Les RussTin’ partent bientôt !

Vous vous souvenez de nos trois amies, qui se sont engagées dans l’aventure RAID AMAZONES il y a un petit moment déjà ?

Après un peu plus d’an et demi de préparation elles sont dans les starting block, car elles partent vendredi 11 octobre.

Depuis le début, elles ont décidé de soutenir notre association. En participant au Raid Amazone aux couleurs de l’association et aussi en récoltant des fonds pour l’association. 

 

Un ÉNORME MERCI à toutes les entreprises qui ont donné pour financer l’inscription des trois amies. Une fois le montant de l’inscription atteint, elles ont continué à solliciter des entreprises, tout en s’entraînant et en préparant leur voyage. Elles ont continué à faire des événements qui leur ont permis d’offrir à notre association : 800 euros au total et ça c’est juste énorme ! Impossible de trouver les mots pour vous remercier, Mesdames. 

Car, oui, notre association a besoin d’argent pour faire vivre le projet et toutes les actions réalisées. Par exemple, sans argent les bénévoles ne peuvent acheter des billets de train pour aller au RDV ! Et en septembre, nous en avons eu des RDV ! 

Donc encore merci Mesdames pour votre engagement auprès de nous.

A nous de les soutenir maintenant pour les encourager, les motiver.

Elles partent à l’aventure sous les couleurs de notre association.

EQUIPE 131 !

Leur engagement permet de donner de la visibilité aux questions portées par l’association :

  • l’infertilité, la stérilité
  • le don de gamètes
  • le recours à l’AMP

Vous pouvez suivre les aventures de nos trois Alsaciennes, directement sur le site RAID AMAZONES via la page qui leur ai dédié ICI

Elles ont aussi une page facebook dédiée LA qui explique tout depuis le début.

Elles partent pour le Vietnam, le 11 octobre c’est vendredi !

 Elodie, Karine et Angélique, des filles trop chouettes, généreuses et sacrément motivées.

FORZA, les filles nous sommes à vos côtés !

Dépassement de soi, aventure sportive, solidarité, engagement, courage, force, joie, persévérance tout comme dans un parcours d’AMP !

 

 

 

Alors tous derrière les aventures sportives et humaines des RussTin’

Amusez-vous bien les filles, l’important c’est de participer !

Equipe 131

Nos enfants ont des yeux et des oreilles !

En 2013, nous avons créée l’association collectif bamp, car notamment, nous ne voulions plus laisser l’espace public aux anti-pma de tous bords, qui pendant la précédente révision de la loi de bioéthique (2011) puis la loi sur la mariage pour tous, ont déversés sans vergognes et avec beaucoup d’agressivité des propos inacceptables au sujet des personnes ayant recours à l’AMP, aux enfants qui en sont issus. Des propos très largement homophobes, lesbophobes, mais aussi anti-PMA.

Pourtant, notre association qui regroupe une majorité de personnes hétérosexuelles, les propos violents et calomnieux au sujet de l’amp, nous ne les acceptons pas vis à vis des personnes homosexuelles et nous les prenons aussi pour nous, qui avons recours à l’AMP. Car nous savons bien que les anti-pma, sont homophobes, et qu’ils voudraient bien aussi pouvoir mettre fin à l’AMP pour tous et toutes.

Nous souhaitons aussi que les personnes directement concernées par l’AMP, puissent être entendues dans les médias, car leur expériences de vie sont tout aussi instructives et légitimes que celles des experts ou experts auto-proclamés.

Nous avons donc co-signé la lettre ci-dessous, qui a été envoyé cette semaine au CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), pour demander à son président de prendre des mesures pour limiter, voir empêcher les dérapages verbaux, l’envahissement de l’espace public et médiatique par des personnes qui ne souhaitent pas utiliser l’AMP, mais qui veulent empêcher ceux qui par nécessité médicale, ou par nécessité sociale doivent et veulent utiliser l’AMP pour essayer d’avoir des enfants.

