DPI-A dans la loi, un point c’est tout !

Vous vous demandez encore quel est cet étrange acronyme ?
Et à force de voir/lire toutes sortes de « choses » sur la révision de la loi de la bioéthique, vous perdez le Nord !

Votre association préférée (nous donc !) vous propose cette vidéo explicative tournée et montée avec les moyens du bord, pas d’acteurs sensationnels ni oscarisés, juste des patients qui ont laissé parler leurs cœurs et qui expliquent le DPI-A pour que cela soit à la portée de tout le monde et surtout des non-scientifiques….et aussi un peu (beaucoup) pour nos législateurs qui aiment  centrer les débats sur des sujets annexes (et encore !) au DPI-A…

DPI-A, on te veut,
on t’aura !

Votre mission, si vous l’acceptez, sera de rendre cette vidéo virale…
…que tout le monde, de France et de Navarre la visionne !
Partagez sur vos réseaux sociaux, vos blogs,…
Faites-là circuler plus vite que le TGV
Montrez que les patients d’AMP sont concernés (et pas satisfaits)
Faisons, tous ensemble, une grande chaîne de solidarité afin de défendre nos droits, d’affirmer nos attentes en matière de révision de la loi de la bioéthique

 

 

 

Infertiles OUI invisibles NON !!! 

 POUR LE DPI-A en FIV !

 

MERCI DE SOUTENIR notre campagne FACTIO « POUR LE DPI-A en FIV » et d’alerter vos parlementaires pour qu’ils prennent conscience des demandes et des besoins de personnes infertiles. En parcours d’AMP

PROCREO dans des nouveaux locaux

Mardi soir, les bénévoles BAMP Lyonnaises étaient invitées à l’inauguration des nouveaux locaux du centre d’AMP PROCREO La Soie  à Villeurbanne

Estelle et Audrey, nos deux dynamiques bénévoles Lyonnaises, ont pu présenter l’association et ses actions aux professionnels (médecins, sage-femmes) qui étaient présents.

Elles ont pu aussi rappeler le soutien que notre association apporte aux centres privés d’AMP qui dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique sont diabolisés de façon outrancière, par la ministre de la santé et par les députés qui ont voté la semaine passée des amendements pour exclure les centres d’amp privés de la pratique de l’autoconservation et du don de gamètes. Ce qui est incompréhensible, car les centres d’AMP privés sont soumis aux mêmes règles de déontologies, aux mêmes réglementations françaises au sujet de l’activité d’AMP. Car sans les centres privés, les délais de prises en charge seraient encore plus important et la répartition géographique moins importante.  Sans les centres privés, la prise en charge de l’AMP pour toutes, va être compliquée, car les CECOS ont déjà des délais très importants. Notre association a proposé des amendements pour permettre justement que les centres d’AMP privés puissent mettre en oeuvre l’autoconservation et le don de gamètes. Et nous continuerons à soutenir cela tant que la loi de bioéthique ne sera pas promulguée.  N’oubliez pas que vous pouvez continuer à soutenir nos deux campagnes citoyennes factio à ce sujet.  Vous pouvez aussi aller rencontrer vos députés et sénateurs, pour leur expliquer que les centres d’AMP privés ne vont pas vendre et acheter des gamètes, car la loi française l’interdit et que nos médecins qu’ils soient dans le privé ou le public respectent cette réglementation et ont une éthique et une déontologie professionnelle !

Une représentante de notre partenaire associatif sur Lyon, La cause des parents était aussi présente. Association de parents qui nous permet d’organiser dans leur locaux nos rencontres BAMP et qui donne de la visibilité aux questions d’infertilité et d’AMP, dans le grand public des parents, qui heureusement n’ont pas tous l’obligation de passer par l’amp pour avoir des enfants.

Sur le site du centre PROCREO vous pouvez prendre rendez-vous en ligne et vous trouverez aussi de nombreuses informations, sur l’infertilité (vidéos explicatives) masculine et féminine, sur les prises en charges complémentaires (psychologue, acupuncture, naturopathe, etc). Leur site est très complet.

