Le sondage du Samedi : Faire face aux critiques sur la PMA quand on est infertile…

Il ne se passe pas une journée sans que la PMA soit attaquée. Les articles dans la presse nationale et quotidienne, sur le net, dans les réseaux sociaux profitent de la moindre mention du mariage pour tous, de la GPA pour déverser, sous couvert de journalisme d’information, des opinions intolérantes, bien pensantes, avec le modèle d’une famille unique où les enfants nés « naturellement » ont seuls leur place. Et de l’anecdote, de l’ignorance, viennent raccourcis et amalgames, au détriment de TOUS les couples concernés par la PMA, avant tout parce qu’elle a vocation à pallier une infertilité avérée.

Alors, quand on vous traite, vous, en parcours PMA car c’est la seule possibilité pour vous d’avoir un enfant (et non par choix!) de « bandes de dégénérés » (oui, je l’ai lu dans les commentaires d’un article, et le commentateur indiquait explicitement que cela s’adressait à tous les bénéficiaires de la PMA…), ça vous fait quoi?

Idée de sondage proposé par une adhérente BAMP Véro !

Plusieurs réponses possibles!

19 réflexions au sujet de « Le sondage du Samedi : Faire face aux critiques sur la PMA quand on est infertile… »

  1. Je ne sais pas ce qui est le plus blessant : la méchanceté des gens qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas, ou la pitié de ceux qui n’y connaissent rien non plus mais enchaînent les boulettes en essayant de vous aider… A priori, les seconds sont animés de meilleures intentions, mais personnellement, ils m’ont beaucoup plus blessée par leurs propos (vous savez, les fameuses remarques du type « oh ma pauuuuuvre, ne t’en fais pas, cela arrivera quand cela devra arriver, d’ailleurs j’ai une amie qui m’a dit qu’un couple qui a adopté a eu un enfant naturel pile au même moment, c’est fou, non ? ») Les cons méchants, on en côtoie tous les jours, et leur propos tellement débiles me passent au-dessus. Mais les gentils cons vous lancent comme cela des peaux de banane qui vous font tomber par terre quand vous ne vous y attendez pas (genre dans l’ascenseur au boulot, juste avant une réunion importante…) Ceux là, ils sont terribles. Et en plus, vous les retrouvez pour l’adoption, avec le même taux de connerie ! (« Oh c’est tellement généreux d’adopter un enfant, d’ailleurs j’ai une amie qui a adopté une petite Vietnamienne, elle en est très contente tu sais… »)
    On en finit jamais avec les propos bêtes sur la famille quand elle n’est pas exactement comme la « norme »… Pour nous adultes, c’est parfois blessant, alors vous imaginez pour les mômes ?

    J'aime

  2. Je pense que les gens ont surtout une grande méconnaissance de la PMA et des différentes techniques, ils l’associent souvent uniquement à la GPA.
    Avant j’étais vraiment blessée et mon mari, qui a perdu son père d’un cancer, m’a dit que les gens ne pouvaient pas savoir et qu’il ne fallait pas leur en vouloir car ils ne pouvaient pas imaginer ce que nous vivions.
    Étant moins fataliste que mon mari, je prend maintenant le temps « d’éduquer » les gens de leur expliquer les différentes techniques, les chances minimes de réussite, mon parcours et surtout les contraintes des traitements. Ils sont souvent plus compréhensifs par la suite et presque militants pour la PMA.
    Je crois que c’est aussi notre rôle d’être « ambassadeurs » et de faire passer le message. Tout le monde n’a pas le courage de le faire et c’est tout à fait compréhensible, je ne me permettrais pas de juger et c’est encore pour ça que c’est merveilleux que le collectif BAMP existe pour être la voix de ces sans-voix!
    Non la PMA ce n’est pas un supermarché pour bébés génétiquement modifiés, mais un un parcours du combattant médical qui aide les gens là où la nature a fait sa p*te.
    Merci BAMP d’exister.

    J'aime

    1. je n’ai pas su répondre mais je me reconnais à travers les propos de « la reine ». Sauf que ou bien mes « élèves » sont cons ou bien je suis très mauvaise pédagogue (ce qu’on ne peut exclure) mais après un an de « sensibilisation » je me suis bouffé (entre autres perles) « bah t’as qu’a adopter » « bah t’as qu’a recommencer » et « ah c’est déjà fini ? » pour le négatif de FIV 1. Alors je continue la campagne de comm’ mais c’est pas gagné…

      J'aime

      1. Y a des élèves récalcitrants, c’est certain, mais la pédagogie c’est aussi la répétition, non ?
        Et pour les réponses foireuses du type « t’as qu’à adopter », tu peux toujours répondre que tu préfères adopter un chien, c’est quand même moins de contraintes, normalement ils répondent « mais c’est pas pareil ?! » et là tu peux leur dire qu’avoir son enfant et en adopter un, c’est pas pareil non plus…

