Questionnaire SMR sur les pratiques alternatives

La SMR, Société de Médecine de la Reproduction a lancé au mois d’octobre, une initiative que nous trouvons excellente et dont vous avez peut-être déjà entendu parler dans votre centre AMP.
La SMR est une association de médecins français, dont l’objet est le suivant :
Article 2 – Objet :

L’association a pour but de favoriser la recherche médicale et scientifique dans le domaine de la reproduction humaine, notamment – par l’organisation de Réunions scientifiques, de conférences ou de congrès, – par la participation à l’élaboration, la rédaction et le développement de publications scientifiques. – en établissant et diffusant des recommandations de bonnes pratiques en Médecine de la Reproduction. – en créant un espace d’interactions entre les différents intervenants dans le domaine de la reproduction. – en participant à l’élaboration d’une structure nationale d’enseignement de la Médecine de la Reproduction. – En offrant des bourses pour la réalisation de projets coopératifs de recherche ou de formation.

Ils ont adressé un questionnaire aux médecins, les interrogeant sur les pratiques alternatives que pouvaient utiliser les patients en dehors du strict suivi médical en vue d’une AMP. Un deuxième questionnaire s’adresse aux patients pour savoir s’ils pratiquent en dehors du service et du protocole AMP d’autres méthodes leur permettant de mieux vivre le parcours d’AMP.
Un thème essentiel pour nous patients AMP, qui pour certains n’osent pas dire à l’équipe médicale qui les suit, qu’ils font des séances d’acupuncture avant le transfert et après aussi, par peur d’être mal jugés ou critiqués, par peur de la réaction du médecin face à ces « pratiques ». Si ce questionnaire peut permettre de libérer la parole entre patients et médecins, c’est déjà un grand pas. S’il peut permettre d’introduire ou de proposer la pratiques de certaines activités dites alternatives via les centres AMP, c’est un pas de géant qui sera fait dans le confort de la prise en charge des couples en AMP !
La reconnaissance et l’utilisation des pratiques dites alternatives fait l’objet d’une des propositions du Manifeste de l’association BAMP. Proposition n°9 « Nous souhaitons la mise en place d’une aide psychologique pendant les parcours d’AMP et que soit proposé et pris en charge au titre de l’infertilité l’accès à des techniques dites alternatives pendant les protocoles souvent difficiles physiquement et moralement (sophrologie, acupuncture, ostéopathie). » Nous sommes donc vraiment ravies de voir que des médecins décident de s’interroger sur cet aspect de la prise en charge pour comme ils l’écrivent : Le but est d’échanger sur nos pratiques respectives et de les évaluer afin d’enrichir notre « arsenal thérapeutique » pour améliorer la qualité de vie des patients.
Cette prise de position, nous semble presque « révolutionnaire » en tout cas très en phase avec les besoins des patients. Il faut donc que le plus grand nombre de questionnaire soient remplit, pour que les données recueillis soient significatives. A vous de jouer !

Cher Ami, Cher Confrère, Cher Collègue,

Le parcours de l’AMP est difficile, nous en avons tous conscience. Et nous souhaitons tous améliorer la qualité de vie des patients.

Les centres proposent des thérapies complémentaires et alternatives pour faciliter ce parcours.

Les couples ont recours à des thérapies complémentaires. Celles que nous leur proposons ou d’autres.

Nous souhaitons partager nos expériences,

et vous demandons de nous dire :

  • d’une part ce que vous proposez «  en plus » dans votre centre,
  • d’autre part ce que vous savez ou pensez que font nos patients en parallèle de ce qui est proposé par le centre
  • enfin, ce que vous pensez de l’efficacité de ces méthodes

Le but est d’échanger sur nos pratiques respectives et de les évaluer afin d’enrichir notre « arsenal thérapeutique » pour améliorer la qualité de vie des patients.

Nous vous invitons à participer à notre enquête en 2 parties :

Ces enquêtes sont totalement anonymes.

Vous remerciant pour votre retour, nous vous prions de recevoir nos salutations amicales.

Dr Annick Neuraz

Le questionnaire à remplir en ligne est ici
Messieurs n’oubliez pas de remplir vous aussi ce questionnaire.

Surtout n’hésitez pas, il se remplit en moins d’une minute et c’est une belle occasion de donner votre point de vue de patients, sur un thème qui concerne un grand nombre d’entre nous !!!

Si vous avez eu l’opportunité de le remplir, via votre centre AMP, venez nous dire ce que cela vous inspire comme réflexion et comment il vous a été présenté.

Séances découvertes de la sophrologie – Magalie Benoit

Retour sur la 1ère séance, vous y avez participé donnez nous  votre avis.

Affiche Octobre

« Ce fut une après-midi intense riche en émotions, en découvertes, en rencontres avec de belles personnes que la PMA a rendu, fortes, combattantes, encore plus désireuses de donner la vie.

