Un petit + pour votre prochain transfert ?

Chaud devant, je découvre ce jour un article non seulement intéressant mais qu’on peut (selon moi) mettre en oeuvre sans trop de risque.

Il s’agit de ce qu’on a toutes (ou presque) dans notre sac à main : l’ibuprofène !

Selon une étude récente, prendre 1 ibuprofène (pas 15, ni la boite, on a dit 1 seul) aurait un effet positif lors d’un transfert d’embryon en terme de grossesse et d’implantation. Rien d’extravagant mais selon les chercheurs, quelques pourcentages de chance en plus.

Cet article redonne la pêche pour plein de raisons : les recherches continuent et continuent encore pour notre plus grand bonheur (on se sent moins seule) et les progrès (même petit) nous font chaud au cœur (surtout celui-ci qu’on peut mettre en œuvre sans passer par 15 médecins pour avoir une ordonnance !).

Alors voilà, je partage cette info qui nous donne un petit espoir en plus parce que soyons franches, c’est tout ce qu’il nous reste !! 😉

http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/FIV—un-traitement-par-ibuprofene-ameliore-le-resultat-4016.html#

124 réflexions au sujet de « Un petit + pour votre prochain transfert ? »

  1. Intéressant… je vais interroger le gyneco de ma clinique espagnole (mon transfert, dans le cadre d’une FIV DO, est prévu la semaine prochaine). Je vous ferai part de sa réponse et testerai s’il est ok.

    J'aime

  2. Mais vous avez compris ce qu’il raconte l’article: « Résultat, le taux de grossesse a été significativement supérieur parmi les femmes qui avaient reçu de l’ibuprofène, 34,93% contre 20,48% de grossesse chez celles qui avaient eu un placebo. De plus, le taux d’implantation de l’embryon à lui aussi été plus important, 15,10% contre 9,60%. »

    C’est quoi le taux d’implantation de l’embryon, comment il peut être plus bas que le taux de grossesse?

    J'aime

    1. Ce n’est pas parce que l’embryon s’implante qu’il y a un vrai grossesse. Je pense que c’est surtout de ça dont ils parlent. Quand vous regarder les stats des hôpitaux, ils distinguent souvent la grossesse de l’accouchement. Je pense qu’ici c’est la même différence. N’oublions pas les fc. L’embryon peut s’implanter mais ça ne veut pas dire qu’il y reste.

      J'aime

      1. Je suis d’accord, implantation ne veut pas dire grossesse et grossesse ne signifie pas accouchement…
        Mais dans cette étude le taux d’implantation est inférieur au taux de grossesse, c’est pourquoi je pense que la différence vient du fait qu’il s’explique par l’implantation de plusieurs embryons. Dans votre raisonnement, le taux d’implantation devrait être supérieur au taux de grossesse (la différence provenant les fausses-couches intervenues entre les deux étapes).

        Enfin, je crois 🙂

        J'aime

  3. Super merci beaucoup pour cet article. J’ai mon 1er TEC mardi prochain. L’étude porte sur les embryons frais mais j’ai bien envie d’essayer quand même. Pour le transfert de la FIV j’avais essayer le spasfon juste avant et pendant 3 jours après, suite a la lecture d’articles. J’ai eu une accroche, donc je vais retenter…

    J'aime

  4. Mouais, intéressant, et en plus, j’en ai une boîte qui traîne.

    Aspégic nourr, vous commencez combien de temps avant les FIV?

    Pour les taux d’implantation, c’est qu’on en transfère plusieurs, j’imagine, souvent. D’où ce gros pourcentage de perte qui donne quand même un très bon pourcentage de grossesse (à terme?) parce qu’il reste toujours quelques petites survivants sans leurs copains

    Merci pour l’info..

    J'aime

  5. Merci pour l’info. Néanmoins je resterais prudente car on n’a pas accès aux données sources et qui sait, il pourrait y avoir un biais expliquant ces résultats… Est on certains que c’est anodin? En tout cas j’en parlerais à mon gynéco avant de prendre ce comprimé… Parce que quasi 50% de grossesse en plus juste avec un ibuprofène, ça promet !!