Nous souhaitons protéger nos enfants de ces violences verbales au sujet de l’AMP. Nous allons aussi écrire à Monsieur Adrien TAQUET au ministère de la Santé, en charge de la protection de l’enfance, pour lui demander d’être très vigilant à l’intérêt de nos enfants qui n’ont pas à pâtir des débats relatifs à la révision de la loi de bioéthique.

Nous remercions les associations LGBT et le Planning Familial de nous avoir invités à co-signer ce courrier.

Logos CSA.jpg

 

Monsieur le Président du CSA,

Les associations soussignées réunies en collectif (soit en tant que membre, soit en tant que soutien), le Collectif PMA, ainsi que les associations SOS homophobie, les Progressistes LGBT+, les Parents sans droits et le GIAPS, vous demandent de bien vouloir porter une attention toute particulière à l’organisation et la tenue des débats par et dans les médias, à l’occasion du projet de loi portant sur la révision des lois bioéthiques et plus particulièrement concernant l’ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Après le dépôt du projet de loi par le Gouvernement sur le bureau de l’Assemblée nationale le 24 juillet, la représentation nationale est désormais compétente pour discuter et adopter le texte. Une  commission spéciale doit remettre ses travaux en septembre afin de permettre sa discussion en première lecture et son adoption puis sa transmission au Sénat avant la fin du mois.

Les opposants à ce projet ont d’ores et déjà annoncé une première manifestation pour le 6 octobre, donc dès les débats en première lecture du texte.

Nous avons tous et toutes gardé en mémoire, lors des débats autour de la loi dite Mariage pour tous de 2013, les excès verbaux, les images de violence et les débordements haineux tenus à l’encontre des personnes LGBT, notamment durant les manifestations des opposant.e.s les plus radicaux, et diffusés durant de très longs mois. Amplement relayés par les médias, pour certains avides de sensation forte et d’images chocs, nous vous rappelons que ces images et ces propos ont violemment touché les familles homoparentales, leurs proches et en premier lieu leurs enfants. Elles ont également constitué une violence pour les enfants qui, en France en 2013, vivaient dans des familles monoparentales.

Nous avons tous et toutes gardé en mémoire l’omniprésence sur les plateaux télés et sur les ondes de radios, de ces personnes prétendument « expertes », souvent auto-proclamées comme telles, en sciences humaines, psychologie, études sociales et autres disciplines invitées au débat, rabâchant leur opposition à cette loi d’égalité, mais dont l’intérêt et la légitimité au-delà de leurs opinions propres restent encore floues ou à démontrer.

Enfin, nous avons tous et toutes gardé en mémoire le peu de place qu’il a été accordé, sur ces mêmes plateaux télés et ondes radios, à celles et ceux qui en dépit de l’adversité et parfois du mépris des interlocuteurs qui leur faisaient face, ont essayé avec force et conviction de défendre cette loi et de montrer combien elle participait de la réparation d’une injustice légale et sociale, qui allait permettre aux personnes LGBT d’être un peu moins des citoyens et citoyennes de second rang.

Nous n’accepterons pas un bis repetita à l’occasion de l’adoption du projet de loi PMA pour toutes ! Nous n’accepterons pas que nos familles, nos proches et surtout nos enfants aient à subir une fois de plus, la haine d’opposant-e-s radicaux, à longueur d’antennes. Nous n’accepterons pas d’être cantonné-e-s aux rôles de témoins et de faire valoir, en laissant le monopole de l’expertise à des sachants bien éloignés de nos réalités.

Monsieur, en votre qualité de Président du CSA, nous vous demandons donc de prendre toutes les mesures que vous confèrent la loi et les moyens de votre institution, pour : 

  • Rappeler d’ores et déjà, et le réitérer à chaque fois que nécessaire, aux médias concernés, leurs obligations à ne pas se rendre complices explicitement ou et implicitement, de toute manifestation à caractère sexiste ou LGBTphobe dans le traitement des informations et l’organisation de débats, 
  • Sanctionner tout manquement ou débordement à caractère sexiste ou LGBTphobe que vous serez amené à constater ou qui vous serait signalé, et 
  • Veiller à faire respecter une représentativité équilibrée, légitime et en rapport avec l’état de l’opinion de nos concitoyennes et concitoyens, par ailleurs largement favorables à cette loi selon les dernières enquêtes d’opinion, en matière de temps d’antenne et de participation aux débats. 