« Le centre de consultations d’aide médicale à la Procréation PROCREO la Soie vous accueille au 35 rue de la Soie, Villeurbanne (69100) – 04 78 93 89 68.

Le centre travaille en collaboration étroite avec le Médipôle situé au 158 rue Léon Blum, Villeurbanne (69100) et le laboratoire PROCREO EUROFINS situé au sein même du Médipôle. »

 

Fédération Française Etudes de la Reproduction 2019

Pour la sixième année consécutive, notre association sera présente au congrès annuel de la Fédération Française d’Etudes de la Reproduction (FFER). C’est l’occasion pour nous de rencontrer de nombreux professionnels pour leur présenter l’association, d’écouter les présentations des dernières recherches. 

« Les 24èmes journées de la Fédération Française d’Etude de la Reproduction se tiendront à Paris, à la maison de la chimie du 25 au 27 septembre 2019.
 
Les 9 sociétés savantes composant la FFER ont des thématiques singulières et complémentaires, balayant ainsi tous les champs de la procréation. Chaque société proposant, seule ou en association, une session scientifique, ce congrès annuel est un moment unique d’échanges entre professionnels de différents horizons. Cette diversité fait toute la richesse de ces journées scientifiques.
 
L’année 2019 est aussi marquée par la révision des lois de Bioéthiques qui sera peut être déterminante pour l’évolution de nos pratiques.« 
 
 
Et pour la deuxième année, nous sommes fières de présenter de nouveau un poster : « Les troubles anxio-Dépressifs chez la femme en protocoles de fécondation in vitro »
Poster a été retenu dans un premier temps et qui sera affiché parmi ceux des médecins et des biologistes.
C’est le travail de Joséphine, responsable de l’antenne BAMP à Toulouse. BRAVO à elle !
 
 
Pour lire le programme des trois jours c’est par ici
 
 

Congrès Infogyn à Pau !

Rendez-vous incontournable de la gynécologie depuis plus de trente ans, les journées INFOGYN sont l’occasion de partager et de discuter des avancés médicales concernant la santé des femmes.

Toutes les facettes de la gynécologie y seront abordées, allant de la médecine de la reproduction et des développements législatifs en cours attendus par toutes les femmes, en passant par l’aide de l’intelligence artificielle dans l’imagerie ovarienne ou mammaire, à l’apport de l’épidémiologie dans l’évaluation des traitements hormonaux, souvent décriés mais tellement utiles et dont la balance risques-bénéfices demeure sans équivalent, si les prescriptions et le suivi s’appuient sur l’état de l’Art scientifique.
Les nouveautés en ménopause ou en contraceptions difficiles y seront donc débattues comme tout ce qui concerne la prise en charge des patientes et le travail en réseau entre les disciplines et les différents soignants.

Le congrès INFOGYN se déroule au Palais Beaumont le 3, 4, 5 octobre 2019 sous la présidence du Professeur Geneviève PLU BUREAU et du Docteur BOUTET.

BAMP tiendra un stand sur place le 3 et 4 octobre 2019.
Sur inscritpion : http://www.congres-infogyn.com/inscription-2019/

Au plaisir de vous rencontrer !

infogyn stand pau

Qui peut se satisfaire d’une loi de bioéthique discriminatoire ? Campagne citoyenne pour dire NON

Bonjour à tous, peu de mots aujourd’hui, car nous avons déjà dis beaucoup de choses depuis de nombreux mois au sujet de la loi de bioéthique, de la nécessité de faire entendre vos voix auprès des politiques.

Mais aujourd’hui il y a urgence, car suite à nos rendez-vous à l’Assemblée Nationale de cet été et de cette semaine, ainsi que le travail que nous réalisons en partenariat avec d’autres associations, nous constatons que les politiques n’entendent pas ce que nous leur disons et semblent se satisfaire d’une loi de bioéthique qui va créer une discrimination liée à l’orientation sexuelle, voir une discrimination liée au mode de conception des enfants du don et qui risque aussi de ne pas rendre possible la mise en oeuvre de l’ouverture de l’amp.

Depuis trois mois nous avons mis en ligne une pétition que vous êtes un peu plus de 1240 à avoir signé. Merci de continuer, c’est important.

