GRENOBLE : Les 1ères naissances suite à un DPI

Le professeur Pierre RAY, coordonnateur du centre de diagnostic pré-implantatoire du Centre hospitalier universitaire de Grenoble et toute son équipe sont fiers d’annoncer les premières naissances de bébés nés suite à un DPI réalisé à Grenoble. Comme Roméo (le beau bébé de la photo), qui grâce au DPI ne sera pas atteint de la mucoviscidose. Ce premier bébé vient de fêter ses trois mois, d’autres grossesses sont en cours.

Bienvenue à tous les bébés qui naissent, en bonne santé, grâce à l’assistance médicale à la procréation et au diagnostic pré-implantatoire et félicitations aux heureux parents.

Grenoble est donc depuis un peu plus d’un an maintenant (novembre 2017), le 5ème centre en France, après Paris (Clamart), Strasbourg, Montpellier et Nantes, autorisé à pratiquer le diagnostic pré-implantatoire (DPI). Le DPI s’adresse aux parents et futurs parents qui risquent de transmettre une maladie génétique grave et incurable. Le DPI est encadré par la loi de bioéthique.

« Le diagnostic pré-implantatoire (DPI) s’adresse aux couples porteurs d’une maladie génétique grave. Suite à la FIV un diagnostic génétique est réalisé in vitro sur chacun des embryons obtenus. Seuls les embryons indemnes de la pathologie diagnostiquée sont alors candidats au transfert. Ce diagnostic ultra-précoce évite aux couples concernés de se confronter au diagnostic prénatal et de risquer une interruption médicale de grossesse. Jusqu’à récemment seuls 4 centres étaient autorisés à pratiquer le DPI en France. En octobre 2017 le CHU Grenoble Alpes  a obtenu l’autorisation de l’Agence de la Biomédecine (ABM) et est le seul centre de DPI de la région Auvergne Rhône Alpes.

Nous avons pu élargir le nombre d’indications prises en charge portant à la fois sur les analyses de cytogénétique (translocation réciproque, robertsonienne, certaine inversion…) et de génétique moléculaire (mucoviscidose, maladie de Steinert, amyotrophie spinale, maladie de Huntington, myopathie de Duchenne et Becker, drépanocytose, beta thalassémie, polypose adénomateuse liée au gène APC, sclérose tubéreuse de Bourneville, neurofibromateuse de type I, Charcot Marie-Tooth, syndrome de Marfan…).

Après un an d’exercice le CHUGA fête ses premières naissances et affiche un taux de grossesse de 32% par transfert embryonnaire. » Professeur Pierre RAY (mars 20019)

Le centre de DPI du CHUGA est le seul centre pour toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais vous pouvez, si vous habitez dans une autre région, déposer une demande de prise en charge, via votre généticien. En effet, le centre de DPI du CHUGA offre encore des délais de prise en charge normaux, au contraire des autres centres de DPI qui eux, sont saturés avec des listes d’attentes de plusieurs mois.

Votre demande sera étudiée par le « centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN). Cette instance médicale doit valider, après étude de votre dossier le principe du DPI pour la maladie que vous ou votre conjoint êtes susceptibles de transmettre« . Source Agence de la biomédecine.

Après une fécondation In vitro, les embryons obtenus sont ensuite analysés génétiquement, via le prélèvement d’une ou deux cellules (sans risque pour la poursuite du développement embryonnaire) qui seront ensuite analysées génétiquement pour permettre de voir quels sont ceux qui ne portent pas la maladie recherchée. Les embryons non porteurs de la maladie, sont ensuite transférés dans l’utérus de la femme, comme pour une FIV classique, ou vitrifiés.

Si vous voulez plus d’informations sur le DPI au CHU de Grenoble, ou si vous voulez prendre contact avec l’équipe, voir ici sur le site du CHUGA

La brochure DPI publiée par l’Agence de la Biomédecine c’est par ici

Un nouvel outil diagnostic pour l’infertilité masculine

C’est une information importante que nous partageons avec vous. Une équipe française vient de mettre en route depuis début janvier un test non invasif, via le séquençage du génome pour déterminer d’éventuelles causes génétiques à l’infertilité masculine. L’équipe du professeur RAY au CHU de Grenoble, s’engage dans cette voie, avec comme argument « proposer une solution adaptée le plus rapidement possible au couple en évitant des examens invasifs inutiles ». « Limiter l’errance thérapeutique« .

