En parler avec ma députée

Le 3 juin 2013, j’avais rendez-vous avec une des députées du Calvados, je venais pour lui parler de l’Assistance Médicale à la Procréation. C’est ce que j’avais dit au téléphone en prenant le rendez-vous.

Elle était là avec son attachée parlementaire, une jeune femme.

Elle m’a donné son avis personnel sur ce vaste sujet, et l’avis de son parti.

Elle a écouté ce que j’avais à lui dire au sujet de l’A.M.P., sur les discours très vifs, violents, que nous avons entendus au sujet de l’A.M.P. pendant les débats sur la loi relative au mariage. Des propos que des enfants en âge de comprendre et nés grâce à l’aide de la médecine procréative ont entendu. Des enfants qui se sont pris en pleine figure toute cette violence vis-à-vis de leur parents et/ou de leur mode de procréation.

Elle a écouté ce j’avais à lui dire, sur les nécessaires évolutions sociétales, juridiques, médicales que la France doit mettre en œuvre pour faire preuve d’intelligence, d’humanité, de solidarité, de modernité.

Elle a écouté ce que j’avais à lui dire au sujet du COLLECTIF BAMP. Oui, je n’ai pas pu m’empêcher d’être BAMP. Pourtant ce rendez-vous, il était prévu bien avant BAMP, mais là pas possible de faire comme si BAMP n’existait pas.

Elle a noté (enfin son attaché parlementaire) l’adresse du collectif BAMP, me disant que c’était très intéressant que les gens se mobilisent.

Elle m’a dit qu’elle est atterrée par les propos qu’elle entend dans les réunions publiques auxquelles elle participe.

Qu’au niveau de son groupe parlementaire lors des débats à l’Assemblée nationale, ils avaient comme consignesde ne pas répondre aux provocations verbales faites par l’opposition et que là aussi, les propos étaient vraiment très rétrogrades, agressifs, insultants.

Elle m’a dit que c’était super important pour eux, les politiques, d’avoir des témoignages de personnes qui vivent l’infertilité, les parcours d’Assistance médicale à la procréation. Qu’il fallait que nous restions en contact, car elle espérait que la loi sur la famille serait mise en discussion à la rentrée, si le gouvernement actuel ne reculait pas par crainte de diviser encore les Français et de perdre des électeurs !

Que les amendements que proposent les députés pendant les discussions sur la loi peuvent être alimentés par les citoyens, donc par nous. Qu’il faut donc que nous soyons en lien, pour dire ce qui ne va pas et ce qui pourrait être.

 Elle m’a dit qu’il fallait que je rencontre les autres députés, ce que j’ai prévu de faire, mais que je n’ai pas encore eu le temps de faire. Et de la tenir informée des retours que j’aurais avec eux.

Nous allons donc adresser le manifeste du Collectif BAMP, à cette femme députée de l’Assemblée nationale française, elle m’a laissé son adresse mail pour que nous gardions le contact. C’est important.

Je vais bientôt retourner la voir lors d’une de ses permanences, pour lui remettre en main propre le manifeste du collectif BAMP.

Vous pouvez,vous aussi, demander à rencontrer vos député-e-s, pour leur parler de l’A.M.P. en France, pour leur parler du collectif BAMP et de ses projets. N’oubliez pas d’apporter le manifeste !

Si chacune des personnes participant au collectif de près ou de loin, allaient rencontrer son ou sa député-e, cela ferait déjà pas mal de petites voix qui associées les unes aux autres pourraient faire grand bruit.

Alors n’hésitez pas ! Soyez BAMP !

Et venez nous raconter ensuite comment se sont passés vos rendez-vous .

J’ajoute ici le commentaire de CELINE qui vous permet de trouver qui est votre député.

Vous pouvez aussi rencontrer votre sénateur !

