Les RDV des états généraux de la bioéthique en Bretagne et autour

Dans le cadre des états généraux de la bioéthique
31 janvier – 30 mars 2018

Voici les prochaines Manifestations organisées par l’Espace de réflexion éthique de Bretagne et du Pays de la Loire :

17/02/18 9h30-18h – Rennes Maison des Associations – États généraux de la Bioéthique
« Médecine prédictive – tests génétiques – Assistance médicale à la procréation (AMP) »
Pour en savoir plus sur cet événement : Espace éthique de Bretagne

20/02/18 17h30-21h – Brest – États généraux de la Bioéthique
« Les enjeux d’une médecine au service de la demande »
Pour en savoir plus  sur cet événement : Espace éthique de Bretagne

21/02/18 18h30-20h30 – Nantes –  États généraux de la Bioéthique
« L’Assistance Médicale à la Procréation (A.M.P.) pour tou·te·s? »
Pour en savoir plus  sur cet événement : Espace éthique des Pays de la Loire

22/02/18 18h-21h – Saint-Brieuc – États généraux de la Bioéthique
« Médecine prédictive – tests génétiques – Les enjeux d’une médecine pour guérir à une médecine pour prédire »
Pour en savoir plus  sur cet événement : Espace éthique de Bretagne

 

D’autres Rendez-vous en  Bretagne sur le site Rendez-vous Fertiles en Bretagne

Mobilisation du CHU de Rennes pour le don d’ovocytes

Le CHU de Rennes vient de lancer une campagne de sensibilisation sur le don d’ovocytes, c’est assez rare pour être signalé.

« Dernière étape d’un long parcours, chaque année en France près de 3 500 nouveaux couples s’inscrivent pour bénéficier d’un don de gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes). En 2015 en Bretagne, 106 femmes ont fait un don d’ovocytes permettant à 153 couples de bénéficier d’une assistance médicale à la procréation (AMP). 43 enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes, malheureusement 393 couples étaient encore en attente d’un don au 31 décembre. En Bretagne et au plan national, si ces dons sont en progression, ils demeurent malheureusement encore très loin de satisfaire les besoins et réduire des délais d’attente souvent très longs. A Rennes comme ailleurs, le manque de donneuses est en partie lié à la méconnaissance de l’existence du don d’ovocytes et de ses modalités.  » vous pouvez lire la suite sur le site internet du CHU

 

Ce sont des affiches qui ont été disposées dans des endroits stratégiques, des flyers vont aussi être distribués dans les pharmacies. Nous ne doutons pas que cette initiative, puisse sensibiliser les jeunes femmes de la région Rennaise. Vous pouvez suivre, tout ça sur le compte twitter du CHU de Rennes @churennes.

A partager évidemment pour relayer le plus largement possible cette initiative locale.

 

#Parlonsdudondegamètes
#desfamillesgraceauxdonsdegamètes