Le sondage du Samedi: Nombre de cycles de pause entre chaque Transfert d’Embryon Congelé ?

Poursuivons notre chemin dans les méandres des pratiques des centres français d’AMP, et notamment sur l’organisation des transferts d’embryons. En espérant que vous en ayez eu suffisamment pour penser « TEC » (ou TEV puisque désormais beaucoup sont vitrifiés!), même si on espère encore plus fort que le ou les embryons frais s’étant accroché(s ) vous n’ayez pa eu à vous tourner vers vos « frosties » !

Alors entre le transfert de l’embryon frais et le transfert de l’embryon congelé, ou le transfert d’embryon congelé suivi d’un autre transfert d’embryon congelé, combien de cycle(s) ?

 Si vous avez du patienter longtemps, est ce parce qu’il fallait faire un Bilan de l’échec précédent? ou est ce habituel dans votre centre ?

7 réflexions au sujet de « Le sondage du Samedi: Nombre de cycles de pause entre chaque Transfert d’Embryon Congelé ? »

  1. Mon gynecô est du genre a ne jamais se précipiter… Il ne fait pas du protocole pour faire du protocole.. il insiste toujours sur le fait que le corps doit se remettre .. 2 cycles a chaque fois..

    J'aime

  2. J’aurais pu enchaîner 2 TEV facilement sur 2 cycles mais j’ai voulu attendre le départ du doc qu’on ne pouvait pas sentir parce qu’il partait à la retraite du coup je ne sais pas trop quoi répondre parce qu’au final il s’est passé plusieurs mois entre ces 2 TEV. Et puis au fond c’était même pas des TEV puisque ce n’est pas les embryons qui étaient vitrifiés mais les ovocytes alors ça compte en embryon frais ou pas ???

    J'aime

  3. Dans mon ancien centre, je recevais les ordonnances de protocoles par courrier et je n’avais à peine un cycle d’attente entre deux tentatives. Au début j’étais ravie que ça aille vite et puis au fur et à mesure des échecs j’ai trouvé que ça allait trop vite et j’en avait marre de ne jamais voir le médecin pour parler des échecs et de l’éventuel changement de protocole.

    J'aime

  4. Aucun avec mon doc, on enchaine, on enchaine. Sauf qu’enchainer les échecs, ça use. Ce qui s’avère un avantage au départ, devient difficile. Désormais, même si on sait qu’on peut enchainer immédiatement, on a décidé de faire un cycle de pause.
    On murit en PMA, et de fougeuse PMette obnubilée par le fait de ne pas perdre un jour, une semaine, un cycle, on devient une vielle routiere de la PMA qui en oublie même la date de ses dernières règles. Un cap est passé. Après presque 5 ans, ça semble normal.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s