Catégories
ACCOMPAGNER ACTUALITES BAMP! AMP FECONDATION IN VITRO infertilité INFORMER INSÉMINATION ARTIFICIELLE

L’amp au quotidien : toutes vos questions au docteur Porcu-Buisson

Nous vous proposons un live instagram, le mardi 29 juin 2021 à 21 heures.

Avec le docteur Géraldine Porcu-Buisson gynécologue spécialisée en Assistance Médicale à la Procréation à l’IMR (Institut de Médecine de la Reproduction) à Marseille.

Parce qu’un protocole d’AMP c’est rarement un long fleuve tranquille, parce qu’il arrive toujours des imprévus, des questions existentielles, angoissantes, qui surgissent au moment où vous vous y attendez le moins. Comme par exemple : « j’ai oublié de prendre mon ovule de progestérone ce soir est-ce que c’est grave ? » Ou : « je n’ai pas mis la bonne dose dans l’injection de ce soir, est-ce que mon protocole est foutu ? » Etc……

Mais aussi des questions pratiques sur comment préparer au mieux mon premier entretien en AMP par exemple. Que vous soyez en insémination ou en fécondation in vitro, ou en préservation de votre fertilité.

Comme d’habitude, nous ne répondrons pas aux questions qui concernent votre dossier médical en particulier, car chaque cas est différents et qu’il faut un rendez-vous avec un médecin pour y répondre sérieusement. Nous aborderons les aspects généraux des tracas du quotidien en AMP, que nous avons toutes et tous rencontrés un jour et que nous souhaitons éviter aux nouveaux patients.

Nous vous proposons de poser vos questions en commentaires de cet article et nous demanderons au docteur Porcu-Buisson d’y répondre lors du live sur le compte instagram de l’association.

2 réponses sur « L’amp au quotidien : toutes vos questions au docteur Porcu-Buisson »

Bonjour,
J’ai quelques questions à vous proposer :
– On nous demande toujours de mettre le puregon/ovitrelle (ou équivalent) au frigo. Notamment les pharmaciens qui flippent que ça ne soit pas au froid. Or, il est marqué sur la notice qu’il faut rester en dessous de 25°C. D’où ma question : quelles sont les limites de cette température ? Cela est important pour garder un semblant de vie sociale, si jamais on souhaite manger chez des amis, sans avoir à « squatter » leur frigo.
– J’ai une question technique pour les femmes SOPK en général. Une diététicienne conseille de prendre plutôt un complément en inositol mais qui avait un rapport D-chir / inositol particulier. Elle s’appuie sur cette étude (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31298405/) qui dit que le meilleur rapport entre les 2 composants est de 1 pour 40. Du coup, une seule référence existe (marque TimeHealth) avec ce rapport. Or, beaucoup de gynécologues recommandent des inositol « simples » type Ginositol. Je me pose donc la question de l’intérêt de prendre plutôt des compléments sans D-Chiro ou avec.
– Il arrive que lorsque l’on se pique, du produit ressorte. Quand on est sur des petites doses (50 ou 75ui puregon), cela peut représenter beaucoup de produit ?! Et donc un risque d’avoir sous-dosé l’injection ?!
– Sur la notice d’orgalutran, on nous dit de piquer dans la cuisse en aspirant un peu pour voir s’il n’y a pas de sang. Or, ma gynéco me dit de le faire dans le ventre et ne m’a pas donné de précautions particulières. Finalement, y a t il une différence ?

Merci par avance pour les réponses et bravo pour votre travail des membres du collectif !

Merci pour cette opportunité d’aborder le quotidien en AMP ma question concerne le quotidien de l’après transfert: Comment « vivre normalement » comme on nous le recommande après les transferts d’embryon? Est-il possible de ne pas culpabiliser de tout si ça n’a pas marché et de ne pas ressasser ce jour où on a fait du vélo ou cette marche loupée ou encore ce stress au travail…

Laisser un commentaire