Catégories
A.B.M. ACTUALITES BAMP! covid 19 et amp

Vaccination et avis du HCSP

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 22 avril 2021 par la Direction générale de la santé (DGS) afin d’évaluer l’impact et les risques liés au virus SARS-Cov-2 dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP).

Dans son avis du 22 juillet 2021, le HCSP recommande notamment :

1-    En matière de vaccination,

d’inciter très fortement les personnes à se faire vacciner contre le SARS-Cov-2 avant une AMP (y compris les tiers donneurs), en respectant un délai d’une semaine entre la 2ème injection et l’AMP (initiation des traitements, recueil, etc.). Le HCSP rappelle que le recours à l’AMP ne peut être refusé à une personne ou à un couple dont l’un ou les deux membres refuserai(en)t la vaccination. 

Pour les personnes déjà engagées dans un processus de vaccination au moment de l’initiation de la démarche d’AMP, l’objectif est d’écarter au maximum les deux évènements. Pour y parvenir, deux possibilités s’offrent :

–       soit préférentiellement, l’injection de la deuxième dose de vaccin est privilégiée, quitte à argumenter auprès des centres de vaccination pour rapprocher le plus possible le délai de la deuxième injection. La démarche d’AMP est alors repoussée au moins d’une semaine au-delà de la deuxième injection ;

–       soit le geste d’AMP est nécessaire de façon urgente (minorité de cas), c’est alors la deuxième injection du vaccin qui doit être différée.

2-    En matière de dépistage du SARS-CoV-2,

aucun test direct ou indirect vis-à-vis du SARS-CoV-2 n’est recommandé en amont du don de spermatozoïdes ou du don d’ovocytes ni en amont d’une préservation de la fertilité, sous réserve que la personne soit asymptomatique lors du don et qu’elle ne soit pas cas-contact récent (moins de 15 jours) d’un sujet connu comme infecté par le SARS-CoV-2.

Avis du HCSP « Mesures de prévention des risques liés au virus SARS-CoV-2 dans le domaine de l’assistance médicale à la procréation (AMP) »

Suite à l’avis du Haut Conseil de la santé publique, l’Agence de la bioémdecine a réactualisé son site Internet. Vous y retrouverez :

·       la version 7 des recommandations de l’Agence de la biomédecine relatives aux activités d’assistance médicale à la procréation en contexte de circulation du SARS-CoV-2, datée du 27 juillet 2021

·       La fiche Info patients AMP-Covid, qui synthétise les principales questions soulevées sur les activités d’AMP et leurs conséquences pour les personnes concernées, mise à jour du 27 juillet 2021

Ces documents sont accessibles également sur le site dédié grand public   https://www.procreation-medicale.fr/ 

·       La fiche Info patients dédiée aux donneuses d’ovocytes et aux donneurs de spermatozoïdes, mise à jour du 27 juillet 2021

Ce document est accessible également sur les sites dédiés https://www.dondespermatozoides.fr/ et https://www.dondovocytes.fr/

Par ailleurs, les études se poursuivent au niveau nationale et européen, car les professionnels doivent déclarés les cas de femmes enceintes ayant déclarées la covid-19 au cours de leur grossesse.

Nous terminons en vous rappelant que les recommandations de l’ABM portent aussi sur les risques de thrombose qui existent dans les parcours d’AMP en dehors de l’épidémie de covid-19.

Laisser un commentaire