« Je veux un enfant. Le guide essentiel de la fertilité » – LECTURE

Pour notre deuxième article de l’année 2020, nous vous proposons un article LECTURES, vous avez d’ailleurs une catégorie lectures, livres sur le blog de l’association qui vous permet de retrouver tous les livres que nous avons lu.

Publié au mois d’octobre 2019, nous l’avons reçu mi-décembre et lu pendant les vacances de fin d’année. C’est LE LIVRE d’informations sur l’infertilité et l’AMP, de la nouvelle année.

352 pages très intéressantes ! Et ce pour plusieurs raisons :

  • Dès l’introduction, le ton est donné : des médecins qui reconnaissent que la communication et la relation médecin-patient est le point faible ou le point fort d’une PRISE EN CHARGE en AMP.  C’est très agréable de lire cette petite mise au point dès l’introduction. Cela donne de suite envie d’aller plus loin et de voir comment le reste est abordé. 
  • Il donne une large place aux témoignages des patients, au début de chaque parties, ou pour illustrer certains points. C’est vraiment bien, car qui de mieux placer pour parler de ce qu’il ressent, éprouve, à besoin que le patient lui même. La ligne de l’introduction est donc la trame de ce livre : patients – médecins mains dans la mains. Après chaque paragraphe une partie « Nos réponses à vos questions« …encore le dialogue médecin-patients présent ici. Quand on vous dis que c’est un livre intéressant !
  • Très complet, il aborde TOUS les aspects du désir d’enfant, de la fertilité, l’infertilité et l’AMP :  l’hygiène de vie (santé environnementale, alimentation, médecines complémentaires, mini conseils en directs pour mieux respirer  par exemple), l’infertilité dans toutes ces dimensions, les aspects médicaux et techniques (mais sans prise de tête compliquée), les différentes infertilités, les techniques d’AMP, le cadre légal, le quotidien d’un protocole (inséminations, FIV, TEC,etc..), infertilité secondaire, endométriose. l’attente en AMP, les prix moyens pour une AMP à l’étranger. Tous les sujets, ils abordent tous ! Mais toujours sans en faire trop, dans une position de conseils avisés car professionnel, mais pas du tout  moralisateurs, et du point de vue du patient, ce qui est très agréable à lire.
  • Un livre qui propose régulièrement des petits outils, graphiques, conseils.
  • Un livre qui n’oublie pas les hommes qui accompagnent des femmes infertiles, ou qui sont eux mêmes infertiles, stériles
  • Qui s’adresse aussi aux lesbiennes et femmes seules ! Pour tenir compte des différentes personnes qui se retrouvent en parcours d’AMP.
  • Et nous avons eu la bonne surprise de voir que BAMP est dans la liste des associations de soutien conseillées à la fin du livre. Des liens vers des associations sont aussi proposés sur certains sujets dans les différentes parties. Comme sur un site internet en faite. 
  • Si vous voulez vous éviter des errances sur les réseaux sociaux, achetez ce livre, vous avez tout dedans, vraiment tout. 

Points négatifs :

  • La promotion du parrainage en don d’ovocyte (page 278). Inciter les personnes qui ont besoin du don de gamètes à en parler autour d’elles, voir à diffuser des flyers et affiches de l’agence de la biomédecine sur le don de gamètes : OUI ! Mais faire la promotion du parrainage (pratique interdite, mais pourtant pratiquée par certains centres d’AMP) en ajoutant que cela « accélère un peu le processus » pour les couples qui viennent avec des donneuses : NON ! Car accélérer le processus, cela veut dire que si vous venez avec une donneuse, et bien vous passez devant le couple qui attend avant vous, mais qui par choix ou par nécessité n’est pas venu avec une donneuse. Donc nous avons été très surprises de lire cette mise en avant du parrainage. Sans parler des risques de pressions plus ou moins latente que cette pratique induit entre couple receveur, donneuse et les sites, pages facebook qui se font entremetteurs du don, alors que ce n’est pas utile. Si une personne veut donner, qu’elle aille dans un CECOS ou un centre d’AMP qui pratique le don et elle fait son don. Il sera de toute façon très utile, sans risque de transactions douteuse ou de pressions morales, psychologiques.
  • La partie sur la loi de bioéthique. C’est risqué d’écrire sur la loi de bioéthique en pleine année de sa révision. Toute la première partie sur la loi telle qu’elle est actuellement est très intéressante. Mais sur certains points ils se sont un peu trop avancés comme sur l’AMP post-mortem (qualifiée de pratique en voie d’évolution)…….mais ce qui n’est pas du tout le cas puisque l’A.N., la ministre sont contre.
  • Dans la liste des associations conseillées à la fin, nous avons été déçu de voir qu’il en manquait beaucoup : Maman en Solo, celles sur les adultes nés d’un don de gamètes (Adedd, Pmanonyme, Origines) et les associations LGBT totalement absentes alors qu’ils font toutes une partie sur l’AMP hors du cadre légal et la GPA. 
  • Dans la conclusions certains paragraphes « engagés » nous ont semblé pas à propos dans un tel livre.