Nous attachons également la plus grande attention à ce que s’agissant de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes,  seules ou en couple, lesbiennes ou hétérosexuelles, celles-ci soient respectées, entendues et prioritaires dans les prochaines interventions et prises de paroles, au-delà des aspects de témoignages, en tant qu’expertes ou représentantes d’associations. 

Enfin, nous attendons que nos enfants soient protégés des insultes, des calomnies et des dénigrements publics au sujet de leur mode de conception, de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre de leurs parents.

Nous sommes disponibles pour toute entrevue que vous jugerez utile d’organiser, le cas échéant, pour nous faire part de votre total soutien à nos demandes, et de la manière dont vous entendez y donner suite.

Nous vous prions, Monsieur le Président du CSA, d’agréer nos respectueuses salutations.

Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens – APGL

Association Française des Avocats LGBT – AFALGBT

Collectif BAMP

Gaylib

Les Enfants d’Arc-en-Ciel, l’asso ! – EAC

Groupe d’information et d’action sur les questions procréatives et sexuelles – GIAPS

Inter-LGBT

Le planning familial

Parents sans droits

Progressistes LGBT+

SOS homophobie

https://www.liberation.fr/direct/element/debat-sur-la-pma-des-associations-lgbt-demandent-au-csa-de-porter-une-attention-particuliere_101779/

 

#bioéthique #pmapourtoutes #solidarité #NosEnfants 

BAMP soutient une équipe pour le Raid Amazones….à ben non ! C’est l’inverse en fait !

Et puis un jour, elles nous contactent !

« Elles », c’est Élodie, Karine & Angélique, trois alsaciennes qui ont décidé de se dépasser en participant au « Raid Amazones » en 2019.

Raid sportif 100% féminin. Lorsque l’on s’embarque dans cette aventure, on a le choix de soutenir ou non une association !

Elles ont choisi comme nom d’équipe les Russtin’, petit clin d’œil à leur village natal (Russ en Alsace).

 

41344175_623303751397870_7684551216805707776_n

Elles ont fait le choix de nous soutenir (quel honneur), elles souhaitent pouvoir faire connaitre les soucis d’infertilité, même à l’autre bout du monde, auprès des sponsors et de leur entourage !

Elles ont donc rencontrés Céline, notre référente BAMP en Alsace, au printemps 2018, pour présenter le projet et savoir si BAMP était d’accord pour être l’association soutenue par les RUSSTIN’

 

A l’heure actuelle, on ne connait pas encore le lieu du Raid de novembre 2019.

Elles ont créé une page Facebook sur laquelle vous trouverez toutes les informations relatives au projet, à leurs entrainement, puis au raid lorsqu’elles seront parties.

Financement du projet :

Elodie, Karine et Angélique recherchent des sponsors pour financer l’inscription au RAID AMAZONES, d’ailleurs à cette date, elles ont déjà récolté presque la moitié des frais d’inscription.

Si vous êtes chef d’entreprise ou que vous arrivez à négocier avec le vôtre, nos trois sportives recherchent encore activement des sponsors !

Sponsors qui peuvent bénéficier d’une déduction fiscale. Sachez que tout ce qui sera perçu en plus de leur budget initial sera reversé à votre association préférée ❤

Elles sauront vous expliquer tout cela si vous les contactez.

Et afin que leur rêve devienne réalité et si vous voulez vous aussi les soutenir, elle ont créé une cagnotte Leetchi par ici

Les RUSSTIN’ nous ont adressé une vidéo que nous avons présenté à l’Assemblée Générale de l’association le 9 février dernier. Nous la partageons avec vous aujourd’hui

L’association COLLECTIF BAMP soutient les RUSSTIN’ qui soutiennent l’association. N’hésitez pas à la soutenir aussi, en leur laissant un message sur leur page facebook, en partageant l’information, en versant une contribution à la cagnotte des RUSSTIN‘. Sur l’année 2019, nous vous parlerons régulièrement des entraînements des filles.

Des hauts des bas, mais elles iront jusqu’au bout ! Comme les personnes en parcours d’AMP !

