Eprouvante éprouvette

Vous avez terminé votre parcours d’AMP, avec ou sans enfant ? Vous habitez dans les pays de la Loire ? Vous avez envie de témoigner de votre histoire ? Cet appel à témoignage est pour vous ! Il y a plus d’un an maintenant, nous avions été en contact avec Aurélien BONNET et Lise BARON qui préparaient ce projet de documentaire. Trois mots pour résumer le teaser : dynamique, moderne et rock’n’roll, rien de mieux pour donner de la visibilité et la parole aux personnes qui ont traversé les parcours d’AMP.

 

Bonjour, Nous travaillons actuellement sur un projet documentaire sur la PMA.

Etant nous-mêmes passés par un parcours de PMA pour avoir nos enfants, nous aimerions faire un film qui donnerait la parole aux couples qui ont traversé cette épreuve. Le but est d’aborder ce sujet sous un angle personnel en nous attardant peu sur les questions éthiques, légales et médicales que nous trouvons souvent traitées et qui laissent souvent penser que faire un « bébé éprouvette » serait une simple formalité.

Nous voulons favoriser un regard rétrospectif qui laisserait la place à l’analyse, l’émotion… mais aussi à l’humour.

Nous sommes actuellement en pré-production et nous commençons donc à rechercher des couples qui seraient prêts à témoigner. L’idée est de créer un panel de 7 à 8 couples assez représentatifs des de la multitude de parcours de PMA : couples hétéro, lesbiens, jeunes, de plus de 50 ans (ayant eu recours à la PMA il y a plus de 20 ans), citadins, ruraux, multiculturels, CSP+, précaires, ayant fini par avoir des enfants, n’en ayant pas eu…

Bref, l’idée est de donner à voir un maximum de parcours, ce qui les différencie et ce qui les rapproche.

Attention, nous ne cherchons pas de couples qui sont actuellement en PMA mais bien des gens qui sont allés au bout de leur parcours !

Pour l’instant, nous limitons nos recherches à la région Pays de la Loire pour des raisons pratiques et financières. Si nous ne trouvons pas assez de couples, nous élargirons peut être nos recherches. Les tournages se dérouleraient sur une demie journée par couple sur les mois d’avril et mai. Si vous êtes intéressés, nous pouvons vous fournir en MP un lien vers un teaser que nous avons réalisé pour donner une idée du ton du film. Nous ne pouvons malheureusement pas le mettre en ligne pour des questions de droit mais nous vous donnerons l’adresse youtube sur demande. J’espère que ce projet trouvera auprès de vous un écho favorable ! Lise BARON Aurélien BONNET

Si vous souhaitez prendre contacta avec Lise BARON et Aurélien BONNET voici l’adresse mail : eprouvante.eprouvette@gmail.com

Une vie sans enfant – comment le vivent les hommes ?

Messieurs, BAMP ! est là pour vous aussi. On vous consacre une rencontre spécifique le samedi 8 décembre 2018 à Paris, de 10h30 à 13h30.
 
Cette rencontre donne la parole aux hommes qui se retrouvent confrontés à l’infertilité, directement ou via leur conjointe, et qui ne seront jamais parents parce qu’ils ont décidé d’arrêter les traitements et/ou qu’ils ont renoncé à l’adoption.
Messieurs, venez échanger avec d’autres hommes vivant la même situation que vous, librement et en petit comité. Votre compagne est évidemment bienvenue. Cette rencontre est organisée par notre référente Sandrine et son compagnon.
Pour vous inscrire, envoyez un mail à vivresansenfant@gmail.com en nous décrivant en quelques lignes votre parcours.

 


 

 

Une vie sans enfant après l’AMP – Rencontre Paris

Rencontre thé-matique à Paris
12 décembre 2015

VIDE-460x325

Dans le cadre des rencontres Bamp !, nous vous proposons une rencontre sur le thème « vivre sans enfant après la PMA ».

On l’oublie parfois, mais un couple sur deux sortira du parcours d’aide médicale à la procréation sans enfant. Comment alors reconstruire sa vie, le couple après tant d’années d’un espoir qui restera inassouvi ?
Le chemin du renoncement est à l’image du deuil, il y a des étapes successives qui parfois s’entremêlent comme :

– le choc
– le déni
– la douleur
– la culpabilité
– la colère
– le marchandage
– la dépression
– la reconstruction
– l’acceptation.

Le sentiment de solitude, qui parfois se manifeste lors du parcours d’AMP, peut se renforcer au moment de la fin des tentatives. On parle très peu de cet « après », comme si ce sujet était tabou, ce qui isole encore un peu plus les couples sans enfants.

C’est pourquoi nous souhaitons nous réunir autour de ce thème le samedi 12 décembre 2015, à Paris.

Le lieu est à définir selon le nombre de participants.
Pour plus d’informations et pour vous inscrire pour y participer : viesansenfant@gmail.com