 

EN CONCLUSION, c’est vraiment un très bon livre, que nous vous recommandons si vous vous posez des questions sur la fertilité, l’infertilité, l’amp. Et si vous avez besoin de déconnecter des réseaux sociaux « AMP, infertilité », sachez que vous trouverez dans ce livre un condensé de tous les sujets relatifs à la fertilité, l’infertilité, l’amp de 2019. Tout ce dont vous avez besoin pour bien comprendre ce qui se joue physiquement et psychiquement face à l’infertilité. Tout ce dont vous avez besoin pour comprendre les protocoles, les différentes infertilités et pleins de bons conseils.  A la fin, vous trouverez plusieurs annexes (courbe de température, menus type, listes des centres AMP VIH, DPI). Un glossaire…….ils ont tous mis dans ce gros livre de 352 pages, mais ce n’est pas du tout indigeste, bien au contraire. Un livre utile pour les personnes qui débutent ou vont débuter des protocoles d’AMP.

Les auteurs :

Adrien GAUDINEAU, est gynécologue-obstétricien à Monaco,

Pauline MINJOLLET est docteur en psychologie attachée au service de gynécologie-obstétrique et AMP de Béclère

Véronique DEILLER est journaliste

  •  19 euros 90
  • Editeur : Albin Michel 

 

 

Si vous voulez vous procurer ce livre et du même coup aider l’association COLLECTIF BAMP vous pouvez le faire en passant par le site AMAZON via ce lien. Merci 

 

 

Pour acheter le livre via AMAZON est aider BAMP par la même occasion, cliquez sur la photo. Bonne lecture !

Tous nos vœux et plus encore !

Qu’en 2020, aucun de vos efforts ne soient vains !

Vous faire plaisir, prendre du temps pour vous, vivre des parcours d’AMP rapidement positifs, avoir de beaux bébés.

Santé, Amour et Joies

Nous vous souhaitons le meilleur

 

Essayons tous ensemble d’apporter plus de solidarité, plus de bienveillance, plus de respect de nous-mêmes, des autres et de notre planète !

BONNE ET HEUREUSE année 2020

Permanence BAMP à l’hôpital de Purpan

Nouveau en 2020, à Toulouse, Joséphine, responsable de l’antenne BAMP Toulouse, tiendra des permanences au Kiosque des associations de l’hôpital Purpan.

Le 1er RDV aura lieu à l’hôpital de Purpan (banlieue toulousaine)
le lundi 13 janvier de 17h à 19h

Échanges autour de l’infertilité et des parcours PMA.

Venez la rencontrer pour avoir des informations sur l’association, sur les actions mises en oeuvre, pour échanger sur votre situation et votre parcours d’AMP

Permanence Toulouse

Bonnes fêtes de fin d’année

Cette année, cela fait 7 Noëls que BAMP existe, 7 années que tous les ans nous aimerions avoir à nous réjouir, nous enchanter…….mais avec l’infertilité, la stérilité, c’est difficile.

Car nous vous savons bien que vous êtes trop nombreux encore en attente, encore en souffrance, avec votre projet parental, en difficultés avec l’AMP, avec l’infertilité, la stérilité, l’attente……..

L’interminable attente, incertaine et éprouvante attente.

Nombreux aussi ceux qui ont quitté le parcours par choix ou par contrainte, sans enfant. Nous pensons à vous, nous sommes à vos côtés.

Il y a aussi tout ceux qui ont la joie, le bonheur et aussi parfois l’épuisement (oui au début les bébés cela peut épuiser aussi, mais c’est une autre forme d’épuisement que lorsque vous étiez en AMP), d’être ENFIN parents, ou de bientôt l’être, ou d’être ENFIN enceinte. Car OUI grâce à l’AMP vous êtes nombreux à réussir à avoir des enfants, parfois, cela prend beaucoup, beaucoup de temps.

Alors à toutes et à tous, nous voulions vous rappeler que nous sommes une grande communauté, avec des parcours d’amp, d’infertilité et de vies différents, mais SOLIDAIRES.

Noël, puis le Nouvel An sont des périodes difficiles (oui, il y a aussi la fête des pères, celles de mères, bref l’infertilité ce n’est pas facile)  pour toutes les personnes qui espèrent plus que tout avoir un test de grossesse positif, un bébé, un enfant. Avec l’association COLLECTIF BAMP, nous essayons de vous soutenir, de vous informer, de vous représenter le mieux que nous pouvons.

Recevez donc pour ces fêtes de fin d’année toutes nos pensées les plus douces et les plus positives, les plus militantes aussi.

Faites vous plaisir, ressourcez-vous, voyez les gens, les ami-es, vos familles si cela vous fait du bien.

Ne vous laissez pas malmener par les événements, les remarques, les situations qui vous blessent ou vous rendent tristes.

Nous vous souhaitons de passer de bonnes fêtes de fin d’année, à commencer par Noël.

Tentez d’être libres de vos émotions, de vos paroles, de vos joies et de vos décisions, encore plus à cette période qu’à une autre. Oui plus facile à écrire qu’à faire !

Mais rappelez-vous que le projet d’avoir des enfants est un BEAU et GRAND projet, et que l’infertilité ne doit pas être TABOU.

