Marseille ! On se rencontre ?

Nathalie vous propose une nouvelle rencontre marseillaise !
Celle-ci se tiendra le samedi 4 mai de 13h à 16h
Venez échanger autour de l’infertilité !

Rencontre Marseille
Inscriptions/renseignements : collectifbamp13@gmail.com

On appelle CAEN !

Les rencontres reprennent à Caen pour 2019 !

Julie vous propose de vous retrouver en petit groupe pour échanger autour de l’infertilité, à Caen le samedi 23 février de 14h à 17h 

 

rencontre caen

Inscriptions/renseignements : collectifbampcaen@gmail.com

BAMP sous les cocotiers !

C’est à Nouméa que Déborah vous propose une rencontre BAMP pour échanger autour de l’infertilité.
Elle vous donne RDV le mardi 3 avril à 18h à Nouméa

Rencontre Nouméa

Inscriptions/renseignements : collectifbampnoumea@gmail.com

Chez BAMP, nous sommes connectés et à votre écoute !

Vous souhaiteriez savoir comment et à quel degré il est possible de s’impliquer au sein du Collectif BAMP ?
Le temps vous manque et vous ne pouvez accorder que quelques heures pour l’association ?
Vous rêvez d’animer des rencontres mais n’osez pas franchir le pas ?
Vous aimeriez soutenir le référent proche de chez vous ?
C’est donc votre jour de chance !

IMG_20170227_233124

Céline, référente en Alsace propose un Google Hangouts le lundi 9 octobre à 20h30 pour répondre à ces questions, Virginie, fondatrice de BAMP sera aussi présente !

En effet, certaines régions de France métropolitaine et DOM TOM sont vides de référents BAMP !
Et certains référents auraient besoin d’être épaulés dans leurs démarches, notamment dans les grandes villes !

Messieurs n’oubliez pas vous pouvez aussi être référents BAMP !

En vrac, pas de référent aux alentours de Rennes, Lorient, Saint-Brieuc, Tours, Orléans, Bordeaux, Gironde, Landes, départements 91,95,93, Champagne-Ardennes, Tulle, Auvergne, Martinique, Guadeloupe, Guyane, Montpellier, Corse, Rouen, Amiens, Picardie, Lorraine, Vosges, Nancy, Metz, Besançon, Dijon, Savoie, Haute-Savoie…..et bien d’autres !

Ça se passe comment ? Grâce à Gmail, vous pouvez vous connecter aux Hangouts soit depuis votre ordinateur ou grâce à une appli sur votre tablette ou Smartphone !

En revanche, il est impératif d’avoir un casque pour éviter les échos !

Un maximum de 10 personnes pour le live, ceux/celles qui souhaitent y participer, merci de m’envoyer votre adresse Gmail à collectifbampalsace@gmail.com, une invitation à la connexion sera envoyée quelques minutes avant le début du live.

C’est simple, cela ne coûte rien, venez vous renseigner !

Rencontre dans le sud-ouest – AGEN

Vous habitez le Sud-Ouest, oui je sais c’est large, plus précisément vers Agen. BAMP vous propose une rencontre entre patients AMP, personnes infertiles, stériles. Que vous soyez au début du parcours, au milieu, à la fin venez échanger avec d’autres personnes vivant les mêmes parcours, venez poser des questions, échanger.

Samedi 1er Octobre à 14 heures à AGEN

Inscriptions et informations via collectifbamp.agen@gmail.com

Les premiers pas sont souvent difficiles à faire, mais les rencontres marquent souvent une nouvelle étape dans votre parcours.

Teléphone 2015 799

Pour rappel, cette semaine d’autres rencontres sont prévues :

  • Ce soir à ANGERS sur le don de gamètes
  • Le mercredi 28 à Nouméa et Saint-Cloud
  • Vendredi 30 à Ensisheim en Alsace
  • En octobre, le 8 à Caen et le samedi 22 à Grenoble

Autorisations spéciales d’absence / conseil départemental du Haut-Rhin

Depuis quelque temps, nous étions en relation avec des représentants du syndicat Force Ouvrière du Haut Rhin, au sujet du dossier AMP-TRAVAIL. En effet, des agents de la fonction publique territoriale de ce département souhaitant bénéficier des autorisations d’absence pour suivi de protocole de soins AMP, ont interpellé ce syndicat pour être soutenu et accompagné dans leur demande d’obtention de ce droit. La procédure administrative pour les agents de la fonction publique nécessite qu’une décision soit prise en COMITE TECHNIQUE PARITAIRE qui est l’instance décisionnelle pour ce genre de questions administratives.

Mais le CTP (comité technique paritaire) du département du Haut Rhin, qui s’est tenu dernièrement (juin) et qui devait statuer sur les ASA des agents n’a pas permis aux agents concernés d’obtenir un résultat positif.

