ESP’OPK une nouvelle association sur un sujet important !

Nous sommes ravies de vous annoncer que l’association COLLECTIF BAMP ! et l’association ESP’OPK s’associent pour la santé des femmes !

Vous pourrez désormais nous retrouver ensembles lors de certains événements ou autres projets.

 

L’association Esp’OPK est une association visant à développer la connaissance générale autour du Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK). Elle cherche à améliorer la prise en charge de ce syndrome et à apporter un soutien particulier aux femmes concernées.

Le syndrome des ovaires polykystiques est un syndrome chronique touchant environ 10% des femmes d’âge fertile et qui entraîne des troubles endocriniens complexes qui provoquent fréquemment la perturbation des cycles menstruels voir une Anovulation totale.

L’association Esp’OPK a pour but de développer divers projets, notamment :

  • La création d’une plateforme d’informations fiables et vérifiées visant à permettre un meilleur accès à des informations claires concernant le SOPK.
  • Le développement de formations autour du SOPK.
  • La mise en place de campagnes de dons permettant d’accélérer la recherche sur le syndrome et les solutions pouvant y être apportées.
  • Le développement de campagnes d’information et de sensibilisation au SOPK
  • La mise en place d’une structure de soutiens et d’accompagnement pour les femmes diagnostiquées,
  • Et encore tellement d’autres projets qui ne demandent qu’à voir le jour.

A travers ce partenariat, nos deux associations pourront travailler ensembles autour de cette cause touchant à la santé féminine et étant à l’origine de l’infertilité de 75% des patientes concernées par le syndrome. Nous vous invitons à témoigner votre soutien à l’association Esp’OPK en vous rendant sur leurs pages Facebook, Instagram, ou Twitter.

Pour toute information supplémentaire, vous pouvez également vous rendre sur le site ESP’OPK

Nous avons hâte de vous partager nos prochaines actions communes.

 

 

La radio quel écho ! ????

Hier dernier jour des diffusions des spots de l’Agence de biomédecine sur le don de gamètes. Pendant 15 jours les spots de l’ABM sur le don de gamètes ont été diffusé sur différentes chaines de radio.

Teléphone 2015 1318

Création de l’agence de pub LIMITE voir ici

Une belle réussite, de nombreuses personnes non concernées par ces questions, nous ont dit avoir entendu ces messages.

D’autres concernées par l’infertilité nous ont dis avoir été très émues d’entendre parler d’infertilité et de don de gamètes sur des radios nationales à des heures de grandes écoutes.

Les adhérents de l’association collectif BAMP se sont eux aussi mobilisés sur les ondes et dans les journaux locaux pour apporter la voix des patients sur ce sujet.

En amont dans l’émission ils parlent des besoins en dons de gamètes en France. Le mardi 2 juin, 4 adhérents BAMP ont été interviewé sur le don de gamètes. Au final, vous pouvez entendre Madame Szerman responsable du Cecos de Caen et une adhérente.

Sujet passé sur France Bleu Basse Normandie jeudi 4 juin

Maintenant, il va falloir attendre quelques temps pour pouvoir évaluer l’impact d’une telle campagne. Est-ce que les Cecos vont constater une augmentation des donneurs et donneuses ou pas ? A suivre. N’oubliez pas les brochures et les affiches sont disponibles si vous souhaitez en distribuer.

Samedi 13 juin, un article a été publié dans Ouest-France Caen, suite à la demande d’une journaliste auprès de BAMP pour recueillir le témoignage d’un couple ayant reçu un don. Merci à E. et son mari pour avoir répondu présent pour cette interview.

De vendredi 12 juin à dimanche 14 juin, le don de gamètes était représenté aux Courants de Libertés à Caen (Marathon, semi-marathon, Rochambelle, etc), l’équipe du Cecos de Caen et des adhérents BAMP se sont relayés pour assurer la tenue du stand. Un nouvel espace de visibilité pour le don de gamètes.

IMG_20150614_105904
Dimanche 14 juin 9 heures !

IMG_20150614_105854
Stand dans le cadre des Courants de la liberté. Beaucoup de passage, comme ne le montre pas la photo !

Si cela vous intéresse de lire un article à charge (contre) cette campagne de spots radio pour promouvoir le don de gamètes, c’est par ici.