L’INFERTILITÉ C’EST AUSSI UNE AFFAIRE D’HOMME!

Coucou, c’est Glhope, je me suis enfin décidé à laisser un petit bout de moi sur la toile. Vous connaissez peut-être un peu notre histoire par ma femme…

Je vais reprendre un peu notre parcours vu de mon cerveau.

L’envie d’être père me travaille déjà depuis un long moment, quand j’ai rencontré ma femme, je me suis tout de suite dit que celle là fallait pas la laisser filer, au bout de quelques années nous avons voulu fonder notre famille, un enfant, et pourquoi pas même deux, assez rapproché pour qu’ils grandissent et qu’on puisse les regarder jouer ensemble… Ça c’était il y a 5 ans!!!

Au bout d’un moment (même si certains diraient : « c’est bon y a le temps, t’as que 25 ans!!) après des essais infructueux, malgré une étude poussée des cycles de ma femme (enfin ça vous connaissez tous!), ne voyant rien arriver, elle est allée voir sa gynéco. Elle lui a prescrit une série d’examen afin de déceler ce qui ne fonctionnait pas (chez elle avant tout…!) Ayant récolter de bonnes notes partout et voulant s’assurer que nous savions bien faire la chose…on a eu le droit au test d’Hühner. Ceci pour voir la réactivité, entre autre de mes spermatozoïdes dans son dedans de elle. Le résultat fut assez, comment dire, inquiétant… 1 seul petit nageur a été détecté et pas en grande forme à vrai dire, il avait coulé!! immobile! (pourquoi n’a-t-elle pas prescrit cet examen plus tôt???!!!)

Donc au vu de ces résultats, sa gynéco, toute gênée, lui a dit « il devrait peut-être, enfin si il veut bien…faire un spermogramme? » (elle n’osait même pas le demander!) Ben ouais j’veux bien!!! Et puis ça aurait pu être fait avant!! (enfin bon la logique c’est pas leur fort).

Donc bon (ça c’est pour ma part et ça n’engage que moi) beaucoup d’homme dans les reportages que l’on voit (mais heureusement pas tous) disent que le prélèvement c’est compliqué, il y a de la tension, non mais « ALLO!! » t’as jamais eu 15 ans ou quoi? en plus là t’as qu’à penser à ta superbe femme (car elle reste magnifique malgré les kilos PMA) en plus viser un pot c’est pas trop dur, t’as juste à la mettre devant (heureusement qu’on t’as pas sondé toi aussi, sinon où tu en serais…! 🙂 ) Alors compliqué NON, si ça avait pu tout résoudre, ça aurait été parfait, suite au prélèvement on a eu confirmation que mes nageurs étaient « juste » peu nombreux, très faignants, peu résistants et pas de superbes gravures de mode, en gros les seuls qui pouvaient bouger tournaient en rond.

Donc face à cela, FIV ICSI : SUPERBE! plus qu’à mélanger et hop! on est parents, en plus de jumeaux 😉     Désillusion… et ben non!ça marche pas comme ça.

Première tentative, stim pas super, un embryon pas top au dire du biologiste. Ben espoir de débutant, « on le met », Ah ben ça a pas marché! (pour eux, pas TOP ça voulait dire fragmenté mais ils ne se sont pas attardés là dessus!).

Deuxième tentative, tiens Madame tu vas prendre des doses plus grosses, et ça va durer plus longtemps, c’est vrai que la 1ère t’avait fatiguée mais bon là, ça va marcher, allez sois forte je suis avec toi. Bon ben là pareil, pas de bon résultat de la stim.  Pas super, mais mieux, du coup espoir te revoilà, seulement au final des ovocytes dysmorphiques,  2 embryons pas top eux aussi (là on nous explique mieux la dysmorphie et le fait qu’ils étaient comme ça aussi à la 1ère) mais on les met quand même car il y a eu des bébés avec ces embryons. Mais non, ça n’a pas marché non plus.

Bon ben troisième tentative, on augmente encore, elle est au bord de l’évanouissement à chaque activité, ça réagit pas super mais encore un peu mieux (enfin normal on la gave avec des doses de cheval) et au final 3 embryons… MAIS… et ben non pas de mais, toujours fragmentés. Dépités!