Il y a un vrai souci d’égalité de traitement en ce qui concerne le droit aux autorisations d’absences pour parcours de soin AMP, entre les agents de la fonction publique, qu’ils soient d’état, territorial ou hospitalière. Cela est du au fait que bons nombres de responsables refusent d’accorder ce droit, au prétexte que le code du travail ne s’applique pas. Pourtant, dernièrement les démarches engagées, par certains agents,  ont permis des avancées sur ce dossier  :

  • Le CHU de Clermont-Ferrand s’est clairement positionné pour l’application de ce nouveau droit pour ces agents, via la publication d’une note de service. Voir ici
  • Le syndicat CFDT a interpellé la ministre de la fonction publique : Annick GIRARDIN sur ce sujet, cette dernière s’est engagée a clarifier la situation via une circulaire.
  • BAMP a également envoyé un courrier, à la ministre de la fonction publique.

Ce qui pose problème dans la réponse apportée par le Comité Technique Paritaire du département du Haut Rhin, c’est d’une part le refus d’octroyer ces autorisations d’absence, mais surtout la nature des arguments pour  « justifier » ce refus. Entendre « les agents vont profiter » de ces traitement pour ne pas travailler, ou « moi, je n’ai pas posé de congés suite à la naissance de mes enfants« , semblent avoir été clairement énoncés…… Pensez-vous qu’il soit préférable que ces personnes se trouvent en arrêt maladie pendant plusieurs jours, plutôt qu’elles soient présentes à leur poste de travail, en étant peut-être arrivée plus tard que l’horaire normale ? Faut-il des agents reconnues dans leurs difficultés de vie, considérés et donc plus enclins à donner le meilleur d’eux-mêmes à leur employeur, que des gens fatigués, déçus, découragés ? Il semble aussi que les personnes décisionnaires dans ce dossier, n’ont pas pris le temps de s’informer correctement de ce qu’implique un parcours de soins AMP.

Nous trouvons que c’est vraiment dommage que ce sujet n’ai pas été traité à la hauteur de ce qu’il peut permettre : un dialogue social apaisé, des employés respectés dans leur difficultés de vie, une amélioration des conditions de travail, et enfin une lutte contre l’absentéisme.

foloitravail

Pour réagir à cette situation, le syndicat FO68 a diffusé un communiqué de presse qui a été publié, le dimanche 26 juin dans les colonnes des Dernières nouvelles d’Alsace. Ils ont aussi écrit plusieurs courriers, pour dénoncer cette situation auprès de la ministre de la santé, de la ministre de la fonction publique et de la ministre du droit des familles, de l’enfance et du droit des femmes.

Affaire à suivre, pour voir si les responsables du département du Haut-Rhin, peuvent évoluer sur leur position concernant l’accès des agents de leur département, aux autorisations d’absences pour parcours de soins en AMP.

Syndicat Force Ouvrière des personnels du Département du Haut-Rhin30/06/16

FO et Eric Straumann s’opposent sur les absences liées à la PMA !

Par Syndicat FOdpt68 le 30/06/16

Tel est le titre de l’article paru dans les DNA ce dimanche 26 juin 2016 au sujet du refus des élus départementaux de permettre aux agents du CD68, inscrits dans des parcours de procréation médicalement assistée (PMA), de bénéficier d’autorisations d’absence spécifiques !

Dans un post précédent, nous vous avions informés avoir sollicité le CTP pour qu’il émette un avis sur cette question. Vous aviez ainsi pu constater la qualité de l’argumentaire que nous avions développé.

Hélas, c’était sans compter le positionnement des élus départementaux qui y ont siégé, et plus particulièrement celui de son Président, Pierre BIHL, farouchement opposés à ce que des agents puissent “encore profiter d’avantages supplémentaires“. Un tel état d’esprit révèle, pour le moins, une profonde méconnaissance de la situation de certaines femmes confrontées à d’éprouvantes difficultés pour simplement donner la vie ! Chacun pourra en outre se faire sa propre opinion sur la manière dont peuvent être perçus les agents de notre collectivité.

Scandalisé, le syndicat FO des personnels du département du Haut-Rhin a donc décidé de publier un communiqué qui a été relayé par la presse locale.

En réponse, le Président Straumann a affirmé aux journalistes que FO faisait un mauvais procès aux élus départementaux en prétendant qu’ils étaient opposés à la loi de modernisation de notre système de santé. Il convient pourtant de souligner que le député Straumann a lui-même voté contre ladite loi lors de son examen en nouvelle lecture par l’Assemblée Nationale le 1er décembre 2015.

Quant à la qualité du dialogue social qu’il vante, Monsieur Straumann gagnerait à participer aux séances du CTP, CHSCT ou CAP pour constater la manière dont sont menées les réunions de ces instances… Il pourrait ainsi constater que le dialogue social mériterait de ne plus être délégué !

