Mobilisation du CHU de Rennes pour le don d’ovocytes

Le CHU de Rennes vient de lancer une campagne de sensibilisation sur le don d’ovocytes, c’est assez rare pour être signalé.

« Dernière étape d’un long parcours, chaque année en France près de 3 500 nouveaux couples s’inscrivent pour bénéficier d’un don de gamètes (ovocytes ou spermatozoïdes). En 2015 en Bretagne, 106 femmes ont fait un don d’ovocytes permettant à 153 couples de bénéficier d’une assistance médicale à la procréation (AMP). 43 enfants sont nés grâce à un don d’ovocytes, malheureusement 393 couples étaient encore en attente d’un don au 31 décembre. En Bretagne et au plan national, si ces dons sont en progression, ils demeurent malheureusement encore très loin de satisfaire les besoins et réduire des délais d’attente souvent très longs. A Rennes comme ailleurs, le manque de donneuses est en partie lié à la méconnaissance de l’existence du don d’ovocytes et de ses modalités.  » vous pouvez lire la suite sur le site internet du CHU

 

Ce sont des affiches qui ont été disposées dans des endroits stratégiques, des flyers vont aussi être distribués dans les pharmacies. Nous ne doutons pas que cette initiative, puisse sensibiliser les jeunes femmes de la région Rennaise. Vous pouvez suivre, tout ça sur le compte twitter du CHU de Rennes @churennes.

A partager évidemment pour relayer le plus largement possible cette initiative locale.

 

#Parlonsdudondegamètes
#desfamillesgraceauxdonsdegamètes

Et à Rennes ?

Logo BAMP RennesCécile est votre nouvelle référente BAMP! à Rennes, vous pouvez la joindre par email collectifbamp35@gmail.com

Elle se fera un plaisir de vous répondre, de vous guider, d’organiser des groupes de parole, de mettre en avant vos actions sur le territoire breton.

Pour le mois de janvier 2018, plusieurs événements ont lieu à Rennes avec les structures locales, n’hésitez pas à la contacter.


 

23/01/18 – 20h30 – Dans le cadre des Mardis de l’Espace des Sciences, le CECOS tiendra une conférence sur le don d’ovocytes. Pour plus d’informations : CHU Rennes
Sur cette page figurent également les liens vers la page du CECOS, du site de l’Espace des Sciences, et vers le podcast d’une interview du Docteur Veau sur la radio Canal B.
24/01/18 – Une réunion du Collectif Breton pour la PMA pour organiser des événements autour de la PMA tout au long du premier semestre 2018 (conférence, ciné-débat, rassemblement, etc) mais aussi de participer aux débats qui seront organisés dans la région dans le cadre des états généraux sur la bioéthique. Un collectif, initié par la délégation Bretagne de SOS homophobie et le Planning familial 35.
27/01/18 – Rencontre Débat- Échanges « L’AMP, PARLONS-EN ! » Des questions sur votre parcours d’AMP ? Sur le vécu des personnes issues d’un don de gamètes ? Besoin de rencontrer et d’échanger avec d’autres personnes dans votre situation et en toute discrétion ? avec l’association des enfants du don (ADEDD) que vous pouvez contacter via son adresse mail : adeddbretagne@gmail.com

À très vite pour des Rendez-vous fertiles en Bretagne !

Quand la santé va………..tout va !

Mais jusqu’à quand……..??? Hier soir à Caen, pendant la conférence « Santé environnementale et Fertilité », si nous avons appris que la fertilité humaine, déjà fragile, est menacée, par un ensemble de reprotoxiques et autres perturbateurs endocriniens, (même si certaines études, sur certains aspects, sont contradictoires), le tableau est quand même sombre pour nos fertilités et celles de nos enfants nés et à naitre. Alors, oui quand la santé va ………tout va ! Essayons d’agir sur ce que nous pouvons tant qu’il est encore temps.

Pour ce troisième jour, plusieurs rendez-vous sont proposés dans différents centres hospitaliers :  CHIC de CRETEIL pour un atelier et l’expo, au CHU d’ANGERS avec le stand BAMP et l’expo, au CHU de RENNES pour une conférence sur le don de gamètes. Hospitaliers ils le sont à plusieurs niveaux, déjà parce qu’ils accueillent la SSI et ensuite et surtout, parce qu’ils tentent de « guérir » nos infertilités quelque qu’en soit leur origine.

Mais jusqu’à quand allons-nous pouvoir être « guéri » de nos fertilités défaillantes ? Est-ce que l’AMP peut répondre à toutes les situations ? En a-t-elle le droit ? Les moyens ? Si nous pouvons tenter d’éviter les pollutions « volontaires »  (tabac, alcool, drogue, médicaments), d’adopter des comportements responsables dans l’utilisation d’objets ou de produits qui sont déjà fortement délétères sur la fertilité, il est quasi impossible d’éviter les pollutions invisibles qui sont partout (perturbateurs endocriniens, reprotoxiques, etc…..). Alors que faire ? Comment agir ?

Ce sont ces questions qui seront abordées ce soir à Paris, lors de la conférence animée par Isabelle DURIEZ du magazine ELLE. Il reste encore des places, RDV 177 rue de Charonne dans le 11ème.

Ce thème de la fertilité humaine face à la dégradation de l’environnement, fait aussi la une du dernier magazine Science&Santé de l’INSERM, le #36 des mois de mai et juin 2017, qui s’intitule :

« Fertilité : nos générations futures en danger ? »

Nous vous invitons à la lire, c’est intéressant pour comprendre les complexités de ce sujet. Pages 24 à 35

 

En Normandie, ne ratez pas le rendez-vous Caennais  du jour, beaucoup moins anxiogène, à la librairie Brouillon de Culture à Caen avec Maïa BRAMI et Coralie EMILION-LANGUILLE

 

Enfin, un dernier RDV cette fois dans le SUD, à Avignon, pour une rencontre entre patients en début d’après-midi

Pour tous les détails et les rendez-vous des jours prochains, veuillez consulter le programme

#ssi2017 #santé