Pour toutes les nouvelles personnes qui nous ont rejoints, ces derniers mois, nous vous proposons un récapitulatif des précédents messages que nous vous avons adressés en tant qu’association de patient de l’AMP, de personnes infertiles et stériles, mais aussi de parents et futurs parents d’enfants nés via un don de gamètes, à 6 précédents Noëls.

2013 :

2014 :

2015 :

2016 : 

2017 :

2018 :  

 

 

Bonnes fêtes de fin d’année à tous

Solidarité, Egalité, Bioéthique et filiation des enfants du don

Hier matin, des associations LGBT étaient auditionnées devant la commission spéciale bioéthique du Sénat, sur l’ouverture de l’amp à toutes les femmes, sur la filiation des enfants nés via un don de gamètes, l’accès aux données identifiantes des donneurs et donneuses, notamment.


Un grand merci, a elles d’avoir encore et encore défendu l’égalité entre tous les parents et tous les enfants et de refuser toute mention sur les actes de naissance d’aucun enfant nés via un don de gamètes. D’autres continuent à vouloir imposer cette discrimination en fonction du mode de conception et tant que la loi de bioéthique n’est pas voté, ils continuerons à vouloir imposer une filiation spécifique pour les enfants nés via un don. Il est donc important de rester mobilisé. Si vous voulez lire nos précédents articles sur ce sujet, c’est par ici.


Hier matin, les Associations (APGL Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens, GayLib, SOS homophobie, Inter-LGBTT, Les Enfants d’Arc en Ciel) avec qui nous avons constitué cet été le collectif PMA (ainsi qu’avec le Planning Familial, MamEnSolo et Origines, l’association Française des avocats LGBT), pour travailler ensemble sur ce projet de loi de bioéthique.
Ces associations par les voix de leur représentants ont du défendre une nouvelle fois, la vision de l’égalité que nous défendons, tant pour l’accès aux soins d’amp, que pour la filiation des enfants nés via un don de gamètes. Pour nous cette égalité réelle, doit passer par l’application pour les couples de femmes, du droit commun (article 311-19 et 20 du code civil), que les couples hétéro pratiquent depuis plus de 25 ans pour établir de façon sure et claire leur filiation avec leurs enfants nés via un don de gamètes lorsqu’il est réalisé en France.


Grâce au travail du collectif PMA, nous avions pu obtenir le retrait dans le projet de loi, de la mise en place d’une filiation spécifique pour les enfants nés via un don de gamètes : « DCAF » début juillet, puis DAV » (déclaration anticipée de volonté), dont le but affirmé est de lever les secrets de famille au sujet du don et de « permettre l’accès aux origines ». Mais nos enfants, nous les nouvelles générations d’enfants nés via un don de gamètes, sont Informés de leur mode de conception, il n’y a pas de secret, ni de tabou.

 


La « DCAF » puis « DAV » a été retiré dans le projet de loi pour les hétéro ayant recours au don, mais maintenue pour les lesbiennes sous un autre acronyme « RCA » (reconnaissance conjointe de volonté). Mais d’autres associations parmi lesquelles, Maïa, les Cigognes de l’Espoir (pour celles qui sont dans le champs dit « Hétéro ») militent elles, pour que TOUS les enfants nés via un don de gamètes bénéficient d’une mention sur leur acte de naissance, indiquant le mode de procréation.


Chez BAMP nous sommes évidemment CONTRE, une filiation spécifique aux enfants nés via un don. Et nous soutenons aussi le retrait de la « RCA » pour les enfants des lesbiennes, comme le demandent l’APGL, les ENFANTS d’ARC EN CIEL, Sos homophobie, Gaylib, Mamensolo, Origines, Le planning familial et bien d’autres associations qui ont signé nos multiples tribunes de la rentrée 2019.


Si vous souhaitez aller plus loin, vous avez un résumé de la captation vidéo d’hier au Sénat, ou la vidéo dans son intégralité à regarder via le lien.

http://videos.senat.fr/Datas/senat/portail/video.1467054_5dfb6a22a1da7.audition-commune-d-associations

 

https://www.publicsenat.fr/article/societe/pma-les-associations-lgbt-ne-veulent-pas-de-filiation-dediee-qui-creerait-une

Marseille ! On appelle Marseille !

Une rencontre thématique vous sera proposée à
Marseille
le samedi 18 janvier 2020 à partir de 10h

Rencontre Marseillethème

« L’AMP, quand ça marche », cette rencontre est ouverte aux personnes pour qui l’AMP a fonctionné mais aussi pour les personnes encore en parcours.

Inscriptions/renseignements auprès de Syndra : collectifbamp13@gmail.com

Rencontre BAMP dans l’arrière pays niçois

Venez échanger autour de l’infertilité, en petit groupe !

Pour bien commencer l’année 2020

Lise vous donne RDV le samedi 4 janvier 2020 de 14h à 18h dans l’arrière pays niçois, à 20mn de l’aéroport de Nice.

 

Rencontre Nice

Inscriptions/renseignements : collectifbamp06@gmail.com