HAPPY BIRTHDAY – 40 ans de bébés FIV !

Aujourd’hui, 25 juillet 2018, nous fêtons la naissance, il y a 40 ans du premier bébé FIV : Louise BROWN. Happy Birthday !

Comme vous le savez sans doute, en fin d’année 1977, les parents de Louise BROWN voient leur énième FIV fonctionner, madame Brown est – ENFIN- enceinte et la naissance est prévue pour l’été 1978. Pour rappel, cela fait des années que les équipes médicales Britanniques et sans doute dans d’autres pays aussi, travaillent sur la mise au point d’une nouvelle technique pour résoudre les problèmes de fertilité. Avant la réussite de cette première FIV, seul l’insémination artificielle existait, mais elle ne pouvait répondre qu’à une partie des problèmes de fertilité.

A l’époque de nombreux couples tentent, depuis quelques années, avec l’aide des médecins de voir aboutir leur projet de parentalité, sans succès. En 1977, la FIV en était à ses balbutiements, les techniques que nous connaissons maintenant, n’existaient pas. Il fallait tout inventer, tout tester. Pour rappel à l’époque les ponctions se faisaient par laparoscopie (incisions abdominales, pour aller récolter les ovocytes), les femmes prenaient des doses d’hormones importantes, les injections se faisaient à l’hôpital. L’échographie était aussi à ses débuts. Tout cela était expérimental pour les médecins, porteur d’espoir pour les couples impliqués, mais avec tellement d’incertitudes. Tous étaient des pionniers, qui ont permis qu’aujourd’hui, nous puissions, nous aussi célébrer les naissances de nos bébés « FIV ».

 

Nous profitons donc de cet anniversaire pour souhaiter la bienvenue aux tout nouveaux bébés FIV et FIV avec don de gamètes, mais aussi les naissances obtenues grâce aux inséminations, aux transferts d’embryon (TEC et TEV), au double don, au don d’embryons, de ces derniers mois.  A tous les bébés qui viennent remplir de joies et de bonheurs leurs heureux parents. Et ils sont nombreux !

D’ailleurs l’INED nous rappelle dans une étude récente (juin 2018) que plus de « 1 enfant sur 30  devraient être conçu en 2018 grâce à une techique d’AMP » (FIV, IA, TEC, DON), Et c’est sans compter tous les enfants nés en France grâce à une AMP réalisées à l’étranger (qui ne sont pas comptabilisés dans les chiffres INSERM, INED et ABM).  En France « La FIV domine désormais le paysage de l’assistance médicale, représentant 70% des enfants conçus par AMP« , (Elise de La Rochebrochard, Numéro 556 « Population et Sociétés » Juin  « Un enfant sur trente conçu par assistance médicale à la procréation en France »). Les « bébés AMP » représentent environ 3.4 % des naissances totales en France. Depuis la naissance d’Amandine en 1981, l’INED nous indique qu’en 2019 plus de 400 000 personnes seront né-es grâce à la Fécondation In Vitro.

Au niveau mondial, ce sont plus de 6 millions de personnes qui sont nées grâce à la FIV, donc si vous ajoutez les autres techniques comme l’insémination artificielle, cela fait beaucoup de monde.

Nous profitons de ce jour d’anniversaire pour souhaiter la bienvenue aux bébés de nos adhérents et de nos membres actifs (qui se reconnaîtrons), mais aussi à tous les autres bébés de l’AMP. Merci pour les beaux faire-part de naissances qui illuminent notre boite aux lettres et que nous sommes heureux de recevoir.

Des pensées encore toutes chamboulées, pour Déborah (référente BAMP à Nouméa) et son mari, qui vivent à Nouméa une histoire incroyable, avec l’adoption d’une petite fille de trois mois, tout en étant enceinte de trois mois d’un bébé FIVdon d’ovocyte. C’est juste énorme ce qui vous arrive.

Bienvenue aux bébés filles et FIV don ovocyte de Céline (référente BAMP en Alsace) et Manu.

Nous souhaitons aussi la bienvenue aux enfants venus d’ailleurs, qui ont rejoint – ENFIN – une famille qui les attendait depuis longtemps. Des pensées particulières pour Florence et Germain qui ont créer BAMP avec moi, il y a cinq ans maintenant et qui sont les heureux parents d’un superbe petit garçon – ENFIN –

BIENVENUE à TOUS ces superbes enfants de l’amour et FÉLICITATIONS aux heureux parents.

copyright V.R.

 

Nous adressons aussi plein de courage et de persévérance aux personnes qui sont encore en attente, ainsi qu’à ceux qui n’attendent plus.

 

#19782018 #happybirthdayIVF #40ansDeFIV #HappybirthdayLouiseBROWN #FIV40ans #babyIVF #bebeFIV #happybirthday #LouiseBROWN

RDV dans un an pour fêter les 40 ans de Louise BROWN !

