Evénement BAMP : une conférence sur le DPI et le diagnostic de l’infertilité masculine

Nous sommes heureuses de vous inviter à une conférence et une discussion avec le Professeur Pierre RAY, biologiste spécialiste de l’infertilité masculine et du DPI, qui travaille au CHU de Grenoble. « J’ai pu récemment structurer et renforcer cet axe en m’associant Dr C. Arnoult, DR CNRS spécialiste de la spermatogénèse et en créant l’équipe « Génétique, Epigénétique et Thérapies de l’Infertilité (GETI)» au sein de l’institut Albert Bonniot (U823). Depuis sa création en 2010 nous avons déjà publié plus de 20 articles scientifiques. Le but de notre équipe est d’aller du patient au fondamental puis de retourner au patient : grâce à l’étude de patients infertiles nous souhaitons identifier les gènes critiques de la spermatogénèse et par ce biais mieux comprendre la formation gamétique, puis grâce à ces nouvelles connaissances pouvoir proposer un diagnostic et développer de nouvelles thérapeutiques pour une meilleurs prise en charges de hommes infertiles.« 

C’est une occasion rare de pouvoir dialoguer avec un spécialiste de l’infertilité, qui vous propose une présentation accessible du diagnostic pré-implantatoire (DPI), ainsi que ses travaux de recherches au sujet du diagnostic de l’infertilité masculine, notamment du nouveau test génétique que son équipe propose depuis le début de l’année 2019.

L’occasion aussi pour vous de poser vos questions à ce grand spécialiste de l’infertilité masculine.

C’est à Lyon à la maison des solidarités, le 11 juin 2019 à 19h30.

Le nombre de place étant limitées, ne tardez pas à vous inscrire auprès d’Estelle : collectifbamp69@gmail.com

Gratuit pour les adhérents de l’association Collectif BAMP et 5 euros pour les personnes non adhérentes.

 

 

A partager, pour une information de qualité, au plus près des personnes concernées, vous !

ESP’OPK une nouvelle association sur un sujet important !

Nous sommes ravies de vous annoncer que l’association COLLECTIF BAMP ! et l’association ESP’OPK s’associent pour la santé des femmes !

Vous pourrez désormais nous retrouver ensembles lors de certains événements ou autres projets.

 

L’association Esp’OPK est une association visant à développer la connaissance générale autour du Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK). Elle cherche à améliorer la prise en charge de ce syndrome et à apporter un soutien particulier aux femmes concernées.

Le syndrome des ovaires polykystiques est un syndrome chronique touchant environ 10% des femmes d’âge fertile et qui entraîne des troubles endocriniens complexes qui provoquent fréquemment la perturbation des cycles menstruels voir une Anovulation totale.

L’association Esp’OPK a pour but de développer divers projets, notamment :

  • La création d’une plateforme d’informations fiables et vérifiées visant à permettre un meilleur accès à des informations claires concernant le SOPK.
  • Le développement de formations autour du SOPK.
  • La mise en place de campagnes de dons permettant d’accélérer la recherche sur le syndrome et les solutions pouvant y être apportées.
  • Le développement de campagnes d’information et de sensibilisation au SOPK
  • La mise en place d’une structure de soutiens et d’accompagnement pour les femmes diagnostiquées,
  • Et encore tellement d’autres projets qui ne demandent qu’à voir le jour.

A travers ce partenariat, nos deux associations pourront travailler ensembles autour de cette cause touchant à la santé féminine et étant à l’origine de l’infertilité de 75% des patientes concernées par le syndrome. Nous vous invitons à témoigner votre soutien à l’association Esp’OPK en vous rendant sur leurs pages Facebook, Instagram, ou Twitter.

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez également vous rendre sur le site ESP’OPK

Nous avons hâte de vous partager nos prochaines actions communes.

 

 

L’association collectif BAMP à l’endomarch

Samedi 30 mars à Paris, c’est l’endomarch, une journée dédiée à la mise en lumière des femmes atteintes d’endométriose. Une marche mondiale pour donner de la visibilité à cette maladie et aux femmes qui en souffrent.

Comme tous les ans, BAMP sera présent pour témoigner, informer et agir au sujet de l’infertilité, de l’assistance médicale à la procréation, de l’après AMP sans enfant. L’endométriose est une des premières causes d’infertilité.