    J'aime

  6. Etant moi-même à l’affût de toute info concernant l’amélioration des transferts (voire de la fiv), je suis très étonnée par cette étude. L’ibuprofène n’est pas une molécule anodine, et j’ai assez souvent dire qu’elle pouvait être à l’origine de fausse-couche (au contraire de l’aspirine ou du paracétamol). Vivement que d’autres études viennent confirmer cette bonne info, mais en attendant prudence. Pour ma part, j’essaye la vitamine C, l’acupuncture et je diminue ma conso de thé…!!!

    J'aime

    1. Je pense que l’effet d’un médicament quand la grossesse est installée est différent de son effet avant la grossesse (ici pour l’implantation). On prend de l’ibuprofène quand on a mal au crane ou mal au ventre. C’est 2 endroits différents mais ça agit de la même façon. La molécule s’adapte aussi en fonction du moment de la prise et du « bobo » à soigner. 😉

      J'aime

  7. J’ai récemment lu la notice de l’ibuprofène justement et il est clairement indiqué que l’ibuprofène peut altérer la fertilité féminine et qu’il ne faut pas en prendre si on souhaite avoir un enfant…

    J'aime

    1. Bon alors j’ai lu la notice et ils disent que l’Ibuprofène peut être prescrit jusqu’à 5 mois de grossesse et rien n’est écrit sur la fertilité féminine ! Remarque, je suis migraineuse et entre ça et la codéine j’en bouffe pas mal, c’est peut être pour ça que je suis stérile ! 😉

      J'aime

      1. Bah écoute, je t’assure, j’ai moi même été très surprise (on pourrait nous prévenir quand même!) mais c’est bien noté! Je peux scanner la notice et l’envoyer sur le mail du collectif. Ça influe peut-être et l’étude est peut être fondée mais j’invite vraiment les patientes à prendre l’avis de leur médecin avant de tenter l’expérience…

        J'aime

        1. Je t’avoue que j’ai regardé par curiosité mais je n’en tiens pas compte car tout est déconseillé pendant une grossesse niveau médicament ou presque et puis le coup d’altérer la fertilité, là bof bof. Pas plus que la pollution, les produits chimiques qu’on utilise chaque jour et les pesticides de notre nourriture …

          J'aime

    1. Je ne sais même pas si je demanderais pour être franche. En France on applique le principe de précaution et on met des années à appliquer ce que les autres pays européens font depuis des lustres, les protocoles médicaux ne sont même pas homogènes. Un médecin va dire que c’est sans danger et un autre te dira que dans le doute il vaut mieux éviter. C’est cousu de fils blanc, ça dépendra juste de la personne à qui tu demandes. :-/
      Oui je sais ma confiance envers le corps médical est assez limitée…

      J'aime

  8. Danaé : Ibu interfère en conception naturelle, OK, on comprend bien le principe. Mais du coup, en FIV, quel est le bénéfice? Est-ce qu’on sait POURQUOI ça améliorerait si significativement les choses?

    J’ai cherché (mais je ne suis pas chimiste), j’ai trouvé un lien avec les prostaglandines(sécrétées, en particulier, par l’endomètre), elles-mêmes en lien avec l’utérus : elles font venir les règles en fin de cycle, par exemple…
    Les prostaglandines sont sécrétées lors d’une inflammation, et l’ibu est un anti inflammatoire… bref, l’ibu diminuerait l’action des prosta? (et donc, contraction de l’utérus?).
    le lien :http://www.women-health-info.com/WEB-FR/245-FR-Endometriose-et-infertilite.html

    Je vais essayer d’en parler à mon CHU quand je les verrai au début des écho FIV…

    J'aime

    1. Hi hi, tu sais ils le disent dans l’article qu’ils ne savent encore pas l’expliquer alors si tu trouves tu frôles le prix nobel de chimie pour l’année prochaine ! (oh ouai une BAMPeuse prix nobel !!). Ils font des essais au hasard, c’est comme ça que les grandes découvertes (ou progrès) marchent en général (regarde Newton ! mdr).

