Bioéthique – Don de gamètes

A Rouen jeudi 29 mars 2018, dans le cadre des états généraux de la bioéthique, l’espace éthique régional de Normandie organise une journée sur le thème du don de gamètes.

Si vous souhaitez y participer, merci de vous inscrire auprès de la secrétaire, dont le mail se trouve en bas du programme.

BAMP ne sera pas représentée à la tribune, car il devient difficile de se libérer professionnellement pour être présents à tous ces RDV, pourtant très intéressants.

Mais vous pouvez y aller pour poser vos questions, ou faire des commentaires sur les différentes interventions.

 

#bioéthique2018 #VraimentPour

Avis d’experts sur le dons de gamètes

Pour vous même ou si vous connaissez des gens qui se posent des questions sur le don de gamètes (vos proches, des potentiels donneurs.euses), posez vos questions à des professionnels de l’AMP et du don de gamètes.

« Le don de gamètes : parlons-en ! », il s’agit de la thématique du mois de novembre de l’opération Avis d’experts, mise en place par le CHU de Rouen.

Le Professeur Nathalie Rives, responsable du centre d’assistance médicale à la procréation – CECOS du CHU de Rouen et présidente des CECOS et le Dr Pierre Di Pizio, référent du don de gamètes au CHU de Rouen répondent aux questions du grand public jusqu’au mardi 21 novembre.

Pour cela c’est très simple :
–          Envoyez vos questions à l’adresse avisdexperts@chu-rouen.com
–          Rendez-vous sur http://www.chu-rouen.fr dès le mardi 28 novembre pour découvrir les réponses des médecins.

Ce rendez-vous, appelé Avis d’experts, est un concept que nous avons mis en place en novembre 2013. Il permet au grand public de s’adresser directement à des spécialistes du CHU, sur un sujet de santé publique.
Il ne s’agit pas d’une consultation en ligne mais d’un moyen simple pour les internautes de s’informer sur une thématique de santé.

Cette opération s’adresse donc à un large public, touché de près ou de loin par ce sujet.

On partage, évidemment !

#Parlonsdudondegamètes #desfamillesgraceauxdonsdegamètes #donovocytes #donspermatozoides #donembryon #vraimentPour #dondegamètes

EndoFrance Rouen

 

endofrance

 

Audrey et Nadine vous invitent à participer à un événement EndoFrance le
dimanche 15 Novembre 2015, qui se déroulera en deux temps :

Une rencontre amicale de 14h00 à 16h00 au CHU Charles Nicolle de Rouen,
Pavillon Derocque, Amphithéâtre Lecat.
Les conjoints y sont les bienvenus.

Cette rencontre nous permettra de nous présenter, de vous informer,
d’échanger et de discuter autour d’un rafraîchissement et de quelques
douceurs.

Cette réunion sera suivie d’une table ronde sur le thème de la prise en
charge de la douleur de 16h00 à 18h00.

Nous avons invité Mme Adam Aline (Ostéopathe), Mme Prod’Homme Nathalie
(Shiastu, Reiki), Mme Quesne-Bandzwolek Julie (Sophrologue).

Chacune vous présentera sa spécialité et à l’issue de cette présentation
vous aurez la possibilité de poser des questions.

Pour participer à cet événement, nous vous remercions de bien vouloir
vous inscrire par simple retour de mail (normandie@endofrance.org), en
nous précisant le nombre de participants.

Nous comptons sur votre présence

Très cordialement,

Audrey et Nadine.


Aidez-nous à lutter contre l’endométriose
Adhérez à EndoFrance
www.endofrance.org

ADEDD – Groupes de parole don de gamètes

L’Association Des Enfants Du Don, avec qui BAMP est en relation,  propose depuis plusieurs années des groupes de paroles, pour les enfants nés suite à un don de gamètes, pour les parents, pour les personnes en parcours AMP-Don de gamètes.

« Le concept du groupe de parole est simple. Il s’agit de faire se rencontrer des personnes vivants une situation similaire afin que ces dernières puissent échanger entre elles (personnes conçues grâce à un don de gamètes, couples en parcours de don, etc.). »

D’abord sur Lyon et Rennes, vous pouvez maintenant participer aux groupes qui sont organisés tous les 2 mois environs à Paris, Lyon, Rennes, Rouen, et prochainement à Marseille.