En relaxation, la séance devait commencer à 15h15 pour finir à 16h45, elle s’est terminé à 18h00.

Ce fut convivial, chaleureux, dans cette petite salle de relaxation, il y a celles qui sont venues en couple, celles qui sont venues seules et celles qui ont regrettées de ne pas être venues en couple…

– Les attentes en ce qui concerne la sophrologie, sont :

– Une aide pour supporter les traitements

– Une technique pour gérer le stress et l’angoisse liés au protocole de PMA

– Vivre sereinement le transfert d’embryons

Toutes ces demandes peuvent trouver réponse grâce aux outils que peuvent proposer  la sophrologie.

Une première partie de relaxation dynamique à été proposé pour bien prendre conscience de son corps dans l’espace.

Puis une seconde partie,  de relaxation allongée avec une proposition  à voyager vers un endroit, où il n’y a aucune contrainte, aucun traitement où il fait bon vivre, loin de la routine habituelle, il s’agit d’un état de relaxation profond, il s’agit  de suggestions de voyage,  et de rêverie…

Cette découverte a  eu pour objectif de démontrer que la technique de la sophrologie qui peut être adaptée à la PMA.

Après le réveil, le dialogue s’est fait naturellement comme si  le voyage avait permis une détente tellement profonde que chacun a voulu s’exprimer sur ses colères, ses frustrations, sur toutes les réflexions qui peuvent être entendues en cas d’infertilité parfois plus  difficile à vivre quand on est un homme.

Pouvoir parler de la PMA hors de la PMA a vraiment été apprécié.

La séance s’est terminée en groupe de parole, ce fut riche en émotions, c’est une expérience qui se réitéra de la même façon je l’espère le 25 octobre 2014« . Pour plus d’informations, voir le site de Magalie Benoit

Notez les rochaines dates en 2014

séances de groupe 2014

Séances découverte de la sophrologie

Samedi 11 octobre 2014 de 14h à 18h, en région parisienne nord-est (Pantin), découvrez la sophrologie dédiée à l’AMP (25 euros).

Magalie BENOIT, vous propose un programme de présentation de la sophrologie.

Séance de groupe de six personnes, avec une présentation des différentes techniques d’AMP, suivi d’un moment de relaxation.

 

L’après-midi se déroulera de la façon suivante et sur des session d’une heure trente, par groupe de 6.

 Première partie :

 Présentation de toutes les participantes, je ferais à l’issue de ce tour de salle ma présentation avec mon propre parcours AMP, mes formations.

 En deuxième partie :

  Nous évoquerons, les différentes cause de l’infertilité, et les différents protocoles qui peuvent y répondre.

Dans un troisième temps,

 Je vais expliquer en quoi, la sophrologie peut intervenir en PMA :

 – Etre prêt à concevoir autrement un enfant

– Évacuer les tensions

– Ressentir et comprendre ses émotions

– Vivre les protocoles positivement

– Visualiser toutes les étapes, de la première injection, à la ponction, jusqu’au transfert d’embryons

– Accepter son embryon ou ses embryons dans un corps « malade » etc…

 

La quatrième partie:

 Après avoir questionné, fait parler, et échanger avec le groupe sur les émotions qu’elles ressentent, je vais permettre d’évacuer les émotions négatives à travers des exercices de relaxation dynamique; ce sont des exercices qui permettent de rejeter le stress, l’angoisse, toutes les émotions négatives qu’on peut ressentir en PMA, grâce à des mouvements et grâce à la respiration.

 

La cinquième partie

 Consiste à une relaxation statique, allongées, les participantes vont pouvoir se relaxer profondément, grâce à une technique d’hypnose, (l’hypnose Ericksonnienne), qui permet d’atteindre un niveau de consciente proche du sommeil et atteindre un niveau de relaxation très profond.

 Cette séance  test permettra, de faire connaissance, de découvrir les vertus de la sophrologie et permettre aux participantes de vérifier si elles adhèrent ou pas à la méthode.

Pour participer à cette séance découverte, prenez contact avec Magalie Benoit au numéro indiqué sur l’affiche, ou via son site ici

 

 

 

Comment la sophrologie m’a accompagnée…

C’est une pratique que je ne connaissais pas vraiment avant le diagnostic de mon infertilité, pourtant je pensais déjà à consulter pour être plus détendue au quotidien.