Ils nous avaient proposé d’en implanter 3 si on en avait assez lors des rdv précédents cette FIV, donc on s’était dit ben  les 3 si ça se passe comme ça! Mais SURPRISE!! On implante pas cette fois, on va étudier l’évolution des embryons…pour voir s ils s’améliorent avec les jours. Alors suspens, on attend, on espère et AU FINAL : ben non c’est la merde, pas d’implantation (ils ont arrété d’évoluer). Alors rdv avec le gynéco PMA, qui prescrit un nouveau examen chirurgical (coelioscopie) … et moi petite pièce ne servant pas à grand chose dans ce parcours (d’un point de vue médical car on ne peut pas agir sur mon soucis)…mais étant un moteur d’espérance (parfois agaçant pour ma femme) je demande au gynéco (car il faut me dire les choses sinon je comprend pas!) « les embryons cette fois-ci, ils étaient encore moins de bonne qualité que ceux d’avant? » « ben non, c’est pareil » dit-il simplement.

Bon ben là j’ai réellement pris conscience de la PMA. J’étais plein d’espoir : « c’est de la médecine, ils s’y connaissent » et ben non c’est plus des expériences sur nos femmes, car en fait ils pigent que dalle!

Alors je vous avoue qu’on repart dans une torture de plus pour elle, avec , plus de produit, plus de dose et toujours peu d’espoir et j’en ai marre.

Encore une fois je ne pourrais être là que pour l’amener et la ramener aux rendez-vous échographiques et la regarder souffrir avant, pendant et si ça marche pas, aprés.

Pour moi, ne pas fonder ma famille c’est une chose mais voir ma femme souffrir physiquement (en plus de moralement) c’est ça le plus dur!

Alors je croise les doigts, et j’hope pour qu’il n’y ai pas de flope!

GLHOPE

34 réflexions au sujet de « L’INFERTILITÉ C’EST AUSSI UNE AFFAIRE D’HOMME! »

      1. bonsoir à vous glhope,
        je vous remercie de votre article, car je suis un homme qui traverse les memes émotions que vous . Je me sens moins seul .
        J’hésite à laisser mon témoignage sur le site .

        J'aime

  1. Merci pour ton témoignage.

    J’ai beaucoup aimé le « non mais « ALLO!! » t’as jamais eu 15 ans ou quoi? », mon homme pense exactement pareil, et il ne comprend pas du tout (ne supporte pas) d’entendre dur que la pma est dur physiquement pour les hommes (je ne parle pas du psychologique car là oui c’est dur, très dur), mais physiquement, y’a QUE les spermo (et une prise de sang tous les 36 du mois: sérologies à refaire par ex)…

    Comme toi, mon homme a vraiment du mal car il se sentir inutile face à ma douleur (des stim, fiv, coelio, biopsie…) et aimerait parfois m’en prendre un peu, mais comme toi, il est toujours là pour moi, pour m’accompagner, me soutenir, et crois moi ça compte énormément 😉

    Nous aussi, on croyait en la médecine les yeux fermés, la réalité est toute différente.. mais on y croit toujours (un peu) malgré la succession des difficultés.

    Courage pour votre parcours.

    J'aime

    1. merci d’avoir répondu à cet article est dis a ton homme qu’il est pas seul a être désespéré par la situation, malgré tout on y croit encore nous aussi (parfois). courage a vous aussi

      J'aime

    1. Pas de soucis , je continuerai a l’embêter avec mes parole d’espoir 😉 qui sonne quand même moins motivé qu’avant et merci à vous toutes pour la force que vous lui apportés.

      J'aime

  2. Merci de ce témoignage côté homme, on en manque cruellement !
    Dans notre couple, nous avons aussi rencontré cet aspect : il existe un vrai tabou sur l’infertilité masculine dans la médecine actuelle. Au point que la doctoresse ne s’adressait qu’à moi lors des consultations ! Du coup, au dernier, j’ai presque du refuser de parler et elle a bien été obligée de prendre mon chéri en compte…
    Nous croisons les doigts pour vous 🙂

    J'aime

    1. Je comprends qu’a un moment on n’est plus trop envie de leur parler surtout que malgré leur position on a l’impression que souvent ils n’ont toujours pas compris notre état. mais bon c’est comme ça du coups faut tenir .

