Une action pour parler du don de gamètes

Vous voulez vous investir dans une action concrète pour la sensibilisation aux dons de gamètes ?
Vous êtes disponible le vendredi 31 mars 2017  ?
Vous habitez en Région Parisienne ou à Paris, ou vous serez à Paris à ce moment là ?
Vous avez envie de sortir de derrière vos écrans ?
Venez nous rejoindre le 31 Mars 2017 !
La sensibilisation doit être continue et à tout instant. Pour cette raison, nous allons effectuer la distribution des brochures de l’Agence de Biomédecine sur le don de gamètes.  Les 2 spots de distribution sont :
  • Devant le parvis du métro Saint-Denis – Université Terminus de la ligne 13
  • Devant la faculté de Saint-Denis.
Les étudiants sont une « cible » importante, il faut les sensibiliser sur les différents aspects de la fertilité et de l’infertilité, c’est aussi l’occasion de leur parler du don d’ovocytes et de spermatozoïdes.
Ce projet vous intéresse ? Rendez-vous avec Sandrine (ovocyteMoi) à 11H30 devant le parvis du Métro Saint-Denis Université (ligne13).  Nous avons besoin de vous pour toucher le maximum d’étudiants. Et puis ensemble, c’est toujours mieux que tout seul.
Prenez contact avec Sandrine (ovocyteMoi), pour que nous puissions organiser cette distribution :  OVOCYTEMOI@GMX.FR

Reprise de l’activité d’AMP aux Antilles !

Article très intéressant dans le journal France-Guyane (www.franceguyane.fr) paru le 8 mars. Comme vous le savez pendant l’épidémie de ZIKA, l’activité d’AMP avait été complétement stoppée aux Antilles, créant le plus grand désarroi de nombreux couples infertiles.

Article très complet que nous vous invitons à lire en intégralité sur le site internet du journal :

  • la reprise de l’activité d’AMP en Guadeloupe et Martinique en mars
  • le projet de création d’un centre d’AMP en Guyane
  • l’impact du zika sur la santé des enfants

Crédit photo : @FranceGuyane

 

« Après un an de suspension dû au virus zika, l’espoir renaît pour les couples infertiles en Guyane. Dans des recommandations en date du 26 janvier, l’Agence de la biomédecine annonce que l’activité d’assistance médicale à la procréation (AMP) peut reprendre, sous certaines conditions, dans les centres de Guadeloupe et de Martinique vers lesquels se tournent plusieurs de ces couples.

La reprise de l’AMP aux Antilles autorisée fin janvier par l’Agence nationale de la biomédecine est liée à la fin officielle de l’épidémie du virus zika dans les territoires de Guyane (le 14 octobre 2016), de Guadeloupe (le 10 novembre 2016) et de Martinique (le 11 octobre 2016). Et elle concerne très directement des couples qui tentent d’avoir un enfant en Guyane car, malgré une « forte demande » , le département ne dispose plus de structure prenant en charge des fécondations in vitro (Fiv) et des inséminations artificielles depuis fin 2013 (lire par ailleurs), selon le Dr Herliche Fagla, gynécologue obstétricien qui suit les couples infertiles à l’hôpital de Cayenne.
En Guadeloupe, le Centre caribéen de médecine de la reproduction (CCMR) et le Cecos Caraïbes (Centre d’étude et de conservation des oeufs et du sperme humains) du CHU de Pointe-à-Pitre……………… »
Pour lire la suite de l’article c’est par ici, merci

Vous cherchez un centre d’AMP en France ou à l’étranger ?

Ne cherchez plus et allez sur le site FIV.FR

Depuis 2013, (une bonne année, ça, car c’est aussi celle de la création de l’association BAMP),  le site FIV.FR est pensé, construit et animé, au service des personnes en parcours d’AMP ou s’interrogeant sur un parcours d’AMP. Vous avez des questions sur les techniques, sur les centres d’AMP, sur des aspects administratifs du parcours d’AMP (comme le fameux dossier de demande de remboursement des frais pour soins d’AMP à l’étranger), vous pourrez trouver sur le site FIV.FR les réponses.

Depuis le début, nous fonctionnons en parallèle et de façon complémentaires. BAMP sur le versant association (militante) de patients de l’AMP, et de personnes infertiles, stériles (Témoigner, Informer et Agir) qui cherche à faire évoluer la situation en France et accompagner les couples au quotidien ; FIV.FR sur le versant site d’informations factuelles, sur l’AMP en France et à l’étranger. Un large choix pour vous permettre de trouver toute l’information et le soutien nécessaire.

L’objectif de FIV.FR est de regrouper toutes les informations qui étaient jusqu’en 2013 éparpillées un peu partout. Dimitri qui gère ce site, fait, comme BAMP un travail énorme pour proposer des informations de qualités.

Il est régulièrement invité par les centres AMP en France et à l’étranger, pour y effectuer des visites :  « Il dit ce qu’il voit et pas ce qu’on lui demande de dire« . Visites que vous pouvez retrouver sur son site, commentées et agrémentées de photos. Vous pouvez aussi laisser, sur chaque page des centres d’AMP,  vos commentaires et éléments d’appréciation sur le centre en question.

Les atouts du site FIV.FR :

  • L’annuaire des centres d’AMP Français, un vrai plus car, il liste tous les centres d’AMP Français. Avec leur taux de réussite moyens et les protocoles d’AMP proposés.
  • Nouveau : l’annuaire des centres d’AMP en Europe. Idem, ce recensement des centres Européens, permet de voir, ce qui parfois peut inquiéter : l’inconnu, où allons-nous débarquer ? Qui allons-nous rencontrer ? Avec les photos et les informations c’est plus de claire.
  • le FORUM FIV.FR avec une rubrique dédiée à BAMP ! Merci pour cette visibilité offerte pour l’association.
  • Et tout un tas d’autres informations sur l’AMP et la FIV.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Nantes au mois de janvier 2017, lors de la journée portes ouvertes de la polyclinique de l’Atlantique