      J'aime

    2. Merci pour cette recherche d’info. C’est ce qui est génial avec ce blog: Une info (très intéressante) est lancée et les cerveaux se mettent en action pour l’étoffer, la contredire ou la confirmer! C’est ce qu’on appelle la « force du groupe ». Je me félicite d’avoir trouver BAMP! (par hasard) il y a quelques mois…!

      J'aime

  9. Merci au collectif pour toutes vos infos et vos actions, je vous consulte tous les jours !
    Concernant l’ibu je pensais aux remarques du biologiste de mon centre qui s’interrogeait sur le fait que les embryons ne s’accrochaient pas pour moi (je fais mon 7 ème transfert la semaine prochaine après 10 ponctions et une FC…). Il disait que ma muqueuse pouvait être inflammatoire, auquel cas il faudrait me donner des anti-inflammatoires (avec un dosage administré de façon empirique, c’est à dire au pif !). Finalement, après une biopsie il s’est avéré que c’était pas le cas…Il a donc opté pour l’hypothèse d’une désynchronisation entre la muqueuse et l’embryon, j’aurais donc un transfert à j2 j3 au lieu de j5, j6 comme habituellement.
    Voilà donc mon idée concernant l’action favorable de l’ibu, plutôt anti-inflammatoire donc (moi aussi au bout de 4 ans de PMA je suis prix nobel de médecine !!)

    J'aime

  10. Argghh je pensais avoir une réponse en vous lisant ! Transfert d’un embryon frais j3 prévu demain matin me concernant. Je le prends cet ibuprofène 200 avant alors ?
    En tout cas merci pour toutes ces informations !!

    J'aime

    1. C’est vrai que c’est délicat cette réponse. Ça aurait été super que tu puisses savoir ce qu’en pense ton centre. Nous ne sommes pas médecin, nous ne pouvons indiquer à quiconque de prendre un médicament, mais c’était surtout pour que vous fassiez le lien vers ces études à vos centres et qu’il vous indique une marche à suivre.
      En tout cas gros croisage pour demain et pour la suite à vous! 😉

      J'aime

      1. Comme je n’ai pas eu le temps d’en parler avec mon centre je n’ai finalement rien fait. Le transfert s’est bien passé, reste à être patiente. Merci pour le croisage de doigts 🙂

        J'aime

  11. Alors réponse du gyneco de ma clinique espagnole : il n’est pas convaincu de la réelle efficacité de l’ibuprofene dans ce cadre, l’etude porte sur un echantillon faible d’individus. Par contre il ne voit pas de contre-indication à cette prise pré-transfert donc je testerai mercredi…

    J'aime

  12. Pour info, j’en ai parlé à mon gynécologue, etant donner qu’apres la ponction nous sommes sous anti-inflammatoires avec l.’anthadys cela est inutile et ne sert à rien…
    Donc a mon avis pour celles qui ne font pas de ponction un anti afflamatoire ne doit pas être gênant.

    J'aime

  13. J’en ai aussi parlé à ma gynéco, elle m’a confirmé qu’il n’y avait aucun risque à prendre de l’ibuprofène au cours d’une stimulation ou pour une préparation de TEC (ça n’abime pas la muqueuse utérine). Pour le transfert, elle m’a dit que ça ne pouvait pas faire de mal, mais que comme les médecins ne comprennent pas comment l’ibuprofène aide à l’implantation, dans mon centre ils hésitent encore à en prescrire de manière systématique. J’ai un TEC la semaine prochaine, je vais essayer…

    J'aime

          1. Est-ce l’ibuprofène qui a fait la différence? Ca a marché!!! Les 2 prises de sang sont bonnes. C’était le 8ième transfert. Noël avant l’heure!
            Je souhaite à toutes celles qui sont dans l’attente de connaitre très rapidement ces moments de concentré de bonheur.