Vous pourrez, notamment, retrouver Sandrine, qui organise les rencontres « Vivre sans enfant après l’AMP ». Parce qu’avec l’endométriose, même l’AMP ne permet pas toujours de sortir des parcours d’AMP avec des enfants.

Si vous souhaitez venir lui donner un petit coup de main pour tenir le stand, prenez contact avec elle : vivresansenfant@bamp.fr

Rendez-vous sur le parvis de la mairie du 15ème arrondissement

Le site de l’endomarch

 

BAMP soutient une équipe pour le Raid Amazones….à ben non ! C’est l’inverse en fait !

Et puis un jour, elles nous contactent !

« Elles », c’est Élodie, Karine & Angélique, trois alsaciennes qui ont décidé de se dépasser en participant au « Raid Amazones » en 2019.

Raid sportif 100% féminin. Lorsque l’on s’embarque dans cette aventure, on a le choix de soutenir ou non une association !

Elles ont choisi comme nom d’équipe les Russtin’, petit clin d’œil à leur village natal (Russ en Alsace).

 

41344175_623303751397870_7684551216805707776_n

Elles ont fait le choix de nous soutenir (quel honneur), elles souhaitent pouvoir faire connaitre les soucis d’infertilité, même à l’autre bout du monde, auprès des sponsors et de leur entourage !

Elles ont donc rencontrés Céline, notre référente BAMP en Alsace, au printemps 2018, pour présenter le projet et savoir si BAMP était d’accord pour être l’association soutenue par les RUSSTIN’

 

A l’heure actuelle, on ne connait pas encore le lieu du Raid de novembre 2019.

Elles ont créé une page Facebook sur laquelle vous trouverez toutes les informations relatives au projet, à leurs entrainement, puis au raid lorsqu’elles seront parties.

Financement du projet :

Elodie, Karine et Angélique recherchent des sponsors pour financer l’inscription au RAID AMAZONES, d’ailleurs à cette date, elles ont déjà récolté presque la moitié des frais d’inscription.

Si vous êtes chef d’entreprise ou que vous arrivez à négocier avec le vôtre, nos trois sportives recherchent encore activement des sponsors !

Sponsors qui peuvent bénéficier d’une déduction fiscale. Sachez que tout ce qui sera perçu en plus de leur budget initial sera reversé à votre association préférée ❤

Elles sauront vous expliquer tout cela si vous les contactez.

Et afin que leur rêve devienne réalité et si vous voulez vous aussi les soutenir, elle ont créé une cagnotte Leetchi par ici

Les RUSSTIN’ nous ont adressé une vidéo que nous avons présenté à l’Assemblée Générale de l’association le 9 février dernier. Nous la partageons avec vous aujourd’hui

L’association COLLECTIF BAMP soutient les RUSSTIN’ qui soutiennent l’association. N’hésitez pas à la soutenir aussi, en leur laissant un message sur leur page facebook, en partageant l’information, en versant une contribution à la cagnotte des RUSSTIN‘. Sur l’année 2019, nous vous parlerons régulièrement des entraînements des filles.

Des hauts des bas, mais elles iront jusqu’au bout ! Comme les personnes en parcours d’AMP !

#russtin’ #raidamazone #solidarité #sport #dépassementDeSoi

Un nouvel outil diagnostic pour l’infertilité masculine

C’est une information importante que nous partageons avec vous. Une équipe française vient de mettre en route depuis début janvier un test non invasif, via le séquençage du génome pour déterminer d’éventuelles causes génétiques à l’infertilité masculine. L’équipe du professeur RAY au CHU de Grenoble, s’engage dans cette voie, avec comme argument « proposer une solution adaptée le plus rapidement possible au couple en évitant des examens invasifs inutiles ». « Limiter l’errance thérapeutique« .

Notre association demande en effet, que les diagnostics soient posés plus rapidement et de façon plus efficaces, pour éviter aux couples de perdre du temps, pour les aider, face à l’infertilité à prendre des décisions plus simplement, car avec des informations plus précises. Ce nouveau dispositif, va dans ce sens, nous ne pouvons que nous en réjouir. Améliorer la prise en charge des couples infertiles est une chose importante, que notre association demande et soutien, via notamment l’inscription de certains dispositifs médicaux (voir notre manifeste, articles 13 et 25) que nous pensons utiles à une amélioration des diagnostics et donc à l’amélioration de la prise en charge.

