mais vous êtes du métier???? » heu beh non, j’ai eu des cours de biologie au lycée…et puis,vu où on en est de notre parcours AMP, j’ai quand même lu de la doc… Allooo quoi!!! Mais bon, cette réaction illustre bien mon sentiment de barrage entre nos 2 rives…
    Nous allons repartir en parcours FIV d’ici la fin de l’année… je me tâte à l’ouvrir la prochaine fois que je verrai notre responsable de labo FIV que j’apprécie beaucoup… pour l’interroger notamment sur leur manque de réaction vis à vis du classement…
    Bref tout ça pour dire, qu’il y a un mode de communication à trouver entre NOUS et EUX…notamment dans le déploiement du manifeste, l’information de l’existence du collectif… il faudra bien leur expliquer qu’on est là à leur côté pour faire avancer la cause AMP et pas qu’on est contre eux…car quand on y pense c’est eux qui sont en première ligne en tant que représentant du système…

    J'aime

    1. Super, il faut qu’ils comprennent que « le patient n’est pas tout ignorant! » et oui celà fait peur d’en parler, peur qu’ils le prennent comme une attaque. Il faut leur expliquer que notre optique est bien sûr aussi de soutenir les professionnels de l’AMP. Leur expliquer que le savoir et l’échange ne sont en aucun cas des mauvaises choses, ni même un jugement : Nous avons tous le même but!!QUE CA RÉUSSISSE!

      J'aime

    2. CELINE ton témoignage est très parlant….en ce qui concerne le « barrage » qui existe entre les médecins et les patients.
      Pour ton prochain rendez-vous, pense a apporter un exemplaire ou plus du MANIFESTE du collectif (tu peux l’imprimer en format paysage, recto-verso deux page par feuille, comme ça au lieu des 11 pages, cela n’en fait plus que 5), pour le donner à ton gynécologue et au biologiste.
      SI d’ici là, nous avons des affiches BAMP, tu pourrais les apporter aussi !!!

      J'aime

      1. Irouwen, je me tâte à imprimer le manifeste pour ma gynéco ici, je ne sais pas si ça a un intérêt hors France ? Je sais même pas trop si ma gynéco a des liens avec des docs français… Tu en penses quoi ?

        J'aime

      2. C’est bien noté!!
        Je n’ai pas oublié non plus la « commande » santé/environnement/infertilité et le PNSE3, j’ai eu d’autres évènements à gérer ce mois-ci mais je devrais pouvoir m’y mettre dessus prochainement.

        J'aime

  5. Moi je dis CHAPEAU franchement ma tite Flhope, au tél il faut encore plus de courage je trouve ! Et t’as raison, la prochaine fois embarque le et crâme le ! (tu nous feras la vidéo pendant qu’il brûle^^ ? héhé)

    J'aime

  6. Bravo Flophe d’avoir su prendre votre courage à deux mains.
    Je suis outrée de lire ce que vous avez pu subir (deesselinette je reste coi! J’imagine tout à fait que ça pourrait sortir de la bouche d’un de mes parents d’élèves et grrrrrrr!!!!!)
    Catiminie, j’imagine la colère devant cette sage-femme. 😦 Les kilos de la PMA, c’est une plaie qui nous fait en plus ressembler à des gestantes en début de parcours.

    Cette proximité maternité-centre PMA est problématique dans toutes ces situations, et nous faisons partie de cette population de femmes qui désormais voyons la maternité sous un angle bien différent. Loin des murs colorés et des cris de bébés, elle reste un lieu de souffrances mais dans l’idéal, la fin de notre parcours se trouve de l’autre côté du miroir au milieu des cris de bébés et des questions sur l’allaitement.

    De tout coeur avec vous.

    J'aime

  7. Bravo pour cette démarche ! C’est très courageux. J’aurais pas trouve le cran de le faire. Après, pour la phrase de la biologiste, elle se voulait juste compatissante. Une manière de te redonner courage même si… Ça fait chier de se l’entendre dire encore et encore.

    J'aime

  8. C’est arrivé à toutes… je pense… à moi aussi…

    Dosage HGC pré-hystérosalpingographie dans mon labo de petite ville… évidemment je ne suis pas enceinte… en cours de règles et à 15 jours de commencer le protocole FIV1… :
    … en m’inscrivant dans la file d’attente la secrétaire me lance, fort comme il faut pour que tous l’entendent, « oui, oui, je vois bien le 100% infertilité sur votre carte » (ha tiens… merci j’avais oublié…ma gorge se serre mais l’écureuil est rassuré… au moins je paierai rien…) ;
    …en attendant mon tour, je suis face à une pile de dossier destinée aux futures mamans… je me refuse d’y regarder… de toute façon y’a ce bébé sur sa table à langer qui me fixe en m’expliquant que je dois faire attention à lui… Bon mon bébé pour l’instant, il n’est pas prêt à faire une chute… mais je note le conseil pour plus tard… pour un jour peut-être… ;
    … pour finir par la prise de sang avec un cinglant « ça vous fait combien de retard ? »… je crois que la pauvre se serait mise dans un trou de souris… elle qui voulait juste combler le vide… je comprends qu’elle ne peut se sentir concernée, ni par mes retards de règles ni par mon infertilité… ;

