Le Sondage du Samedi : La mesure de la réserve ovarienne via l’AMH

Sondage réservé aux membres d’un couple concerné par l’infertilité bien sur!

On entend souvent dire que les femmes prennent leur temps avant de se lancer dans la conception d’un enfant. Et que les centres d’AMP sont bourrés de « vieilles bonnes femmes carriéristes qui se réveillent tardivement » On sait maintenant, notamment grâce à ce sondage  qui a recueilli plus de 500 réponses, que c’est LE CLICHE N°1.

Pour autant, la baisse de la réserve ovarienne au fil des ans est une réalité, et nous ne sommes pas égales devant cette chute. L’AMH (hormone anti mullérienne) permet de mesurer, couplée à d’autres critères tel que les taux de LH et de FSH, le niveau de la réserve ovarienne.

Sachant cela, face à une femme trentenaire qui consulte, voire face à une femme plus jeune encore, les médecins n’ont pas pour autant le réflexe de mesurer ce taux, qui est pourtant souvent le reflet de la suite du parcours, et à tout le moins, assez prédictif de la future réponse ovarienne lors des stimulations hormonales.

Avez vous bénéficié d’une mesure de l’AMH destinée à évaluer, combinés à d’autres paramètres, la réserve ovarienne?

Les autres sondages sont ici.

26 réflexions au sujet de « Le Sondage du Samedi : La mesure de la réserve ovarienne via l’AMH »

    1. Je me suis un peu emballée car en regardant les chiffres taux au départ 1,2 en 2007 et pas 2 comme je pensais mais avec endométriose et fivs avec plusieurs ponctions (blanches) tout a été épuisé au niveau de la réserve mais avec Dhea petite stabilisation avant la fin en 2013 !

      J'aime

  1. J’ai remarqué une baisse du taux de l’AMH par rapport au début de parcours…
    Elle se maintient j’ai de la chance avec la DHEA. mais les traitements agressent pour moi notre AMH.

    J'aime

  2. pas de mesure de l’AMH avant que je ne change de centre PMA et donc après 2 FIV.
    la réponse serait plutôt « jamais » si j’étais restée ds le 1er

    J'aime

  3. Dès le début car déjà vieille ( ha!une vraie de 38 ans).
    Au départ, un taux de 1,1 avec sa copine FSH à 11,9. Prise quand même en PMA mais avec des réticences. Sept embryons, zéro bébé.
    Bizarrement mes taux évoluent à l’envers.
    Mon AMH était de 1,2. Et la FSH à 9 il y a un an. Fiv annulée avec cohorte disparate.
    Et là AMH de 1,5 et FSH à 5,6…
    Une explication, à part mon hyperthyroïdie non soignée?
    Enfin, bon, je trouve ces deux mesures bien inutiles dès lors qu’on a vu la première mesure ( ça sent la vieille) et le comptage des follicules antraux ( jamais plus de 7 par ovaires ). Et cher.

    J'aime

  4. Avant cet article je ne savais même pas ce qu’était l’AMH, merci pour vos informations!
    Mes premiers symptômes d’insuffisance ovarienne précoce se sont déclarés vers mes 34 ans. Ma gynéco de l’époque m’a alors fait faire une échographie (« on va voir ce que vous avez encore dans le buffet » – apparemment il y « avait » quelque chose…).
    Cinq ans plus tard, l’an dernier lors du diagnostic définitif, alors que je demandais si il n’était quand même pas possible de me prélever des ovocytes avant de faire une démarche de DO, la gynécologue m’a répondu « mais qu’est-ce que vous voulez prélever?! ». De fait, n’étant pas spécialiste en gynécologie et encore sous le choc de ce qui m’était annoncé, j’ai ravalé mes larmes et laissé faire la Science.
    L’option « Psychologie » n’est manifestement pas au programme des cours de spécialisation gynéco-obstétrique.

    J'aime

  5. Des ma 1ere consultation pma et heureusement car on m’a découvert une AMH bien trop basse pour une fille de 25 ans et on a tout de suite lancé les IAC.

