Am Stram Graine

Parlons du don de gamètes avec nos enfants. Des familles grâce au don de gamètes. Nous conseillons toujours aux personnes qui nous interrogent sur « comment parler aux enfants du don de gamètes ? » d’utiliser des supports, comme les livres pour enfants ou la création de vos propres support à utiliser ensuite avec vos enfants. Les enfants adorent lire et relire ces histoires écrites pour eux. Et cela permet aux parents qui ne trouvent pas les mots, de s’appuyer sur le texte et les dessins proposés par les auteurs. 

Voilà qu’à partir du mois de janvier 2019, nous allons pouvoir disposer d’un nouveau livre à destination des enfants (et aussi des parents). Ce livre intitulé « Am Stram Graine » est écrit par une femme née grâce à un don de spermatozoïdes et c’est un point important. En effet, savoir que ce livre est pensé et écrit par une personne, elle même née grâce à un don, donne une couleur et une approche bien différente des précédents livres écrit sur ce sujet.

Nous avons vraiment hâte de le lire. Voilà ce qu’en dit l’éditeur : 

Un album doux et sensible pour expliquer la PMA aux tout-petits.

Quand la maîtresse annonce qu’elle a un bébé dans le ventre, la classe est abasourdie : d’où vient la graine dont elle parle et qui a permis au bébé de s’installer ?

À la récré, chacun y va de son hypothèse, mais l’histoire de Nina, différente de celle des autres, va épater tout le monde.

Un album qui permettra aux enfants de 3 à 5 ans, nés par don de gamètes, de comprendre leur histoire, mais aussi à leurs parents, avec des mots simples, de leur expliquer leur conception. 

AUTEURS

Née par insémination artificielle avec donneur, Anne-Catherine Le Roux accompagne régulièrement des couples dans leur démarche. Constatant qu’aucun ouvrage n’était consacré à la question pour les tout-petits, alors que, pour elle, plus tôt les enfants  sont informés, mieux ils le vivent, elle s’est lancée dans l’aventure de l’écriture.

Professeur des écoles en maternelle et confrontée aux nombreuses questions des petits, elle a souhaité écrire cet album pour permettre aux parents d’expliquer à leur enfant, avec des mots très simples, la procréation médicalement assistée, et plus spécifiquement le don de gamètes.

Illustrateurs :

  • Jules
  • Dimensions : 24×27.5 cm 
  • Format : Cartonné
  • Impression : Couleurs
  • 40 Pages
    12,00 €
    ISBN : 978-2-7465-1788-2
    Date de parution : 23/01/2019

 

Les éditions Le POMMIER

#DesFamillesGraceAuxDons #ParlonsDuDonDeGamétes #lectures #enfants

OPEN DE TENNIS et DON DE GAMETES

Du 10 au 13 décembre 2017 au Zénith de Caen a lieu l’OPEN de tennis. Pour les fans de tennis, vous pouvez consulter la liste des joueuses et des joueurs sur le site de l’open de tennis.

Pendant toute la durée de cet événement Caennais, un stand du centre AMP / CECOS de Caen, sera tenu par des membres du personnel à l’initiative de ces derniers. Les gynécologues et biologistes du centres AMP ont invité des représentants de l’association COLLECTIF BAMP à tenir le stand avec eux.

Une belle visibilité qui demande de l’engagement sur 4 jours, mais pour promouvoir le don de gamètes, on s’engage !

#Parlonsdudondegametes

#desfamillesgraceauxdonsdegametes

#dondegametes

#donovocyte

#donspermatozoides

 

https://www.open-de-caen.com/

Messieurs, parlons du don de gamètes !

Pourquoi faut-il parler du don de gamètes ? Parce qu’en France, plus de 3500 couples sont en attente d’un don et que les délais sont trop longs.

Messieurs, c’est le moment de vous mobiliser !

Savez-vous qu’en 2016, 729 (derniers chiffres ABM) femmes ont donnés leur ovocytes !

729, c’est une progression importante du nombre de donneuses. Pour rappel en 2015, elles étaient 540.

Pourtant, la démarche n’est pas simple, elle demande du temps (10-12 jours de stimulation), des piqures, des hormones, un monitorage,  un passage au bloc, une ponction et parfois des suites douloureuses (risque d’hyperstimulation).

Vous, messieurs en 2016, vous n’étiez QUE 493 (idem, derniers chiffres ABM) à faire don de vos spermatozoïdes……….et l’on ne peut pas dire que la démarche soit compliquée. Un grand merci d’ailleurs aux valeureux 493, qui ont surmontés les couloirs glauques de certains Cecos, et les magazines défraichis de certaines salles de recueil. OUI, on le sais parfois les conditions de concentration ne sont pas optimales…..Donc merci, messieurs. Mais en avez-vous parlé à votre voisin ? Votre cousin, votre frère, votre ami ? Peut-être un peu, car en 2015 vous n’étiez que 255.

Savez-vous pourquoi, les femmes ont été plus nombreuses, malgré la complexité de la démarche ? Parce qu’elles………….. en parlent plus, tout simplement………. sur les blogs, sur les pages facebook, dans les forums. Il y a même une ou deux associations spécifiquement dédiées aux dons d’ovocytes qui se mobilisent pour en parler +++

Cela enclenche beaucoup de solidarité féminine

Mais la solidarité masculine, elle existe aussi ? Mais, oui, elle existe.

Et puis la SOLIDARITE n’est ni spécifiquement féminine, ni spécifiquement masculine.

#Parlonsdudondegamètes #desfamillesgraceauxdonsdegamètes #dondegamètes #donovocytes #donspermatozoides