Le don d’ovocyte à Rennes

Cette année pour cause de révision de la loi de bioéthique, qui vient modifier profondément la question du don de gamètes, il n’y aura pas de campagne de communication faite par l’Agence de la Biomédecine.

Cette période de transition entre la loi encore en vigueur, les modifications votées en première lecture qui seront dans la loi en 2020 (fin de l’anonymat des donneurs et des donneuses pour les adultes nés via un don de gamètes, mise en place d’une commission d’accès aux informations non identifiantes et à l’identité du donneur ou de la donneuse, ou du couple donneur) n’est pas propice à une communication claire.

Mais dans le même temps, il faut quand même communiquer, si nous ne voulons pas que le nombre de donneurs et de donneuses chute trop pendant cette période de transition législative. L’impact des campagnes nationales et locales a son importance, car elles permettent de maintenir un minimum de donneurs et donneuses. 

A Rennes, le docteur DOMIN-BERNHARD, gynécologue au CHU, communique sur le don dans une émission de France3 BRETAGNE, à voir à partir de 19minutes30. La Bretagne, une des régions avec l’Ile de France, avec le plus de don qui se répartissent entre les trois centres autorisés à faire du don d’ovocyte notamment : deux publics (CHU de Rennes et de Brest) et un privé clinique de la Sagesse à Rennes. 

D’ailleurs l’année dernière, le CHU de Rennes avait organisé une campagne de communication locale sur le don d’ovocyte, dont nous vous avions parlé ici. Campagne qui avait permis d’avoir plus de 60 femmes qui s’étaient présentées en tant que donneuses.

Vous pouvez vous aussi, participer à la diffusion des plaquettes et des affiches sur le don de gamètes, comme vous l’aviez déjà fait les années précédentes. Plaquettes et affiches que vous pouvez commander directement sur le site de l’agence de la biomédecine.

 

#Parlonsdudondegamètes
#desfamillesgraceauxdonsdegamètes

SSI à Rennes

Rendez-vous le 7 juin à La Quincaillerie générale, 15 rue Paul BERT. A 19 heures

Pour une discussion avec le Docteur DOMIN-BERNHARD sur « L’infertilité et le don de gamètes » et Karine DEGUNST auteure de « Félicitation c’est encore une FIV »

C’est l’occasion d’échanger hors du cadre de l’hôpital avec une spécialiste de l’infertilité et de rencontrer Karine DEGUNST


#SSI2018 #Semainesensibilisationinfertilité #1couple6 #DOngamètes #donovocytes

SSI 2018 – elle commence lundi !

Nous y voilà, la 4ème Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité que votre association COLLECTIF BAMP organise commence lundi 4 juin et va durer jusqu’à dimanche 10 juin.

 

C’est l’occasion, avec nos petits moyens associatifs, mais avec nos bénévoles motivées de donner plus de visibilité aux questions relatives à l’AMP, l’infertilité, le don de gamètes, la préservation de la fertilité, la santé environnementale et la fertilité, la parentalité, la santé de nos enfants, les parcours de vie des personnes confrontées à l’infertilité, etc.

C’est aussi l’occasion de dialoguer avec les professionnels qui ont répondu présents pour cette semaine, hors du cadre souvent stressant de vos protocoles de soins. C’est l’occasion de faire entendre vos voix, car votre association collectif BAMP s’implique auprès de chaque personnes qui fait appel à elle, mais aussi plus collectivement lors de nos interventions auprès des instances publiques, des politiques, lors de nos rencontres avec les professionnels du soin en AMP (colloques, congrès, groupe de travail, etc), dans le seul but de faire entendre les voix des personnes concernées par l’infertilité, la stérilité, le recours à l’AMP et d’apporter des améliorations là où c’est nécessaire. La démocratie sanitaire est notre socle d’intervention en tant qu’association de patients, cela fonde notre légitimité d’intervention auprès des instances citées plus haut. Vos remarques, vos demandes, vos situations individuelles nous les collectons et nous les rassemblons pour ensuite en faire des généralités que nous défendons lors de nos différentes démarches et actions associatives (groupe de travail, manifeste, témoignages, etc).

La Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité est une proposition que nous vous faisons. Définir un temps et des espaces pour donner plus de visibilité aux sujets qui vous concerne, pour vous donner la parole dans un dialogue constructif en vue d’améliorer la prise en charge de l’infertilité et de l’AMP en France, telles que nous les avons défini dans le Manifeste de l’association.  C’est aussi l’occasion de sensibiliser le grand public aux questions d’infertilité, de préservation de la fertilité, de santé environnementale.

Mais pour que cette proposition prenne vie, il faut que vous vous en saisissiez ! C’est pour cette raison que différentes formes de rencontres vous sont proposées du plus ouvert au plus intime : conférence, ciné-débat, rencontres BAMP, pique-nique. N’oubliez pas de vous inscrire auprès des référent en région qui vous attendent.