            J'aime

              1. EN tout cas ceux qui sont annoncés ici le sont suite à la prise d’ibuprofène ????? Coïncidence ou véritable effet positif ?????
                Trois ou quatre prise de sang positives ont été annoncée sur le blog suite à la publication de cet article.
                Combien on essayé avec un échec au bout ? Il nous faudrait des retours sur ce point là !

                J'aime

  14. Je viens apporter mon témoignage sur cet article, tout en restant très prudente.

    Sur un peu plus d’un an, j’ai fait deux fiv qui ont donné jusqu’à aujourd’hui 4 transferts d’un blasto (un frais et 3 tec, avec une accroche pour le premier tec )
    Mon quatrième tec d’un blasto a eu lieu en novembre sous protocole classique, provames et utro. Sans demander à mon gyneco, j’ai pris un ibuprofène une heure et demie avant le transfert. J’ai également pris du spasfon pendant trois jours après le transfert. Résultat positif avec un taux un peu faible mais qui a bien évolué.

    Je ne peux rien affirmer sur l’effet de l’ibuprofène. Est-ce un hasard ? Je ne peux pas le savoir. J’aurais du en parler avant avec mon médecin mais le dialogue n’est pas le point fort de mon centre.
    J’ai aussi mangé pas mal de M&M’s, coïncidence ?

    Je reste prudente en espérant que ce positif ne sera pas qu’une accroche.
    Et je garde Bamp! dans un coin de mon coeur pour tous ces articles qui feront avancer la pma et à qui je dois peut-être le plus beau de mes espoirs…

    J'aime

    1. Merci !! Je file acheter des M & M’s !!! 😉
      J’avoue que je n’ai pas demandé non plus mais c’est clair que samedi je prendrais un ibuprofène + spasfon + jus d’ananas (oui il paraît que ça favorise la nidation ! mdr).

      J'aime

      1. J’ai aussi accompagné le tout d’ananas mais frais par contre 🙂
        Et aussi de sophrologie, de changements alimentaires depuis plusieurs mois, de psy, d’homéopathie… L’ibuprofène a été la cerise sur le gâteau.
        Vivement samedi !

        J'aime

        1. L’ananas frais me file des aphtes ! Moi je suis accro à l’acupuncture et j’ai été chez l’ostéo aussi. Pas assez de sous pour le psy ou autre chose hélas 😦
          Mais espérons que tout ça suffise ! 😀

          J'aime

            1. Oui ça s’est très bien passé et oui j’ai pris mon ibuprofène 😉
              Plus qu’à croiser les doigts. 3ème FIV DO. dure dure d’éventualiser l’échec je ne veux même pas y penser.

              J'aime

    2. Merci pour ton témoignage! et bonne grossesse!
      J’espère que d’autres que toi ayant décidé de tenter cette automédication, viendront nous donner des (bonnes) nouvelles.

      J'aime

      1. Je suis déjà amie de la cause 🙂 Je n’ai pas pu venir à votre rencontre par contre, c’est vraiment dommage.
        J’ai mis « SansPseudo » pour ce commentaire car des membres de ma famille suivent Bamp! et je préfèrerai leur annoncer la nouvelle d’une façon plus intime 🙂

        J'aime

    1. Pour cette FIV, nous avons pris du Conceptio pendant 3 mois, mangé beaucoup d’avocat et d’ananas et pris un ibuprofène juste avant le transfert.
      Alors je ne sais pas si c’est lié mais c’est positif pour nous 🙂

      J'aime

      1. C’est génial! !!!! Encore une bonne nouvelle!Trop bien!!!
        Pour nous aussi tout pareil conceptio, ibuprofene, ananas et m’nm’s mais c’était négatif! !!! Mince si j’avais su pour l’avocat! 😉

        J'aime

      2. Merci à toutes pour vos réactions autour de cette question. J’ai mon 4e transfert demain à J3 de 2 embryons et je lisais plein de trucs pour m’y préparer au mieux quand je suis tombée sur un blog qui parlait de l’ibuprofène et j’ai atterri sur votre échange très interessant et très sympa en plus. Aussi demain je prendrai moi aussi ce fameux cachet. Tout comme du spasfon et ma dose d’aspégic nourrisson. Mon homéo m a conseillé aussi Arnica 5CH et Gelsemium 7CH la veille, 10 granules de chaque mais pas ensemble, à une heure d’intervalle. et idem demain 1 heure avant le transfert… J’ai un doute pour le Gelsemium car j’ai lu que ça aidait à réguler les contractions lors d’un accouchement.. Bref c’est l’overdose de renseignements en tout cas merci pour ce conseil de l’ibuprofène. Je vous tiendrai au courant.

