Catégories
ACTUALITES BAMP! AGIR bioéthique Non classé Nos TRAVAUX

PLAN FERTILITE : le gouvernement amorce le travail

Comme vous le savez, dans la loi de bioéthique promulguée début août, l’article 4 concerne la mise en œuvre d’un PLAN FERTILITE.

Ce PLAN FERTILITE nous l’espérons, nous le réclamons, nous nous mobilisons depuis la création de notre association, pour qu’il puisse exister. Dans le cadre des trois ans de travail sur la loi de bioéthique, nous l’avons obtenus. Si le sujet de la loi de bioéthique vous intéresse, c’est par ici pour remonter le temps. Vous trouverez différentes propositions dans notre manifeste, aussi au sujet de plan fertilité.

Les 7 et 14 septembre, nous avons participé à deux réunions de travail à ce sujet avec le cabinet d’Adrien TAQUET, secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance au Ministère des Solidarités et de la Santé. Dans ce groupe de travail il y avait notamment aussi René FRYDMAN et Salomé BERLIOUX (auteur notamment de « La peau des pêches »). Notre association a transmis un document de 34 pages, au groupe et au ministère, qui présente notre bilan, et nos propositions pour le PLAN FERTILITE (document que nous tenons à la disposition de nos adhérents). Nous l’avons organisé autour de 4 axes :

  • Santé publique et changement de paradigme
  • Education, Information, Sensibilisation
  • Recherche fondamentale et innovations
  • Parcours patients

Si vous avez suivi, nos publications sur Instagram notamment, vous avez sans doute vu, que vendredi 30 septembre, nous avons participé à un repas avec Messieurs Adrien Taquet et Olivier Véran (ministre des solidarités et de la santé). Repas auquel nous étions la seule association invitée en compagnie de différents professionnels de l’AMP français, pour parler à nouveau de ce Plan Fertilité :

  • Florence BRUGNON, présidente de la fédération des BLEFCO (biologistes de la reproduction) et chef du service AMP – CECOS au CHU de Clermont-Ferrand
  • Professeur Rachel LEVY, chef du service de biologie de la reproduction, CECOS, à l’hôpital Tenon
  • Anne BACHELOT, endocrinologue et médecine de la reproduction à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière
  • Pascale CHAVATTE, directrice de recherche en biologie de la reproduction, environnement épigénétique et développement et chercheuse à l’INRAE
  • Eric HUYGHE, Chirurgien urologue, andrologue, et médecine de la reproduction à Toulouse (Hôpital Rangueil et Paule de Viguier)
  • Professeur Pierre RAY, directeur du laboratoire de génétique de l’infertilité et DPI moléculaire au CHU de Grenoble, responsable des tests diagnostics DPI.
  • Professeur Samir HAMAMAH, président de la Conférence Nationale des Université et responsable d’une unité INSERM sur le développement précoce de l’embryon à Montpellier. C’est lui aussi qui gère le projet WINTEST qui permet d’établir la bonne fenêtre d’implantation.

Ce repas a été l’occasion pour les professionnels de faire entendre, les difficultés qu’ils rencontrent dans leur pratiques, dans leurs recherches.

Pierre RAY, Virginie RIO, Florence BRUGNON, Samir Hamamah, Olivier VERAN, Adrien TAQUET, Rachel LEVY, Eric Huyghe, Anne Bachelot, Pascale CHAVATTE, le 30 septembre 2021 ministère des Solidarités et de la Santé

Virginie RIO, présidente de notre association a pu faire entendre le point de vue de notre association au sujet de la nécessité de changer de paradigme en France pour que la fertilité, l’infertilité, la santé environnementale deviennent des sujets de santé publique et que l’on puisse faire un réel travail de prévention, de sensibilisation à l’échelle nationale.

A l’issu de ce repas, il a été annoncé par Olivier Véran, la mise en place d’une mission relative à la rédaction d’un rapport PLAN FERTILITE, qui doit être remis fin décembre au ministre. Salomé BERLIOUX et Samir HAMAMAH ont été nommé responsables de cette mission.

Pascale CHAVATTE, Rachel LEVY, Mr ROMAC chef de cabinet de Mr Taquet, Eric Huyghe, Samir Hamamah, Florence BRUGNON, Anne Bachelot, Virginie RIO, Pierre RAY, le 30 septembre 2021 ministère des Solidarités et de la Santé

Nous sommes vraiment enthousiasmés par la mise en route de ce travail collectif au sujet du plan fertilité.

Les 5 et 6 octobre, Adrien TAQUET organise au ministère une CONFERENCE des FAMILLES, dans lequel, une table ronde est intitulée : »Un impensé des politiques familiales : soutenir la fertilité et accompagner les couples infertiles« . Bientôt dix ans que nous martelons cela, il faut penser et parler autrement de l’infertilité pour pouvoir agir autrement, nous accompagnons au quotidien des personnes, des couples en parcours d’AMP où qui sortent d’AMP avec ou sans enfant. Nous sommes vraiment ravies de voir qu’enfin, la prise de conscience s’enclenche au niveau du gouvernement.

Nous restons vigilantes à ce que le travail de cette mission ministérielle puisse aboutir à un rapport qui répond à nos attentes et qui soit rapidement opérationnel dans toutes les dimensions nécessaires. Restera ensuite à voir si les préconisations de ce plan fertilité, seront portées et mises en œuvre par le prochain gouvernement. Car 2022 = élection présidentielle, donc à notre avis, une fois le rapport remis, il ne va pas se passer grand chose. En tout cas, ça avance et c’est l’essentiel aujourd’hui.

La présidente de notre association sera présente mercredi 6 à la conférence des familles

2 réponses sur « PLAN FERTILITE : le gouvernement amorce le travail »

Bravo pour tout ce travail de fond ! Contente que Salomé Berlioux puisse faire parti intégrante de ce nouveau combat. En effet, c’est une très bonne chose que des gens qui sont passés/passent par ce combat soient à l’oeuvre pour faire avancer cette cause.
Ce n’est que le début d’un marathon. Donc, je vous souhaite du courage, de la persévérance mais aussi de ne pas trop vous arracher les cheveux 🙂
Coralie

Une patiente d’AMP à la tête de la mission ministérielle, ça c’est encourageant! J’ai eu peur en lisant qu’Adrien Taquet était dans la boucle, quand on voit son inaction pour les enfants en foyer et sa non-écoute des personnes concernées, c’était pas rassurant… bon courage Virginie, et bravo d’avoir réussie à être conviée à cet échange!

Laisser un commentaire