Dernière rencontre 2018 à Caen !

Pour clore les rencontres 2018 à Caen, Virginie vous propose une rencontre le samedi 15 décembre 2018 à partir de 13h30
Venez échanger autour de l’infertilité !

Rencontre Caen
Inscriptions/renseignements : collectif@bamp.fr

Je ne suis plus celle que je suis – Paysages de l’infertile

Aujourd’hui nous allons vous parler d’un projet artistique qui nous tient à cœur. En effet, chez BAMP nous pensons que la création artistique, sous toutes ses formes, est un moyen important et nécessaire pour communiquer sur l’infertilité, pour permettre aussi aux personnes qui vivent ces parcours difficiles de s’exprimer. C’est pour ces raisons que depuis la création de l’association, nous avons créés l’exposition participative TRACES : l’infertilité laisse des traces. Et que certaines de nos référentes organisent des ateliers créatifs.

C’est donc avec une grande joie et beaucoup d’enthousiasme, que nous avons accueillis le projet d’Anne-Laure et de Xavier, lorsqu’ils nous l’ont présenté. C’est toujours un moment important, l’engagement créatif, la mise à nu d’une histoire d’infertilité et d’AMP, sujets encore tabous dans notre société.

A départ, il y a le texte d’Anne-Laure, puis les photographies de Xavier suite à leur rencontre, viennent compléter, élargir la possibilité de montrer, de dire l’invisible, indicible histoire, qu’Anne-Laure vit dans son corps et sa tête : l’enfant qui ne vient pas, le vide du corps malgré l’AMP. Le texte d’Anne-Laure, nous le trouvions déjà puissant lorsqu’elle nous avait confié le premier jet, il y a maintenant quelques années. Les photos de Xavier sont épurées mais pourtant pleines de sens, de sensations, elles parlent autant que le texte, elles disent au delà des mots, car elles montrent le corps qui d’ordinaire se cache, le corps à corps, le corps à nu, rien plus rien que les mots pour tenir encore debout ? Non le corps est là, il se dérobe, il se refuse mais il est là, au centre, au cœur pour le bien et le mal.

De la rencontre entre Anne-Laure et Xavier va naître le projet « Je ne suis plus celle que je suis – paysage de l’infertile« . Anne-Laure et Xavier ont pour projet une exposition programmée du 3 au 19 décembre 2018 à Paris, galerie l’Anachronique dans le 18ème. Exposition des photos de Xavier GAVAUD avec une mise en scène sonore du texte d’Anne-Laure. Un livre regroupant le texte et les photos, ainsi que des tirages photographiques d’art sont prévus. Une conférence est également en cours de préparation pour parler d’art et d’infertilité, d’art thérapie où de thérapie par l’art. « Différentes personnalités ont déjà donné leur accord de principe pour intervenir à ce moment (Mylène  Botbol, professeur de philosophie et de bioéthique ; Maïa Bramy, Ecrivain ; Monique Bydlowski, psychiatre, psychanalyste, directrice de recherche à l’INSERM ; Carla Canullo, philosophe italienne, professeur à l’université ; Sylvie Epelboin, gynécologue, coordinatrice du centre d’assistance médicale à la procréation, hôpital Bichât ; Edith Vallée, docteur en psychologie clinique ; Silke Schauder, professeur de psychologie clinique et psychopathologie, métapsychologie de la création…). »

De notre point de vue, c’est un projet fort et inédit en France que nous proposent Anne-Laure et Xavier, sur ce sujet de l’infertilité et de l’AMP. Ce type de travail créatif et artistique, peut, il nous semble permettre de briser le mur de l’indifférence, de la méconnaissance, faire prendre conscience. Dire et montrer l’intime et l’universel désir de porter la vie, frustré, brisé par son impossible réalisation. Comment sortir de cela, comment être et vivre ? Ce sont toutes ces questions et ces propositions que nous offrent, aujourd’hui Anne-Laure et Xavier. Nous avons hâte de découvrir l’ensemble de ce projet. Rendez-vous au mois de décembre !

Mais pour cela ils ont besoin d’un coup de pouce de chacun d’entre nous. « Dans cette démarche, nous vous proposons de devenir partenaires de ce projet en participant à cette campagne de financement participatif. »

Avant nous vous laissons découvrir une partie du texte et des photos et si vous souhaitez leur apporter votre soutien et votre participation financière, tous les liens sont dans le texte qui suit les extraits du livre.