Mais aujourd’hui, nous vous proposons un nouvel outil, très utile pour l’interpellation direct de vos élus. Grâce à la plateforme FACTIO, vous pouvez dès maintenant aller soutenir notre campagne citoyenne POUR UNE LOI DE BIOÉTHIQUE qui corresponde à nos demandes. Vous entrez votre code postal, vous validez votre soutien à notre campagne et vous pouvez en même temps interpeller vos élus (députés et sénateurs). Ils vont recevoir directement une alerte leur indiquant que sur leur circonscription, XXX citoyens ne veulent pas de la loi de bioéthique qu’ils s’apprêtent à valider, dès la semaine prochaine.

 

CAMPAGNE CITOYENNE BAMP / BIOETHIQUE

 

 

Merci de partager très largement dans vos famille, vos amis cette campagne citoyenne BAMP. Il faut mettre la pression sur nos parlementaires et vous pouvez grandement nous y aider avec cette campagne citoyenne.

Voilà notre appel d’urgence de ce week-end, nos bénévoles se mobilisent depuis des mois, vont aux RDV à Paris, mais aussi en région, nous avons mis la pétition en ligne, maintenant la campagne citoyenne. La semaine prochaine nous avons encore des RDV à l’Assemblée Nationale. Mais ce week-end, beaucoup de choses vont se décider, il faut absolument montrer aux parlementaires que beaucoup monde ne sont pas d’accord avec ce qu’ils s’apprêtent à entériner. 

Nous faisons notre possible, mais vraiment aujourd’hui, nous avons besoin d’un soutien quantitatif important, pour empêcher une mauvaise loi.

MERCI à tous et bon week-end ! Ensemble pour une loi de bioéthique moderne, efficace et non discriminatoire.

 

Vous aussi vous souhaiteriez BAMPer avec nous ?

Vous souhaiteriez savoir comment et à quel degré il est possible de s’impliquer au sein de l’association Collectif BAMP ?
Le temps vous manque et vous ne pouvez accorder que quelques heures pour l’association ?
Vous rêvez d’animer des rencontres mais n’osez pas franchir le pas ?
Vous aimeriez soutenir le référent proche de chez vous ?
C’est donc votre jour de chance !

Céline, référente en Alsace et membre du Conseil d’Administration propose un Google Hangouts le mardi 20 août à 20h pour répondre à ces questions, Virginie, Présidente de l’association sera également présente !

En effet, certaines régions de France métropolitaine et DOM TOM sont vides de référents BAMP !

Et certains référents auraient besoin d’être épaulés dans leurs démarches, notamment dans les grandes villes !

Et il va de soi, que plus nombreux nous seront à nous mobiliser pour les avancées en matière de PMA, plus nos voix porteront !

Messieurs n’oubliez pas vous pouvez aussi être référents BAMP !

 

Ça se passe comment ?

Grâce à Gmail, vous pouvez vous connecter aux Hangouts soit depuis votre ordinateur ou grâce à une appli sur votre tablette ou Smartphone !

En revanche, il est impératif d’avoir un casque micro (type ceux fournis avec les smartphones) pour éviter les échos et d’être dans une pièce au calme (pas devant la TV quoi 😉) !

Un maximum de 10 personnes pour le live, ceux/celles qui souhaitent y participer, merci d’envoyer votre adresse mail à collectifbampalsace@gmail.com, une invitation à la connexion sera envoyée quelques minutes avant le début du live.

C’est simple, cela ne coûte rien, venez vous renseigner !

Communiqué de presse du collectif PMA

Collectif PMA unique en sont genre, puisqu’il regroupe des associations de parents (solo, homo, hétéro), des adultes nés via un don de gamètes, des juristes, le planning familial pour obtenir une loi de bioéthique qui corresponde aux attentes et aux besoins des personnes qui par choix ou par nécessité ont recours à l’AMP pour essayer d’avoir des enfants.

Suite à la remise du projet de loi au gouvernement mercredi 24 juillet, le collectif PMA, dont BAMP fait partie, a rédigé un nouveau communiqué de presse.

