Eprouvante éprouvette

Vous avez terminé votre parcours d’AMP, avec ou sans enfant ? Vous habitez dans les pays de la Loire ? Vous avez envie de témoigner de votre histoire ? Cet appel à témoignage est pour vous ! Il y a plus d’un an maintenant, nous avions été en contact avec Aurélien BONNET et Lise BARON qui préparaient ce projet de documentaire. Trois mots pour résumer le teaser : dynamique, moderne et rock’n’roll, rien de mieux pour donner de la visibilité et la parole aux personnes qui ont traversé les parcours d’AMP.

 

Bonjour, Nous travaillons actuellement sur un projet documentaire sur la PMA.

Etant nous-mêmes passés par un parcours de PMA pour avoir nos enfants, nous aimerions faire un film qui donnerait la parole aux couples qui ont traversé cette épreuve. Le but est d’aborder ce sujet sous un angle personnel en nous attardant peu sur les questions éthiques, légales et médicales que nous trouvons souvent traitées et qui laissent souvent penser que faire un « bébé éprouvette » serait une simple formalité.

Nous voulons favoriser un regard rétrospectif qui laisserait la place à l’analyse, l’émotion… mais aussi à l’humour.

Nous sommes actuellement en pré-production et nous commençons donc à rechercher des couples qui seraient prêts à témoigner. L’idée est de créer un panel de 7 à 8 couples assez représentatifs des de la multitude de parcours de PMA : couples hétéro, lesbiens, jeunes, de plus de 50 ans (ayant eu recours à la PMA il y a plus de 20 ans), citadins, ruraux, multiculturels, CSP+, précaires, ayant fini par avoir des enfants, n’en ayant pas eu…

Bref, l’idée est de donner à voir un maximum de parcours, ce qui les différencie et ce qui les rapproche.

Attention, nous ne cherchons pas de couples qui sont actuellement en PMA mais bien des gens qui sont allés au bout de leur parcours !

Pour l’instant, nous limitons nos recherches à la région Pays de la Loire pour des raisons pratiques et financières. Si nous ne trouvons pas assez de couples, nous élargirons peut être nos recherches. Les tournages se dérouleraient sur une demie journée par couple sur les mois d’avril et mai. Si vous êtes intéressés, nous pouvons vous fournir en MP un lien vers un teaser que nous avons réalisé pour donner une idée du ton du film. Nous ne pouvons malheureusement pas le mettre en ligne pour des questions de droit mais nous vous donnerons l’adresse youtube sur demande. J’espère que ce projet trouvera auprès de vous un écho favorable ! Lise BARON Aurélien BONNET

Si vous souhaitez prendre contacta avec Lise BARON et Aurélien BONNET voici l’adresse mail : eprouvante.eprouvette@gmail.com

L’enfant de tous les possibles – télévision

Le film « L’enfant de tous les possibles » sera diffusé ce mardi 29 janvier, à 20h50, sur France 5, dans l’émission Le monde en face.

Il sera suivi d’un débat.

L’ignorance et les dogmes sont les ennemis de la pensée constructive. Espérons que ces témoignages participent à éclairer et dépassionner les débats à venir sur la révision des lois de bioéthique.

D’ici mardi, voici déjà le teaser ICI

Une série d’extraits:https://vimeo.com/306220091/0ea9905347
https://vimeo.com/306220190/4cdf827e1f
https://vimeo.com/306220137/79e6a321d9
https://vimeo.com/306220008/00eab0fac1

N’hésitez pas à faire connaître le film autour de vous ! En vous remerciant, Lorène Debaisieux et Lise Barneoud

image.png

L’enfant de tous les possibles – télévision

Diffusion de ce reportage de Lise BARNEOUD et Lorène DEBAISIEUX, tourné en 2018 : « l’enfant de tous les possibles », le mardi 29 janvier, à 20h50, sur France 5

A voir évidemment, certaines scènes ont été tourné pendant la Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité, organisée par votre association COLLECTIF BAMP, au mois de juin à Paris.

Noël cette période compliquée pour les personnes infertiles

Vous me direz, toutes les périodes sont compliquées pour les personnes infertiles en parcours d’AMP. Mais il y a des moments qui sont symboliquement, encore plus compliqués. C’est le cas de Noël (la fête des enfants, de la famille), puis du Nouvel an (le moment des bons vœux et nous savons toutes et tous le seul voeu que formulent les personnes qui désirent ardemment avoir un enfant). Les fêtes des mères et des pères viennent compléter la liste des étapes symboliquement difficiles à vivre pour les personnes infertiles ou en parcours d’AMP.