 

 

Ce coup de pouce peut prendre différentes formes  :

  • un soutien financier à ce projet via un financement participatif, même 5 euros peuvent faire la différence. C’est par ici que cela se passe 
  • un soutien financier via la pré-commande du livre, d’un tirage photo numéroté et signé, ou des deux. Voir ci-dessous, tous les détails des différentes propositions et des tarifs correspondants :

Si vous souhaitez réserver le livre ou des tirages de l’exposition, merci de compléter et de renvoyer à Xavier GAVAUD le « BON de PARTICIPATION » (voir à la fin de ce message), avec votre paiement par chèque ou via le compte paypal précédemment indiqué.  Vous pouvez ensuite envoyer le bon de participation accompagné du règlement, soit par voie postale, soit par mail. Toutes les coordonnées de Xavier GAVAUD sont indiquées ci-dessous.

« Les participations seront disponibles en fin d’année et délivrées aux alentours de décembre 2018, selon l’avancée de notre production. Celles-ci vous seront délivrées soit par voix postale, soit « en main propre » lors de l’exposition ou lors d’une rencontre sur Paris ou aux alentours de Brest à définir avec nous.Bien sûr, nous demeurons à votre disposition pour tous compléments d’informations. Nous serions ravis de vous compter parmi nos soutiens, et, dans cette idée, n’hésitez surtout pas à diffuser cette campagne de participation.

Anne-Laure

et Xavier Gavaud »

 

SSI2018 – Invitation à la première journée du 4 juin

Les membres de l’association collectif bamp, les bénévoles ont le plaisir de vous inviter à participer à la 4ème Semaine de Sensibilisation à l’infertilité : SSI2018.

Cette année encore, nous vous proposons, différents moments de rencontres et d’échanges, pour parler d’infertilité, d’assistance médicale à la procréation, de don de gamètes, de préservation de la fertilité, des familles et des enfants qui adviennent grâce à une technique d’AMP.

Le programme complet de la semaine n’est pas encore totalement validé, vous pourrez retrouver une rencontre, un débat-ciné, une table-ronde dans différentes villes de France et en Nouvelle Calédonie (là où des bénévoles de l’association se sont mobilisé pour d’organiser quelque chose).

Mais, pour la journée d’ouverture de la SSI2018, c’est à dire le lundi 4 juin 2018, tout est déjà validé.

Alors si vous habitez la région Occitanie, autour de Toulouse ou ailleurs, nous vous invitons d’ores et déjà à prendre connaissance du programme de cette 1ère journée, qui va se dérouler à L’UNION (banlieue de Toulouse), sur un sujet qui est essentiel pour nous depuis la création de l’association : la santé environnementale et son impact sur la fertilité et la santé des enfants et des adultes.

Organisé en partenariat avec le Réseau Santé Environnementale, (dont BAMP est membre du conseil d’administration) : « Y aura-t-il encore des petits Occitans en 2040 ?« , s’annonce comme un rendez-vous essentiel dans la perspective d’une prise de conscience collective et un changement de paradigme dans les approches politiques sur ces questions. Associé au Réseau Environnement Santé  (à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons et la mise en place dans certaines villes françaises du projet « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens« ), qui fédère différentes associations de patients et qui œuvre avec succès à l’information sur l’impact des perturbateurs endocriniens dans l’augmentation des maladies chroniques (obésité, autisme, cancer, infertilité, etc) ; notre association se mobilise fortement, en tant que représentante des personnes infertiles, concernées pour la hausse des infertilités, la baisse de la qualité et de la quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat des français, l’augmentation des insuffisance ovariennes précoces, du syndrome des ovaires polykystiques, de l’endométriose.

Nous ne pouvons pas rester sans rien faire, pour nos enfants et les générations suivantes. En tant que personnes concernées, nous avons un rôle d’alerte, à jouer, car comme pour d’autres situations, il est plus facile de prendre conscience des choses quand on est directement concernés.  Nous espérons que ce colloque puisse enclencher un réel mouvement de synergie entre les instances politiques locales, mais aussi nationales autour de la nécessité d’une LOI, pour 2019, de SANTE ENVIRONNEMENTALE, avec un volet sur la prévention de l’infertilité etl’impact des perturbateurs endocriniens sur la santé reproductive.

Venez participer à cette première journée pour vous informer, pour montrer aux pouvoirs publiques, que la santé environnementale et reproductive est essentielle à vos yeux. Partagez, cette invitation autour de vous. Merci

Evénement gratuit, mais sur inscription ICI

Le programme complet ci-dessous

Vous pourrez retrouver sur place les stands de différentes associations
Nous vous attendons nombreux et nombreuses

#SSI2018 #VraimentPour #1couple6 #SantéEnvironnementale #SantéReproductive

 

Rencontre BAMP à Marseille !

