Journée de l’infertilité : les résultats des 101 centres de procréation français (Le Parisien, 22/05/2014)

 

A l’occasion de la Journée de l’infertilité, quelques journaux, (trop peu!) ont bien voulu s’intéresser au sujet dont Le Parisien qui reprend les chiffres sur 2011 de l’agence de biomédecine et propose une illustration du classement par tranche de pourcentage de réussite.

Tous les classements sont à prendre avec un peu de recul, chaque centre ayant ses spécificités, et beaucoup d’entre nous n’ont pas forcément la possibilité de choisir leur centre.

 

l’article est à lire ICI.

 

15 réflexions au sujet de « Journée de l’infertilité : les résultats des 101 centres de procréation français (Le Parisien, 22/05/2014) »

  1. Quand je regarde le tableau je vois que mon centre appartient à 1 des plus bas du classement. Ceci s’explique aussi par le fait qu’ils prennent aussi les cas critiques car avec mes taux hormonaux catastrophiques ils ont bien voulu nous prendre avec seulement 1 ovocyte par ponction. Ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs où notre dossier aurait été refusé car sans espoir et sans chiffre valorisant pour leur statistique

    J'aime

    1. bonjour Artemise. Ton commentaire m’interesse car on se posait justement la question de savoir si les centres publics pouvaient aussi refuser des patients. Sais-tu si c’est le cas ? Cette situation me choque beaucoup car sur le principe, je comprends que les médecins ne souhaitent pas « s’acharner » quand ils estiment les chances de réussite trop faible (dans l’intérêt des patients) mais dans les faits on voit bien que c’est très complexe à déterminer et on peut craindre que certains centres n’excluent effectivement des couples pour des raisons de classement comme cela… aussi je me demande quels sont les critères, et les différences entre centres publics, privés, universitaires…
      et comment aussi faire progresser la PMA (on voit bien que la marge de progrès reste énorme…) si les centres se « contentent » des situations qu’ils pensent pouvoir résoudre…

      J'aime

      1. Bonjour Miliette je sais que certains centres en effet refusent car c’est aussi quelque part les envoyer au casse pipe si les taux sont trop catastrophiques. La chance que nous avons eu c’est d’avoir eu un gynéco qui nous a fait du sur mesure et qui dépendait d’un centre qui était ouvert aux cas compliqués. Je devais normalement avoir plusieurs ponctions de suite pour essayer de cumuler les ovocytes comme la plupart du temps y en avait qu’1 ou ponction blanche et grâce à la vitrification ovocytaire essayer d’obtenir 1 grossesse mais mes ovaires après 1 début de grossesse n’ont plus voulu fonctionner…

        J'aime

        1. Mon premier centre fait aussi parti de la fin de la liste car comme artemise, c’est un centre qui accepte les « les cas désespérés » notre gynéco actuelle (nous avons changé de centre pour avoir un second avis) nous a dit qu’avec nos résultats, nous n’aurions pu faire les 5 FIV réalisées dans l’ancien centre.
          Donc oui, les centres sélectionnent bien leurs patients…

          J'aime

  2. Attention aux statistiques car ma gynéco m’a confiée, je trouve cela pertinent d’ailleurs, que certains centres n’hésitent pas, pour gonfler les chiffres, à refuser de prendre en charge des couples dont le profil est trop compliqué : trop peu de chance, donc c’est pas possible!

    C’est sûr que si dans un panel, on enlève ceux qui vont lutter un peu plus fort…. ceux qui vont réussir après plus de tentatives…
    Elle m’a parlé de centres qui ne veulent pas prendre en charge des femmes après 40 ans, ou des couples dont l’homme a un taux de spermatozoïdes trop bas…. Évidemment que ça marche mieux à 30 ans avec un homme qui a un léger trouble!!!!

    Donc FAITES TRÈS ATTENTION AUX STATISTIQUES!!!

    J'aime

    1. C’est une des revendications du Collectif BAMP, que tous les centres puissent prendre en charge tous les cas, sans faire le tri entre les différents dossiers des patients, refusant systématiquement les couples avec dossiers médicaux « difficile ». Lors de la première publication des résultats des centres d’amp en juillet 2013, nous avions déjà alertés sur le fait que ce classement ne représentait pas forcément la réalité du terrain, avec notamment la politique de certains centres qui refusent de prendre en charge les couples ayant des dossiers avec un potentiel de réussite limité. Certains centres ne vous proposent même pas de rendez-vous lorsque vous téléphonez que vous dites : « bonjour, j’ai 38 ans ».

      J'aime

  3. J’ai un peu de mal à comprendre ce classement, un peu trop global et pas assez détaillé à mon goût.

    Selon les 2 « anciens » classement (celui de l’express et je ne sais plus quel autre) mon ancien centre était assez mal classé et mon nouveau centre dans les 5 premiers.

    Avec ce nouveau classement, mon ancien centre passe dans les 5 premiers, et mon nouveau centre dégringole en milieu de tableau.

    Bref, les chiffres pour les chiffres, ça ne veut pas dire grand chose…

    J'aime

  4. JE pense que ce classement n’est vraiment pas représentatif.

    Mon centre figure dans les derniers et je trouve ça injuste.

    Difficile de faire le tri dans les premiers du classement entre ceux qui sont vraiment excellent et ceux qui « choisissent » leur patient…

    Mon centre, à ma connaissance, ne refuse personne (dans le cadre bien sûr des ages légaux) suivant la difficulté de l’infertilité. On sent qu’ils cherchent à faire le maximum pour qu’on ait notre petit miracle même si cela peut amener à faire des ponctions sans transfert pour tenter d’obtenir des blastos (surtout pour FIV4). Forcément ça fait baisser ce genre de stats.

    On devrait faire un classement fait par les patientes, avec la prise en charge, les délais, les dépassements d’honoraire, l’humanité des soignants ou non, la disponiblité de l’équipe médicale, les « petits plus » apportés (psy, acuponcture, etc.).

    Voili voilou !

    J'aime

    1. Un questionnaire pour évaluer de façon qualitative les centres est en cours de réalisation au bureau BAMP. Au tout début du collectif un groupe de filles motivées ont fait le plus gros du boulot, maintenant il nous faut juste du temps pour le finaliser. Et nous manquons de temps ! Mais c’est un projet que nous souhaitons terminer prochainement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s