        J'aime

  15. Pour ma 3ème Fiv ,j’ai pris de l’ibuprofène ;résultat grossesse biochimique mais cela m’étais déjà arrivé au dernier Tec. Par contre psychologiquement le fait de prendre ce petit cachet m’a donné l’impression de faire quelque chose en plus pour que ça marche comme si on m’avait donné le remède miracle en quelque sorte.
    Même si le résultat n’a pas été positif je pense que je le reprendrais lors de mon prochain tec .

    J'aime

    1. Saches que manger de l’ananas après le transfert celà a un impact anti-inflammatoire entre autre, c’était utilisé dans certaines maternités (pour les épisios) selon les dires de ma sage femme quand je lui en ai parlé. Alors fonces au marché avant le prochain TEC! 😉
      Elodie veux-tu apparaître dans la liste des ami(e)s de la cause BAMP! visible sur ce blog ?

      J'aime

  16. bonjour je m’incruste cet échange bien que pas (encore) membre du collectif.
    je pense que l’effet de l’ibuprofène recherché est l’effet anti-inflammatoire. j’ai vu qu’aux usa ils donnaient dès le transfert du dexamethasone, un antiflammatoire hyper puissant pendant les 15 jours post-transfert… l’ibuprofène fonctionne peut-être de manière homéopathique?… en tout cas je retiens l’astuce et en prendrai également si j’ai la chance de faire un transfert

    J'aime

  17. eendea même si tu n’es pas (encore 😉 ) membre tu peux tout à fait prendre part aux échanges!
    Pour ce qui est de l’ibuprofène, oui c’est l’effet anti-infflammatoire (d’après mon centre) c’est pour ça qu’il faut en discuter avec son médecin car certains centre donne déjà ce composé mais avec un autre médicament.
    Veux-tu être inscrite sur la liste des ami(e)s de la cause visible sur le site?

    J'aime

  18. oui bien-sûr, inscris moi
    ps : quel autre médoc pourrait contenir une substance anti-inflammatoire? les anti-douleurs qu’on nous donne post-ponction? je me vois mal poser cette question à mon médecin, il me rit au nez à chaque question en dehors des sentiers battus que je pose

    J'aime

    1. Le jour du transfert mon centre donne (à partir du 3ème transfert) de l’aspegic et un autre, je sais plus lequel car je pouvais pas le prendre pour cause d’allergie…ils m’ont dit bien sûr ok pour l’ibuprofene c’était justement le but du médoc que je pouvais pas prendre.
      Pour ton doc, oui il y en a des comme ça….si il te ri au nez ben tant pis mais c’est important que certains comprennent la nécessité de dialogue avec son patient.

      J'aime

    1. J’ai eu un + en prenant de l’ibuprofène. Mon endomètre était à 9mm le jour de transfert, alors qu’en temps normal il était à 6-7mm. Pour épaissir mon endomètre récalcitrant j’ai eu, en + des œstrogènes, un traitement de fond avec tu Torental, de la vitamine E (Tocopa), de l’aspégic nourrisson ainsi des séances d’acupuncture et d’ostéopathie. On trouve de nombreux articles sur les bienfaits de chacun sur la vascularisation de l’endomètre. J’espère avoir répondu à ta question, et te souhaite bonne chance!

