La campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes 2018

Cette campagne va débuter le 3 novembre et va durer jusqu’au 18 novembre, l’agence souhaite mettre l’accent sur la « solidarité exprimée par des donneuses et des donneurs envers les couples qui ne peuvent pas avoir d’enfants. Elle s’appuie sur la force et l’impact des témoignages de femmes et d’hommes qui ont donné des gamètes et qui partagent, en toutes simplicité, la dimension SOLIDAIRE de leur don. » Cette campagne à pour but de sensibiliser de potentiels donneurs et donneuses.

Les visuels ont changé et les messages aussi. C’est la notion de solidarité qui remplace le « devenez donneur de bonheur« . Exit le rose et le bleu layette des anciens visuels.

Les affiches sont vertes et roses pour le don de spermatozoïdes, bordeaux et jaunes pour le don d’ovocytes.

C’est donc l’occasion pour chacun et chacune d’entres nous de retourner faire un petit tour sur le site de l’agence pour commander ces nouveaux visuels. Puis d’aller les déposer dans les lieux qui vous semblent les plus opportuns. Faites des photos et partagez les, pour donner de la visibilité à cette campagne. Voici les hashtags que nous avons déjà utilisés sur les différents réseaux sociaux (facebook, twitter, instagram) :

#ParlonsDuDonDeGamètes  #DesFamillesGraceAuxDonsDeGamètes  #DonGamètes #DonOvocytes  #DonSpermatozoides 

 

L’agence de la biomédecine précise, dans son dernier rapport (septembre 2018) les chiffres 2016 concernant le don de gamètes en France. La mobilisation de tous les acteurs a porté ses fruits, puisque le nombre des donneurs et de donneuses a augmenté.  Dans le même temps, ils constatent une baisse des demandes des couples receveurs.

« Entre 2009 et 2013 il y a eu une hausse du nombre de couples s’inscrivant pour bénéficier d’un don d’ovocytes. Depuis 2014 le chiffre se stabilise« . Y-a-t-il moins de couples demandeurs ? Vont-ils ailleurs ? Europe ? Autres recours ?

En ce qui concerne les donneurs et les donneuses :

  • 363 hommes ont été retenus pour faire un don de spermatozoïdes en 2016
  • 746 femmes ont été retenues pour faire un prélèvement d’ovocyte en 2016
  • 21% des donneuses ont plus de 35 ans
  • 4.3% des dons proviennent de couples réalisant une FIV en intraconjugal. Lors de sa ponction le couple donne certains ovocytes pour le don.

En ce qui concerne l’activité d’AMP en générale

  • 147 730 tentatives d’AMP intraconjugal et dons  (IA, IAC, IAD, FIV, FIVDon (ovocyte, spermatozoïdes), TEC, TECDon (ovocytes, spermatozoïdes, embryons) ont été réalisée en France en 2016
  • Ce qui a permis la naissance de 26 355 enfants
  • Sur l’ensemble de l’activité d’amp faites en France, 4% des tentatives se réalisent grâce aux dons de gamètes et donc 96 % en intraconjugal.

En ce qui concerne les enfants nés grâce à un don de gamètes (pour rappel seuls sont comptabilisés dans ces chiffres les enfants nés d’amp réalisées en France. Toutes les naissances suites à une AMP réalisée à l’étranger ne sont pas comptabilisées).

  •  1 263 enfants sont nés en 2016 grâce à un don de gamètes. Ils étaient 1 254 enfants nés grâce à un don de gamètes en 2015
    • 979 enfants nés grâce à un don de spermatozoïdes  (971 en 2015)
    • 259 enfants nés grâce à un don d’ovocytes      (256 en 2015)
    • 25 enfants nés grâce à un don d’embryons     (27 en 2015)