 
« L’antenne de Marseille de l’ADEDD vient de mettre en place un premier groupe de parole qui se tiendra le vendredi 14 novembre 2014 de 19h30 à 22h à la Cité des associations93 la Canebière 13001 Marseille (http://www.marseille.fr/gms/la-cite-des-associations/informations-pratiques-).
 
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 12 novembre 2014. L’inscription préalable est obligatoire et se fait par email uniquement : adedd.marseille@gmail.com
 
Le nombre de place est limité à 15 personnes.
 
En espérant vous voir nombreux pour ce premier groupe de parole à Marseille, excellente journée à vous. »
 
Par ailleurs, le 29 novembre un groupe de parole ADEDD est organisé au Cecos de Caen, pour vous inscrire contactez l’ADEDD via son site.
Vous trouverez plus d’information sur le site de l’ADEDD ici

Fédération française d’études de la reproduction

Demain, et pendant trois jours, les chercheurs, les médecins, les gynécologues, les biologistes de la REPRODUCTION HUMAINE, de L’ASSISTANCE MEDICALE à la PROCREATION, vont se réunir à Rouen. Lors des 18e journées de la Fédération française d’études de la reproduction.

Les 25, 26 et 27 septembre.

Trois jours de présentations scientifiques,

Trois jours, où l’innovation, les résultats des recherches, les possibles évolutions sociétales, vont être discutées, présentées.

Trois jours, où nous souhaitions pouvoir nous rendre…  mais lorsque nous avons cherché à nous inscrire au mois de juin, nous nous sommes retrouvés confrontés à un problème administrativo-financier. Pas de case d’inscription pour les personnes hors professions médicales et tarif élevé.

Fin août, nous avons enfin pu avoir au téléphone les organisateurs. Il est possible de s’inscrire même sans être de profession médicale. La case d’inscription correspondante à notre situation est celle des médecins, le tarif aussi : 400 euros pour les trois jours.

Il n’est donc pas possible de s’inscrire. Vraiment dommage.

Vendredi 13 septembre, lors des 40 ans des CECOS, nous avons rencontré le professeur Nathalie Rive, qui avait invité les participants à se retrouver à Rouen. A la fin de son intervention, nous sommes allés la voir, pour nous présenter et négocier un tarif. Après quelques hésitations, elle propose le tarif : « étudiant en médecine » = 200 euros. Oui, c’est super, nous sommes contents, sauf que l’inscription prend fin le lundi 16 septembre, et que nous n’avons personne qui se soit manifesté pour se rendre à Rouen et que relancer une demande d’argent auprès des membres du collectif, dans un temps si court, sans être sûrs que quelqu’un puisse se déplacer, ce n’est pas envisageable. Donc le collectif BAMP n’est pas inscrit à cette grande messe de l’infertilité.

C’est dommage, car lorsque l’on regarde la programme, c’est terriblement intéressant.

L’édito qui suit, devrait vous donner envie d’aller lire le programme (que nous vous avions déjà mis en ligne au mois de juin).

Edito


Chers amis et chers Collègues, En 2010, le prix Nobel de Médecine a été décerné à Robert Edwards pour le développement de la fécondation in vitro. En 2012, John Gurdon et Shinya Yamaka reçoivent ce même prix pour leurs travaux sur la reprogrammation des cellules adultes en cellules pluripotentes. La reprogrammation cellulaire ouvre des perspectives considérables dans le champ de la thérapie cellulaire. Le lien entre ces deux prix Nobel ne semble pas évident et pourtant dans les prochaines années, la Médecine de la Reproduction va bénéficier des avancées dans le domaine de la néogamétogenèse pour répondre aux situations d’infertilités féminine ou masculine pour lesquelles la seule proposition actuelle est le recours à l’AMP avec tiers donneur.C’est ainsi que la Médecine de la Reproduction va connaître de véritables changements et qu’elle va suivre un chemin faisant de cette discipline, une discipline médicale ne visant plus uniquement à apporter une réponse palliative à des pathologies d’infertilité féminine ou masculine.C’est au travers de la préservation de la fertilité féminine ou masculine que cette révolution s’effectue dès à présent avec une place de plus en plus importante dans le champ de la Médecine de la Reproduction. Ainsi, le développement de procédures de préservation de la fertilité place la Médecine de la Reproduction au carrefour de toutes les disciplines médicales bien au-delà du champ du cancer.Mais, ces changements vont également suivre l’évolution de nos sociétés et des différents modes de parentalité qui sont actuellement envisageables ou non encore envisagés. L’AMP va donc permettre de répondre simultanément à des impossibilités de concevoir spontanément pour des raisons médicales ou sociétales.