Il a fallu d’abord trouver un ou une bon(ne) sophrologue… J’ai pris celle la plus proche de chez moi et parfois le hasard fait très bien les choses. Je suis tombée sur une jeune femme, très à l’écoute. Pour choisir son praticien on m’avait donné un conseil : prendre un rendez-vous et si on se retrouve avec quelqu’un en face de soi qui a l’air bien dans sa peau, épanouie dans sa vie, c’est plutôt bon signe ! Ça peut paraitre simpliste comme conseil mais c’est vrai qu’en y réfléchissant ma sophrologue est le genre de jeune femme qui sans se mettre en avant, ni se donner d’air de « grande dame » a l’air d’être quelqu’un d’épanouie, de joyeuse tout en étant calme et posée…

Elle a d’abord pris le temps de m’écouter, elle avait l’air au courant des préoccupations liées à la PMA… C’était important pour moi car même si on ne recherche pas un avis médical en consultant ce genre de praticien, c’est bien d’avoir quelqu’un en face de soi qui connait un minimum le processus…
Je ne le savais pas encore mais elle intervenait à des réunions d’informations dans mon centre PMA. Et je l’ai rencontrée (plus tard dans mon parcours) à une soirée débat sur le don d’ovocytes. A y réfléchir ça peut être une piste pour trouver des coordonnées de praticiens…

J’ai fait le choix des séances individuelles, certes cela représente un cout mais je me suis dit que je voulais mettre toutes les chances de mon côté… Mon conjoint n’en ressentait pas le besoin pour lui mais m’a poussé à le faire. J’en avais besoin, non pas pour « réussir », mais pour gérer au mieux la situation, pour être accompagnée…

Rapidement, je me suis entendue dire par ma sophrologue : « Un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre vous serez maman ! » Quand j’y repense elle ne s’engage pas beaucoup en disant ça mais cette phrase a résonné longtemps et résonne encore en moi… On ne sait pas quand ni comment, mais ça donne envie d’y croire, d’avancer en tout cas ! Ça contrebalançait le discours des médecins qui étaient plutôt pessimistes sur mon « cas ». Et c’est de cette dose d’optimisme dont j’avais besoin…

Les rendez-vous (d’environ 1h à un rythme d’environ 2 par mois) se déroulent en 3 étapes :
Une partie discussion (à son bureau), où elle demande ce qu’il s’est passé depuis le dernier rendez-vous (à tous niveaux, pas seulement PMA)
Des exercices de respiration (debout avec une musique zen en fond sonore) : elle me montre l’exercice puis je le refais, c’est là que j’ai appris à respirer par le ventre (au début je n’y arrivais pas) et non en gonflant ma cage thoracique, bien plus détendant ! Ces exercices aident à évacuer les tensions accumulées pendant les semaines passées et à faire le plein de confiance et de sérénité pour les semaines à venir…
Une partie relaxation/visualisation (allongée toujours avec une musique zen en fond sonore), je ferme les yeux et elle me décrit une situation, tout en continuant les exercices de respiration. L’exercice de visualisation demande un certain lâcher prise qui s’apprend au fur et à mesure des séances. On peut ensuite faire appel à cette « image ressource » en cas de situation de stress par exemple. Ce n’est pas de l’hypnose puisqu’on reste conscient de ce qui nous entoure mais dans certaines intonations ça peut y ressembler. Enfin elle termine cet exercice en me demandant d’avoir « confiance en mes projets pour l’avenir » (tout est résumé !!).

Bref je ressortais des séances toujours reboostée, c’était mon moment de détente, c’était un besoin, il m’est même arrivé de rajouter une séance entre deux rendez-vous !

Ayant aussi « testé » l’acupuncture, même si ces deux pratiques ne sont pas comparables, la sophrologie me correspond mieux je la trouve plus complète grâce a ce moment de discussion qui précède la séance. C’est le côté humain qui me manquait dans le parcours médicalisé des traitements FIV. Il ne s’agit pas d’une séance de psychothérapie, on ne « creuse » pas vraiment mais on met des mots sur ce qui nous arrive et on tente de positiver la situation au maximum quoi qu’il arrive…

Et chose intéressante, une fois que la grossesse est installée, elle propose (comme de nombreux sophrologues) une préparation à l’accouchement et ayant l’ « habitude », je pense que j’y étais détendue alors pendant les séances bébé y bougeait beaucoup !
Et de toute façon la respiration qu’on apprend en sophrologie est quasiment la même qu’on nous apprend en cours de préparation à l’accouchement (classique).

Vous l’aurez compris la sophrologie m’a accompagnée pendant tout mon parcours et ce n’est pas terminé, c’est certain…
Mais comment trouver ces bons praticiens (quel que soit le domaine) ? Je me demandais l’autre jour si on ne pouvait pas trouver une manière de s’échanger ces « bonnes » coordonnées ou de les répertorier par ville ou par département. Mais là encore qu’en est-il au niveau légal ? Et comment maintenir cette liste à jour ?

Et vous avez-vous « testé » la sophrologie ou avez-vous été tenté(e) ?