        J'aime

        1. lol !
          ben tu vois même pas. Pour ma part, j’entends bien que ce soit différent, mais s’il n’y avait pas 6 ans d’attente j’adopterais. Mais m’étant renseignee sur l’adoption, j’explique. : les papiers, l’intrusion dans l’intimité, les psys, le fait que l’agrément n’est pas donné à tout le monde, et surtout, surtout, les délais…
          tu vois je lâche pas l’affaire hein ! mais certains jours, c’est difficile…
          Mais promis, le prochain qui m’epuise, j’aurai une grosse pensée pour toi et je reprendrai depuis le début. Même si c’est la 3ème fois 🙂

          J'aime

    2. J’ai tenté également la propagande sur mon mur Facebook mais à part ma belle mère et ma belle sœur je n’ai pas « sensibilisé » grand monde.
      J’ai même dit que ce n’était pas contagieux (car pour certains j’avais l’impression que mettre un j’aime ou un commentaire allait les rendre infertile) mais sans succès …

      J'aime

      1. Je n’ai pas tenté la propagande sur Facebook car je n’ai pas encore osé aborder le sujet avec tous mes friends dont certains sont des collegues ou des gens que je n’ai pas vu depuis 15 ans, mais je trouve ça très courageux de ta part, j’aimerais avoir cette force, bravo à toi !

        J'aime

  3. Ce qui est certain c’est qu’il faut sensibiliser, démystifier, informer, éduquer…
    BAMP sert à ça, les manifestations comme dunkerque/perpignan et l’implication des membres BAMP aussi! Merci pour toute cette énergie! Merci de ne pas oublier que personne ne le fera à notre place! Continuons!

    J'aime

    1. Je ne me retrouve dans aucune réponse parce que justement je me dis que finalement, je ne peux pas en vouloir aux gens maladroits ou complètement idiots (ceux qui attaquent sans connaitre), car ils ne connaissent pas. Et on ne peut comprendre que ce qu’on vit. Donc, j’aurais tendance à dire qu’il faut surtout communiquer, expliquer, faire comprendre, pour que les choses évoluent. Tu as raison ma très chère Flhope: c’est notre mission. De mon côté, je m’y emploie au quotidien, en ne cachant rien de nos difficultés et en expliquant quand les gens sont maladroits. Je crois qu’à titre individuel, déjà, on peut faire énormément.

      J'aime

  4. Ce qui m’inquiète c’est le recul des politiques. Sous un gouvernement de gauche c’était hélas une + grande occasion de voir bouger les choses et au contraire, à part le mariage pour tous (qui est énorme en soit et vraiment super je sais) ils ont reculé sur tellement de points … quand on voit qu’une des premières choses de faite a été la circulaire de la honte on se dit vraiment qu’on régresse.

    J'aime

  5. Pour ma part c’est un mélange de tout ça.
    Je ne peux pas m’empêcher d’être inquiète pour le futur. Avec tous ces gens qui sont anti tout, qui mélangent tout…
    Et puis maintenant j’essaye d’éduquer les gens, de les instruire, les former, les informer.
    J’essaie de faire passer le message que nous avons toutes et tous le droit d’essayer même si nous n’avons pas le droit à l’enfant.
    J’essaie de faire en sorte de montrer au plus grand nombre qu’il est légitime de se faire aider par la médecine. Quand on a une carie il ne suffit pas de croiser les doigts.
    C’est fou comme les gens ont l’impression que l’on pratique une médecine de confort et qui en plus creuse le déficit de la sécurité sociale…
    Ce qui est fou, aussi, c’est que tout le monde la connaît cette copine qui est tombée enceinte alors qu’ils envisageaient d’adopter!!

    J'aime

    1. J’ai pas de chance ma mère, qui est psy, est tombée enceinte après 3 ans d’essais, 2 mois après avoir eu l’agrément pour l’adoption…
      Donc je sais que le psychologique joue, il ne faut pas le nier complètement.
      Mais ma mère qui me le rappelle souvent et me dit de ne pas me mettre de pression et de prendre mon temps avec les traitements pour digérer mes échecs, a aussi l’intelligence de comprendre l’origine médicale de mon infertilité et d’être sensible à ma douleur l’ayant elle même vécue….

      J'aime

  6. Moi, je suis (presque !) nostalgique du temps où on me disait :
    « C’est dans la tête tout ça… Ça viendra quand vous serez prêts… Pourquoi ne pas prendre des vacances histoire de vous détennnnnndre… Tu sais, les enfants, c’est pas facile tout les jours…-non, sans blague ? » Et j’en passe, bien sûr…
    Mais fini tout ça…
    Tout ça pour dire que si on veut changer les mentalités, c’est à nous d’expliquer, d’informer, de répéter…
    On a malheureusement souvent l’impression de se répéter mais tant que vous répétez, tant que vous dites, tant que vous expliquez… c’est que vous êtes encore dans l’action !
    Courage à toutes.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s