Retrouvez Nathalie pour une rencontre marseillaise le samedi 14 octobre à partir de 13h30 à l’Espace Smack co-working

Venez échanger autour de l’infertilité, en petit groupe !


Inscriptions/renseignements : collectifbamp13@gmail.com

A CAEN la rentrée ?

La reprise des rencontres BAMP à CAEN, ce sera le samedi 9 septembre à 14h30 !

Venez échanger autour de l’infertilité, en petit groupe.

gifwidrencontre

Inscriptions/renseignements auprès de Virginie : collectif@bamp.fr

Rencontre BAMP à Marseille 

Retrouvez Nathalie à l’occasion de sa rencontre BAMP à Marseille
Celle-ci se tiendra le samedi 22 avril à partir de 14h30
Rendez-vous, sur inscription à l’espace Smack Coworking

Inscriptions et/ou renseignements : collectifbamp13@gmail.com

gifwidrencontre

Emmanuelle, Référente BAMP, qui es-tu ?

Nous inaugurons une nouvelle série de témoignages, pour mettre en avant les personnes qui s’investissent au quotidien pour la cause : COLLECTIF BAMP. C’est à dire les personnes qui donnent du temps, des idées, de l’énergie pour TÉMOIGNER, INFORMER, AGIR, ACCOMPAGNER et SOUTENIR toutes celles et ceux qui en ont besoin. BAMP c’est du concret, de vrais gens, dans la vraie vie, avec des parcours de vie et d’amp différents. Des gens qui se rendent disponible pour accompagner, soutenir, informer, consoler. Dans gens dans des histoires d’infertilités et des parcours d’amp multiples et variés.

Vous pouvez d’ailleurs les joindre, via les adresses mails BAMP, via twitter, via facebook, via instagram et même au téléphone pour certains.

Aujourd’hui c’est Emmanuelle, référente à Paris et maman d’une petite fille depuis quelques mois, qui répond à nos questions.

Un fait marquant de ton année de naissance, une musique ? Plutôt les années 90 « Et Manu tu descends ? »

Dans quel coin de France, peut-on te rencontrer ? PARIS

Est-ce que tu es une femme ou un homme ? Femme

Toi et l’infertilité quels maux ? Rien de grave. On va dire « balle au centre » ou « match nul »

Toi et la parentalité quelles solutions ? Mon mari Ma fille Mes bonheurs

Toi et ton parcours d’AMP, si tu peux le qualifier avec les mots d’un autre, c’est/c’était :  «métro, boulot, RDV MEDICAUX »

Si tu pouvais, le recommencer, tu changerais quoi ? Je rajouterai le DPI pour moins souffrir et perdre moins de temps.

Ton secret et/ou ton « grigri » pour conjurer le mauvais sort ou pour te soutenir  pendant le parcours ? La science-fiction, les super-héros, à l’opposé de la « pseudo-rationalité » médicale

Toi tu es plutôt : Sophro ? Hypno ? Acupu ? Osteo ? Acupuncture et kine/ostheo

As-tu détesté ton médecin d’AMP ? Non

As-tu adoré ton médecin d’AMP ? Non plus, même si grâce à lui je suis maman : je lui suis très reconnaissante

Le lieu improbable où tu t’es injecté ton traitement ? A l’étranger. J’ai essayé de voyager et de continuer à vivre normalement

Est-ce que ton conjoint sait que tu es bénévole chez BAMP ? Oui et il me soutien

Mais pourquoi as-tu eu besoin de t’investir dans une association de patients infertiles ? J’avais déjà assisté à quelques-unes des Rencontres Thés BAMP et cela m’avait beaucoup aidé à extérioriser les difficultés liées au parcours, à partager et à me sentir moins seule.

 D’ailleurs qu’est-ce que tu fais chez BAMP ? Quelle est ta « spécialité » chez BAMP ? Conquise, j’ai souhaité m’investir un peu plus dans l’association alors je me suis jetée à l’eau pour organiser des rencontres.

Dans le manifeste BAMP tu insisterais plutôt sur :

  • «un couple sur six concerné : espèce en danger ? »
  • « Stop aux incompréhension, place à la réflexion ! »

Est-ce qu’il y a un avant BAMP et un après BAMP ? Est-ce que tu peux l’expliquer ? Oui, avant et après la naissance de ma fille

Le truc que tu aimerais faire pour BAMP ? Ce n’est pas dingue mais lever des fonds pour aider l’association qui en a besoin et assurer la pérennité du Collectif BAMP. Ou trouver un parrain ou une marraine assez médiatique qui nous aide à le faire.

Vous pouvez prendre contact avec Emmanuelle via collectifbamp75@gmail.com