Les professionnels de l’AMP vont devoir faire face à ces défis technologiques et sociétaux pour répondre à toutes ces demandes. Cependant, les enfants qui en seront issus ne devront pas être oubliés et leur potentiel bien être devra être pris en considération bien avant celui du demandeur ou du couple demandeur. Au cours de ce prochain congrès de la FFER, nous tenterons d’initier des réponses à toutes ces interrogations.

Au nom du Conseil Scientifique et du Comité d’organisation, nous vous invitons au 18e congrès de la FFER qui aura lieu à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rouen, du 25 au 27 Septembre 2013

Professeur Nathalie Rives
Présidente de la FFER

Nous vous invitons à lire le programme, sur le site FFER ici.

Mais il est encore possible de faire plusieurs choses :

  • Rêver d’une invitation du collectif BAMP, par les responsables de l’organisation de ses journées FFER. Oui, c’est beau de rêver…
  • Parler des 18 ème journées FFER avec vos médecins respectifs. Car qui dit grande messe, dit grand rassemblement… vous pouvez donc demander à vos médecins s’ils vont participer ou non à ses journées ? S’il vous dit qu’il va y aller, surtout, il faut lui dire que vous trouvez le programme très intéressant et que vous aimeriez avoir un retour de sa part. Quelles sont les choses importantes, nouvelles découvertes, nouveaux protocoles, nouveaux traitements qui ont été présentés ? Quelles perspectives nouvelles pour votre propre traitement ?
  • Vous avez peut-être dans votre entourage, proche ou moins proche, un étudiant en médecine, une amie sage-femme, un cousin gynécologue, qui va aller à ces journées et qui pourrait vous faire un résumé de ce qui s’est dit là-bas.

Nous espérons que les publications pourront être diffusées rapidement, dans le but d’informer aussi les patients. Il semblerait que ces journées de la recherche française sur la reproduction ont lieu tous les ans. Nous attendrons donc l’année prochaine avec impatience.

Si nous avions pu nous rendre à ces trois jours nous aurions pu :

– Entendre ce que propose la recherche française concernant la reproduction humaine.

– Rencontrer des tas de médecins, gynécologues, biologistes, pour leur parler du collectif BAMP.

– Porter et faire entendre, si cela avait été possible, la parole des patients de l’assistance médicale à la procréation.

18ème journée de la FFER

FEDERATION FRANCAISE D’ETUDE DE LA REPRODUCTION

Cette Fédération réunit des sociétés savantes ayant le désir de réfléchir ensemble autour du thème de la Reproduction quelle que soit leur spécialité ou leur mode d’exercice :

AFU –Association Française d’Urologie
BLEFCO – Fédération des Biologistes des Laboratoires d’Etude de la Fécondation et de la Conservation de l’Œuf
CECOS – Fédération Française des Centres d’Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme Humain
GEDO –Groupe d’Etude pour le Don d’Ovocytes
GEFF – Groupe d’Etude de la FIV en France
GRECOT – Groupe de Recherche et d’Etude sur la Cryoconservation de l’Ovaire et du Testicule
SALF – Société d’Andrologie de Langue Française
SCGP – Société de Chirurgie Gynécologique et Pelvienne
SFEF – Société Française pour l’Etude de la Fertilité

A ROUEN DU 25 au 27 SEPTEMBRE: 

Le conseil scientifique émanant de ces sociétés a élaboré comme chaque année un programme ENORMISSIME !

http://www.ffer-rouen2013.com/programme.html

Comme vous pouvez le constater c’est la 18 ème année que cet événement est organisé !!

Il serait sans doute intéressant de prendre contact avec le comité local d’organisation :

-Leur faire part de la naissance de BAMP !

-Leur demander l’accès à ces journées pour quelques bampeurs, ils pourraient ainsi relayer les informations majeures au collectif

 Il est important d’exprimer le manque de représentant des personnes directement concernées à ce genre de manifestations.

Il serait dommage de garder cet événement élitiste en cloisonnant ces d’informations.

Il est certain que ce serait aussi une manière de se faire connaître !

Qui souhaiterai prendre contact avec le comité local ? Un bampeur ? Un groupe de bampeurs?Réfléchir sur la manière de les aborder…