Nos partenaires représentent aussi cette diversité qui fait la vie et ces multiples parcours de vie en terre d’infertilité : les CHU de Rennes et de Nantes, les médecins d’amp du public et du privé, les associations partenaires comme le Réseau Environnement Santé, EndoFrance. Les chercheurs de l‘INED. Les partenaires privés comme Doctissimo, Eugin, Lagardère-média, Honorine Production pour la pièce de théâtre « Tout va bien se passer », Natural Hair Academy. Les intervenants des différentes conférences et table-ronde qui ont répondu eux aussi présents. Merci à toutes ces personnes de croire que ce projet de Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité est nécessaire, et qu’il est intéressant d’y participer.

Vous nous demandez souvent pourquoi nous ne sommes pas partout en France. Notre réponse est toujours la même, nous sommes une tout petite équipe de membres actifs. Nous n’avons ni les moyens financiers, ni les moyens humains d’être sur toute la France. Toutes les propositions de cette semaine sont portées par les membres actifs de l’association qui sont bénévoles et nous n’avons pas de membres actifs partout en France. Nous aimerions proposer des choses dans toutes les villes où vous vous étonnez qu’il ne se passe rien, mais si personne n’est sur le terrain pour l’organiser, nous ne pouvons le mettre en oeuvre.

Alors voilà nous vous proposons du 4 au 10 juin de participer à votre niveau, soit en étant présent dans l’un ou l’autre des rendez-vous proposés, soit en relayant les informations qui vont être diffusées pendant cette semaine. Pour que les sujets qui nous concernent puissent être mieux compris par les autres, pour que les tabous et l’isolement que provoque l’infertilité diminuent, pour que l’information circule mieux et que le grand public soit mieux informé sur ces sujets.

Nous avons hâte de vous rencontrer. 

Pour les deux conférences de Toulouse et Paris, il est encore possible de vous inscrire en cliquant sur la ville de votre choix.

C’est aussi le cas des différents rendez-vous proposez dans les villes, par les bénévoles de l’association.

Paris

Toulouse

Nantes -Angers

Clermont-Ferrand

Lyon

Rennes

Nouméa

Caen

Marseille

Pour ceux qui n’étaient pas avec nous en 2015, voici un petit souvenir audio de la première Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité qui avait eu lieu à l’époque à Caen et Paris. Merci à Laetitia PEYRE, sonographe qui nous avait proposé ce montage sonore

#ssi2018 #semainesensibilisationinfertilité #1couple6 #jesuisinfertile #parlerautrement #amp #pma

SSI 2018 à Rennes aussi !

Amis Bretons et amies Bretonnnes un rendez-vous à Rennes pendant la Semaine de Sensibilisation à l’Infertilité, pour vous le jeudi 7 juin !

Venez rencontrer le docteur Mathilde DOMIN-BERNHARD gynécologue au CHU de Rennes, responsable du don d’ovocyte.

Un rendez-vous hors des murs de l’hôpital pour parler d’infertilité, d’amp, de préservation de la fertilité, de don d’ovocytes (venez avec vos amies qui s’interrogent sur cette démarche !).

C’est vraiment l’occasion de discuter de ces sujets : préservation de la fertilité, l’amp, le don de gamètes, etc.

Venez poser vos questions et dialoguer avec elle.

Lors de cette soirée, vous pourrez aussi retrouver Karine DEGUNST, auteure de « Félicitation c’est une FIV » et de son prochain livre « Félicitation c’est encore une FIV« , déjà disponible en Ebook et bientôt en librairie. Venez avec vos livres pour qu’elle puisse vous les dédicacer.

 D’ailleurs Karine DEGUNST parle de son livre, et du rendez-vous du 7 juin dans une émission diffusée sur France 3 Bretagne, vendredi dernier (émission du 25 mai si vous voulez la voir)

Si vous souhaitez vous inscrire pour participer à cette rencontre, merci d’envoyer un mail à collectif@bamp.fr, pour que nous puissions vous communiquer le lieu du rendez-vous

 

#SSI2018 #SemaineSensibilisationInfertilité #JeSuisInfertile #1couple6 #dongametes #autoconservation #ovocytes

Mobilisation du CHU de Rennes pour le don d’ovocytes

Le CHU de Rennes vient de lancer une campagne de sensibilisation sur le don d’ovocytes, c’est assez rare pour être signalé.

« Dernière étape d’un long parcours, chaque année en France près de 3 500 nouveaux couples s’inscrivent pour bénéficier d’un don de gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes). En 2015 en Bretagne, 106 femmes ont fait un don d’ovocytes permettant à 153 couples de bénéficier d’une assistance médicale à la procréation (AMP). 43 enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes, malheureusement 393 couples étaient encore en attente d’un don au 31 décembre. En Bretagne et au plan national, si ces dons sont en progression, ils demeurent malheureusement encore très loin de satisfaire les besoins et réduire des délais d’attente souvent très longs. A Rennes comme ailleurs, le manque de donneuses est en partie lié à la méconnaissance de l’existence du don d’ovocytes et de ses modalités.  » vous pouvez lire la suite sur le site internet du CHU

 

Ce sont des affiches qui ont été disposées dans des endroits stratégiques, des flyers vont aussi être distribués dans les pharmacies. Nous ne doutons pas que cette initiative, puisse sensibiliser les jeunes femmes de la région Rennaise. Vous pouvez suivre, tout ça sur le compte twitter du CHU de Rennes @churennes.

