Couples recherchés, lancement d’une étude européenne – A.M.P. et parentalité

Quand la psychologie du développement et la sociologie se mettent à étudier « les relations parents – enfants, dans des familles hétéro et homo-parentales ayant recours à la procréation médicalement assistée« , c’est plus qu’intéressant, enfin un travail de fond, sur la parentalité suite à un parcours d’assistance médicale à la procréation.

Être parents, être enfants, devenir parents, devenir enfants grâce à l’A.M.P., mais après que devenons-nous ? Des parents, des enfants comme tout le monde ? Pourquoi, comment…

Nous qui souhaitions au niveau du collectif BAMP que des universitaires, des chercheurs, se penchent sur les questions relatives à l’infertilité, à l’A.M.P., pour ne pas laisser l’espace aux seules idées préconçues, nous voilà servies.

C’est juste formidable. Nous allons attendre les résultats de cette étude avec impatience.

L’université de Paris-Ouest, le CNRS, l’université de Cambridge, l’université d’Amsterdam engagent cette étude sur une grande échelle, au niveau européen : « Étude Familles – PMA »

Vous pouvez participer à cette étude si vos enfants ne sont pas encore nés ou viennent juste de naitre car : La première rencontre avec la famille se faisant aux alentours des 4 mois du (des) bébé(s), nous recherchons des parents qui ont eu un bébé (des bébés) après le 30 juin 2013 ou qui sont en attente de la naissance du bébé (des bébés).

L’étude a déjà commencé et elle va se poursuivre jusqu’en 2015. Les résultats de cette recherche arriveront donc après 2015.

Patience, patience….

Après un contact téléphonique avec Bérengère Rubio, nous vous apportons quelques précisions :

  • Il faut que cela soit votre premier enfant, que vous attendez ou déjà né et qu’il soit âgé de moins de 4 mois.
  • Une première rencontre avec les chercheurs, a lieu aux 4 mois de votre enfant, puis une deuxième pour ses 1 an.
  • Naissances en 2013, 2014, 2015
  • Les chercheurs se déplacent partout en France.

Si vous rentrez dans ces critères, il ne faut pas hésiter à téléphoner pour échanger plus précisément sur votre situation et votre éventuelle participation.

Nous vous invitons donc à aller sur le site « Etude familles-pma » pour vous permettre d’avoir de plus amples informations. Vous pouvez contacter les personnes qui s’occupent de cette étude pour la France, Olivier Vecho, Martine Gross et Bérengère Rubio.

Vraiment, un beau projet d’étude croisant deux champs des sciences humaines et sociales, la sociologie et la psychologie du développement.

Si vous décidez de participer à cette étude venez nous faire part de ce que cela vous apporte.

26 réflexions au sujet de « Couples recherchés, lancement d’une étude européenne – A.M.P. et parentalité »

  1. J’ai laissé chéri cogiter tranquillement et il a dit oui . Je viens de prendre contact avec ceux de l’étude, je vous raconterai comment ça se déroule. (j’ai l’impression de mettre ma petite pierre à l’édifice BAMP en faisant ça 😉 )

    J'aime

  2. Contact par mail avec Madame RUBIO qui travaille sur cette étude.
    5 couples ont pris contact avec les chercheurs, mais seulement 2 correspondaient aux critères requis.

    Critères que je vous rappelle ici

    Il faut que cela soit votre premier enfant, que vous attendez ou déjà né et qu’il soit âgé de moins de 4 mois.
    Une première rencontre avec les chercheurs, a lieu aux 4 mois de votre enfant, puis une deuxième pour ses 1 an.
    Naissances en 2013, 2014, 2015
    Les chercheurs se déplacent partout en France.

    J'aime

    1. C’est dommage qu’ils n’élargissent pas aux nouveaux couples dont un a déjà des enfants. Nous, on vit comme un couple sans enfant, il les voit très peu. Et notre désir est unique, notre peine unique, ses enfants ne comblent pas son désir (et encore moins le mien). Mon mari se sent infertile et sans enfant puisque que c’est notre union qui est infertile…

      J'aime

        1. Peu de couples pour le moment, j’espère que d’autres pourront nous rejoindre pour valider cette étude …
          Quant au critère « parent pour la première fois », la parentalité est déjà une nouveauté en temps normal, et même si l’un des membres déjà parent passe par la pma ensuite, son regard sur ce nouveau-né qui débarque dans sa vie ne sera pas aussi neuf que pour la première fois. Je pense que c’est pour ça que ce critère est important. Entre des parents pour la première fois, comment se comportent ceux qui sont passés par la pma … (du moins je le vois ainsi, quand on les rencontrera j’en saurai peut-être plus sur ces critères)

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s