      J'aime

      1. Bonjour, je sais que l’article date d’il y a longtemps mais j’ai des questions concernant le traitement.
        Je prépare ma 4e FIV ICSI, pour mettre toutes les chances de notre côté ma gynéco m’a prescrit Torental + Vitamine E à commencer au premier jour de la stimulation. J’ai fait une biopsie cet après-midi également pour favoriser la nidation en vue de la prochaine FIV.
        J’ai commencé les séances d’acupuncure.
        Je vois en rentrant chez moi qu’elle ne m’a pas prescrit d’aspegic pour nourrisson, à partir de quand faut-il le prendre ? Le torental t’a t-il donné des effets secondaires ? A quel moment as tu fait les séances d’ostéopathie ?
        Merci !

        J'aime

        1. Bonjour,
          Je prenais de l’aspégic dès le 1er jour, mais je sais qu’on peut aussi le débuter plus tard. Je n’ai pas souvenir que le torental me faisait des effet secondaires (çà fait plus de deux ans maintenant, donc s’il y en avait ils devaient être faibles). Je suis convaincue que la biopsie et la prise d’ibuprofène ont fait la différence dans mon cas.
          Je croise les doigts pour toi!

          J'aime

          1. Merci pour ta réponse, je ne l’avais pas vue avant !
            Finalement le traitement de choc n’a servi à rien lors de la FIV en février-mars dernier car il n’y a pas eu de transfert à cause d’une hyperstimulation.
            Le torental + l’hyperstimulation m’ont rendue malade avec des nausées, vertiges, fatigue et douleurs.
            Ces efforts nous ont cependant d’obtenir 4 beaux blastos qui ont été vitrifiés et nous allons procéder au premier transfert sur ce cycle.
            J’ai à nouveau eu la biopsie, le torental, le toco, l’acupuncture et l’ostéopathie.
            La gynéco me recommande de prendre l’aspégic à partir du jour du déclenchement mais en cas de ponction c’est contre-indiqué.
            J’ai parlé de l’ibuprofène à la biologiste, elle n’en n’avait pas connaissance, mais m’a dit que ça ne pouvait pas faire de mal donc je testerai.

            J'aime

  19. En ce qui me concerne je ne sais pas si mon témoignage sera utile car mon résultat de dernière Fiv est négatif avec ibuprofene et spasfon. Ceci dit je n’ai pu prendre l’ibuprofene qu’environ 30 à 45 mn avant le transfert. Mon centre ayant toujours beaucoup de retard au moment du transfert, je pensais avoir de la marge ! Et bien ce jour là, tout c’est enchaîné tres vite… Pour une fiv 4 , j’ai trouvé ça d’ailleurs tres léger… Le valium n’a d’ailleurs meme pas eu le temps de faire effet au moment du transfert! Donc le temps avant la prise a peut être de l’importance ? À confirmer…

    J'aime

  20. Bonjour,
    je viens apporter mon témoignage, j’ai eu un transfert de blasto vitrifié il y a 15 jours. Après maintes épluchage du net, je me suis lancée et j’ai pris 1 CP d’ibuprofen 200 ( sans dire au gyné)avant le transfert et spasfon avant et pdt les 2 jours suivant. J’ai eu une pds ++, alors on ne saura pas la raison, mais c’est la première que j’ai un + avec un TEV.

    J'aime

  21. Y-a-t-il un retour sur la prise de la cortisone (anti-inflammatoires stéroïdien) dans le cas des FIVDO car c’est ce qui est préconisé avant pendant après transfert mais il ne mentionne pas l’ibuprofène (anti-inflammatoire non stéroïdien) ?

    J'aime

  22. Bonjour,
    au vu de tous ces résultats probant concernant l’ibuprofene, j’en prendrais vendredi prochain (ponction demain mercredi et transfert vendredi)
    jusqu’à présent tous mes transferts d’embryons ont été négatif…..donc je croise et prendrai de l’ibuprofene !

    J'aime

  23. Bonjour,

    J’ai lu avec intérêt tous les posts et avis concernant la prise d’ubuprofene. J’ai eu un transfert hier de 2 blasto et je me suis lancée, j’ai pris un comprimé 1h30/2h avant le transfert…. c’est mon 3 ème transfert, fiv1 et fiv2 ont été des échecs.
    Résultat dans 10 jours! 🙂

    Marine tu avais posté en novembre, alors?

