Catégories
ACTUALITES BAMP! covid 19 et amp

Pas de date, mais les travaux avancent vite

Retour sur la réunion d’hier avec l’agence de la biomédecine et les professionnels de l’amp, des responsables d’ARS, des responsables de l’hygiène hospitalière, la DGS (direction générale de la santé), des virologues et des infectiologues, pour continuer à organiser la reprise de l’activité de l’AMP.

Il n’est pas possible aujourd’hui de donner une date. Dès que cela sera possible, vous serez tous informé, via l’ABM, via vos centres d’AMP, via notre association.

Vous avez déjà passé deux mois de confinement, sans AMP possible. C’est dur, nous le savons, les professionnels aussi. Ce message nous le faisons, vous le faites passer dans les médias, auprès des responsables (ABM, ARS, DGS). Nous allons aussi écrire au ministère de la Santé pour l’informer de nouveau de la situation des personnes infertiles. Le confinement de la majorité des Français, pendant ces deux mois, permet d’envisager dans les prochaines semaines la reprise de l’activité d’AMP. 

Cette décision doit être d’abord prise par le ministère de la santé, sur les bases des recommandations du groupe de travail « Reprise de l’activité » de l’ABM, puis doit être déclinée par territoires via une décision des ARS. 

Hier les recommandations médicales AMP, qui sont nécessaires à toute décision administrative de la reprise, ont été travaillé aussi avec des virologues et des infectiologues. Car rappelons le, l’amp est à l’arrêt à cause de l’épidémie de covid-19, qui tue des gens et en rend gravement malade beaucoup d’entre nous. Les travaux de l’ABM avec les professionnels avancent vite.  Tous demandent et anticipent dans leurs équipes, une reprise de l’activité pour les personnes infertiles et stériles. 

 Le ministère doit recevoir dans les prochains jours, les recommandations de l’ABM pour la reprise de l’activité, pour ensuite prendre la décision. Ensuite les ARS (agences régionales de la santé) et enfin les directions d’établissements prendrons la décision en fonction du territoire et de la situation de l’établissement. Comme vous l’avez entendu hier, dans les médias, les départements vont être classés par couleurs, il faut savoir que ces évaluations peuvent être rapidement modifiées et ajustées à la réalité de la circulation du virus dans la population. Pour l’instant, nous n’avons pas plus d’information à vous transmettre sur l’impact concret de cette classification sur la reprise de l’activité. Mais c’est un sujet qui a été discuté hier dans le groupe de travail. 

L’objectif est bien de reprendre l’activité AMP, mais en protégeant tout le monde d’une éventuelle reprise de l’épidémie de covid-19. Notre association défend évidemment ce point de vue de la reprise de l’activité sans mettre en danger quiconque. 

Nous avons trouvé que cette réunion était POSITIVE. Tous les acteurs demandent la reprise et travaillent pour que cela se fasse dans les meilleurs conditions possibles pour préserver la santé de tous (patients, professionnels et reste de la population). Tant que les recommandations ne sont pas validées, il n’est pas possible de vous donner les détails. 

Un prochain groupe de travail ABM est prévu le 7 mai. Le président de la République à donné la date du 11 mai pour une éventuelle levée du confinement. Mais cette date ne veut pas dire que la vie va reprendre comme si de rien n’était. 

D’ici le 11 mai et encore plus, après le 11 mai, il faut absolument vous protéger et protéger les autres du virus covid-19. Car ce virus est toujours là, le confinement a permis de réduire considérable la transmission. Mais la levée du confinement, risque de remettre en circulation le virus de façon plus intensive encore. Nous savons, les professionnels de l’AMP savent, l’ABM sait ce que cet arrêt de l’amp porte comme préjudices aux personnes infertiles et stériles. Tout est mis en oeuvre pour limiter le plus possible cet impact négatif sur vos projets de vie. 

Protégez-vous, protégez les autres, car si vous êtes malade, vous ne pourrez pas recommencer vos protocoles, avant d’avoir été guéris et cela prend du temps, car le virus est très agressif. Beaucoup de gens sont morts et beaucoup de gens sont malades. Les soignants et les équipes soignants payent un très lourd tribu à ce sujet. 

Portez des masques si vous sortez, respectez les distanciations sociales, les consignes d’hygiènes que vous connaissez déjà (lavage des mains, ne pas se toucher le visage, etc), télétravaillez si vous le pouvez, pour éviter le plus possible la circulation du virus et pour ne pas l’attrapez. 

