A TOURS une campagne d’information locale sur le don d’ovocytes !

La campagne nationale sur le don de gamètes qui a été lancé le 3 novembre se poursuit jusqu’au 18 novembre !

Alors continuons notre mobilisation.

 

Le CECOS de Tourslance une campagne locale d’information et de sensibilisation au don d’ovocytes, comme l’avait fait le CECOS de RENNES au début de l’année.

Une campagne d’informations et de sensibilisation locale avec des visuels spécifiques que vous pourrez voir sur les flancs des bus,

 

La semaine passée, les médias locaux ont participé à la diffusion de l’information, via des interviews des couples receveurs, lors du journal de France 3 Centre- Pays de la loire, ou via des interviews du docteur Gervereau, responsable du Cecos.

La NOuvelle République du Centre

France 3 TOURS 

Vous pourrez retrouver des professionnels du CECOS, des donneuses, des receveuses samedi 24 novembre devant le CHU pour une journée de sensibilisation et d’information. Caroline, référente BAMP sur Nantes et Angers, sera également présente l’après-midi.

Un stand d’information sera animé par l’équipe du CECOS le samedi 24 novembre, place Jean-Jaurès à Tours de 11h à 17H

 

 

#solidarité #desfamillesgraceauxdons #parlonsdudondegamètes #donovocytes

RDV télévisuel le 3 novembre

Normandie

Mardi 3 novembre dans le cadre de l’émission Normandie Matin, Virginie est invitée en direct pour parler de l’association COLLECTIF BAMP et de l’action que nous menons auprès du Parlement, au sujet des autorisations d’absences pour les couples salariés en parcours d’AMP.

Rendez-vous à 10h15, sur le canal France3 Basse et Haute Normandie, demain mardi 3 novembre.

Et pour ceux qui n’ont pas la télévision, nous vous rappelons que la semaine prochaine va être déterminante pour l’AMP et le TRAVAIL, en effet les 9 et 10 novembre, la Commission des Affaires Sociales va se réunir pour statuer sur les amendements ajoutés au Projet de Loi Santé.

L’amendement 301 bis proposé et voté par les sénateurs en première lecture qui autoriserait les femmes salariées en parcours d’AMP à s’absenter pour suivre les soins AMP, en fait partie.

L’amendement que BAMP a écrit, qui inclut les hommes dans ces autorisations d’absences, va être proposé et soutenu lors de ces deux jours, par les députés que nous avons rencontrés ces dernières semaines  et par certains groupes parlementaires avec qui nous sommes en contact.

Devant le Sénat la ministre de la santé Marisole Touraine avait indiqué qu’elle ne souhaitait pas que l’amendement 301bis soit inclut dans la loi santé, préférant repousser à l’année prochaine lors de la réforme du code du travail. Nous pensons qu’il ne faut pas remettre à demain ce qui peut être fait le jour même. En effet si cette modification du code du travail est réelle, elle est possible car c’est le code de la santé publique qui est modifié via le projet de loi santé.

L’article du projet de loi santé modifié par les amendements cités ci-dessus, se trouve dans un paragraphe du projet de loi santé intitulé « Faciliter au quotidien les parcours de santé« , chapitre III « Garantir l’accès aux soins« . Donc en plein dans le sujet qui nous intéresse : faciliter au quotidien les parcours de santé des couples en Assistance Médicale à la Procréation et garantir l’égal accès aux soins pour les deux membres du couples engagé dans ce parcours de soin.

Nous vous invitons à lire (si ce n’est pas déjà fait) la lettre écrite à Madame la Ministre de la santé par Simone, blogueuse. A partager aussi

TRÈS CHÈRE MARISOL

#visibilité #infertilité #bamp #amp #amendement
IMG_3218
Faisons en sorte que la voie entre-ouverte par les sénateurs, ne soit pas de nouveau barrée.