      J'aime

  3. Heu alors moi je suis sur le cul de la gynéco qui n’ose pas demander à un homme d’aller faire un spermo alors que la femme elle lui colle une hystérosalpingographie sans même lui dire qu’elle risque souffrir lors de l’examen ! FAUT ARRÊTER QUOI !
    Comme tu le dis si bien, ce qu’on demande de faire aux hommes en PMA c’est ce qu’ils ont appris à faire avant d’avoir une vie sexuelle à 2 alors hein…
    Moi je ne suis pas en France et pour notre 1ère IAC je pensais fort à mon mari qui allait devoir faire un spermo à la va vite dans de simples toilettes. Et puis ensuite, vu la douleur de l’insémination, il m’a dit qu’il préférait sa partie dans des chiottes que la mienne. Depuis je relativise : à moi les traitements, les examens et à lui de faire l’amour avec son gobelet et de me conduire aux examens (car en plus on a de la route à faire). Et ben voilà, on a notre équilibre et je trouve ça très bien comme ça!

    J'aime

    1. je suis content de voir que les couples (pour une bonne parti) malgré la douleur et les difficultés arrive a resserrer leurs liens et arrivent a trouver un équilibre qui leur permet de tenir. donc bon courage pour la suite et merci d avoir « posté ».

      J'aime

  4. ça fait du bien d’entendre le point de vue d’un homme, et c’est bien raconté!
    Sur le Q aussi de lire que la gynéco « n’ose » pas, non mais sérieux…
    Mon mari partage aussi cet avis, du « non mais allô quoi, tu n’as jamais eu 15 ans??!!! ». Après nos 2 échecs de FIV, j’ai demandé au gynéco si chéri ne pouvait pas refaire un spermo (histoire de savoir si en 8 mois, ses zozos avaient un peu évolué). Réponse « non on va laisser monsieur tranquille ». Et madame par contre, non? Tsssss.
    M’enfin.
    Par contre, on se rend compte de la différence des centres et des spécialistes. Nous y croyons toujours. On est toujours persuadés que l’IMSI peut marcher. Que notre médecin est très compétent. Du coup on s’accroche à lui, malgré les quelques échecs…

    J'aime

    1. ho..! merci j’ai toujours su que j’étais un bon narrateur lol 😉 . Nous aussi on s’est demander si je devais pas faire d’autres vérifications mais en effet çà n’a pas trop l’air de les intéresser ,dés fois on se demande pourquoi on se prive de tout vu qu’ils veulent pas voir le résultat mais bon encore une fois c’est comme ça . nous aussi malgré tout on s’accroche à leur avis car ils sont assez empathique donc au moins ça c’est bien…

      J'aime

  5. Merci pour ce témoignage, ça fait du bien et plaisir de lire le point de vue d’un homme. Je trouve ça vraiment super que tu puisses accompagner ta femme à chaque fois, et la soutenir comme tu le fais. C’est malheureusement vrai que l’on a parfois l’impression de servir de cobaye.

    J'aime

    1. heureusement j’ai réussi à formater mon patron sur mes absences que je considère obligatoires même si c’est pas le cas de la sécu ..! mais je comprend que tout les hommes ne puissent pas le faire. Et je suis d’accord que vous etes toutes les petites souris blanches de nos centres malheureusement alors encore une fois merci à vous.

      J'aime

  6. Cela fait plaisir d’avoir ton témoignage. Pour moi aussi le plus dur à été et est encore de voir souffrir ma femme psychologiquement et physiquement. Notre seul possibilité est de l’accompagner du mieux que nous pouvons ce qui est finalement très frustrant car nous voudrions prendre leurs angoisses et leurs maux.

    J'aime

    1. en effet je suis tout à fais d’accord,( mais heureusement little Wife a inventé la carte princesse lol 😉 ). Merci de ton « poste » et bon courage pour la suite de votre parcourt.

      J'aime

  7. Yes mon mari est d’accord avec toi, il prend ça à la rigolade à chaque fois (il a le même problème que toi). Et il me raconte à chaque fois (dans notre 1er CECOS il avait la télé et les magazines) d’un ton très sérieux le film hautement philosophique qu’il venait de voir ! Mdr. Et puis on aime beaucoup aussi la réponse « bah non il n’y a rien à faire pour les hommes ». Mon mari a longtemps été persuadé de ça jusqu’au jour où il a enfin cédé et pris un simple complément vitaminé (genre ceux qui occupent toute une façade de la pharmacie l’hiver pour la fatigue etc…). Et bien on a vu la différence au spermogramme suivant : il a fait sauté tous ses précédents résultats et c’était quand même moins pire (genre il est passé de 1% de rien du tout à 10% de pas grand chose mais ça lui a fait super plaisir quand même et c’est toujours plus de choix pour le zozo à sélectionner !