En ce 25 juillet 2017, une famille anglaise fête l’happy Birthday de leur bébé, de leur petite fille. Une famille lambda, une petite fille comme les autres…………….. mais qui pour le reste du monde, est et restera, la première bébé « éprouvette », comme c’était dit à l’époque. Cette date d’anniversaire marque la naissance du premier bébé éprouvette pour le monde entier.

En effet, Louise BROWN est née le 25 juillet 1978 et elle symbolise encore aujourd’hui le bébé miracle, le bébé espoir de millions de gens qui ne peuvent pas avoir d’enfant sans le recours de l’assistance médicale à la procréation. Nous ne reviendrons pas sur les péripéties médicales, éthiques, sociales qui ont permis cette naissance et qui ont agité la société à l’époque. Vous pouvez retrouver un article très complet, que nous avions rédigé en 2015.

Aujourd’hui ce que nous souhaitons vous proposer, c’est un rendez-vous festif, mais dans un an, le 25 juillet 2018 !
Retrouvons-nous pour fêter les 40 ans de la naissance de ce premier bébé FIV !
Parents, enfants, personnes en parcours d’AMP, associations et professionnels de l’AMP, ensemble pour discuter des progrès qu’il reste à faire, faire le point sur l’éthique, la technique, s’interroger sur le passer et l’avenir et festoyer. 

En fonction de vos retours sur ce projet, nous organiserons soit une seule rencontre dans un lieu central, ou alors différentes rencontres en régions.

A vos agendas, dites nous si ce projet vous intéresse et sous quelle forme.

Si vous souhaitez y participer en 2018, en laissant un commentaire

Bon anniversaire Louise BROWN !

 

Happy Birthday – Louise BROWN a 37 ans

images

Naissance du premier Bébé au monde issu d’une FIV, en Angleterre le 25 juillet 1978.

Les travaux de Robert EDWARDS (mort en 2013 à 87 ans), prix Nobel (très tardif) de médecin en 2010 pour ses travaux qui ont permis « Le développement de la FIV, percée technologique qui a révolutionné le traitement de l’infertilité humaine« .

En 1960 il débute ses études sur la fertilité humaine, décidant de braver les interdits religieux notamment. Ce n’est qu’en 1968 qu’il arrive à fertiliser un ovocyte humain. C’est aussi le début de sa collaboration avec le gynécologue Patrick SEPTOE.

« En 1968, pour la première fois, ses recherches débouchent sur la création de la vie. « Jamais je n’oublierai ce jour où j’ai regardé dans le microscope, et où j’ai vu quelque chose d’étrange dans les cultures. Il y avait un blastocyste (un embryon) humain qui me regardait. J’ai pensé : on y est arrivé ! », a-t-il raconté. La maîtrise de l’ensemble du processus n’en était pourtant qu’à ses prémices. Il fallut dix ans de plus, et toute son intelligence et sa pugnacité, pour la mener à bien. » Extrait du Monde.FR 5 octobre 2010
Edwards va travailler sur le développement de milieux de cultures permettant la croissance des embryons. Son collègue STEPTOE va lui, travailler sur la laparoscopie (je crois que je préfère une ponction moderne à cette intervention voir ici pour celles que ça intéresse) pour extraire les ovocytes.
Il leur faudra sept années entre le premier transfert d’embryon dans l’utérus d’une femme et la première naissance. Ils vont réaliser pendant cette période entre 50 et 60 tentatives, toutes des échecs !
Je n’ose imaginer les espoirs et les souffrances de ces couples qui bravaient eux aussi les interdits, devaient en plus subir ces expérimentations et ces échecs, pour que de nos jours, nous puissions dire qu’un peu plus de quatre millions d’enfants sont nés dans le monde grâce à la FIV et à aux techniques développées par la suite (ICSI, IMSI, congélation, vitrification, DPI).
Si vous voulez voir la naissance de cette petite fille, la césarienne de sa maman a été filmé à l’époque. Un événement mondial qu’il fallait immortaliser !
Âmes sensibles, attention les yeux, c’est du brut.

 

 Edwards et Steptoe ont fondé la première clinique pour le traitement de l’infertilité à Cambridge après la naissance de Louise. C’est grâce à l’envie de comprendre de cet homme et son envie de découvrir son fonctionnement, seul ou quasi seul à l’époque, que nous pouvons aujourd’hui espérer avoir des enfants grâce aux techniques de Fécondation In Vitro : « Révolution médicale et éthique » de la fin des années 60, mais dont les sources sont bien plus anciennes.

Depuis ce premier bébé né grâce à la science et à la volonté d’un homme, ce sont des millions d’enfants de part le monde, qui sont nés pour la plus grande joie de leurs parents infertiles.

ap_louise_lesley_brown_robert_edwards_ll_130724_16x9_992
Louise BROWN avec son fils, sa mère et le Professeur ROBERT EDWARDS en 2008