Être un homme « stérile »

IMG_3355
Photo BAMP

Bonjour à vous, j’ai enfin décidé de partager un peu de notre histoire.
Je suis Yalla, un homme de 38 ans, qui souhaite toujours avancer d’où mon pseudo.

Nous avons découvert mon infertilité complète il y a 4 ans à peu près .Nous nous sommes battu avec un ordinateur pour découvrir certains termes médicaux, eh oui les docs avaient autre chose à faire certainement !!!

Comment accepter cette nouvelle ? J’ai été dirigé vers un premier centre, j’y suis allé à reculons et j’en suis reparti en courant !!!
Vous qui me lisez, il ne faut jamais se rendre seul à un rendez vous médical !!!
J’ai été dirigé vers un deuxième centre, beaucoup plus compréhensif que le premier.
Et ma compagne me direz-vous ? Elle a essayé de me soutenir du mieux qu’elle pouvait, car je ne suis pas quelqu’un de facile tantôt « tout va bien  » et tantôt  » tout vas mal ».
Il m’est arrivé de penser qu’elle aurait pu aimer quelqu’un d’autre, qu’elle me quitte ….
Bah oui je ne pouvais pas lui faire d’enfant.
Nous avons passé cette étape ensemble, et s’est enclenché le protocole des inséminations.
Analyse, calcul des piqûres, prises de sang, entre les coups de blues et les coups de cœur ……
Il y a en eu 6 en tout dont une qui aurait pu aller au bout.
C’était il y a un an, tout allait bien, ma choupette était enceinte depuis octobre de jumeaux, cool !!!
Et puis, tout c’est précipité, hémorragie légère, repos total, la vie de ma choupette devait être tranquille.
Échographies, consultation en urgence, nous tenions à garder ses deux « début de vie « , ses deux espoirs aussi minces soient-ils.
Je gérais la maison, les courses, j’avais deux boulots après ma journée d’ambulancier.
J’espérais, je croisais les doigts, je priais !!!
23 décembre : C’est ma chérie qui m’as annoncé la triste nouvelle, un de nos espoirs ne donnait plus signe de vie. J’étais en train de prendre en charge un patient, tout s’effondrait, mes jambes ne me portaient plus, je ne savais plus ou j’étais ….
De plus, les deux donnaient des signes d’inquiétudes.
La fin de la journée est passée comme si je n’en n’étais plus acteur.
Je ne souhaitais que rentrer à la maison, prendre ma femme dans mes bras, changer l’analyse ….
27 décembre : écho de la dernière chance, le résultat est tombé comme un couperet : le deuxième ne pouvait pas être viable.
Tout s’est envolé, les espoirs, notre petite flamme.
Face aux différents interlocuteurs, aucun de nous deux ne pouvait faire face.
Mais devant le manque de compassion et le questionnement du domaine médical, j’ai du reprendre « mon rôle » d’ambulancier, j’ai dû considérer ma propre moitié comme n’importe quelle patiente de mon boulot !!!
En fait, le gynécologue libéral nous avait envoyé vers celui de l’hôpital. Et celui-ci, devant le courrier, nous a demandé « ce que nous voulions ».
Mais ce que nous voulions, c’était garder les deux espoirs, remonter le temps, je ne sais pas …. Tout sauf être devant lui. Nous étions devant le fait accompli, il devait y avoir un curetage.
En tant qu’homme, j’aurais voulu prendre la place de mon amour, donner mon corps, donner ma vie, je ne voulais pas qu’elle souffre.
Pendant 6 mois, j’ai été son porte parole, son appui, son aide de camp, son épaule ….
Mais pendant ce temps, je ne pensais pas à moi.
J’aurais voulu me foutre en l’air, disparaître, qu’elle puisse trouver quelqu’un de fertile.
Nous sommes à l’aube d’un nouveau processus, avec de nouveaux espoirs ?
En tout cas, vous mesdames qui me lisez, je vous tire mon chapeau.
Vos corps sont maltraités, piquouzés, abîmés, tout cela pour porter la vie, alors merci d’être présente, merci d’être là !!!
Vous avez des corps magnifiques, prenez en soin, et apprenez nous à en prendre soin.
Et vous messieurs, ouvrez vous !!! Ouvrez votre cœur à votre amour !!! Partagez ce que vous ressentez !! Communiquez !!!
Pour nous, nous attendons la suite avec inquiétude, il est important que quelque soit l’étape, vous qui me lisez, soyez forts, soyez à l’écoute, soyez présents dans la vie de votre conjoint(e).

YALLA

 

BAMP ANIM C1BAMP ANIM C2BAMP ANIM C3BAMP ANIM C4