Notre association demande en effet, que les diagnostics soient posés plus rapidement et de façon plus efficaces, pour éviter aux couples de perdre du temps, pour les aider, face à l’infertilité à prendre des décisions plus simplement, car avec des informations plus précises. Ce nouveau dispositif, va dans ce sens, nous ne pouvons que nous en réjouir. Améliorer la prise en charge des couples infertiles est une chose importante, que notre association demande et soutien, via notamment l’inscription de certains dispositifs médicaux (voir notre manifeste, articles 13 et 25) que nous pensons utiles à une amélioration des diagnostics et donc à l’amélioration de la prise en charge.

Merci donc au Professeur Pierre RAY et à son équipe de se mobiliser dans cette voie.

« Disponible depuis le 1er janvier 2019, le test de séquençage à haut débit de l’ensemble des gènes permet de diagnostiquer l’infertilité masculine. Cette approche est proposée par Eurofins Biomnis dans les cas les plus compliqués, lorsque les anomalies de la spermatogénèse sont sévères. Plusieurs situations existent : « les éjaculats contiennent pas ou très peu de spermatozoïdes, leur durée de vie est insuffisante. Des malformations de la tête du flagelle peuvent aussi être repérées », note le Pr Pierre Ray, spécialiste de la génétique de la reproduction au CHU Grenoble Alpes.

Et ces cas sont nombreux. En effet, après la batterie d’examens conventionnels* proposés en première ligne, 70% des infertilités masculines restent inexpliquées. Et dans la plupart des cas, la piste génétique est privilégiée. »

Nous vous invitons à lire la suite de l’article sur le site DESTINATION SANTE

 

En avril, ça BAMPe un peu partout !

En avril, de multiples rencontres dont 5 avec des thématiques !
La « famille » BAMP s’agrandit ❤️

———————————————-

Marseille : samedi 1er avril à 14h30
Table-ronde « Fertilité & endométriose »
Inscriptions : collectifbamp13@gmail.com

———————————————-

Avignon : samedi 1er avril à 16h
Rencontre BAMP
Inscriptions : collectifbamp84@gmail.com

———————————————-

Caen : samedi 8 avril à 14h30
Rencontre thématique : questions autour du don de gamètes
Inscriptions : collectif@bamp.fr

———————————————-

Nouméa : mardi 11 avril à 18h
Rencontre thématique : « La gestion des échecs après les tentatives »
Inscriptions : collectifbampnoumea@gmail.com

———————————————-

St-Germain-en-Laye : jeudi 13 avril à 20h
Rencontre BAMP
Inscriptions : collectifbamp78@gmail.com

———————————————-

Grenoble/Vizille : samedi 15 avril à 14h30
Rencontre BAMP
Inscriptions : collectifbamp38@gmail.com

———————————————-

Marseille : samedi 22 avril à 14h30
Rencontre BAMP
Inscriptions : collectifbamp13@gmail.com

———————————————-

Colmar : dimanche 23 avril à 14h
Safari-photo urbain « Zoom sur l’infertilité », création d’un pêle-mêle photos
Inscriptions : collectifbampalsace@gmail.com

———————————————-

St-Raphaël : dimanche 23 avril à 12h
Rencontre/pique-nique en bord de mer
Inscriptions : collectifbamp83@gmail.com

———————————————-

Lyon : jeudi 27 avril à 20h
Rencontre BAMP
Inscriptions : collectifbamp69@gmail.com

———————————————-

Pensez à vous inscrire, les places sont limitées !

gifwidrencontre

 

Aujourd’hui, Sandrine et Céline sont toute la journée à l’Agence de Biomédecine pour la journée des associations. Elles vont représenter votre association COLLECTIF BAMP sur la question du don de gamètes. Merci les filles.

Rencontre grenobloise !

Pendant ce temps, en Isère, se prépare une rencontre BAMP!

