Les deux derniers jours

Bonjour à tous,

La 3ème Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité, touche à sa fin. Il vous reste quelques rendez-vous pour  venir échanger avec d’autres personnes en parcours d’AMP lors d’une rencontre, profitez de l’exposition TRACES à Créteil et Angers, faire une fête à Monaco, se détendre avec de l’hypnose, vous informer et faire remonter les difficultés que vous rencontrez dans vos parcours, auprès des référents BAMP dans votre région. Bref, un programme riche et intéressant qu’il serait dommage de rater.

ATTENTION vendredi ça va être sympa, mais SAMEDI c’est l’apothéose avec une multitude de rencontres BAMP, à thèmes ou non.

VENDREDI
  • A Monaco ce soir, BAMP à la chance de partager une soirée festive et caritative lors de la « Pas si sage Party » organisé par Jasmine IDIR. Vous pouvez acheter vos places dont une partie sera reversé à l’association de votre choix. Vous pourrez retrouver Lia, référente BAMP de Fréjus qui  sera sur place pour un stand d’information.
  • L’exposition TRACES est encore visible à Créteil et à Angers, vous pourrez rencontrer Jessica et Caroline qui sont les référentes BAMP. Venez poser vos questions, faire remonter au niveau nationale de l’association les difficultés que vous rencontrez.
  • A Nouméa, dans le hall du médipole, un stand d’informations BAMP est à votre disposition toute la journée

 

SAMEDI
  • CAEN Rendez-vous de 10h à 12h avec Mélanie Vautier-Buisson, hypnothérapeute. Pour une séance de découverte de l’hypnose. 102 boulevard Henry Cheron l’ancienne mairie de Venoix.  Ouvert à tous, gratuit pour les adhérents BAMP et 4 euros pour les personnes non adhérentes (mais vous pouvez aussi adhérer sur place ! )
  • ANGERS à 20h, maison de quartier Angers centre, 12 rue Thiers, salle 1.
    Table ronde avec pour thème « préparer son corps avant, pendant et après les protocoles amp ». Les intervenants :
    Un acupuncteur Pierre Lecompte
    Une sage femme Eliette Bruneau
    Une femme qui pratique le shiatsu maternité Lidwine Delaunay Brétéché
    Une naturopathe Alix Lepont
  • TOULOUSE à 16 heures au centre municipal de santé
  • LILLE à 14 heures à la maison des usagers du CHR de Lille
  • NOUMEA toute la journée au Medipole

N’oubliez pas de signer la pétition BAMP « 48 propositions pour améliorer la prise en charge de l’infertilité et de l’AMP en France » https://www.change.org/p/am%C3%A9liorer-la-prise-en-charge-de-l-infertilit%C3%A9-et-de-l-amp-en-france

#ssi2017 #JeSuisInfertile #1couple6

In VITRO – Du rap pour parler d’infertilité ?

Aujourd’hui, nous souhaitons vous présenter ORNICARD, auteur et chanteur, non professionnel, qui a fait de l’écriture et de sa mise en musique, sa passion. Le rap comme référence musicale, la nature, la campagne de l’Est de la France (Lorraine, les Vosges), l’humour, sa vie quotidienne, comme sources d’inspirations. Il vient d’écrire une chanson intitulé « In vitro » qui raconte l’histoire d’un couple confronté à l’infertilité….. Nous vous invitons à découvrir, dans cette vidéo, son univers créatif et son parcours d’infertilité.

  • Bonjour est-ce que tu peux nous décrire ton univers musical, poétique, créatif ?
  • Ton single « IN VITRO » une chanson qui parle d’infertilité, d’assistance médicale à la procréation ? Pourquoi et comment est « née » ce texte, puis cette chanson ?
  • Toi et ta chérie, vous êtes un couple Européen (tu es Français, elle est Allemande), jeune, infertile. Est-ce que tu peux nous dire, en tant qu’homme, comment tu vis cette situation ?
  • Vous vivez en Allemagne, comment l’infertilité et l’assistance médicale à la procréation sont-elles prises en charge ?
  • Au-delà, du projet personnel, est-ce que tu as imaginé l’impact que pourrait avoir cette chanson auprès des gens qui l’écoutent, les couples infertiles ? Les personnes non concernées par l’infertilité ? Les jeunes ?
  • Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter dans un proche avenir ?

Merci beaucoup à Ornicard, d’avoir répondu à nos questions

Pour la vidéo « IN VITRO », c’est par là

Si vous voulez découvrir un peu plus l’univers d’ORNICARD, c’est par ici  Ornicard

Reprise de l’activité d’AMP aux Antilles !

Article très intéressant dans le journal France-Guyane (www.franceguyane.fr) paru le 8 mars. Comme vous le savez pendant l’épidémie de ZIKA, l’activité d’AMP avait été complétement stoppée aux Antilles, créant le plus grand désarroi de nombreux couples infertiles.

Article très complet que nous vous invitons à lire en intégralité sur le site internet du journal :

  • la reprise de l’activité d’AMP en Guadeloupe et Martinique en mars
  • le projet de création d’un centre d’AMP en Guyane
  • l’impact du zika sur la santé des enfants

Crédit photo : @FranceGuyane

 

« Après un an de suspension dû au virus zika, l’espoir renaît pour les couples infertiles en Guyane. Dans des recommandations en date du 26 janvier, l’Agence de la biomédecine annonce que l’activité d’assistance médicale à la procréation (AMP) peut reprendre, sous certaines conditions, dans les centres de Guadeloupe et de Martinique vers lesquels se tournent plusieurs de ces couples.

La reprise de l’AMP aux Antilles autorisée fin janvier par l’Agence nationale de la biomédecine est liée à la fin officielle de l’épidémie du virus zika dans les territoires de Guyane (le 14 octobre 2016), de Guadeloupe (le 10 novembre 2016) et de Martinique (le 11 octobre 2016). Et elle concerne très directement des couples qui tentent d’avoir un enfant en Guyane car, malgré une « forte demande » , le département ne dispose plus de structure prenant en charge des fécondations in vitro (Fiv) et des inséminations artificielles depuis fin 2013 (lire par ailleurs), selon le Dr Herliche Fagla, gynécologue obstétricien qui suit les couples infertiles à l’hôpital de Cayenne.
En Guadeloupe, le Centre caribéen de médecine de la reproduction (CCMR) et le Cecos Caraïbes (Centre d’étude et de conservation des oeufs et du sperme humains) du CHU de Pointe-à-Pitre……………… »
Pour lire la suite de l’article c’est par ici, merci