    J'aime

    1. Bonjour Emmanuelle,

      oui j’ai bien pris le comprimé avant mon transfert du mois de novembre, mais malheureusement prise de sang négative….comme je suis en échec d’implantation répétée (malgré un super endomètre et de supers brybrys….) le centre où je suis suivie m’ont proposé un scratching (juste leser l’endomètre) un mois avant le prochain transfert qui aura lieu ce mois ci !
      apparemment ça donnerai de bons résultats !

      J'aime

      1. Bonjour, j’avais un endomètre trop mince, et 7 transferts négatifs. On s’était dit que c’etait notre dernière tentative. Le scratching et 1 ibuprofène ont je pense grandement contribué à notre victoire. Nathanaël a 6 mois aujourd’hui. Garde espoir !

        J'aime

        1. Merci Caroline pour ton témoignage ! perso ça fait 8 embryons qui ne s’accrochent pas….donc on espère beaucoup du scratching, ton comprimé d’ibuprofene tu l’as pris combien de temps avant le transfert d’embryons ?

          J'aime

          1. Nathanaël est le 10 ième ou 11ième embryon transféré. Je voulais prendre mon comprimé 1h30 avant le transfert, et je crois que je l’ai pris 1h avant. Je croiseles doigts pour toi !

            J'aime

  24. Le but de la cortisone dans certains protocoles de FIV DO est d’abaisser les défenses immunitaires qui iraient à l’encontre de la nidation. Elle n’est pas donnée à toutes les femmes, un bilan doit être fait au préalable. Voilà ce que j’ai compris de mon acuponcteur avec qui j’ai préparée ma fiv do.

    J'aime

  25. Bonsoir, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt tous vos échanges. J’ai mon transfert qui approche alors je vais tenter l’expérience! Merci pour ce post
    Anna

    J'aime

  26. Bonjour, moi aussi j’aurai mon transfert dans une semaine, je n’ai pas le courage de prendre l’ibuprofene ss avis du medecin, je suis à ma 4eme fiv, et le comprimé à 200 ou 400 mg, renseignez moi plus, s’ il vous plaît!

    J'aime

    1. Bonjour

      J’en suis a ma FIV2, un TEC de 2 blasto est prevu sur le prochain cycle
      Avant cela 3 IAC —, FIV1 echec (2 embryons transférés a j3 / 1 blasto transfere le cycle d apres) —,
      La ponction pour la FIV2 a eu lieu en fevrier (10 ovocytes recueillis, 10 embryons pris !) mais apres le transfert de deux embryons (– 😭)
      Il nous reste cette fois ci 5 blasto congeles donc on garde espoir

      Mais je viens surtout sur le forum car mon gynéco m a donne de la prednisone (corticoïdes) à prendre des maintenant a 20mg/jour pour éviter les effets rejets de ma muqueuse (vu les échecs il suspecte une réaction immunitaire trop forte aux embryons)
      Jai HYPER peur de gonfler et prendre du poids et des infections avec une baisse de mon immunité…
      Il m’a dit de commencer des maintenant mais mon prochain cycle ne sera que dans 15 jours au moins…

      Je ne sais que faire, pas envie de prendre tout de suite la dose Max
      D’autres ont la même experience??

