– Le droit de choisir – de René Frydman

Le droit de choisir, le manifeste des médecins et biologistes de la procréation médicalement assistée

Cet ouvrage a déboulé dans les rayonnages de nos librairies, dans des émissions TV, dans les magazines et à la radio fin janvier ! Du René Frydman un peu partout pour notre plus grand plaisir et en plus BAMP est cité dans une émission de France 2, dans Libération.

Timing parfait pour tenter de sensibiliser à la PMA nos futurs présidentiables…si tant est qu’ils reste des candidats ! (mais ça c’est une autre affaire)

René Frydman pose par écrit avec l’appui de 200 collègues gynécologues et biologistes les revendications de la médecine reproductive française (ou une partie du moins), il pointe du doigt ce qui n’est plus acceptable dans notre pays…la France qui a été un pays pionnier en PMA et qui, aujourd’hui, se retrouve loin derrière d’autres pays européens !

Avoir tous les outillages, la technique, le personnel et ne pas avoir le droit d’effectuer certains actes, je conçois que cela puisse être frustrant….c’est un peu comme avoir une grosse voiture de sport dans son garage et ne pas avoir le permis de conduire !

René Frydman appuie sur 4 points qu’il devient indispensable de revoir en France (et le Collectif BAMP est bien d’accord avec lui !)

– le don d’ovocyte est insuffisant
– l’analyse génétique de l’embryon est très restrictive
– l’autoconservation des ovocytes n’est autorisée que dans certains cas
– le don de sperme est proscrit pour les femmes seules ou homosexuelles

Vous pouvez aussi écouter le podcast de cette émission de Sud Radio du 2 février, où René Frydman revient sur ces différents sujets. A l’écoute de cette émission, on peut se demander, si le fait d’ouvrir et de terminer l’émission sur l’histoire d’un couple de femmes, ne va pas une nouvelle fois embrouiller le message pour les personnes peu informées sur les questions d’AMP et de prise en charge de l’infertilité, qui continuent à résumer l’AMP à l’accès à la parentalité pour les couples LGBT.

Lien vers le manifeste BAMP : 48 propositions pour améliorer la prise en charge de l’infertilité et de l’AMP en France. Nous nous retrouvons dans beaucoup de points du manifeste des médecins. Mais pas sur tout. Notre proposition notamment de systématiser à l’entrée en AMP, un bilan immunologique et génétique complet, pour éviter les mauvaises surprises après plusieurs tentatives, ne trouve pour l’instant pas d’écho auprès des professionnels de l’AMP.

img_0524-1Pour acheter ce livre, cliquer ici

4 réflexions au sujet de « – Le droit de choisir – de René Frydman »

  1. Bonsoir celoline, merci pour ton article 🙂

    Moi j’ai eu des sentiments très différents à la lecture de ce livre manifeste : principalement de l’effarement et de la colère face aux incohérences du système français et face aux choses qui semblent figées depuis des années ou qui ne bougent pas assez vite.
    J’y ai même appris, malgré plusieurs années de PMA déjà derrière moi et des tonnes de lectures sur le sujet, qu’un homme peut faire une auto-conservation de ses gamètes sur simple ordonnance alors que c’est interdit pour une femme qui n’est pas menacée d’un maladie grave pouvant altérer sa fertilité, et alors que nous avons cette horloge biologique qu’ils n’ont pas (ou bcp plus tardivement).
    Bref, un ouvrage intéressant du point de spécialistes qui, heureusement pour nous, continuent de monter au créneau quand ils pourraient se satisfaire de se « complaire » dans leur spécialité et la reconnaissance de leurs pairs.
    Merci à BAMP de faire le maximum aussi pour que les choses bougent, je me suis d’ailleurs récemment engagée pour faire partie des vôtres et « faire ma part » comme le dit la légende amérindienne du colibri 😉

    PS : Au fait, à la fin de ton article il manque le lien dans la phrase « pour acheter ce livre cliquez ici » 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ma part, je n’ai rien appris dans l’ouvrage, c’est sûrement pour cela que je n’ai pas eu ce sentiment de colère et de frustration à sa lecture 😉

      J'aime

      1. Moi ce qui m’a le plus marquée, en plus de l’auto-conservation des gamètes possible sur simple ordonnance pour les hommes alors que c’est encore interdit pour les femmes, c’est que nos meilleurs spécialistes ne sont plus beaucoup invités dans les colloques internationaux tellement la France est à la ramasse sur le sujet car bloquée pour des raisons de législation et d’éthique, et que les pays voisins écoutent nos meilleurs spécialistes avec effarement et son navrés quant aux rigidités que la France a encore sur certains sujets, après avoir été pionnière pendant des années.
        Bref il y en a des choses à revoir, et j’espère que la pétition de BAMP aidera à faire entendre la voix des patients également 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s