    J'aime

  6. Mes résultats de stim laissaient penser un taux AMH et FSH catastrophiques. Mon gynéco ne voulait pas le faire, il disait « ben on l’a connait votre réponse ovarienne… ». J’ai insisté après la 4ème FIV, j’en avais besoin. Il me l’a fait… taux amh et fsh supers bons! (je sais plus combien et pas envie de ressortir le dossier AMP des placards…)
    CONCLUSION : Mon gynéco avait raison, ces taux ne voulaient rien dire d’en notre cas…

    J'aime

    1. c’est assez décrié oui comme moyen de contrôle… ce que j’avais lu dans la salle d’attente du biologiste 3 minutes après avoir entendu AMH m’avait laissée bien perplexe…
      J’espère que tu vas bien

      J'aime

  7. moi je me demande pourquoi on me l’a fait sachant qu’on m’avait découvert des opk… toujours est-il qu’il est hyper-trop haut… et qu’en vous lisant toutes, j’aimerais vous en donner un peu (ça vous aiderait vous ET moi).
    Bisous à toutes

    J'aime

  8. Amh testée a mon entré en pma. Elle était a 2 a l’époque (31 ans) et après 4 IAC et deux fiv elle a été retestee. Résultat a 5… Elle a plus que doublée. Ça me laisse un peu sceptique. Je crois que c’est un indicateur parmi d’autres et que certains facteurs doivent influencer sa mesure à un instant T.

    J'aime

  9. AMH + FSH mesurées en début de parcours (30ans, AMH 4, FSH 13, follicules antraux 4 et 7) et en fin de parcours (36ans, un bébé FiV, AMH 3, FSH 19, follicules antraux 1 et 4). Le gynéco a dit qu’une autre FIV était sans espoir, grossesse naturelle 2 mois plus tard…

    J'aime

  10. Mon doc utilise l’AMH comme un indicateur du dosage necessaire à la stim/jour et une aide au choix du produit de stimulation, pour la 1ere FIV. Histoire de ne pas partir au hasard!
    Par contre, la 1ere FIV et sa stim lui suffisent ensuite pour connaitre la réponse ovarienne à la stim, et pour la suivante il a refusé de retester l’AMH en me disant « selon toute probabilité en 2 ans elle a surement baissé » et « je connais déjà votre réponse à la stim, c’est donc inutile ». Comme je ne compte pas changer de centre ou de médecin (svt demandé de réactualiser certains examens), on ne la retestera probablement jamais!

    J'aime

      1. Sauf erreur, il est désormais remboursé , depuis juillet 2013 il me semble. Cela doit sûrement encourager à le prescrire car il coûtait environ 50€ à la totale charge du patient avant !

        J'aime

        1. Non, non, toujours pas remboursé. 48 euros à l’heure actuelle. On signe un papier avant la prise de sang pour dire qu’on s’engage à payer.

          J'aime

          1. Je me suis trompée, la vague d’inscription au remboursement de Juillet 2013 concernait seulement les tests hémato/immuno (type facteurs V Leiden, protéine C, prothrombine…)
            Puisqu’au vu des réponses au sondage de samedi, la prescription est quasi systématique, il faudrait se mobiliser pour que ce soit pris en charge !!!!

            J'aime

  11. Nous, l’AMH a été faite lors du bilan initial d’infertilité, avec écho, spermo,hsg…
    C’est cette amh basse isolée (1,2) à l’âge de 28ans associée à une dysovulation qui nous ont catapulté en pma, malgré fsh et écho CFA normaux.
    Finalement réponse correcte en stim, et gynéco peut convaincue que je serai en ménopause précoce vite. Elle dit que ce paramètre isolé ne signifie pas grand chose, hormis peut être une IO occulte et que du coup on n’a pas perdu de temps.

    J'aime

  12. Prescrit au bout de 18 mois d’essais (avec tous les autres dosages hormonaux) par ma gynéco « de ville », donc avant la PMA, et elle avait bien insisté : « Ce n’est pas remboursé mais c’est pourtant l’un des dosages les plus importants ». Puis refait à l’entrée en PMA quelques mois plus tard.

    J'aime

  13. Mon médecin endocrino-gynéco utilise les 3 facteurs : age de la patiente, comptage des follicules antraux et AMH pour estimer la réponse ovarienne à la stim et donc les doses nécessaires.
    AMH payée 49euros dès l’arrivée en centre AMP. Gentiment pris en charge par ma mutuelle dans le cadre d’un forfait FIV de 200 euros/an

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s