Solidarité envers les couples infertiles au Maroc : Association MAPA

Solidarité envers les couples infertiles au Maroc :

Association MAPA

Sans titre - 1

Du 7 avril au 1er juin, l’association Mapa au Maroc, lance une campagne de solidarité avec son dossier revendicatif (Plaidoyer pour l’Assurance de l’accès aux soins, éclairer les pouvoirs publics sur l’importance de soutenir les personnes et les couples infertiles dans leur désir d’être parents, participer à l’élaboration des textes de lois en faveurs des couples infertiles en désir de parentalité)
Cet événement coïncide avec la célébration de la journée internationale de la santé et journée internationale des parents.

Par solidarité, nous vous sollicitons afin de leur exprimer un message de soutien, afin que tous les couples infertiles marocains ne se sentent plus seuls.

http://www.mapa.ma/compagne.html

 « De loin ou de près,Nous sommes tous concernés par l’infertilité. Agissons pour la vaincre  »

L’infertilité est une maladie universelle, c’est l’affaire de tous, de faire en sorte que cela ne soit plus un tabou.

Sortons de l’ombre.

Soyons BAMP !

Email: contact@mapa.ma

Maroc : «Il faut sortir notre société de ce tabou»

Les couples qui osent le pari de la génération in vitro: «Il faut sortir notre société de ce tabou»

D’un côté et de l’autre de la Méditerranée, des couples qui souhaitent avoir des enfants sans y parvenir, mais des contextes sociaux et des offres de soins bien différents.

Les couples qui osent le pari de la génération in vitro: «Il faut sortir notre société de ce tabou»

Avec beaucoup de ferveur et d’ambition, le docteur Hassan Boudrar, gynécologue spécialiste en médecine de la reproduction au Marrakech Fertility Institute, se bat pour sortir la FIV des méandres des idées reçues et des tabous de la société.

– L’Economiste: Quelles sont les causes de la progression de l’infertilité masculine?
– Hassan Boudrar:
Le stress est la première cause de l’infertilité. A cela se rajoutent les pollutions atmosphériques et alimentaires. La température et le climat sont également des facteurs aggravants. Certaines professions sont plus touchées, ce que l’on appelle l’exposition professionnelle, comme les soudeurs ou les chauffeurs de taxi, qui sont tout le temps assis. Mais je rappelle que dans 40 à 50% des cas d’infertilité, la cause reste la grande inconnue. Hypertension, insuffisances rénales, tensions psychologiques, de nombreuses maladies peuvent être à l’origine du problème.

Pour lire la suite de cet article c’est par ici
Une moyenne de 3.500 FIV réalisées par an au Maroc
10 à 15% de couples concernés
Les deux freins majeurs: l’absence de prise en charge et le tabou

Association MAPA au Maroc : pour que les couples infertiles brisent le silence

 MAPA

 

Sans titre - 1

 

 

Les couples infertiles brisent le silence

 

 

 

MAPA

source :  

15% des couples marocains sont concernés par l’infertilité.

Au Maroc, les 16 centres de procréation médicalement assistée disponibles proposent nombre de solutions substitutives. Ils sont outillés pour pratiquer l’insémination artificielle intra-couple (IAC), la fécondation in vitro (FIV) et la fécondation in vitro avec micro-injection (ISCI) avec toutes les techniques afférentes -IMSI, cryothérapie (congélation des gamètes et des embryons),vitrification.

Selon le site doctinews, article paru en 2010, l’infertilité est perçue comme une malédiction suscitant des croyances mêlées de crainte, de tabou, d’interdits et d’irrationnel. L’infertilité demeure un problème propre aux couples qui en souffrent alors qu’elle constitue en réalité un véritable problème de santé de la société entière. Un fléau dont les conséquences sont énormes : divorces, exclusion, graves troubles psychologiques… On peut ainsi parfaitement imager leurs retentissements à court, moyen et long termes sur l’épanouissement de la personne et, indirectement, sur le développement humain et socio-économique du pays.

Nous saluons avec un grand enthousiasme une jeune association marocaine qui organise des ateliers de soutiens psychologiques aux couples infertiles encadré par le Dr Amal Chabach, psycho-sexologue et spécialiste en thérapie de couple.

Nous vous invitons à lire l’article ici : Ici

A l’occasion de la Journée internationale de la Famille, l’Association marocaine des aspirants à la maternité et à la paternité (MAPA), a organisé, à Casablanca le jeudi 15 mai, la première conférence nationale sur l’infertilité, sous le thème «Les couples infertiles au Maroc face aux contraintes médico-sociales »,  c’est la première fois que le thème de l’infertilité est abordé au Maroc.

Le collectif BAMP ! ne peut que s’associer et encourager MAPA et les soutenir dans leur combat !

Parlons de l’infertilité ici, en France ou ailleurs, ce n’est pas un tabou ou une honte ! Il est temps que les infertiles sortent de l’ombre.

Article complet : Ici

Vous trouverez un autre article sur l’association MAPA.

Nous avons longuement discuté avec la présidente de MAPA, Aziza, cela nous a permis de partager nos récentes expériences de création d’association de patients de l’assistance médicale à la procréation. Nous poursuivons nos échanges d’un côté et de l’autre de la Méditerranée.

Un site internet et une page Facebook MAPA en français sont en cours de création, pour info une page Facebook en arabe existe déjà.

L’infertilité est une maladie universelle, c’est l’affaire de tous, de faire en sorte que cela ne soit plus un tabou.

Sortons de l’ombre.

Soyons BAMP !