Synéchies – Comment reconnaître un chirurgien expert ?

En cas de désir de grossesse chez une femme présentant des synéchies, le traitement des synéchies peut nécessiter une hystéroscopie opératoire. Le hic, c’est que seuls quelques chirurgiens gynécologues sont des experts de cette prise en charge très spécifique et précise. C’est pourtant cette expertise le pilier de la réussite de la levée des synéchies. En consultation pré-opératoire, voici 3 points pour s’assurer de l’expertise de votre chirurgien.

 

  1. Le chirurgien expert conseille une hystéroscopie diagnostique de suivi

Après une hystéroscopie opératoire, éviter les récidives est le principal objectif ET la plus grande difficulté. Pour cela, une hystéroscopie diagnostique doit être réalisée 6 à 8 semaines plus tard.

 

Qu’est-ce que l’hystéroscopie diagnostique ? C’est un examen gynécologique réalisé en consultation qui consiste à visualiser l’intérieur de l’utérus grâce à une petite caméra. Pour la réaliser, habituellement, ni speculum, ni pince pour saisir le col ne sont nécessaires.

Cet examen permet de constater l’état de la cavité utérine et potentiellement de diagnostiquer une atteinte de la muqueuse. En cas de synéchies, l’hystéroscopie diagnostique peut permettre de les traiter directement si elles sont légères, ce qui peut être le cas après une hystéroscopie opératoire.

 

ATTENTION, si le chirurgien que vous consultez déconseille l’hystéroscopie diagnostique de suivi, il est préférable de demander un deuxième avis. Ne pas réaliser ce suivi peut être délétère, ne permettant pas de levée à temps une éventuelle récidive.

 

  1. Le chirurgien expert utilise peu ou PAS d’artifices

Si le gel hyaluronique, peut être utilisé, il est important de savoir que les récidives sont surtout évitées par l’expertise du chirurgien lors du geste opératoire, le matériel utilisé et le suivi par hystéroscopie diagnostique.

 

  1. Le chirurgien expert ne prescrit pas d’antibiothérapie, ni d’antihémorragiques

Seule des médicaments contre la douleur seront prescrits après l’intervention. Un traitement par œstrogènes est parfois utile chez certaines femmes avant l’opération ou après l’hystéroscopie opératoire, si l’endomètre est fin.

 

Si votre chirurgien ne répond pas à ces critères, il est raisonnable de demander un deuxième avis. Le Collectif BAMP peut vous orienter vers un chirurgien expert.

 

En cas de besoin, contactez-nous : synechie@bamp.fr ou collectif@bamp.fr

Pour en savoir plus sur les synéchies

www.hysteroscopie.org

https://collectifbamp.files.wordpress.com/2017/11/brochure-synecc81chies-utecc81rines-5-planches.pdf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s