Si nous pouvons nous réjouir d’avoir obtenu des avancées majeurs et la non remise en question des droits des personnes hétérosexuelles ayant recours au don de gamètes. Nous restons mobilisés pour obtenir des amélioration pour les autres points qui ne sont pas convenablement résolus. 

Nous avons d’ores et déjà des rendez-vous de fixés avec des députés, et ce dès fin août.

 

 

Paris, le 26 juillet 2019

 

Communiqué

 

PMA pour toutes

Un projet de loi qui ne demande qu’à être amélioré pour une réelle égalité

 

 

Les associations réunies au sein du Collectif PMA se réjouissent d’avoir été en partie entendues par le Gouvernement avec la version du projet de loi ouvrant la PMA à toutes les femmes, dans le cadre de la révision de la loi relative à la bioéthique, adoptée le 24 juillet par le Conseil des ministres.

 

Une fois ce projet voté, la France permettra enfin à toutes les femmes, en couples ou célibataires, d’avoir recours à la PMA prise en charge par la Sécurité sociale au titre de la solidarité nationale, et rejoindra ainsi le peloton des pays les plus ouverts et progressistes. Mais au-delà de cette avancée majeure en termes d’égalité entre toutes les personnes quelle que soit leur orientation sexuelle, le Collectif déplore un projet bien en deçà des attentes légitimes que ce principe d’égalité pose, en matière de :

 

Filiation : les mêmes droits pour toutes et pour tous les enfants !

Le Collectif se félicite que le Gouvernement n’ait pas retenu la folle proposition d’imposer un mode d’établissement spécifique aux enfants nés d’un don aussi bien pour les couples hétérosexuels que les couples de femmes et aux femmes seules. Fort heureusement, il a suivi ce que le Conseil d’Etat, dans son avis préalable, et les associations du Collectif, de leur côté, n’avaient pas manqué de faire valoir sur l’incohérence et l’injustice qu’aurait créé cette proposition : elle faisait sortir du droit commun les personnes hétérosexuelles au nom d’une prétendue égalité avec les personnes homosexuelles, en leur imposant un régime dérogatoire et stigmatisant.

 

En revanche le Collectif s’oppose à la solution retenue pour les seuls couples de femmes consistant à leur imposer l’établissement d’une déclaration de volonté anticipée (DVA), préalablement et conditionnant le recours à la PMA, et qui devrait être produite pour l’établissement de la filiation à la naissance de l’enfant, avec inscription à son état civil.

 

Si le Collectif retient avec satisfaction que la loi reconnaîtrait enfin un mode d’établissement de la filiation fondé sur l’engagement et la volonté des parents, il invite d’ores et déjà les parlementaires à corriger le projet en inscrivant cette DVA dans le droit commun de l’établissement de la filiation et à en faire bénéficier toutes les femmes y compris celles qui ont eu ou auront recours à une PMA à l’étranger ou amicale.

 

 

Conservation des stocks de dons : non à la pénurie organisée !

Le Collectif s’oppose sans concession à la destruction des stocks de gamètes comme il est prévu, sans une étude approfondie et préalable sur les conséquences pour les personnes en cours de PMA avec don ; il appelle à définir des critères précis et objectifs en concertation avec les personnes et associations concernées qui pourraient dans certains cas, justifier cette destruction et invite les pouvoirs publics à préparer des mesures pour anticiper la baisse des gamètes disponibles.

Par ailleurs, il suffirait d’interroger les donneurs concernés sur leur souhait pour éviter cette destruction généralisée et injustifiée.

 

 

Accès aux informations liées au don : une clarification s’impose !

Le Collectif soutient que l’accès aux informations identifiantes ou non identifiantes du donneur doit être garanti aux enfants dans le respect des engagements et de l’intérêt de toutes les personnes concernées : les donneurs, les enfants et les parents.

Il préconise la mise en place d’un accompagnement progressif et non intrusif des donneurs, des parents et de leurs enfants pour organiser dans le temps et en fonction des besoins exprimés des partages d’information concernant les dons et les donneurs.

Il appelle à la mise en place d’une plateforme numérique ouverte à toutes les personnes concernées qui serait renseignée par elles à tout moment de leur vie de toutes informations y compris identifiantes qu’elles souhaiteraient partager.