Les médias vont donc être sollicités pour participer à cette campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes. Deux « spots audio vont être diffusés sur une sélection de radios nationales et une campagne sur le web » va être lancée pour orienter les internautes vers les sites d’informations de l’agence de la biomédecine. Des articles vont sans doute  être publiés dans les magazines papiers. 15 jours de campagne nationale de sensibilisation aux dons de gamètes, participez, participons, soyons solidaires !

http://www.dondovocytes.fr et http://www.dondespermatozoides.fr

 

Votre association COLLECTIF BAMP avait participé entre septembre 2017 et janvier 2018, à la première phase d’étude des propositions des agences de communication ayant répondu à l’appel d’offre de l’ABM. Nous avions mis en place un groupe de travail interne pour évaluer et donner notre avis, sur les dossiers présentés par les agences de communications  : lire et évaluer les différentes propositions pour chaque agences, les différents messages, images, thèmes des campagnes, objectifs de communication, etc). Nous avions rendu des tableaux avec nos commentaires pour chaque agence et chaque propositions faites. Nous n’avons pas participé à la deuxième phase (choix de l’agence de communication et choix du thème de la campagne, des visuels).

Pour commander les brochures sur le don de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) et les affiches, c’est par ici. Vous pourrez ensuite aller en déposer chez vos généralistes, cabinets médicaux, gynécologues, etc. etc.

DON OVOCYTES     DON SPERMATOZOÏDES

Nous vous invitons aussi à vous rendre sur le nouveau site de l’agence de la biomédecine 

 

#ParlonsDuDonDeGamètes  #DesFamillesGraceAuxDonsDeGamètes  #DonGamètes #DonOvocytes  #DonSpermatozoides 

Nataliance : un nouveau centre d’AMP dans le Loiret

Ouvert depuis le mois de septembre 2017, ce nouveau centre d’AMP privé, se situe à côté d’Orléans dans le Loiret, région Centre-Val de Loire, à Saran exactement.

Le docteur Cyril PUTIN, biologiste à l’origine de ce projet et co-responsable du laboratoire, nous indique que le centre dispose des dernières innovations en matière de qualité environnementale, « Comme vous pourrez le voir, nous avons pris un grand soin à maîtriser la qualité environnementale de notre laboratoire AMP (construction uniquement avec matériaux low VOC (sol, peinture, placo activ’air impact, etc…. Absolument tout. EC1+ dans la majorité des cas). Notre salle blanche est qualifiée comme un bloc de risque 3 (comme en neurochirurgie par exemple. ISO 7, etc… donc bien mieux que le grade D réglementaire) avec en plus un contrôle de la pollution chimique/moléculaire (VOC) par un système de photocatalyse UV venant des USA + filtre charbon activé/permanganate de potassium. » La qualité de l’air est importante lors de la manipulation des gamètes et de la culture des embryons, permettant de favoriser l’homéostasie la plus neutre pour un développement optimal des cellules. Mais aussi d’un matériel de pointe qui va au delà des normes réglementaires exigées pour qu’un laboratoire d’AMP soit agréé en France actuellement.