#russtin’ #raidamazone #solidarité #sport #dépassementDeSoi

Sondage européen : Quels sont vos besoins en information ?

Nous vous avions parlé il y a quelques mois d’un sondage réalisé en partenariat avec l’IPSOS, Gédeon-Richter et BAMP pour enquêter sur le vécu des personnes engagées dans un parcours d’AMP. Les résultats seront partagés prochainement. Cette fois-ci nous vous proposons de répondre à un très bref sondage, initié par une association de patients polonaise, au sujet des besoins en information des patients. Plus exactement, le sondage met en tension les besoins en information sur l’infertilité, les explications fournies à propos des diagnostics ainsi que les traitements proposés, et les pratiques actuelles.

Votre avis nous intéresse - bullesL’association à l’origine de l’étude est Nascz-Bocian ; un alter ego de quelque sorte, s’agissant d’une association de patients qui cherche à améliorer la prise en charge des personnes en AMP à l’échelle de la Pologne. Leur initiative s’inscrit dans une démarche plus globale en étant soutenue par notre partenaire européen Fertility Europe, soit le consortium paneuropéen d’associations de patients de l’AMP. Soutenue de la sorte, l’enquête polonaise bénéficie d’une large diffusion.

C’est à notre tour de diffuser cette belle initiative en vous invitant à prendre 5 minutes pour répondre au sondage !

Les résultats du sondage seront présentés fin juin à Vienne, à l’occasion de l’une des conférences gynécologiques les plus importantes au monde dans le champ de l’AMP, celle organisée annuellement par ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embryology) ; la conférence regroupe des milliers de gynécologues venus des quatre coins du  globe. Autrement dit, une excellente vitrine pour faire entendre nos besoins en tant que patients et poursuivre le combat d’une meilleure prise en charge de l’infertilité.

Cliquez ici  pour vous rendre au sondage « Patients’ information needs » (et oui, c’est en anglais 😉 mais google traduction ou un autre outil du genre peut être votre ami).

Les nouveaux visuels du dons de gamètes en France

La semaine prochaine deux actualités importantes au sujet de l’infertilité et de l’AMP en France et en Europe, vont se télescoper. Pas grave cela sera l’occasion de donner encore plus de visibilité à ces thèmes importants :

  • La campagne d’informations et de sensibilisation aux dons de gamètes de l’agence de la biomédecine. Du 3 au 18 novembre des spots radios, des articles dans les journaux, etc…
    • De notre côté, nous pouvons aussi relayer sur les réseaux sociaux les visuels et autres articles au sujet du don.
    • Les nouveaux visuels sur le don de spermatozoïdes et le don d’ovocytes, s’accompagnent de nouveaux sites internet dédiés DON DE SPERMATOZOIDES et DON OVOCYTES
    • Nous vous proposerons la deuxième semaine, un challenge photos au sujet du don de gamètes comme nous avions fait l’an passé.
    • L’objectif des 15 jours qui arrivent est donc de donner le plus de visibilité aux questions relatives aux dons de gamètes. Parlez de vos expériences, faites des articles et partagez #desfamillesgraceauxdonsdegamètes #parlonsdudondegamète #donspermatozoides #donovocytes #donembryons vous pouvez partager tout cela avec BAMP pour que nous nous en fassions aussi le relais. #collectifbamp
    • Le thème de cette nouvelle campagne est donc la SOLIDARITE « la 1ère raison de donner c’est la solidarité avec les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfant« 
    • L’objectif est donc d’informer et de motiver de potentiels donneurs et de potentielles donneuses à aller se renseigner dans le CECOS le plus proche de chez eux, pour ensuite, qu’ils fassent éventuellement un don.
    • Vous pouvez commander aussi des visuels sur le site de l’agence pour ensuite aller les distribuer dans les lieux qui vous semblent les plus opportuns.
    • Vous trouverez ci-dessous les visuels (des affiches en pdf, et des brochures) que vous pouvez partager. Merci

Affiche DDO VDEF Affiche DDS VDEF BROCHURE_DDO_VDEF BROCHURE_DDS_VDEF

 

  • La Semaine Européenne de la fertilité, qui va se dérouler du 5 au 11 novembre. Un article sera publié demain, pour tout vous expliquer. La aussi nous aurons besoin de vous pour partager, diffuser. Rendez-vous demain.