Venez échanger sur l’infertilité, vos parcours PMA,…en petit comité, lors d’une rencontre conviviale.
Celle-ci se tiendra le samedi 15 avril à 14h30 à Vizille, dans l’agglomération grenobloise.

Pour plus de renseignements et/ou vous inscrire, contactez Stéphanie : collectifbampgrenoble@gmail.com

gifwidrencontre

 

Rencontres BAMP d’Octobre

Comme vous le savez maintenant, certaines rencontres sont organisées systématiquement tous les mois à Angers, Caen et Grenoble. D’autres le sont mais pas systématiquement. Ces rencontres sont l’occasion de rencontrer d’autres personnes en confrontées à l’infertilité, la stérilité, le recours à l’AMP, le don de gamètes, la parentalité suite à un don de gamètes, la fin de l’amp avec ou sans enfant.

Pour chacun de ces rendez-vous nous vous demandons de prendre contact avec la personne qui organise, la rencontre. Cela permet de faire des groupes de 10-11 personnes maximum, pour faciliter les échanges, l’écoute et les prises de paroles pour chacun. Ces groupes sont ouverts à tous, pour une première rencontre. Les personnes qui souhaitent y revenir, sont invitées à devenir adhérentes de l’association COLLECTIF BAMP !

Pour le mois d’octobre, les rendez-vous sont les suivants :

  • Le 15 octobre à Caen inscriptions auprès de Virginie collectif@bamp.fr (attention c’est le troisième samedi du mois, pour cause de RDV à Paris pour BAMP le 8)
  • Le 22 à Grenoble inscriptions auprès de Bénédicte collectifbamp38@gmail.com
  • Le 25 à Nouméa inscriptions auprès de Déborah collectifbampnoumea@gmail.com
  • Le 31 à Saint Germain en l’Haye inscriptions auprès de Stéphanie collectifbamp78@gmail.com
  • Pour Angers, prenez contact avec Caroline via collectifbamp49@gmail.com

rencontre-grenoble rencontre-stgermainenlayeaffiche-noumea-oct2016thecaen2016

Peut-être que d’autres dates seront proposées dans le courant du mois d’octobre, pour d’autres villes.

GRENOBLE – Thé BAMP !

Les rencontres reprennent sur Grenoble ! Vous êtes plusieurs personnes à avoir demandé quand avait lieu une prochaine rencontre. Maintenant elles sont programmées tous le 4ème samedi du mois.

En septembre, c’est donc le samedi 24 dans l’après-midi, pour toutes informations et inscriptions prenez contact avec Bénédicte, via collectifbamp38@gmail.com

 

rencontre-grenoble

 

Dates suivantes le samedi 22 octobre, le 26 novembre. N’hésitez plus, venez rencontrer d’autres personnes pour parler d’amp, de parcours de vie, d’infertilité, de stérilité.

De nouvelles dates pour les rencontres de septembre

Un petit rappel des prochaines dates pour les rencontres du mois de septembre. Certaines dates ont déjà été annoncées (Caen, Ensisheim, Nouméa), d’autres viennent d’être proposées (Grenoble, Angers).

Récapitulatif :

  • Samedi 10 septembre, ce samedi donc, rendez-vous à Caen. Il reste des places ! Inscrivez-vous auprès de Virginie collectif@bamp.fr

 

  • Reprise des rencontres à GRENOBLE, rendez-vous le samedi 24 dans l’après-midi. Prenez contact avec Bénédicte collectifbamp38@gmail.com

 

  • Rencontre autour du DON DE GAMÈTES à Angers, le mardi 27 à 19h30, informations et inscriptions auprès de Caroline collectifbamp49@gmail.com

 

  • De l’autre côté de la Terre à Nouméa, rendez-vous le mercredi 28 à 18H. Inscription auprès de Déborah collectifbampnoumea@gmail.com

 

  • A Saint-Cloud, rendez-vous le 28 septembre aussi à partir de 20H. Informations et inscriptions auprès d’Audrey via collectifbamp75@yahoo.fr

 

  • Le vendredi 30 à Ensisheim en Alsace, à 20 h inscriptions auprès de Céline collectifbampalsace@gmail.com

 

GIFwidrencontre