    … et ça m’arrivera surement d’autres fois… mais pas grave quand c’est de personnes qui ne savent pas… même si ça fait mal… j’avale la couleuvre et je me répète que j’ai la chance d’avoir un homme qui m’aime tellement qu’il accepte de mener un tel combat avec moi (Méthode COUE à fond)…Je veux pas rajouter du Noir à Notre tristesse… après tout à moi aussi c’est arrivé de faire de lamentables gaffes… et surement à blesser aussi sans le vouloir…

    … C’est l’indélicatesse des personnes informées qui m’irrite le plus… et en ce moment, mon chef en fait les frais… Il est parti en congés pendant mon arrêt en évitant consciencieusement d’organiser son/mon remplacement dont il est en charge en temps normal… A mon retour, le jour où je sais que FIV1 est un échec (4 jours avant la prise de sang), c’est le bordel… je m’y retrouve pas… le téléphone arrête pas… j’ai 2 heures de travail que déjà je me fais engueuler que je suis super super en retard sur tout… et franchement c’est pas le jour… il me faudra 3 semaines et 20h sup pour remettre au propre tout ce merdier… Et à son retour, 1 semaine après moi, il vient, tout mielleux, « alors ? »… si je me suis retenue de lui arracher les yeux et de les lui faire manger, je n’ai pas épargné ses oreilles… ça fait plus d’1 mois maintenant et j’arrive toujours pas à pardonner…

    J'aime

    1. Je suis intérimaire .. Je devais commencé une mission (dans une boîte dans laquelle j avais déjà bosser) le mercredi 2 janvier… Nous apprenons le 19 décembre que la fc est imminente…. Je flanche, craque, crise de nerfs !! Mais quand ? Dans 2 jours ,´10 jours…je les n’es pas de commencer le 2 .. J’envoie un texto à ma chef pour lui dire dans quelle situation je me trouve,. Et que je préfère commencer le lundi 7 janvier au lieu du 2 ( ce n’est pas la mort non ?) je lui explique je préfère me remettre, que c est difficile etc…net la je reçois une réponse de sa part..  » je comprends pas ton texto ? Tu devais commencé le 2 !!!??? Je lui réponds froidement que j aurais préfèré commencer le 2 aussi et être tus enceinte.´làje fais une fc je commencerais le 7 poin barre… Lorsque je suis arrivé le 7 j apprends qu’un petit dej de bienvenue avait été programmer le 2 ! Comme j ai fait faux bon cela à été annuler !! Mauvaise fille que je suiś!!! Et j’ai été convoquer pour me dire que j au été extrêmement agressive dans mon texto , pas tolérable … Etc.. J ai fait une crise de nerf au boulot.. Je lui ai dis que l empathie et la gentillesse, c tes gratuit dans la vie.. Que je ne faisais pas l’aumône mais un  » je suis désolé pour toi » ne mange pas de pain… Je suis rester les 3 mois prévus… Financièrement pas le choix… Avec la haine au ventre tous les matins… et qu’aujourd’hui elle fait appel à d’autres intérimaires même pour d’autres services,,, car je suis une mauvaise fille….. voilà la réalité du monde du travail lorsque nous sommes en fiv… Il n’y a pas que des employeurs tolérants à notre parcours et souffrance,,,

      J'aime

      1. Je lui ai dit que pour SA chance et celle de la boite ça n’avait pas marché, mais que nous y retournerions… que j’aurais aimé un peu plus de prévenance de sa part… et au moins qu’il s’assure d’une reprise normalement calme… comme moi j’avais préparé le boulot pour que ça se passe au mieux en mon absence … que maintenant je savais à quoi m’en tenir et que j’écouterai certainement avec une autre oreille la (très) Sage-femme qui me propose une semaine supplémentaire d’arrêt (que j’ai refusé pour FIV1)…

        Mais j’avoue que la sécurité du fonctionnaire me permet certainement de plus librement m’exprimer… Il peut légitimement dire que j’ai été agressive dans mon ton et mes paroles… M’en fou… Il l’a mérité…

        J'aime

        1. Il est clair az16 qu’il faut que tu pense à toi… dans la majorité les employeurs, responsables, collègues ont leurs propres familles. Nous on se bat.. On supporte.. On récupère tant bien que mal… Alors oui .. Si tu dois prendre une semaine supplémentaire… Prends la….

          J'aime

  9. Fhlope, tu as été tres BAMP sur ce coup !!!!! Bravo!!!! J’espere avoir ce courage si un jour l’occasion s’en présente, pour ma santé mentale (marre d’encaisser!) et pour celles qui suivront. A la clinique où je fais les perfusions d’intralipides, le créneau horaire de l’accueil des « consultations » est aussi celui des sorties des nouveaux nés de la maternité, je suis donc généralement physiquement cernée de jeunes parents aux anges et de magnifiques bébés. Chaque minute d’attente est une torture. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s