      D’avance merci

      J'aime

      1. Oui, moi j’ai eu la meme expérience. J’ai effectivement des cellules interleukine forte. Lors d’une tentative j’ai pris comme toi la cortisonne 20 mg et je suis tomber enceinte et mon bébé a aujourd’hui 3 ans et demi. J’essaye de faire le deuxième, j’ai effectivement repris le même traitement et enceinte mais fausse couche a 2 semaines. Deuxième tentative, enceinte mais fausse couche à 2 mois. J’ai pris beaucoup de poids à la dernière tentative (8kg) car j’ai pris la cortisone pendant 3 mois. Aussi beaucoup d’acné et baisse de potassium et de zinc donc grande fatigue. Je commence seulement a perdre mes kg. Il me reste encore 2/3 kg a perdre. Cependant, a cause des corticoïdes je me suis tapée une œsophagite aigue. Très douloureux. Je ne peux donc plus prendre de corticoïdes. J’ai un transfert demain sans corticoïdes, on verra ce que nous réserve l’avenir. Mon doc me dit qu’il ne croit pas trop aux corticoïdes. La preuve, j’ai fait 2 fois des fausses couches sous corticoïdes. Alors je garde espoir et je vais reprendre mon cocktail aspegic 100 + 1 compris 1 heure avant le transfert d’ibuprofene et spasphon. Je continuerai aspegic et spasfon juqu’au resultat de la pds. Les deux fois ou j’ai pris l’ibuprofene, les deux fois +++
        Alors bonne chance à toute ! C’est une vrai loterie la pma.

        J'aime

  27. Bonjour les filles, j’ai bientôt ma première TEC et je voulais savoir pour celle qui ont réussi a tombé enceinte le protocole qu’elles avaient pris ( ibuprofene, spasfon) , le nombre de comprimé et combien de temps avant et après le transfert.
    Merci

    J'aime

  28. je souhaiterai savoir si ca marche si bien que ca l’ibuprofene car moi jamais entendu? transfert de ma derniere fiv prevu demain normalemnt.

    J'aime

  29. Mon dernier transfert a été une réussite !
    FIV 4, 7 et 8e embryons transférés.
    J’ai pris un cp d’ibuprofene avant le transfert mais ce n’était pas la seule chose nouvelle dans mon protocole.
    Après 6 ans de galère enfin un signe d’espoir !
    Bon courage à toutes celles qui sont en essais.

    J'aime

    1. Finalement c’est un oeuf clair … Nidation oui mais l’embryon a arrêté sa croissance.
      Je reprendrai cependant de l’ibuprofène pour le prochain transfert.

      J'aime

  30. bonjour les filles bonne année Je suis tombée sur le forum par hasard j aurai bientôt Ma 2 fiv j aimerai savoir si l une d entre vous a D autres recettes miracle en vue d une fiv positif merci d avance a ceux qui me repondront l attente n est pas aisé et j aimerai qu’e l on essaie de partager nos astuces afin que l année 2017 sois l année D un bonheur inespéré et pourtant qui ns sera d un grand soulagement et de la décharge de l anxiété qui ns anime enfin un beau +++++ serai la cerise sur le gâteau et la fin d’une série d épreuve

    J'aime

  31. Bonjour et très belle année à toutes, j’ai lu votre forum en sous marin au moment où j’avais besoin d’informations sur les transferts de FIV. Je voulais aujourd’hui apporter mon témoignage.
    En 2015, j’ai eu 2 transferts et j’ai pris 1 comprimé d’ibuprofène 1 heure avant chaque transfert. J’ai ensuite bu du jus d’ananas frais pendant 5 jours à partir du jour du transfert. Je suis tombée enceinte les 2 fois (j’ai fait une FC à 10 semaines la 1ere fois). Jeanne a aujourd’hui 6 mois! Merci 1000 fois pour vos conseils. Je suis de tout cœur avec vous.

    J'aime

  32. Petit message d’espoir : pour avoir tester l’ibuprofene par 2 fois. Pour ces deux fois mon test de grossesse a été positif. Malheureusement pour le 1e premier avec transfert d’un embryon fausse couche à 2 semaines et pour l’autre transfert de 3 embryons fausse couche à 2 mois.
    Mes fausses couches sont très certainement due à un problème de fragmentation de l’adn du spermatozoïde chez mon conjoint.
    Donc autant dire un problème génétique.
    Demain j’ai de nouveau un transfert, je reprendrai mon cocktail soit aspegic 100 + 1 ibuprofene 400 et 2 spasfons. Je continuerai l’aspegic et le spasfon jusqu’à résultat prise de sang. On verra.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s