A partager évidemment pour relayer le plus largement possible cette initiative locale.

 

#Parlonsdudondegamètes
#desfamillesgraceauxdonsdegamètes

Et à Rennes ?

Logo BAMP RennesCécile est votre nouvelle référente BAMP! à Rennes, vous pouvez la joindre par email collectifbamp35@gmail.com

Elle se fera un plaisir de vous répondre, de vous guider, d’organiser des groupes de parole, de mettre en avant vos actions sur le territoire breton.

Pour le mois de janvier 2018, plusieurs événements ont lieu à Rennes avec les structures locales, n’hésitez pas à la contacter.


 

23/01/18 – 20h30 – Dans le cadre des Mardis de l’Espace des Sciences, le CECOS tiendra une conférence sur le don d’ovocytes. Pour plus d’informations : CHU Rennes
Sur cette page figurent également les liens vers la page du CECOS, du site de l’Espace des Sciences, et vers le podcast d’une interview du Docteur Veau sur la radio Canal B.
24/01/18 – Une réunion du Collectif Breton pour la PMA pour organiser des événements autour de la PMA tout au long du premier semestre 2018 (conférence, ciné-débat, rassemblement, etc) mais aussi de participer aux débats qui seront organisés dans la région dans le cadre des états généraux sur la bioéthique. Un collectif, initié par la délégation Bretagne de SOS homophobie et le Planning familial 35.
27/01/18 – Rencontre Débat- Échanges « L’AMP, PARLONS-EN ! » Des questions sur votre parcours d’AMP ? Sur le vécu des personnes issues d’un don de gamètes ? Besoin de rencontrer et d’échanger avec d’autres personnes dans votre situation et en toute discrétion ? avec l’association des enfants du don (ADEDD) que vous pouvez contacter via son adresse mail : adeddbretagne@gmail.com

À très vite pour des Rendez-vous fertiles en Bretagne !

Quand la santé va………..tout va !

Mais jusqu’à quand……..??? Hier soir à Caen, pendant la conférence « Santé environnementale et Fertilité », si nous avons appris que la fertilité humaine, déjà fragile, est menacée, par un ensemble de reprotoxiques et autres perturbateurs endocriniens, (même si certaines études, sur certains aspects, sont contradictoires), le tableau est quand même sombre pour nos fertilités et celles de nos enfants nés et à naitre. Alors, oui quand la santé va ………tout va ! Essayons d’agir sur ce que nous pouvons tant qu’il est encore temps.

Pour ce troisième jour, plusieurs rendez-vous sont proposés dans différents centres hospitaliers :  CHIC de CRETEIL pour un atelier et l’expo, au CHU d’ANGERS avec le stand BAMP et l’expo, au CHU de RENNES pour une conférence sur le don de gamètes. Hospitaliers ils le sont à plusieurs niveaux, déjà parce qu’ils accueillent la SSI et ensuite et surtout, parce qu’ils tentent de « guérir » nos infertilités quelque qu’en soit leur origine.

Mais jusqu’à quand allons-nous pouvoir être « guéri » de nos fertilités défaillantes ? Est-ce que l’AMP peut répondre à toutes les situations ? En a-t-elle le droit ? Les moyens ? Si nous pouvons tenter d’éviter les pollutions « volontaires »  (tabac, alcool, drogue, médicaments), d’adopter des comportements responsables dans l’utilisation d’objets ou de produits qui sont déjà fortement délétères sur la fertilité, il est quasi impossible d’éviter les pollutions invisibles qui sont partout (perturbateurs endocriniens, reprotoxiques, etc…..). Alors que faire ? Comment agir ?

Ce sont ces questions qui seront abordées ce soir à Paris, lors de la conférence animée par Isabelle DURIEZ du magazine ELLE. Il reste encore des places, RDV 177 rue de Charonne dans le 11ème.

Ce thème de la fertilité humaine face à la dégradation de l’environnement, fait aussi la une du dernier magazine Science&Santé de l’INSERM, le #36 des mois de mai et juin 2017, qui s’intitule :

« Fertilité : nos générations futures en danger ? »

Nous vous invitons à la lire, c’est intéressant pour comprendre les complexités de ce sujet. Pages 24 à 35

 

En Normandie, ne ratez pas le rendez-vous Caennais  du jour, beaucoup moins anxiogène, à la librairie Brouillon de Culture à Caen avec Maïa BRAMI et Coralie EMILION-LANGUILLE

 

Enfin, un dernier RDV cette fois dans le SUD, à Avignon, pour une rencontre entre patients en début d’après-midi

Pour tous les détails et les rendez-vous des jours prochains, veuillez consulter le programme

#ssi2017 #santé