Comme tous les ans depuis 5 ans, BAMP édite un article, au moment de Noël, sur son blog pour dire ce que représentent, pour les personnes qui sont encore dans l’attente d’un enfant, ces moments festifs.

Cette année, nous avons eu l’opportunité de diffuser plus largement, c’est à dire en dehors du cercle des abonnées à notre blog, de nos adhérents et de nos lecteurs sur les réseaux sociaux, ce que provoquent la période de Noël pour les personnes infertiles et en parcours d’AMP. 

Votre association collectif BAMP a été invité à participer à un atelier santé, organisé par le laboratoire MERCK.  Laboratoire qui produit différents médicaments utilisés par les personnes en parcours d’AMP (Cetrotide, Crinone, Gonal-f, Luveris, Ovitrelle, Pergoveris). Ce laboratoire est aussi à l’origine de l’incubateur Geri et du dispositif de vitrification des embryons et des gamètes en circuit fermé : Gavi. Cet atelier santé a réuni des journalistes de différents médias devant Ronan Chastellier sociologue qui a préparé les questions du sondage sur « Le désir d’enfant et les troubles de la fertilité du point de vue des français« , René Frydman gynécologue-obstétricien et Virginie RIO co-fondatrice de l’association collectif BAMP.

 

Les objectifs de cet atelier santé/médias « Un bébé à Noël entre souhait et réalité« , étaient de donner un peu de visibilité médiatique aux sujets de l’infertilité, de présenter les résultats du sondage cité plus haut, mais aussi de donner la parole à une association de patients de l’assistance médicale à la procréation. Le sociologue a donc analysé les résultats de ce sondage réalisé fin novembre 2018. Nous avons ensuite discuté de ces résultats de point de vue des personnes infertiles, faisant ainsi entendre un point de vue différent et surtout assez peu diffusé dans les médias, notamment à cette période.  

 

 

Ainsi nous avons pu faire entendre le point de vue des personnes infertiles devant une dizaine de journalistes, qui ont ensuite réalisés des articles grand public sur ce sujet, diffusant encore un peu plus largement ce sujet. Articles que vous avez pu retrouver sur le site Doctissimo et sur le quotidien 20 minutes (publication dans la version papier du lundi 17 décembre, sur leur site et leur page facebook), avec des témoignages d’adhérents de l’association collectif BAMP ! 

A la fin de l’atelier, Hervé PAUCHON journaliste qui travaille à France Inter, avec notamment sa « pastille » d’informations décalées que vous pouvez entendre le samedi et le dimanche matin à 8h52 : UN TEMPS DE PAUCHON, est venu poser quelques questions « décalées », à Virginie RIO puis à René FRYDMAN. Il nous a indiqué que cela devrait être diffusé samedi 22 décembre et dimanche 23 décembre à (8h52). A réécouter en podcast sur le site de France Inter ensuite pour les personnes qui ne se lèvent pas tôt.  

 

Cette année les messages concernant le vécu et le ressenti des personnes confrontés à l’infertilité et ayant recours à l’AMP, sont sortis du cercle des seules personnes infertiles, grâce à cette « visibilité » médiatique plus large. Les années précédentes voilà les messages que nous vous avions envoyés pour Noël. Tous ces vœux et ces messages sont toujours d’actualité, pour les personnes en parcours d’AMP, pour celles qui attendent un heureux événement grâce à l’AMP, pour celles qui n’attendent plus, pour les familles qui sont advenues grâce à l’AMP. Pensons les uns aux autres, pensez à vous, faites vous du bien, du bon, du beau.

2013

2014

2015

2016

2017

Les membres de l’association collectif BAMP peuvent recevoir les résultats de ce sondage dans leur intégralité par simple demande au bureau de l’association (collectif@bamp.fr).

 

 

L’article de 20 Minutes publié dans la version papier du lundi 17 décembre, ce qui a permis de donner une très grande visibilité à ce sujet.

L’article sur le site Doctissimo 

 

#JeSuisInfertile #UnbébéaNoel #1couple6 

 

Invitation à Paris – Je ne suis plus celle que je suis

L’exposition « Je ne suis plus celle que je suis – Paysages de l’infertile » arrive à Paris du 1er au 19 décembre 2018.