Quand comme moi, on ne sait pas ou plus qui est son député….
Outil pour le/la trouver : http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/index.asp

On peut « fouiner » sa « sensibilité potentielle » à la problématique l’AMP :
1- en regardant dans ses fonctions à quelles commissions, groupes d’étude il/elle appartient
2- en allant en bas à gauche de sa fiche: questions posées en séance, travaux, propositions de loi, à quelle commission il/elle siège…

Ceux membres de la Commission des affaires sociales sont certainement les plus « sensibles » OU pas… vu les horreurs qui ont pu être dites lors du débat pour le mariage pour tous…
http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/organe.asp?id_organe=/14/tribun/xml/xml/organes/420120.xml

25 réflexions au sujet de « En parler avec ma députée »

    1. CATIMINIE, il faut se préparer à vivre un entretien où la/les personnes en face, ne sont pas forcément du même avis que toi. Ce n’est pas simple comme démarche, mais c’est nécessaire.
      J’espère que tu puisse avoir un rendez-vous rapidement et que tu puisse te faire entendre.
      Tout le monde peut faire ça, aller causer AMP, BAMP, avec les politiques, nos représentants à l’Assemblée Nationale.

      J'aime

      1. oui je me doute bien que cela ne doit pas être un exercice facile… J y pense et m’y prépare..mainetanant ils peuvent avoir une personne face à eux directement concernée par la pma.qu’ils soient à l’écoute … Et j’imagine aussi qu’ils pourraient être déstabiliser par la démarche.. je ne pense pas que des personnes leur téléphone souvent pour parler pma ! Sourire…

        J'aime

  1. Quand comme moi, on ne sait pas ou plus qui est son député….
    Outil pour le/la trouver : http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/index.asp

    On peut « fouiner » sa « sensibilité potentielle » à la problématique l’AMP :
    1- en regardant dans ses Fonctions à quelles commissions, groupes d’étude il/elle appartient
    2- en allant en bas à gauche de sa fiche: questions posées en séance, travaux, propositions de loi, à quelle commission il/elle siège…

    Ceux membre de la commission des affaires sociales sont certainement les plus « sensibles » OU pas… vu les horreurs qui ont pu être dites lors du débat pour le mariage pour tous…
    http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/organe.asp?id_organe=/14/tribun/xml/xml/organes/420120.xml

    J'aime

    1. C’est ce que j’ai fait. Sachant que je lui avais déjà écrits un courrier pour lui parler de PMA à mon député (courrier resté sans réponse). Je tombe sur un député UMP né en 45 bien conservateur et qui était parmi ceux qui disaient des horreurs sur le mariage pour tous. Bref, j’ai peur que si je lui parle je finisse par lui mettre une droite (plutôt contre productif il me semble) …

      J'aime

        1. IL ne faut pas se gêner, CATIMINIE tu fais partie d’un collectif de patient de l’AMP.
          C’est comme ça que l’express nous a qualifié, c’est ce que nous sommes un collectif, des patients, ou ex-patient, ou futur-patient.

          J'aime

      1. Oui, c’est avec ces personnes que c’est vraiment difficile.
        C’est ce que me disait la députée que j’ai rencontré, « est-ce que vous allez allez voir les autres partis ?
        Elle disait que c’était important d’y aller, car PARFOIS, ils n’ont pas le même discours dans l’assemblée sous la pression du groupe, que devant une personne lambda qui vient lui expliquer sa situation individuelle.
        Mais effectivement, il y a des personnes avec qui notre discours ne passes pas…..mais pas qu’en politique.*
        Il ne faut pas que cela nous entrave, peut-être à nous de nous creuser la tête pour trouver un moyen de dialoguer.

        J'aime

          1. J’ai téléphoné un jour, car une permanence était annoncée. Je me suis donc inscrite pour cette permanence.
            Mais ici, c’est la province, sans doute moins de monde qui sollicite des rendez-vous par rapport à la région parisienne.
            Ils vont te répondre. C’est vraiment important ce que tu fais comme démarche CATIMINIE, pas facile mais important.

            J'aime

            1. Mon tél sonne cet après midi ! numéro inconnu ! ouahhh mon petit coeur ce met à battre !! ca y est ! un député !! euhh bonjour c’est la rhumatologue !! pas glop !! rire…

              J'aime

      1. Pour info, la personne au téléphone me dit  » Nous sommes attachés sur la question de la parentalité et le mariage pour tous ». Moi : « Euhhh , par contre je ne viens pas vous rencontrer dans le cadre du mariage pour tous. »….

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s