Il était une fois une fiv et l’hypnose

Des études démontrent que rester zen et rigoler devrait aider à améliorer la fertilité, sans parler du stress qui est l’ennemi n°1 des FIV.

Avoir la « positive attitude » rend plus fertile !

Comment faire face au stress ? aux doutes ? à la colère ? après des années de combats ? d’échec ?

LA RELAXATION SOUS HYPNOSE, peut être une solution parmi l’acuponcture, sophrologie…

L’hypnose, une méthode de relaxation, est déjà utilisée pour diminuer le stress et la douleur lors d’opérations chirurgicales ou pour remplacer la péridurale lors des accouchements.
Elle ne l’avait encore jamais été pour des techniques de fécondation artificielles.

Des recherches récentes ont démontré que l’hypnose peut doubler les chances de réussite d’un traitement de FIV.

La FIV est une procédure très difficile, stressante et riche en émotion. Pour beaucoup de femmes, la transition entre concevoir un bébé en utilisant l’approche corporelle naturelle et une procédure médicale et clinique peut être source de problèmes complémentaires.

Il a été démontré que les femmes, qui sont plus détendues durant la FIV, ont plus de chance de réussite et sont davantage capables de gérer toutes les procédures que cela implique. Un essai clinique récent en Israël a montré que les femmes, qui utilisaient l’hypnose durant la FIV, avaient doublé leur chance de réussite.

* Qu’est ce que l’hypnothérapie ?

L’hypnothérapie est une thérapie brève , orientée « solution » (on cherche la solution sans s’appesantir sur le problème ou le traumatisme) utilisant l’hypnose afin de permettre un changement rapide, efficace et durable. L’hypnothérapie est une source de développement qui permet de modifier un comportement, supprimer un symptôme.

* Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état naturel que vous vivez quotidiennement à chaque fois que… :
– … Vous êtes un peu… « ailleurs », … « dans la lune », … «perdu » dans vos pensées.
– …Vous êtes tellement « absorbé » par un film, un livre ou même une histoire que vous avez l’impression d’y être vraiment; cela vous parait tellement réel que vous êtes « dedans » et ressentez parfaitement l’ensemble des émotions, des sentiments de cette histoire, oubliant même l’état émotionnel dans lequel vous étiez avant de vous y « plonger ».

La différence entre l’état hypnotique que vous avez l’habitude de vivre au quotidien et celle que vous vivez dans un cabinet d’hypnothérapie, réside dans le fait que l’état hypnotique est dans ce cas recherché volontairement, avant d’être amplifié dans une optique thérapeutique, ou dans le cadre d’un développement personnel.

* Quels sont les bienfaits de l’hypnose ?

Un état de relaxation profond et de lâcher prise.
L’hypnose permet de s’épanouir, de connaitre le bien-être, de maîtriser ce qui avant échappait au contrôle de la volonté, elle permet également de se libérer (d’une habitude, d’une personne, d’une phobie, d’un évènement etc.) d’atteindre ses objectifs (en terme de qualité de vie par exemple, mais aussi des objectifs professionnels, affectifs, etc.)

D’une manière générale, l’hypnose permet d’avoir accès aux ressources et aux potentiels extraordinaires de l’inconscient.

Après avoir fait une FC le 24 décembre 2012, j’ai perdu pied, le chagrin ne me quittait pas, la colère, des crises de nerfs à la moindre contrariété, je me sentais enfermée dans une bulle à hurler mais personne ne m’entendait.

Mon Tec était programmé pour mars 2013, je ne me sentais pas, de le commencer dans un tel état, la psychologue de la clinique ? nonnn il me fallait quelque chose de + rapide ! j’ai surfé sur le net encore et encore, et je suis tombée sur l’hypnose et les fiv ! Pourquoi pas ?

J’ai contacté un hypnothérapeute près de chez moi, nous avons eu un contact téléphonique de 30mm environ afin d’évaluer mes objectifs.

Une première séance a été programmée. J’en suis ressortie pleine d’énergie , les larmes aux yeux de me sentir si bien, cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti un tel état de bien être.

J’ai fais 5 séances pour calmer le stress, la colère, les crises d’angoisse, et surtout aussi à me préparer pour le TEC, à l’accueil des embryons, la veille du transfert j’ai fais une séance.

Mon bbchou ne s’est pas accroché, mais je peux témoigner qu’elle m’a redonnée goût à la bataille, chose que je n’avais plus, de l’énergie et le sourire.
Je suis convaincue des biens faits de l’hypnose et le conseille autour de moi.

Ne pas oublier que l’hypnose aide également, à enlever les phobies, pour celles qui ont des peurs panique des aiguilles par exemple…

Sur le site suivant , il est possible d’acheter un cd d’auto-hypnose aide à la fiv 15 euros :
http://natalhypnotherapy.fr/16.html