Journal d’une FIV – Un docu-témoignage

Samedi 24 février 2018, c’est l’anniversaire de la naissance d’Amandine, le premier bébé français né grâce à une fécondation in vitro.

C’était il y a 36 ans.

Samedi 24 février 2018, c’est aussi la diffusion d’un documentaire-témoignage qui s’annonce comme exceptionnel. En plein débat sur la révision de la loi de bioéthique dont l’amp semble être le sujet le plus polémique, donner la parole, montrer ce que vivent les personnes qui désirent avoir des enfants et qui n’y arrivent pas, va à n’en pas douter faire date.

Montrer, mais pas seulement sous le seul angle strictement médical, raconter comment ce désir et cette impossibilité occupent tous les aspects de la vie d’une personne, d’un couple, d’une famille et donc d’une société de plus en plus impactée par nos difficultés procréatives.

Ce journal d’une FIV, qui mêle des images prises par Monsieur sur le vif avec son téléphone portable, d’autres prises par Madame pour construire le film et avec des images personnelles des années 70, pour mettre en lien les générations et les désirs d’avoir des enfants, nous laisse espérer d’un résultat à la hauteur des besoins exprimés par beaucoup de personne en parcours d’AMP : Donner la parole aux personnes concernées, faire tomber les tabous, les préjugés, remettre cette histoire dans le contexte sociologique et sanitaire actuel, qui n’est plus celui de nos parents. Pour aussi, prévenir les jeunes générations.

Enfin un grand et beau documentaire sur la fécondation in vitro, sur la vie des gens marquée par cette difficulté qu’est l’infertilité, les infertilités.

BRAVO et MERCI à Raphaëlle CATTEAU et à TEVA pour la diffusion.

Enormes émotions rien qu’en regardant les deux bandes annonces.

A ne surtout pas rater, samedi 24 février 2018 à 20h50 sur TEVA

 

 

 

 

 

Témoigner, Informer et agir de la plus belle manière

Des articles dans différents médias :

20 minutes

Interview de Raphaëlle CATTEAU pour GRAZIA

 

 

 

7 réflexions au sujet de « Journal d’une FIV – Un docu-témoignage »

  1. Bonsoir, pour ma part je n’ai pas du tout aimer le reportage.

    Pour moi, c etait juste un reportage « découverte » sur une FIV, qui à un goût de déjà vu…
    Et le cliché insupportable de .. Cela a fonctionner dès la 1ere tentative n’est juste plus possible a voir dans les reportage TV..

    Un parcours AMP est très loin de ce reportage gentillet (je ne veux absolument pas être irrespectueuse envers ce couple et réalisateurs).

    Un parcours AMP c est 1 couple sur 2 qui ressort d’un parcours AMP sans enfants, c’est énorme!

    Un parcours PMA c’est la difficulté énorme de concilier protocoles, rdv medicaux diverses (dosages,controle echos pds..) avec l’employeur qui très majoritairement font la misère à leurs employés! Souvent les femmes démissionnent, se mettent au chômage, font de l’interim pour privilégier leur parcours AMP…
    Le parcours AMP c’est le plus souvent des années d’échecs, de fausses couches, l’espoir qui disparaît , des dépressions, des divorces, des problèmes de santé qui s’accentue, les proches qui s’épuisent à nous soutenir et disparaissent, c est la solitude, ce sont des heures perdues a attendre dans des salles d’attente en regardant les femmes enceintes assises a tes côtés et te cacher pour pleurer.. C est de sentir les larmes montés car tu deviens phobique aux echos endo-vaginales car ca fait 6 ans qur tu en subis, c’est ne plus supporter physiquement cette attente du coup de fil du laboratoire après une ponction poir t’annoncer le nombre potentiel d’embryons, c est arriver le jour du transfert et t’annoncer que ton embryon s’est arrêté de se développer et de repartir le ventre vide, c’est de prendre des kilos… Beaucoup de kilos… C est commencer a prendre des anti depresseurs, c est apprendre que ton centre AMP ne veut plus te prendre en charge car ton cas est compliqué et se retrouver à tout recommencer dans un autre centre plus loin encore de chez toi, c est faire 100 a 150 km à chaque controle, car c est le centre le plus proche de chez toi et stresser car ton boss te mets la pression ..c est de devoir trouver une solution pour permettre d’accéder à un don de gamète à l’étranger… Et j’en passe…

    Voilà, ca c est la réalité d’un parcours AMP..