Merci donc au Professeur Pierre RAY et à son équipe de se mobiliser dans cette voie.

« Disponible depuis le 1er janvier 2019, le test de séquençage à haut débit de l’ensemble des gènes permet de diagnostiquer l’infertilité masculine. Cette approche est proposée par Eurofins Biomnis dans les cas les plus compliqués, lorsque les anomalies de la spermatogénèse sont sévères. Plusieurs situations existent : « les éjaculats contiennent pas ou très peu de spermatozoïdes, leur durée de vie est insuffisante. Des malformations de la tête du flagelle peuvent aussi être repérées », note le Pr Pierre Ray, spécialiste de la génétique de la reproduction au CHU Grenoble Alpes.

Et ces cas sont nombreux. En effet, après la batterie d’examens conventionnels* proposés en première ligne, 70% des infertilités masculines restent inexpliquées. Et dans la plupart des cas, la piste génétique est privilégiée. »

Nous vous invitons à lire la suite de l’article sur le site DESTINATION SANTE

 

Dernière publication de l’INED sur les maternités tardives

L’iNED vient de publier une étude sur les maternités tardives. 

« Le retard des maternités est un mouvement de fond touchant tous les pays développés. Une de ses conséquences est la part croissante des naissances issues de mères de 40 ans ou plus. Éva Beaujouan et Tomáš Sobotka comparent la situation actuelle dans les différents pays, la replacent dans le cadre des évolutions historiques, et discutent des avantages et inconvénients d’avoir des enfants à un âge tardif. « 

Pendant longtemps les femmes avaient des enfants jusqu’à 40 ans et plus, mais souvent pour leur 5ème ou 6ème enfant (époque des familles nombreuses). Dans les années 80, la part des femmes ayant des enfants après 40 ans a fortement chuté. Aujourd’hui, elle remonte un peu, mais pour des premiers ou deuxième enfant, grâce notamment aux progrès de l’AMP et aux recours aux dons d’ovocytes.

Le lien vers le pdf de l’étude

Invitation à Paris – Je ne suis plus celle que je suis

L’exposition « Je ne suis plus celle que je suis – Paysages de l’infertile » arrive à Paris du 1er au 19 décembre 2018.

« Ce projet photographique constitue le témoignage du parcours d’une femme confrontée à l’infertilité. C’est raconter tout le cheminement d’un traumatisme, tant sur le plan physique que psychique, dans les paysages du corps et des pensées, de l’intime. L’acte photographique permet là d’entrer dans une dimension cathartique pour elle qui a perdu une part de sa nature, de son identité,  elle qui se définit elle-même par ces mots : je ne suis plus celle que je suis

Du samedi 1er au mercredi 19 décembre 2018, ce projet sera présenté dans sa globalité, série photographique, livre, bande son, et un cycle de conférences afin d’ouvrir la parole sur ce sujet de société auquel de nombreuses personnes participeront. En pièces jointes vous trouverez la version numérique du flyer avec le programme de cette quinzaine.

Rendez-vous à la galerie L’Achronique, 42 rue du Mont-Cenis, Paris 018, ouverture du lundi au vendredi de 15h à 19h, et sur rendez-vous, vernissage le mardi 4 décembre à partir de 18h30 en présence de l’artiste et de la modèle. »

Nous avons  l’honneur de vous inviter à l’exposition/conférences à la galerie L’Achronique, Art & Philosophie, Paris 18ème,  :

  • Le 1er décembre, Virginie RIO, co-fondatrice de BAMP ouvrira la conférence. Rdv à 14h
  • Le 4 décembre aura lieu le vernissage de l’exposition
  • Le 11 décembre, une conférence à partir de 19h
  • Le 12 décembre, une conférence à partir de 16 h
  • Le 13 décembre, une conférence à partir de 19 h

Tous les détails dans l’affiche ci-dessous

 

 

http://www.xaviergavaud.fr/photographies/paysage-infertile.html

 

Contacts galerie L’Achronique :

Caroline Guth Mirigay

Fondatrice

+33 6 22 89 01 54

www.achroniqueatelierartiste.net

www.a-chroniques.com