Nous attendons encore les réponses de l’agence de la biomédecine, à nos demandes au sujet de la prise en charge des personnes qui se trouvent dans des démarches d’AMP en Europe

La reprise de l’activité est l’objectif principal de l’agence de la biomédecine, de l’ensemble des professionnels de l’AMP, de notre association. Nous sommes à vos côtés pour faire entendre les voix des personnes infertiles et stériles. Sachez que nous défendons de façon responsable le point de vue des patients, sans relâche. 

#ampenpauseImposée #solidarité

14 réponses sur « Pas de date, mais les travaux avancent vite »

Merci infiniment de faire entendre notre désarroi, nos rêves en suspens et nos inquiétudes pour la suite…
Merci de nous tenir informés pour nous donner un peu de perspective dans cette attente difficile. Merci et bravo pour votre travail et votre engagement !

Merci beaucoup pour ces nouvelles.
Compliquée cette situation et encore plus quand en plus on est infirmière comme moi…
Je suis partagée entre la solidarité avec les collègues et la peur de tomber malade… et que tout soit annulé et encore repoussé…

Je comprends totalement votre ressenti.
Mais à un moment, les gens (médecins, ou infirmière ou n’importe qui d’autres) qui doivent se faire opérer vont retourner en chirurgie pour les opérations qui ont été annulées. Donc ne culpabilisez pas. Si vous prenez toutes les précautions pour vous et pour les autres, et de par votre profession vous en avez grandement conscience, les risques vont être réduits ou même ne pas exister. Le droit à la santé s’applique aussi à l’AMP. Donc si l’activité est autorisée à reprendre, elle va reprendre avec toutes les précautions qu’il faut pour que personne (soignants, patients et population générale) ne soient impacté. Il faut que la responsabilité collective prenne le pas sur les projets individuels, c’est certains, mais pas de façon indéfinie. Donc protégez-vous et si votre protocole reprend, ne culpabilisez pas.

Merci Virginie. Nous somme chanceux de vous avoir comme porte-parole. Heureusement que Bamp est là aussi pour nous transmettre des infos en temps réel.
Un grand merci à toute l’équipe pour votre investissement.
Bon weekend.

Bonjour,

Merci d’être là pour transmettre des infos car jamais ni à la radio ni à la télé nous n’entendons parler de ce que va devenir la pma après le 11 mai reprise ? Pas de reprise ? J’ai vraiment l’impression que notre désarroi n’est pas entendu !
Ayant fait une fausse couche suite à 3 mois de grossesse pendant le confinement suite à une grossesse naturelle miracle j’attends que mon centre ouvre de nouveau rapidement pour relancer notre projet !!!

Merci pour ces renseignements. C’est vrai que l’attente est très longue surtout quand on a peur que la prochaine stimulation ne fonctionne pas du tout ( endometriose stade 4 et amh assez bas). C’est une angoisse de tout les jours.

Bonjour, j’ai lu ce matin que la décision était reportée après le 11 mai. Est ce vrai ?
Merci encore pour votre travail !!

Bonjour, de notre côté nous n’avons pas de date. Ni une date de prise de décision de la DGS, ni une date de reprise.
Lorsqu’une date sera connue, elle sera diffusée. Cela sera sans doute d’ailleurs plusieurs dates, qui pourrons être différentes en fonction du territoire, du centre d’AMP, etc…. Beaucoup d’éléments qui ne dépendent pas que du groupe de travail auquel nous participons.

Un très grand merci à vous Virginie, et à toute l’équipe BAMP, pour votre si précieux travail et ces nouvelles qui nous donnent espoir.

Je partage pleinement les sentiments des autres personnes, le temps parait terriblement long, surtout quand on a une situation où le temps était compté déjà avant le confinement.

Pour ma part j’ai contacté des centres dans les pays voisins (Suisse, Espagne, Italie) qui ont déjà repris les traitements (pourquoi la France met plus de temps ?…), mais selon les informations officielles des douanes il est impossible de traverser les frontières pour cela. En effet des exceptions sont faites dès lors qu’on est en « situation d’urgence médicale où la vie est mise en danger »: à interprétation stricte ce n’est pas le cas de la PMA, mais auriez-vous plus d’information à ce sujet ?

Merci par avance.

Un grand merci à l équipe BAMP pour le partage de ces informations 👍
Je viens de découvrir ce site qui résume toutes les données que je récoltais sur les différents site (ars, biomédecine, Eshre…) pour me tenir informée de la situation presente.
Je suis également en parcours Amp et vais avoir 43 ans en septembre alors je compte les jours…
J espère que nous allons avoir une date de sortie très prochainement.

Laisser un commentaire