 

Evaluation psychologique : non, au « permis » d’avoir un enfant !

Le Collectif s’oppose à toute évaluation psychologique qui reviendrait à soumettre le projet parental à une validation préalable. Au nom de l’égalité des familles il ne peut pas avoir de « permis » d’avoir un enfant.

Le Collectif rappelle qu’il Il existe aujourd’hui pour les PMA une évaluation médicale qui permet accompagnement et réflexion, à dupliquer pour toutes les femmes.

Le Collectif est en revanche favorable à un accompagnement psychologique qui pourrait être proposé et engagé sur la base du volontariat. 

 

A propos du Collectif PMA

Ce collectif est né d’un travail de concertation destiné à élaborer des propositions susceptibles de répondre à l’ensemble des personnes concernées par la procréation avec l’aide d’un donneur ou d’une donneuse.

Le Collectif PMA réunit les associations suivantes :

 

  • APGL: principale association homoparentale présente depuis 1986, l’APGL propose des activités d’information, de partage d’expériences et des services de professionnels pour les familles homoparentales, leurs enfants et les futurs homoparents. Elle œuvre pour la reconnaissance légale de l’Homoparentalité, en France et à l‘international et a pour objectif principal de faire cesser les discriminations dont les familles et leurs enfants sont les premières victimes.

Contact médias : Nicolas Faget –  presse@apgl.fr – 06 16 66 56 91

 

  • Collectif Bamp: Créé en 2013, l’association Collectif BAMP est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général. Elle regroupe des patients, ex-patients, des personnes infertiles, stériles, célibataires ou en couples et des personnes sensibilisées à notre projet. La majorité de nos adhérents sont des couples hétérosexuels dont la tranche d’âge la plus représentée est celle des trentenaires (31-36 ans).

Contact médias : Virginie Rio – collectif@bamp.fr – 06 67 66 35 41

 

  • GayLib :mouvement associé au Mouvement Radical – Social/Libéral, regroupant les LGBTI libéraux et centre-droit en France. Nous réfléchissons et travaillons sur les problématiques sociales et politiques liées aux personnes LGBTI.

Contact médias

 

  • Mam’en solo: L’association Mam’ensolo informe, influence et agit pour la cause des femmes célibataires en parcours de PMA.

Contact médias : Anne-Sophie Duperray – 06 63 85 63 43

 

  • Origines : association fondée par Audrey et Arthur Kermalvezen. Elle a pour objet de promouvoir la PMA et ses axes d’amélioration tels que la reconnaissance du droit pour tous d’accéder à la totalité de leurs origines, dont l’identité du donneur des gamètes.

Contact médias : Arthur Kermalvezen – a.kermalvezen@gmail.com – 06 65 37 09 98

 

  • Le Planning Familial: mouvement féministe et d’éducation populaire, le Planning Familial milite pour le droit à disposer de son corps,   l’égalité femmes – hommes et la possibilité pour  chaque personne de vivre une sexualité libre et épanouie.  Il défend le droit à l’éducation à la sexualité, à la contraception et à l’avortement, et combat toutes les formes de violences et de discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Il se positionne en faveur de l’accès à la PMA pour toutes les femmes  quelles que soient leurs situations économiques et sociales, avec remboursement par la Sécurité Sociale.

Contact médias : Danielle Gaudry – 06 60 95 50 77 ou Caroline Rebhi – 06 59 87 03 20

 

  • AFA LGBT +: L’association a fondée le 25 janvier 2018 à l’initiative de quatre avocats des Barreaux de Paris et Marseille largement impliqués dans la vie associative, pour défendre l’avancée des droits des personnes LGBT, réfléchir aux solutions de demain et débattre ensemble des évolutions législatives ou jurisprudentielles nécessaires, soutenir les confrères isolés ou victimes de discrimination, faire entendre la voix des avocats français auprès des institutions ou des médias nationaux ou internationaux, prendre part à la communauté mondiale d’avocats LGBT.

Contact médias : Emilie Duret – 06 16 42 97 46

 

 

Le Collectif PMA est soutenu par l’association Les Enfants d’Arc en Ciel