« Ce projet photographique constitue le témoignage du parcours d’une femme confrontée à l’infertilité. C’est raconter tout le cheminement d’un traumatisme, tant sur le plan physique que psychique, dans les paysages du corps et des pensées, de l’intime. L’acte photographique permet là d’entrer dans une dimension cathartique pour elle qui a perdu une part de sa nature, de son identité,  elle qui se définit elle-même par ces mots : je ne suis plus celle que je suis

Du samedi 1er au mercredi 19 décembre 2018, ce projet sera présenté dans sa globalité, série photographique, livre, bande son, et un cycle de conférences afin d’ouvrir la parole sur ce sujet de société auquel de nombreuses personnes participeront. En pièces jointes vous trouverez la version numérique du flyer avec le programme de cette quinzaine.

Rendez-vous à la galerie L’Achronique, 42 rue du Mont-Cenis, Paris 018, ouverture du lundi au vendredi de 15h à 19h, et sur rendez-vous, vernissage le mardi 4 décembre à partir de 18h30 en présence de l’artiste et de la modèle. »

Nous avons  l’honneur de vous inviter à l’exposition/conférences à la galerie L’Achronique, Art & Philosophie, Paris 18ème,  :

  • Le 1er décembre, Virginie RIO, co-fondatrice de BAMP ouvrira la conférence. Rdv à 14h
  • Le 4 décembre aura lieu le vernissage de l’exposition
  • Le 11 décembre, une conférence à partir de 19h
  • Le 12 décembre, une conférence à partir de 16 h
  • Le 13 décembre, une conférence à partir de 19 h

Tous les détails dans l’affiche ci-dessous

 

 

http://www.xaviergavaud.fr/photographies/paysage-infertile.html

 

Contacts galerie L’Achronique :

Caroline Guth Mirigay

Fondatrice

+33 6 22 89 01 54

www.achroniqueatelierartiste.net

www.a-chroniques.com

 

Journée d’étude INED : reproduction assistée et imaginaires sociaux

L’Institut d’Etudes Démographique propose une journée d’étude sur l’assistance médicale à la procréation et imaginaires sociaux.

Organisée par Doris Bonnet (IRD), Fabrice Cahen (Ined, UR11, UR4), Virginie Rozée (Ined, UR3, UR14)

« Cette journée d’étude vise à explorer les représentations sociales suscitées par la reproduction médicalement assistée, depuis ses débuts au XIXe siècle. Les communications s’attacheront à analyser comment se nouent des controverses techniques, éthiques, juridiques ou anthropologiques d’un côté, et des représentations sociales, productions culturelles et croyances de l’autre. À l’heure où le débat bioéthique revient au devant de l’actualité, il peut sembler utile d’identifier et interroger ces discours-types, images mentales et lieux communs qui se mêlent, parfois de façon inextricable, aux arguments plus rationnels. »

Journée ouverte à tous, sur inscription via le formulaire sur le site de l’INED 

C’est le jeudi 29 novembre à Paris, un programme très intéressant.

 

INVITATION : Je ne suis plus celle que je suis -paysage de l’infertile-

Ami-es Bretons, Bretonnes, Finistériens et Finistériennes.

Madame, Monsieur,

Je vous invite à découvrir à la NON-GALERIE à Brest l’exposition : je ne suis plus celle que je suis -paysages de l’infertile-

Ce projet photographique constitue le témoignage du parcours d’une femme confrontée à l’infertilité. C’est raconter tout le cheminement d’un traumatisme, tant sur le plan physique que psychique, dans les paysages du corps et des pensées, de l’intime. L’acte photographique permet là d’entrer dans une dimension cathartique pour elle qui a perdu une part de sa nature, de son identité, elle qui se définit elle-même par ces mots : je ne suis plus celle que je suis

Les 15, 16 et 17 novembre 2018, trois jours pour présenter ce projet dans sa globalité, série photographique, livre, bande son, avant un cycle d’exposition/conférences en décembre à la galerie L’achronique, Paris 18, sur ce sujet de société auxquels de nombreuses personnes participeront (médecins, psychologues, philosophes, journalistes et artistes).

Rendez-vous du jeudi 15 au samedi 17 novembre 2018 de 11h à 18h, vernissage le jeudi 15 à partir de 18h, à la NON-Galerie, studio Photo/Infographic, 45 rue du château, Brest.

Sincèrement,

Xavier Gavaud

Auteur/Photographe

www.xaviergavaud.fr

Nous vous avions déjà parlé du projet de Xavier et d’Anne-Laure ici