 

Ces deux actualités Européenne et Française vont se superposer la semaine prochaine. C’est une occasion de faire encore plus de bruits sur les sujets qui nous concernent. Donc surtout n’hésitez pas vous pouvez partager, diffuser, pendant 15 jours pour la campagne de sensibilisation aux dons de gamètes française et pendant une semaine pour la campagne européenne. Si vous avez besoin d’informations, ou de conseils, prenez contacts avec le bureau de l’association collectif@bamp.fr

 

#parlonsdudondegamètes #desfamillesgraceauxdonsdegamètes #donspermatozoides #donsovocytes #dondegametes

La campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes 2018

Cette campagne va débuter le 3 novembre et va durer jusqu’au 18 novembre, l’agence souhaite mettre l’accent sur la « solidarité exprimée par des donneuses et des donneurs envers les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants. Elle s’appuie sur la force et l’impact des témoignages de femmes et d’hommes qui ont donné des gamètes et qui partagent, en toutes simplicité, la dimension SOLIDAIRE de leur don. » Cette campagne à pour but de sensibiliser de potentiels donneurs et donneuses.

Les visuels ont changé et les messages aussi. C’est la notion de solidarité qui remplace le « devenez donneur de bonheur« . Exit le rose et le bleu layette des anciens visuels.

Les affiches sont vertes et roses pour le don de spermatozoïdes, bordeaux et jaunes pour le don d’ovocytes.

C’est donc l’occasion pour chacun et chacune d’entres nous de retourner faire un petit tour sur le site de l’agence pour commander ces nouveaux visuels. Puis d’aller les déposer dans les lieux qui vous semblent les plus opportuns. Faites des photos et partagez les, pour donner de la visibilité à cette campagne. Voici les hashtags que nous avons déjà utilisés sur les différents réseaux sociaux (facebook, twitter, instagram) :

#ParlonsDuDonDeGamètes  #DesFamillesGraceAuxDonsDeGamètes  #DonGamètes #DonOvocytes  #DonSpermatozoides 

 

L’agence de la biomédecine précise, dans son dernier rapport (septembre 2018) les chiffres 2016 concernant le don de gamètes en France. La mobilisation de tous les acteurs a porté ses fruits, puisque le nombre des donneurs et de donneuses a augmenté.  Dans le même temps, ils constatent une baisse des demandes des couples receveurs.

« Entre 2009 et 2013 il y a eu une hausse du nombre de couples s’inscrivant pour bénéficier d’un don d’ovocytes. Depuis 2014 le chiffre se stabilise« . Y-a-t-il moins de couples demandeurs ? Vont-ils ailleurs ? Europe ? Autres recours ?

En ce qui concerne les donneurs et les donneuses :

  • 363 hommes ont été retenus pour faire un don de spermatozoïdes en 2016
  • 746 femmes ont été retenues pour faire un prélèvement d’ovocyte en 2016
  • 21% des donneuses ont plus de 35 ans
  • 4.3% des dons proviennent de couples réalisant une FIV en intraconjugal. Lors de sa ponction le couple donne certains ovocytes pour le don.

En ce qui concerne l’activité d’AMP en générale

  • 147 730 tentatives d’AMP intraconjugal et dons  (IA, IAC, IAD, FIV, FIVDon (ovocyte, spermatozoïdes), TEC, TECDon (ovocytes, spermatozoïdes, embryons) ont été réalisée en France en 2016
  • Ce qui a permis la naissance de 26 355 enfants
  • Sur l’ensemble de l’activité d’amp faites en France, 4% des tentatives se réalisent grâce aux dons de gamètes et donc 96 % en intraconjugal.

En ce qui concerne les enfants nés grâce à un don de gamètes (pour rappel seuls sont comptabilisés dans ces chiffres les enfants nés d’amp réalisées en France. Toutes les naissances suites à une AMP réalisée à l’étranger ne sont pas comptabilisées).

