Bioéthique, il reste des choses à obtenir !

Le projet de loi bioéthique amendé doit être voté, lors d’un vote solennel à l’Assemblée Nationale mardi 15 octobre prochain en fin de journée. C’est un vote qui valide le projet de loi, tel qu’il vient d’être amendé, mais ce n’est pas encore le vote définitif, qui lui devait avoir lieu début 2020. Donc mesdames qui voulez faire autoconserver vos ovocytes, ce n’est pas la peine de prendre RDV. La loi n’est pas encore promulguée au Journal Officiel.

Le projet de loi, qui pour nous, n’est pas satisfaisant en l’état, car il manque des éléments très importants pour l’amélioration de la prise en charge en AMP (amp post-mortem, DPI-A, ouverture de l’activité don et autoconservation aux centres d’amp privés, l’informations et le recueil des consentements des anciens donneurs et donneuses pour éviter la destruction des gamètes, l’extension du droit commun de la filiation aux couples de lesbiennes). Nous nous satisfaisons de l’ouverture de l’amp aux couples de femmes et femmes seules, de la possibilité donné aux adultes nés via un don de pouvoir avoir s’ils le souhaitent des informations identifiantes ou non sur la personnes qui a donné. Nous nous vote de l’amendement qui propose de faire de l’infertilité une grande cause nationale. Mais nous ne sommes pas dupes du fait qu’on nous donne ça d’un côté, alors que de l’autres des propos aberrants ont et continuent d’être tenus sur les personnes infertiles. Nous restons vigilantes pour que cela ne soit pas JUSTE un moyen de nous calmer sur les autres points que nous revendiquons.

Le texte voté mardi prochain, va partir au Sénat, et nous allons essayer de faire amender le texte par nos sénateurs.
Hier nous avons récupéré le texte. Maintenant il faut que nous le relisions et que nous propositions des amendements. Et que nous trouvions des parlementaires motivés pour soutenir nos amendements. Nous avons aussi sollicitée une nouvelle fois, cette semaine une audience auprès de la ministre de la santé. Nous avons remercié par mails les députés qui ont soutenus nos amendements et nous avons indiqué notre mécontentement à ceux qui ne les avait pas soutenus.

Le texte reviendra en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale, mais sans doute pas avant le début de l’année 2020. Et d’ici là, nous aurons de nouveau sollicité nos députés pour leur expliquer l’intérêt, la nécessité, d’obtenir le DPI-A, l’ouverture de l’activité aux centres privés, etc….


DONC d’ici là, vous avez le temps, en trois clics de dire à vos parlementaires (députés et sénateurs), ce que vous pensez de ce projet de loi. Via notre campagne faction « infertiles OUI, invisibles NON« . N’oubliez pas de partager avec votre conjoint, avec vos parents, vos amis, les membres de votre familles qui vous soutiennent. Vous pouvez aussi demander des audiences auprès de vos parlementaires pour leur dire les yeux dans les yeux ce que vous pensez de ce projet de loi. C’est la démocratie !

Merci, si vous ne l’avez pas fait de partager, de soutenir notre campagne citoyenne

Nous sommes entrain de préparer une autre vidéo pour une nouvelle campagne FACTIO BAMP, une fois que nous aurons tout bien relu le projet de loi que les députés vont voter mardi. Mais d’ici là, une petite piqûre de rappel ne fera de mal à personne !

Et parce que cela fait du bien d’entendre vos paroles, nous repartageons les vidéos que vous avez faites ces derniers mois au sujet de la révision de la loi de bioéthique. MERCI les filles !

P.S. nous attendons avec espérance des vidéos ou des hommes prendraient la parole.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s