Phtalates – les plastifiants peuvent-ils rendre les hommes stériles ?

imagesCAEEE64P

Un article du 28 mars 2013 paru sur le site suisse de l’Office fédéral de la santé nous alerte sur les  dangers des phtalates, notamment sur la fertilité masculine.

L’article se trouve ici.

Les phtalates sont présents dans de nombreux produits de la vie quotidienne. On les utilise comme additifs dans les plastiques pour les rendre souples d’où ils s’échappent dans l’environnement.
On les soupçonne d’altérer la fertilité chez l’homme, de provoquer des malformations de la descendance et de dérégler le système endocrinien.
Les phtalates rendrent le plastique souple et flexible et sont utilisés dans de nombreux produits de la vie quotidienne, notamment les jouets, les emballages, les tuyaux, les revêtements de sol ou les articles d’aménagement.
Ils ne sont pas liés chimiquement aux matières plastiques et s’échappent ainsi facilement. Ils se retrouvent alors dans les denrées alimentaires, l’eau potable, l’air et sur la peau. L’Homme absorbe les phtalates principalement par les aliments. Les enfants sont particulièrement exposés parce qu’ils portent leurs jouets à la bouche et qu’ils absorbent ainsi une plus grande quantité de phtalates que les adultes. Les phtalates peuvent nuire à la santé.

Des expérimentations animales ont montré que les phtalates altèrent la fertilité chez le mâle en réduisant le nombre de spermatozoïdes et provoquent des malformations de la descendance.
Récemment, on a découvert que les phtalates agissent comme les hormones sexuelles féminines et perturbent le système endocrinien des animaux de laboratoire. Différentes lois interdisent ou limitent depuis peu l’utilisation de certains phtalates dans les jouets destinés aux enfants en bas âge, les produits chimiques à usage domestique, les produits cosmétiques et les films alimentaires.

Source : Office fédéral de la santé publique Suisse (OFSP)

3 réflexions au sujet de « Phtalates – les plastifiants peuvent-ils rendre les hommes stériles ? »

  1. Hélas, je reste persuadée que tout, dans notre environnement est de cet acabit. Personnellement, j’essaye de limiter les dégâts en cuisinant à partir de matières premières bio, idem pour le menage, etc mais on est pollués de partout, c’est un sujet qui me déprime …. Mais c’est bien d’en parler !!!

    J'aime

  2. Oui désespérant! On a arrêté l’eau du robinet car les gaines sont en plastique, elle avait leurs goût d’ailleurs…le biologiste a dit d’arrêter!
    Mais je cherche depuis ce matin « bouteille d’eau sans phtalates » et ben je trouve pas 😦

    J'aime

  3. Pareils pour nous. Legumeś frais.. fruits bio si possible.. Ce qui freine malgré tout c’est le prix. L’eau en bouteille, le hic, mon marî a lu une étude consternante aussi sur ce que peut contenir l’eau en bouteille !! Plus de conserve, on réchauffe pas un bol plastique dans le micro onde… Bref… mais tout cela nous sert-il vraiment ? Ou cela, nous donne bonne conscience ? qu’elle serait le « remède  » efficace ? Peut on mettre tout cela sur table et avoir un vrai debat avec les industriels ?? ….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s