    Là on voit un couple 41 et 43 ans en rdv avec le processeur Frydmann sans connaître leurs pathologie et hop ils se lancent dans une FIV.. Une personne comme les anti tous regarde ce reportage va se dire ok , les bonnes femmes la quarantaine vont en PMA sans pathologie…le message est erroné et c’est pour moi une énorme erreur surtout dans cette periode délicate où il y a la révision des lois bioéthiques.

    Trop d’impasse sur le parcours, manque d’éléments, du déjà vu…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que je m’attendais aussi à voir un parcours bcp plus difficile, avec une succession d’échecs mais avec l’espoir que ça ait fini par fonctionner. On voit malgré tout la réelle souffrance de ce couple, qui certes n’a pas autant galéré que certaines d’entre nous, mais dont la douleur n’en est pas moins présente. A travers tes mots je prends conscience qu’on nous a montré un traitement PMA de « rêve » même si ce n’est sans doute pas ce qu’a vécu ce couple. On constate à travers ce témoignage utile qu’aucun parcours PMA ne se ressemble, que le vécu est plus ou moins difficile mais que contrairement à ce qu’on a montré, ce n’est pas toujours un succès. Ce témoignage a le mérite d’exister mais il en faudrait tellement d’autres pour traiter tous les cas de figure. Moi-même je ne me reconnais pas dans ce parcours : notre parcours de double don, nous avons dû y avoir recours parce que nous n’avions pas d’autre choix. Pas parce que nous sommes stériles (au contraire ! – et c’est d’ailleurs presque un comble en PMA !) mais parce que nous sommes porteurs d’une anomalie génétique. Ce sujet-là est encore malheureusement trop rarement abordé dans les débats (sans doute parce que cela touche très peu de monde et pourtant cela apporte son lot de souffrances aussi !). En tout cas je me ferais un plaisir de témoigner si l’on m’en faisait la demande.

      J'aime

      1. J’admets que tout couple ayant recours à un parcours d’AMP souffre.
        Les protocoles sont lourds pour toutes les femmes.
        Mais dans mon commentaire, c est vrai un petit coup de gueule car j’en ai assez de voir des reportage « lisse » sur l’AMP.
        Les réussites dès la 1ere tentative existent et heureusement, mais malheureusement le pourcentage est rare..
        Moi, j’aimerais que l’on montre au grand public, la galère, les années d’échec, les FC alors que l’on croyait avoir son 1er positif au bout de plusieurs années, que l’on montre la réalité d’un parcours !
        Les francais n’y connaissent rien en PMA , il faut leur mettre en face la réalité et non des reportages lisses de réussite au 1er essai…
        Nous avons aussi fait un double don en république tchèque ..
        6 ans d’AMP pour nous, la pillule ne passe tjs pas pour moi, malgré la naissance de nos 2 merveilles..
        Je n’en ferais jamais le deuil..
        J’y ai laissé des plumes…
        Je suis ravie de voir qqun avec le même point commun que nous 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,

    Merci à Raphaelle CATTEAU et Rodolphe.
    J’ai trouvé ce film fabuleux car très réaliste et empli d’humour.
    Je ne l’ai pas trouvé triste.
    J’aime la simplicité de ce film, ce couple n’hésitant pas à se montrer sous leur vrai jour, avec leurs doutes, leur stress, leur fatigue, leur amour et leur autodérision.
    Il nous permet de voir l’AMP sous l’angle du vécu de « l’autre », un recul utile et nécessaire.
    Il nous plonge dans le vécu médical du couple ce que je n’avais pas encore visionné en film et a , semble-t-il, été utile à la compréhension de ce vécu par le corps médical lui même ( c’est ce que j’ai lu dans une interview du Pr Frydman au sujet du film)

    Ce film m’a redonné un brin d’espoir et de courage, que j’ai du mal a puiser dans mes propres ressources actuellement, celui de croire en ce pourquoi on fait tout cela.

    J’ai terminé ce film avec plus d’espoir et l’envie de lire des livres du Pr Frydman.

    Merci BAMP

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s