« Louise et ses petites graines », les aléas de la fertilité par Fabienne Gaucher-Chombart

Un roman sur la PMA ! Encore un allez-vous me dire ?
Hé bien non ! Celui-ci est différent, c’est un « vrai » roman, pas un témoignage, même si l’auteure s’est inspirée de sa vie !
Moyennant quelques connaissances en PMA (vocabulaire), ce roman est abordable et « tout public »…je pense d’ailleurs qu’il devrait être lu par des personnes hors parcours PMA…cela ferait jazzer plus d’une personne et les réactions seraient différentes de celles que nous pouvons entendre actuellement !

Louise & Paul se sont connus jeunes, leurs études, un mariage….et après la longue attente, celle du bébé tant désiré !
Grossesse extra-utérine, stimulation ovarienne, FIVs,….dans cet ouvrage, l’auteure nous décrit parfois avec une violence juste les relations d’un couple face à l’infertilité, aux épreuves, à la PMA,…

Je vous transcris la quatrième de couverture :
 » Très rapidement après leur mariage, Louise & Paul ont envie de devenir parents. Ils ont bien réfléchi, ils sont décidés, ils sont motivés.
Les semaines passent. Les mois s’enchaînent.
Louise s’inquiète et Paul s’interroge.

Débute pour eux un périple dans un univers qu’ils ne pensaient jamais connaître et qui chamboule leur quotidien, leur amour, leur intimité, leur sexualité. A un rythme qu’ils ne maîtrisent pas, alternent l’espoir, la douleur, la déception et l’attente.

Thermomètre, éprouvettes, injections, ponctions, inséminations…Labo, hôpitaux, fécondation in vitro…
Louise & Paul y croient, mais pendant longtemps ça ne marche pas. Ils se parlent ou se taisent mais s’accrochent à ce rêve. Ils vont tout faire pour que leur graine s’épanouisse enfin et devienne un bébé. »

En somme, il s’agit-là d’un roman réaliste, optimiste, écrit avec le cœur avec (je pense) une véritable volonté d’aider les gens en parcours PMA, de montrer le positif dans chaque situation et sans spoiler….un bel happy-end 😉

Roman « feel-good » à dévorer sans modération!

Monaco le 2 juin « Pas si sages Party »

Dans le cadre de la Semaine de Sensibilisation à l’infertilité, votre association COLLECTIF BAMP à répondu à l’invitation de Jasmine IDIR, présidente de l’association PAS SI SAGES, qui organise depuis plusieurs années maintenant, des soirées festives pour mettre en avant différentes associations.

Rendez-vous le

Vendredi 2 Juin 2017 – 20h30 – Fairmont Hotel Monte-Carlo****

S’informer et s’amuser en famille, c’est possible avec

« Pas Si Sages Party! »

« Participer à « Pas Si Sages Party ! » c’est d’abord faire un geste généreux pour les familles du monde dans la souffrance, puisque une partie des bénéfices de la soirée sera reversée aux 7 associations caritatives présentes et oeuvrant pour la santé et les droits des enfants et parents à l’international !« 

Vous pourrez donc rencontrer lors de cette soirée festive, des représentantes de l’association COLLECTIF BAMP, Nathalie et Lia. Elles tiendrons un stand et présenterons l’association au public présent, depuis la scène, comme toutes les autres associations.

L’association Endomind, sera aussi présent lors de cette soirée.

L’entrée est à 12 euros, dont une partie sera reversée à l’association que vous aurez choisi au moment de vous inscrire.

Pour s’inscrire à cette soirée Monégasque, c’est par ici

Nous vous attendons nombreux !

Merci à Jasmine IDIR pour cette invitation et merci aux personnes qui feront un don pour nous.

 

Cancer et fertilité

Je vous l’accorde, le sujet n’est pas des plus joyeux, pourtant il résulte de la santé publique et aujourd’hui j’ai envie de vous sensibiliser à cette cause !
Vous n’êtes peut-être pas concerné(e), mais dans votre entourage, vous connaîtrez probablement une personne jeune confrontée à un cancer.
Les traitements types chimiothérapies ou radiothérapies sont potentiellement stérilisants MAIS il existe des solutions afin de préserver sa fertilité avant de commencer ces traitements (si l’oncologue juge que cela est faisable bien entendu).
De ce fait, même après ce type de traitements, il existe de nos jours, des solutions qui permettent d’envisager une parentalité ultérieure.

« Le cancer n’épargne aucune tranche d’âges. Chaque année en France, environ 2 500 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chez les enfants et les adolescents. A ceux-ci s’ajoutent 1 000 cas chez les jeunes adultes de 20 à 25 ans. » 

Après quelques recherches, j’ai trouvé sur le site Internet de La Ligue contre le Cancer quelques fascicules très intéressants sur le sujet, ils sont ludiques et abordables.
Sous les images, vous trouverez le lien du pdf qui s’y rapporte

cancer_et_fertilite_ados
cancer-fertilite-adolescentes-2016-10- (1)

cancer_et_fertilite_jeunes_femmes
cancer-fertilite-jeunes-femmes-2016-10-

cancer_et_fertilite_jeunes_hommes
cancer-fertilite-jeunes-hommes-2016-10-

cecos-c-est-quoi
brochure-cecos

Plusieurs associations se sont concertées afin de créer une brochure « Prendre soin de soi après un cancer survenu dans l’enfance ou l’adolescence »

« Mieux préparer l’après-cancer c’est aussi envisager dès le diagnostic la
préservation de la fertilité si nécessaire. L’information sur la fertilité devra être
systématique et à ce titre intégrée au dispositif d’annonce. L’organisation des
structures permettant la préservation de la fertilité est par ailleurs une action du
Plan. » source synthèse thématique du plan cancer 2014-2019 : « Répondre aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer »

 

Je profite de cet article pour vous informer qu’une conférence publique se tiendra à Strasbourg le vendredi 2 juin, dans le cadre de notre 3ème semaine de sensibilisation à l’infertilité.

Cette conférence abordera 2 thèmes : le don de gamètes ainsi que la préservation de la fertilité avant un traitement potentiellement stérilisant.

Plus d’infos à venir prochainement !