7ème rencontre nationale de l’académie des Sciences

Un rendez-vous parisien très intéressant : « Partage des savoirs et perspectives de recherche » est le thème de la 7e rencontre nationale Recherche et Associations de malades que l’Inserm organise en partenariat avec l’Académie des sciences et l’Académie nationale de Médecine. Cette rencontre aura lieu cette année le samedi 9 décembre sous la Coupole de l’Académie des Sciences – Institut de France. »

C’est samedi 9 décembre 2017

Des représentants de votre association seront présent sur place, pour s’informer et mieux vous informer encore.

Voici le programme de cette journée

Si vous souhaitez vous inscrire pour participer à cette journée, c’est par ici

 

Nous allons également, débuter une collaboration avec le dispositif SCIENCESAS‘ de l’INSERM

Pour mieux faire avancer la cause de l’infertilité, de la stérilité, de l’assistance médicale à la procréation en FRANCE, ce qui est un des objectifs du projet associatif de BAMP !

 

Voici ce qu’en dis le site FRANCE ASSO SANTE :

« L’importance de la démarche participative, dans laquelle les patients sont eux-mêmes acteurs de la recherche, occupe une place croissante dans la recherche en santé. Aujourd’hui cette démarche et la réflexion éthique qui l’accompagne peuvent s’entendre dans tous les domaines scientifiques.
 
L’Académie des sciences organise en partenariat avec l’Académie nationale de médecine et l’Inserm, sous la coupole de l’institut de France, le samedi 9 décembre 2017, la 7e rencontre nationale Recherche & Associations de malades sur le thème « Partage des savoirs et perspectives de recherche ». Cette rencontre sur la recherche participative, principalement orientée sur la recherche en santé, mettra également en lumière d’autres domaines, comme l’écologie ainsi que de nouvelles visions sociétales ou éducatives de la recherche.
 
Promouvoir de nouvelles interactions entre les professionnels de la recherche, les patients ou les usagers, premiers bénéficiaires des résultats scientifiques, renforcer leur capacité de participer en tant que citoyens-acteurs de la recherche, seront au cœur des débats.
 
Cette journée réunira autour de trois tables rondes de nombreux témoignages de représentants d’associations de malades et de chercheurs de tous domaines. »

Conférence à Caen – Don de gamètes

Madame, Monsieur,

A l’occasion de la projection du film sur le Pr Georges DAVID «  Un médecin du XXème siècle » qui relate son incroyable parcours professionnel de la médecine pédiatrique à la biologie de la reproduction, l’Espace de Réflexion Ethique de Normandie –  en partenariat avec le CHU de Caen et la Fédération Française des CECOS –  organise le 26 Octobre prochain, de 17h30 à 20h,  une conférence débat sur le thème :

«  le don de gamètes, quelles questions pour le 21è siècle ? »

 


A la suite de la projection du film, un débat aura lieu, animé par le Pr Pierre JOUANNET – biologiste de la reproduction et professeur émérite à l’Université Paris Descartes.

Cette conférence se tiendra dans l’amphi Œuf du CHU de Caen ( dans le hall d’accueil au RDC).

Merci de bien vouloir diffuser cette information. L’inscription se fait par mail auprès de la secrétaire de l’Espace de Réflexion Ethique de Normandie  pegeault-s@chu-caen.fr

Parce que nos enfants et nous-mêmes, le valons bien !

L’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) a publié vendredi dernier une étude épidémiologique menée sur 500 garçons, dont les mères ont été exposées pendant leurs grossesses à certains phénols et phtalates, ce qui est associé à des troubles du comportement chez les petits garçons entre 3 et 5 ans. L’étude est publiée dans Environmentale Health Perspective.

Je sais que cette information, est anxiogène : nous baignons dans un bain chimique, qui perturbe nos gamètes, notre reproduction……et la santé des enfants que nous essayons avec tant de mal (via l’AMP) de voir arriver dans nos vies.

Ne faisons plus l’autruche, regardons le problème en face et agissons pour que cela change. Individuellement, nous pouvons tous agir, chacun à son rythme et selon ses moyens. Il faut changer nos habitudes de consommation (aliments, produits d’hygiène et d’entretien de la maison, du jardin, produits de bricolage, etc…). Nous pouvons acheter des produits moins ou pas du tout agressifs pour notre santé. L’accumulation des actions individuelles, permettra au final qu’un grand nombre d’individus montrent leur souhait d’un avenir plus sain, pour faire plier les politiques et les industriels.

Franceinfo a publié un article sur les perturbateurs endocriniens en faisant un focus sur 7 questions concernant le Triclosan, pour vous aider à y voir plus clair, et commencer votre transition, vers des produits moins agressifs pour la santé de vos enfants et futurs enfants, mais aussi pour vous.

Si vous voulez aussi agir à un niveau plus militant, nous vous rappelons que le Réseau Environnement Santé, a mis en ligne une pétition « Aucun bébé ne doit naitre pré-pollué », que vous pouvez signer ici. Si vous habitez Paris, vous pouvez aussi participer le 10 octobre, à la première rencontre des Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens.

Parce que nous le valons bien ! Ne baissons pas les bras, changeons de modèle de consommation, protégeons l’avenir de nos enfants.

http://presse.inserm.fr/exposition-prenatale-aux-perturbateurs-endocriniens-et-troubles-du-comportement-des-enfants/29573/

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/perturbateurs-endocriniens-sept-questions-sur-le-triclosan-pr%C3%A9sent-dans-les-cosm%C3%A9tiques-les-dentifrices-les-textiles/ar-AAsQ5in?li=AA521z&ocid=spartandhp