Congrès CNGOF 2018

Du 4 au 7 décembre ont lieu les 42ème journées nationales du CNGOF (Collége Nationale des Gynécologues et Obstétriciens Français) à Strasbourg. BAMP sera représenté pour la deuxième année, dans ce grand rassemblement des praticiens et des étudiants en gynécologie obstétrique français et étrangers.

Cette année, le CNGOF accueille aussi le 20ème congrès de la Société internationale de Sénologie (affections du sein).

BAMP a le stand C juste à côté du stand d’Endofrance.

Tellement de sujets nous intéressent pendant ces trois jours :

  • La question des endomètres fins
  • L’intérêt des tests d’implantations (win-test et matricelab)
  • Polluants et fertilité
  • Fertiliscan pour les bilans de fertilité, l’année dernière nous avons déjà assisté à la séance de présentation de Nathalie Massin sur ce nouveau procédé. Qu’ils utilisent dans les bilans de fertilité qu’ils viennent de proposer au CHIC de Créteil. Par ailleurs, BAMP a été sollicité avant l’été pour répondre à la demande de la Haute Autorité de Santé pour donner notre avis en tant qu’association de patients sur l’intérêt de ce nouveau dispositif, moins invasif. Nous attendons encore le retour de la HAS.
  • Fibromes et myomectomie
  • Politique et reproduction, il y a temps à dire…..ce que nous faisons depuis un an, dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique.
  • Bioéthique et reproduction

 

 

Pour les personnes qui souhaitent lire le programme dans son intégralité c’est par ici

Autoconservation des ovocytes………………..485 signatures ???? !

485 signatures, seulement……… pour l’autoconservation des ovocytes, pour que cette préservation de la fertilité soit un droit à obtenir et à défendre pour les femmes en France.

Depuis, bientôt 9 mois que la pétition BAMP est en ligne, 485 signatures……..

Dans la réalité, je sais bien que plus de 485 personnes pensent et souhaitent que ce droit à la préservation de la fertilité, soit accessible en FRANCE et pas seulement à l’étranger à toutes les femmes qui en éprouvent le besoin. Mais les combat politiques ont besoin de symboles. Et symboliquement 485, c’est beaucoup moins percutant que 4850 ou 48500 signatures.

2018, c’est l’année où l’on peut obtenir ce droit à la préservation de nos ovocytes……….mais malgré un très fort engagement au quotidien, BAMP et ses représentants seront plus forts s’ils montrent que ce sujet est important pour plus de 485 personnes, alors si vous ne l’avez pas encore fait, prenez deux minutes pour signer cette pétition, pour laisser un commentaire, pour partager. MERCI

https://www.change.org/p/pour-l-autoconservation-des-ovocytes?recruiter=661610540&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=share_twitter_responsive

 

Le 18 janvier, c’est le lancement officiel des débats de la révision de la loi de bioéthique.

C’est aussi le jour qu’a choisi la Société de Médecine de la Reproduction (SMR) pour tenir sa journée annuelle, qui cette année va parler : « Pratique et éthique en AMP ».

BAMP y sera représenté par Caroline et Virginie.

Virginie interviendra d’ailleurs lors de la table ronde sur :  » La préservation préventive de la fertilité », donc de l’autoconservation des ovocytes…….donc les 485 signatures

Voici le programme de la journée, réservée aux professionnels de l’AMP, auprès de qui nous avons des messages à faire passer à ce sujet aussi.

 

 

 

 

 

#BIOETHIQUE2018 #vraimentPour #autoconservation #ovocyte

 

Le programme de la journée ICI

Débat sur l’Autoconservation ovocytaire

Le Centre d’Éthique Clinique, vous propose une journée débat sur « les enjeux éthiques et sociétaux de l’autoconservation ovocytaire pour raison d’âge« . Présentation des résultats d’une récente enquête sur les donneuses d’ovocytes. Discussions sur l’ensemble des éléments relatifs aux questions de l’autoconservation.

Journée forte intéressante à n’en pas douter. Venez participer au débat.

« Bonjour,

Grâce à l’aide de la Fondation Agnès B, nous organisons le 25 novembre prochain, à Paris, une journée-débat ouverte à tous, experts comme citoyens, pour discuter de la pertinence qu’il y aurait à autoriser l’autoconservation ovocytaire pour raisons personnelles (autres que strictement médicales).

Nous y présenterons notamment les résultats de l’étude que nous venons de terminer sur le sujet.

Nous serions très heureuses de vous y accueillir.

Merci de réserver dès à présent votre journée si vous souhaitez venir.

Et n’hésitez pas à faire circuler cette invitation autour de vous !

Laurence Brunet,

Geneviève Delaisi de Parseval,

Dominique Mehl

Et Véronique Fournier. »

programme-25-novembre-2016