    J'aime

    1. en effet si ça ne donne rien à notre tentative en cours (car malgré tout il y a toujours Mr Espoirquifaitmal ) on essayera d’améliorer les choses par ce biais là de mon coté.

      J'aime

      1. Bon tu ne seras pas « fertile » pour autant (pff j’aime pas ces termes) mais ça fait quand même chaud au coeur de voir un résultat moins pire. Mais tu penseras à demander le résultat du spermo parce qu’ils ne te le filent pas (et ne te disent rien – en tout cas pas où on est suivi). Je sais que malgré le fait qu’on se fasse une raison, voir un résultat pitoyable (mais pas dramatique) est psychologiquement très important. On apprend à classifier les adjectifs (néant, dramatique, catastrophique, pitoyable etc …) et quand on passe de dramatique à catastrophique c’est comme de gagner au loto ! mdr

        J'aime

  8. Où sont les hommes ?
    Avec leurs gestes pleins de charme
    Dites-moi où sont les hommes ?
    Hommes, hommes, hommes, hommes
    Où sont les hommes ?
    Qui ont des rires pleins de larmes
    Auraient-ils perdu leur flamme
    Flamme, flamme, flamme, flamme
    Où sont les hommes ?

    Mais ils sont là, chez BAMP !

    Merci GLHOPE, il faut montrer la voie et donner de la voix. Merci BOEUF aussi !

    Merci aux messieurs de ces dames……n’hésitez plus faites vous entendre, ça ne fait pas mal, c’est comme le spermogramme…………………………………

    J'aime

  9. Merci de ton témoignage Glhope. Tu conclus bien en disant que la PMA c’est faire de nous (les femmes) des cobayes et qu’ils y comprennent que dalle au final.
    Je dis encore ça malgré le fait que la dernière FIV ait donné un Plumeau en devenir parce que je le pense encore. Je le dis parce que Dr D qui nous suit nous l’a avoué avec un petit sourire lors de notre dernière consultation avec lui et tandis qu’il tenait l’écho des 12SA dans ses mains. Il y a tellement à faire en terme de recherches pour améliorer les performances et il y aurait tellement à faire pour comprendre le pourquoi de l’infertilité masculine et inexpliqué !
    Je te souhaite à toi et à ta courageuse moitié une belle issue !

    J'aime

    1. Moi aussi malgré les ressenti négatif du processus de PMA j’espère toujours en la bonne nouvelle ,heureusement sinon je ne tiendrai pas le coup.merci de tes encouragements et merci pour ton blog qui ma rendu le sourire de nombreuse fois. 😉

      J'aime

  10. Merci pour ce beau témoignage, si plein de tendresse pour ta courageuse Flhope que j’en ai eu la gorge nouée pendant presque toute ma lecture. Je le lirai à mon homme et peut-être qui sait il acceptera de nous livrer son témoignage… Bises à tous les deux, et courage.

    J'aime

    1. Ca m’a fait plaisir de participer en laissant ce témoignage, c’est grâce à vous les pmettes que l’AMP et de moins en moins obscure ,vous nous montrer l’exemple à nous de vous suivre . Bon courage à vous aussi pour la suite .

      J'aime

  11. désolée glhope mais non ce n’est pas si facile que ça pour un homme
    le mien est incapable de réaliser un recueil en labo le stress sans doute, le monde médical aussi surement…
    Alors merci de penser aussi à ceux qui ont du mal car je reste persuadée que mon homme n’est pas un cas isolé

    J'aime

    1. salut Lullaby, je suis désolé pour ton homme comme je dis dans l’article ce que j’écris n’engage que moi . j’ai voulu témoigner afin de partager ma vision du parcours AMP ,mais je me doute que tout le monde ne vit pas les choses pareil . Ce n’était pas une attaque envers ce qui ont des difficultés, ce que je peux comprendre malgré ce que j’écris, c’est plus un article sur les difficultés psychologiques de voir la souffrance de ma femme sans pouvoir agir, ce que l’on ne verbalisent pas souvent en temps qu’homme (avec souvent des difficultés d’ouvertures émotionnelles 😉 ). Donc je m’excuse si je t’ai énervé avec mon article et j’espère que ton homme nous fera part de son témoignage sur un article avec son point de vue qui comme tu le dis pourrai aider d’autre personnes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s