  • Le matériel a été fabriqué sur mesure en inox, lavé et dégraissé pour ne pas émettre de VOC. COV en Français = Composés Organiques Volatiles voir ici la définition de l’ADEME, mais pour résumer ce sont toutes les substances volatiles qui vont venir polluer l’air ambiant et avoir un impact négatif sur la santé des organismes vivants (cellules comme humains). Voir ici un article sur la qualité de l’air en FIV.
  • Nous cultivons nos embryons en timelapse dans l’Embryoscope plus pour tous nos couples (sans surcoût). C’est toujours magique de voir la division des cellules après la fécondation.
  • Nous avons une partie de notre matériel dans des hottes gazée-tempérée (sortes de « couveuses » pour ovocytes/embryons. Contrôle de la température, CO2, degré d’hygrométrie) venant d’Australie pour la récolte de complexe cumulo-ovocytaire, le transfert embryonnaire et les micro injections d’ovocytes plus fragiles (âge ovocytaire, etc…) par le tout nouveau Takanome de NarishigeMicroscope ultra perfectionné qui permet une très grande précision dans le geste du manipulateur., ce microscope est installée dans une hotte qui permet de maintenir un niveau de température et de gaz adaptés aux fragiles cellules humaines.
  • Nous avons un autre circuit avec Leica intégralement motorisé et intégra 3 (dont système thermosafe) pour le contrôle thermique. Ce poste est équipé d’un laser, de l’IMSI, d’un polscope. Et peut servir à prendre en charge les patients ayant une pathologie spermatique plus importante.
  • Le poste de spermiologie thérapeutique est équipé d’un système CASA (le système SCA de microptic)
  • Tout notre circuit est sécurisé par le RI Witness pour l’identito-vigilance. Ce système permet d’assurer de façon automatisée l’identification des patients, des gamètes et des embryons. Il se peut que ce dispositif soit payant, car une carte magnétique est remise au couple qu’il doit présenter à chaque fois.
  • Nous vitrifions les embryons (pas de congélation lente)
  • Nous sommes équipés pour le PGS ou équivalent si la loi Française devait évoluer prochainement. (en attendant notre laser nous sert pour le collapsing laser avant vitrification, l’Asssisted hatching, le zona thinning, la vérification de la survie spermatique en cas d’akinetospermie (sorte d’équivalent de test hypo osmotique), etc… Pour rappel, actuellement en France, les biologistes en AMP ont interdiction (sauf cas autorisés par la loi = DPI ) de regarder si les embryons sont aneuploïdes ou pas. Les transferts se font donc sur le seul critère morphologiques et de leur développement cinétique. Ce qui n’est pas suffisant pour de nombreuses personnes (aucune accroche, fausses-couches, plus de 37 ans…) car l’organisation chromosomique n’est pas étudiée. D’où des transferts à « l’aveugle » et des accumulations d’échec pour de nombreux couples. Notre association demande l’autorisation du screening génétique préimplantatoire avant transfert, pour une meilleure sélection entre les embryons viables et les non viables, pour améliorer le diagnostic en AMP et augmenter les taux de réussite.

 

Voilà un aperçu de ce que vous propose ce nouveau centre d’AMP NATALIANCE et les professionnels qui le gère.

Deux biologistes et deux gynécologues sont dédiés au centre Nataliance. Pour prendre rendez-vous c’est par là ou par téléphone 01 87 22 44 57

 

Ce centre offre ainsi aux couples du Centre Val de Loire, situés proches, un équipement de qualité pour voir aboutir leur projet de grossesse. Situé à 1h20 de Paris, 1 heure de Chartres, 1 heure de Tours, 1h30 de Châteauroux, 1h30 d’Auxerre, 1 heure de Nemours, 1h15 de Fontainebleau, 53 minutes d’Etampes, peut permettre à de nombreux couples d’éviter les centres d’AMP et les embouteillages Parisiens.

www.nataliance.fr

 

Informations complémentaires concernant différents points importants :

Le dispositif RI Witness est pour l’instant gratuit pour les patients, mais le centre a prévu de facturer prochainement les tags et les cartes witness. 30€ pour une IIU et 60€ pour une FIV/ICSI.

Les délais d’attente sont actuellement courts pour débuter un traitement, après la première consultation avec un gynécologue. En fonction du dossier médical, et de la nécessité d’examens complémentaires, les protocoles peuvent démarrer généralement deux mois après la première consultation (délai réglementaire d’un mois inclus). Si des examens complémentaires doivent être effectués, le délai se rallonge un peu. Mais vous pouvez discuter de tout cela avec les professionnels du centre.

 

 

 

Rencontre exceptionnelle à TOURS !

Virginie, fondatrice de BAMP sera à Tours dans le cadre de FFER (le congrès des spécialistes de la reproduction)

Du coup, elle propose aux personnes des environs une rencontre BAMP le mercredi 13 septembre à 20h 

gifwidrencontre

Pour vous inscrire, contactez Virginie : collectifbamp@gmail.com