Le Sondage du Samedi: Depuis votre entrée en AMP, avez vous pris du poids de façon conséquente ou inhabituelle?

Sondage réservé aux membres d’un couple concerné par l’infertilité bien sur!

Plutot une question féminine aujourd’hui, qui touche aux dommages collatéraux de l’AMP. Nous qui adorerions ces quelques kilos en plus s’ils signifiaient grossesse, mais qui contemplons peut être ces nouveaux bourrelets avec désespoir car ils signifient hormones  de cheval, tristesse, fausses couches et finalement échec.

Alors, ne nous voilons pas la face, notre corps morfle aussi. Et pour certaines plus que d’autres. Sans aucun jugement de valeur, parce que plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte ici et qu’on est toutes dans la même galère…Est ce que depuis que l’infertilité, son diagnostic, ses traitements et ses échecs sont rentrés dans notre vie, est ce qu’on a grossit, et est ce qu’on peut en trouver les causes réelles?

Bien sur, nous n’en sommes pas toutes au même stade, certaines débutent et d’autres gobent des cachets depuis des années, mais déjà ça nous donnerait une image de cette image de nous qui change, pour le pire souvent et parfois pour le meilleur!

Les autres sondages sont .

18 réflexions au sujet de « Le Sondage du Samedi: Depuis votre entrée en AMP, avez vous pris du poids de façon conséquente ou inhabituelle? »

    1. ah la la! Merci de témoigner. Donc mes kilos c’est peut-être pas que dans ma tête ça aussi???!!!!!
      Bon j’ai quand même mis, hormonal et effet de compensation…les idées reçues ont la vie dure!
      Et bien sûr merci d’être ce que tu es, petite fée 😉

      J'aime

  1. Certe je veux bien que l’on compense un peu par moment, mais les personnes qui me connaissent bien savent que mes kilos gagnés depuis 2 ans ne sont pas dus a des kinder bueno!!
    Il serait d’ailleurs temps que les gynecos soient honnête la dessus, parceque a les entendre, les kilos de l’amp, c’est une légende urbaine!

    J'aime

  2. Pour ma part mon poids est stable, a un ou deux kilos près je pense, mais je suis toute menue donc un ou deux kilos sont quand même quelque chose. En revanche je dois dire qu’à chaque traitement mon ventre gonfle et que peu à peu il ne retrouve pas sa forme normale, si bien qu’après 4 stim pour IAC et 3 stim pour FIV j’ai un ventre rebondi qui me complexe énormément.

    J'aime

  3. Merci pour ce sondage !!! Je me demande souvent si c’est dans ma tête et si je suis coupable aussi de cette prise de poids… Apparemment, on est nombreuse à être coupable dans ce cas !! Ça me rassure un peu, même si je donnerai tout pour redevenir une bombasse. 😉

    J'aime

  4. Je me retrouve exactement dans la même situation que Little Wife. J’ai pris un petit kilo environ (je ne me pèse qu’à l’arrêt du traitement, en cours de stim ça doit très certainement être plus). Pour bb 2, j’en suis à 8 mois de stim en vue d’une IAC, mais nous galérons dans les dosages. J’ai donc eu une dizaine de fois une stim excessive qui a généré au minimum 4 follicules à chaque fois. A force, le ventre gonfle vraiment, quand j’arrête 15 jours ça va mieux finalement, mais j’ai l’impression que le ventre de revient jamais à la normale…

    J'aime

  5. D’accord avec vous. Même si j’ai pris « peu » de kgs (1 ou 2) je trouve que ma morphologie a changée. J’ai un bon petit ventre de 4 mois que je n’avais pas avant les stims. Avant, je prenais des fesses et des cuisses, pas du ventre.

    En revanche, je ne sais pas quoi cocher car je compense aussi avec la bouffe, façon doudou…

    J'aime

  6. Depuis le début de la prise en charge en janvier 2013 j’ai perdu 33 kilos grâce à une diététicienne qui m’avait été conseillée par mon centre d’AMP. J’avais hâte de perdre les premiers 10 kilos car mon centre d’AMP exige un IMC inférieur à 35 et moi j’étais à 40 quand j’avais terminé tous les tests et il était évident qu’il fallait commencer les traitements. Dès que mon IMC est passé à < 35 (en mars), on a commencé les tentatives mais comme je prends des doses de cheval d'hormones car je ne réponds pas bien aux stimulations, j'avais peur de regrossir. Du coup, j'ai continué le régime et malgré 3 IAC et 2 FIV j'ai continué à perdre des kilos mais je commence à stabiliser maintenant. En revanche, tj pas de bb …

    J'aime

  7. Kilos pris lors de chaque stim’, et kilos très difficiles à perdre, malgré un équilibre alimentaire correct (oui, comme chez tout le monde, il y a parfois des dérapages), et beaucoup d’activité physique.

    J'aime

  8. Prise de poids légère de deux kilos mais bien ciblés ventre et hanche alors que je prenais naturellement des cuisses avec mon ami Nutella et pas d’ailleurs. J’ai commencé à grossir un mois après le premier traitement, hormis le gonflement du ventre pendant la stimulation qui était différent de maintenant.
    Et nouveauté, je n’ai pas fondu cet été, pas d’allègement estival avec la chaleur et les fruits…
    Heu… Mon chéri aussi à pris des kilos, j’en conclus quand même qu’il y a aussi un effet doudou…nourriture avec le bon chocolat quotidien…

    J'aime

  9. En presque 3 ans de pma, j’ai la chance de ne prendre qu’un kg pendant la stim, ensuite je le perds. Il vaut mieux pour moi, car je suis en surpoids, si il aurai fallu rajouté du poids par là, je ne m’en sortirai pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s