  •  1 263 enfants sont nés en 2016 grâce à un don de gamètes. Ils étaient 1 254 enfants nés grâce à un don de gamètes en 2015
    • 979 enfants nés grâce à un don de spermatozoïdes  (971 en 2015)
    • 259 enfants nés grâce à un don d’ovocytes      (256 en 2015)
    • 25 enfants nés grâce à un don d’embryons     (27 en 2015)

Les médias vont donc être sollicités pour participer à cette campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes. Deux « spots audio vont être diffusés sur une sélection de radios nationales et une campagne sur le web » va être lancée pour orienter les internautes vers les sites d’informations de l’agence de la biomédecine. Des articles vont sans doute  être publiés dans les magazines papiers. 15 jours de campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes, participez, participons, soyons solidaires !

http://www.dondovocytes.fr et http://www.dondespermatozoides.fr

 

Votre association COLLECTIF BAMP avait participé entre septembre 2017 et janvier 2018, à la première phase d’étude des propositions des agences de communication ayant répondu à l’appel d’offre de l’ABM. Nous avions mis en place un groupe de travail interne pour évaluer et donner notre avis, sur les dossiers présentés par les agences de communications  : lire et évaluer les différentes propositions pour chaque agences, les différents messages, images, thèmes des campagnes, objectifs de communication, etc). Nous avions rendu des tableaux avec nos commentaires pour chaque agence et chaque propositions faites. Nous n’avons pas participé à la deuxième phase (choix de l’agence de communication et choix du thème de la campagne, des visuels).

Pour commander les brochures sur le don de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) et les affiches, c’est par ici. Vous pourrez ensuite aller en déposer chez vos généralistes, cabinets médicaux, gynécologues, etc. etc.

DON OVOCYTES     DON SPERMATOZOÏDES

Nous vous invitons aussi à vous rendre sur le nouveau site de l’agence de la biomédecine 

 

#ParlonsDuDonDeGamètes  #DesFamillesGraceAuxDonsDeGamètes  #DonGamètes #DonOvocytes  #DonSpermatozoides 

Messieurs, parlons du don de gamètes !

Pourquoi faut-il parler du don de gamètes ? Parce qu’en France, plus de 3500 couples sont en attente d’un don et que les délais sont trop longs.

Messieurs, c’est le moment de vous mobiliser !

Savez-vous qu’en 2016, 729 (derniers chiffres ABM) femmes ont donnés leur ovocytes !

729, c’est une progression importante du nombre de donneuses. Pour rappel en 2015, elles étaient 540.

Pourtant, la démarche n’est pas simple, elle demande du temps (10-12 jours de stimulation), des piqures, des hormones, un monitorage,  un passage au bloc, une ponction et parfois des suites douloureuses (risque d’hyperstimulation).

Vous, messieurs en 2016, vous n’étiez QUE 493 (idem, derniers chiffres ABM) à faire don de vos spermatozoïdes……….et l’on ne peut pas dire que la démarche soit compliquée. Un grand merci d’ailleurs aux valeureux 493, qui ont surmontés les couloirs glauques de certains Cecos, et les magazines défraichis de certaines salles de recueil. OUI, on le sais parfois les conditions de concentration ne sont pas optimales…..Donc merci, messieurs. Mais en avez-vous parlé à votre voisin ? Votre cousin, votre frère, votre ami ? Peut-être un peu, car en 2015 vous n’étiez que 255.

Savez-vous pourquoi, les femmes ont été plus nombreuses, malgré la complexité de la démarche ? Parce qu’elles………….. en parlent plus, tout simplement………. sur les blogs, sur les pages facebook, dans les forums. Il y a même une ou deux associations spécifiquement dédiées aux dons d’ovocytes qui se mobilisent pour en parler +++

Cela enclenche beaucoup de solidarité féminine

Mais la solidarité masculine, elle existe aussi ? Mais, oui, elle existe.

Et puis la SOLIDARITE n’est ni spécifiquement féminine, ni spécifiquement masculine.

#Parlonsdudondegamètes #desfamillesgraceauxdonsdegamètes #dondegamètes #donovocytes #donspermatozoides