Catégories
ACTUALITES BAMP! AUTOCONSERVATION des ovocytes INFORMER TÉMOIGNAGES Télé, cinéma, radio, photographies, théâtre, musique, réseaux sociaux...,

TEVA : Congeler mes ovocytes, un enfant quand je veux, quand je peux !

RENDEZ-VOUS télévisuel pour la diffusion d’un documentaire inédit (tourné entre l’automne 2019 et le début de l’année 2020) sur la congélation des ovocytes. Ce sera sur TEVA le 4 septembre à 20h50.

« Merci beaucoup de votre participation et de votre aide sur ce projet ! J’espère que le film pourra faire œuvre utile. » S.de M.  Nous avons passé beaucoup de temps avec les réalisatrices Juliette AMANS et Myrima ELHADAD pour préparer le sujet, discuter des multiples facettes de ce sujet, conseiller des interlocuteurs, etc. Mais aussi au moment du montage au mois de juin et juillet. Vous l’aurez compris, il y aura un peu de BAMP dans ce documentaire, Virginie, présidente de l’association apparaît aussi dedans. 

« J’ai fait congeler mes ovocytes, un enfant quand je veux, quand je peux !»

Chaque année en France, près de 2000 femmes se mettent hors-la-loi, car elles partent à l’étranger pour faire congeler leurs ovocytes. En effet, cette intervention leur est toujours interdite par la loi française, alors que plusieurs pays d’Europe l’autorisent depuis longtemps.

En plein débat pour la révision de la loi de bioéthique, nous avons suivi des trentenaires qui se sont lancées dans ce parcours long, difficile et onéreux.

Courageuses et déterminées, elles rêvent d’enfanter un jour. Et comme leur horloge biologique tourne, elles ont décidé d’accroître leurs chances de devenir mères plus tard, quand elles se sentiront prêtes.

  • La chanteuse Lorie, 38 ans, nous livre son émotion et sa colère : souffrant d’endométriose, une maladie qui altère la fertilité, elle a dû se rendre en Espagne pour faire congeler ses ovocytes.
  • Mélanie, 38 ans, chef d’entreprise, a rendez-vous en Belgique. Elle s’indigne de ne pas pouvoir disposer librement de ses ovocytes, alors que les hommes, eux, ont tous les droits !
  • Domitille, 34 ans, championne du monde de chute libre acrobatique, a fait congeler ses ovocytes en Espagne l’an dernier.
  • Céline, 36 ans, manager web, a choisi de rester en France, mais pour respecter la loi, elle doit donner en priorité la majorité des ovocytes qui lui sont prélevés avant de pouvoir en conserver, si elle en a assez !

 

Plusieurs médecins militants aident déjà les Françaises dans leurs démarches : ils témoignent de leur engagement dans ce combat pour faire bouger les choses.

 

Un film inédit de 52’ réalisé par Juliette Amans et Myriam Elhadad, Sunset Presse.

2 réponses sur « TEVA : Congeler mes ovocytes, un enfant quand je veux, quand je peux ! »

Vivement ce soir je n’ai qu’une hâte : celle d’enfin voir le résultat de ce documentaire (3 jours de tournage!!), dans lequel j’ai livré une partie de ma vie la plus intime.

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s