Eprouvante éprouvette

Vous avez terminé votre parcours d’AMP, avec ou sans enfant ? Vous habitez dans les pays de la Loire ? Vous avez envie de témoigner de votre histoire ? Cet appel à témoignage est pour vous ! Il y a plus d’un an maintenant, nous avions été en contact avec Aurélien BONNET et Lise BARON qui préparaient ce projet de documentaire. Trois mots pour résumer le teaser : dynamique, moderne et rock’n’roll, rien de mieux pour donner de la visibilité et la parole aux personnes qui ont traversé les parcours d’AMP.

 

Bonjour, Nous travaillons actuellement sur un projet documentaire sur la PMA.

Etant nous-mêmes passés par un parcours de PMA pour avoir nos enfants, nous aimerions faire un film qui donnerait la parole aux couples qui ont traversé cette épreuve. Le but est d’aborder ce sujet sous un angle personnel en nous attardant peu sur les questions éthiques, légales et médicales que nous trouvons souvent traitées et qui laissent souvent penser que faire un « bébé éprouvette » serait une simple formalité.

Nous voulons favoriser un regard rétrospectif qui laisserait la place à l’analyse, l’émotion… mais aussi à l’humour.

Nous sommes actuellement en pré-production et nous commençons donc à rechercher des couples qui seraient prêts à témoigner. L’idée est de créer un panel de 7 à 8 couples assez représentatifs des de la multitude de parcours de PMA : couples hétéro, lesbiens, jeunes, de plus de 50 ans (ayant eu recours à la PMA il y a plus de 20 ans), citadins, ruraux, multiculturels, CSP+, précaires, ayant fini par avoir des enfants, n’en ayant pas eu…

Bref, l’idée est de donner à voir un maximum de parcours, ce qui les différencie et ce qui les rapproche.

Attention, nous ne cherchons pas de couples qui sont actuellement en PMA mais bien des gens qui sont allés au bout de leur parcours !

Pour l’instant, nous limitons nos recherches à la région Pays de la Loire pour des raisons pratiques et financières. Si nous ne trouvons pas assez de couples, nous élargirons peut être nos recherches. Les tournages se dérouleraient sur une demie journée par couple sur les mois d’avril et mai. Si vous êtes intéressés, nous pouvons vous fournir en MP un lien vers un teaser que nous avons réalisé pour donner une idée du ton du film. Nous ne pouvons malheureusement pas le mettre en ligne pour des questions de droit mais nous vous donnerons l’adresse youtube sur demande. J’espère que ce projet trouvera auprès de vous un écho favorable ! Lise BARON Aurélien BONNET

Si vous souhaitez prendre contacta avec Lise BARON et Aurélien BONNET voici l’adresse mail : eprouvante.eprouvette@gmail.com

Autoconservation des ovocytes – appel à témoignage

Madame, Monsieur, bonjour,
Doctorante en anthropologie sociale à l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociale) et à l’Ined (Institut Nationale d’Etudes Démographiques), je mène une recherche sur l’autoconservation ovocytaire en France, sous la direction de Mme. Virginie ROZÉE – chargée de recherche à l’Ined.

 

[Appel à témoignage]

Bonjour,


Doctorante en anthropologie sociale à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) de Paris et à l’Institut National d’Études Démographiques (Ined), je mène une étude sur la préservation de la fertilité. Je cherche donc à rencontrer des femmes qui ont déjà eu recours, qui recourent actuellement, ou qui vont avoir recours à la congélation de leurs ovocytes quelle que soit la raison.

Votre témoignage serait l’occasion de participer à l’avancement des connaissances sur le recours à l’autoconservation ovocytaire, qui est très peu étudié en France ; et de partager votre expérience et votre histoire à ce sujet

Cet échange sera totalement anonyme et confidentiel. Vous pouvez d’ailleurs choisir de ne pas révéler votre véritable nom. Un pseudonyme est suffisant. Je peux vous rencontrer en face-à-face (au lieu et au jour qui vous conviendront le mieux) ou par Skype. 

Si vous souhaitez raconter votre expérience, vous pouvez me contacter par email ou par téléphone. Vous trouverez mes cordonnées ci-dessous. 

Je reste également à votre disposition si vous souhaitez plus d’information sur mon projet de recherche.

Cordialement,

Yolinliztli PÉREZ HERNÁNDEZ

yoliolotl@gmail.com

yoliolotl@gmail.com/yolinliztli.perez@ehess.fr

yolinliztli.perez-hernandez@ined.fr

Doctorante en Antropología social en la École des Hautes Études de Sciences Sociales y en el Institut national d’études démographiques (EHESS/INED-Paris)
ResearchGate: https://www.researchgate.net/profile/Yolinliztli_Perez
Academia.edu: https://ehess.academia.edu/YolinliztliPérezHernández
IIAC-EHESS: http://www.iiac.cnrs.fr/article3135.html
INED : https://www.ined.fr/en/research/research-teams/UR14

Préservation de la fertilité, APPEL à témoignage

Le sujet de la préservation de la fertilité des femmes est une des demandes importantes portées par notre association. Une possible évolution de la loi est à l’étude dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique. Nous en parlons a chaque fois que nous rencontrons des politiciens. Pourtant, il reste beaucoup à faire pour informer les femmes et faire évoluer les mentalités à ce sujet. En sachant que préserver sa fertilité, n’est pas gage d’un bébé au bout du chemin. Nous avons lancé une pétition sur ce sujet, que vous pouvez continuer à signer et à diffuser.

Vous trouverez ci-dessous la demande d’une journaliste, qui souhaite faire un documentaire sur ce sujet. Si vous souhaitez témoigner, prenez directement contact avec elle. MERCI

 

« Bonjour Virginie, voici comme prévu mon appel à témoins :

Bonjour à toutes,
Je suis journaliste pour Arte et réalisatrice de documentaire, et je souhaite passer un appel à témoins.

– Je cherche à suivre une femme française qui voudrait faire congeler ses ovocytes à l’étranger.
L’idée c’est de montrer le parcours des Françaises qui veulent décaler leurs grossesses – ou en tout cas se laisser le temps – illustrer leur quotidien et leur voyage à quelques mois du vote sur la révision des lois de bioéthique. Qui sait, peut-être que ça pourrait contribuer à sensibiliser l’opinion sur cette question méconnue de l’autoconservation !?

– Je cherche aussi à rencontrer une femme qui serait allée à l’étranger (en Espagne par exemple) mais pour qui la procédure n’aura pas marché, ou pas très bien : certaines cliniques promettent l’auto-conservation sans vraiment vérifier la réserve ovarienne de leurs clientes, et cela peut créer des déceptions.

– Je cherche une femme (qui a été ou qui est) malade et à qui on a parlé (ou pas) de l’autoconservation avant une opération ou une chimiothérapie fatidique.

– Je cherche une femme qui a pu avoir un enfant grâce à son autoconservation il y a quelques années. Ou alors quelqu’un qui souhaite désormais « utiliser » ses gamètes pour réaliser une FIV.

Le but de ma démarche, c’est de laisser une grande place au témoignage et aux expériences de vie pour bien expliquer par quoi passent les femmes pour gérer leur fertilité dans la France de 2018.

Pour me contacter : alienor.carriere@gmail.com ou 0675276377
Merci ! »

 

#autoconservation #préservationFertilité #fertilité #infertilité #vitrificationOvocytaire #droitsDesFemmes #Santé